Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Origine du genre des mots - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Origine du genre des mots
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
rdo



Inscrit le: 19 Feb 2007
Messages: 75
Lieu: la Frette-sur-Seine

Messageécrit le Saturday 17 Mar 07, 15:02 Répondre en citant ce message   

Comment le genre (masculin ou féminin) s'est-il fixé en français ? Par usage ? Par étymologie ? Nombres de mots proviennent du latin qui possède un neutre ; pourquoi n'apparaît-il pas en français ? Quid du grec et autres influences ?
Qu'en est-il des autres langues ? Y a-t-il une explication au fait que certaines marquent plusieurs genres quand d'autres n'en ont pas ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 Aug 2005
Messages: 863
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le Sunday 18 Mar 07, 13:19 Répondre en citant ce message   

Je peux te répondre sur certains points. Le latin a perdu le neutre, car il ne se différenciait quasiment pas du masculin, donc le singulier est devenu un masculin et le pluriel (en -a) un féminin. Par exemple, je crois, granum (sg.) > grain et grana (pl.) > graine.

Par ailleurs, il peut arriver qu'un mot change de genre par analogie avec un autre : l'allemand Mauer "mur" vient du latin murus (masc.), mais est féminin par analogie avec Wand (de même sens, fem.)

Comment les langues en viennent à marquer des genres, là, tu m'en demandes trop.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Anouche



Inscrit le: 15 Mar 2007
Messages: 5
Lieu: Voorthuizen (Pays-Bas)

Messageécrit le Sunday 18 Mar 07, 20:35 Répondre en citant ce message   

La langue arménienne, par exemple, ne connait pas de genre, donc les mots n'ont pas de sexe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 745
Lieu: Lyon

Messageécrit le Sunday 18 Mar 07, 20:49 Répondre en citant ce message   

Et pourquoi le genre peut-il varier d'une langue à l'autre ? Exemple :
Français le soleil
Allemand die Sonne
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tjeri



Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 996

Messageécrit le Sunday 18 Mar 07, 21:38 Répondre en citant ce message   

Je pense qu'on peut dire que les genres sont une classification des mots en fonction de critères symboliques ancestraux, desquels découlent ensuite des règles de fonctionnement grammatical de ces mots. Dans les langues indo-européennes on appelle ça des genres, et il y en a deux ou trois. Mais dans les langues bantous ou les langues australiennes, on appelle ça des classes, et il peut y en avoir beaucoup plus, le swahili en compte huit.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Psychedelik Barakî



Inscrit le: 06 Dec 2005
Messages: 458
Lieu: Djiblou, Wallifornie

Messageécrit le Sunday 18 Mar 07, 21:53 Répondre en citant ce message   

D'une langue à l'autre... D'un groupe à l'autre, plutôt : en français, espagnol, wallon, portugais, etc. Soleil est masculin.

En allemanf, néerlandais, etc. Soleil est féminin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3504
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 18 Mar 07, 22:03 Répondre en citant ce message   

à rdo : Tout ça est un peu compliqué mais possède une certaine logique dans le cas des langues eurindiennes, surtout que je vais simplifier un peu.

- dans un premier stade, il n'y avait probablement que deux genres : « animé » pour les êtres vivants, « inanimé » pour les choses ;
- peu avant la dispersion (?) on a fabriqué des noms dérivés pour désigner les êtres de sexe féminin au moyen d'un suffixe *-(e)h2 (laryngale à coloration « a ») qui a donné -â/a en grec et latin, -â ou -i en sanskrit ;
- pour maintenir les principes de la syntaxe on a plus ou moins étendu ce suffixe aux adjectifs afin de permettre l'accord (mais en grec ancien subsistent de nombreux adjectifs épicènes) : une opposition masculin/féminin était née parmi les animés ;
- tout ça marchait bien quand on se limitait à père (m.), mère (f.), bébé (n.) ou qu'on pouvait faire des analogies : arbre (f.), fruit (n.) ; mais, petit à petit, avec l'évolution des langues les choses se sont brouillées, des analogies ont perdu leurs raisons et la notion de genre sexué a glissé à celle de genre grammatical ;
- mais dans ces langues, la marque des genres était agglutinée à celle de cas (rôle syntaxique) et, quand les déclinaisons ont été plus ou moins remplacées par l'usage des prépositions et d'un ordre des mots, la fin des mots a un peu souffert : dans les langues romanes le neutre a été assimilé au masculin, en anglais tous les genres ont disparu ;
- les trois genres ne survivent plus que dans les pronoms personnels où la fréquence de l'usage les a maintenus.

Voilà, c'est un peu taillé à la hache, mais en gros c'est ça.

au garde-mots : le problème du sexe de la Lune et du Soleil (et également de la Mort) dans les cultures eurindiennes est, autant que je sache, toujours un problème ouvert …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
mansio



Inscrit le: 19 Feb 2005
Messages: 1125

Messageécrit le Sunday 18 Mar 07, 22:31 Répondre en citant ce message   

Voici une explication de quelques genres en arabe. Ce qui relève de la génération est en général féminin. La mère évidemment mais aussi la terre (nourricière), le soleil qui fait pousser et par analogie avec le soleil le feu. La lune évidemment est masculine. Par analogie avec la terre, les pays et les villes sont féminins.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 745
Lieu: Lyon

Messageécrit le Sunday 18 Mar 07, 23:18 Répondre en citant ce message   

Oui, Outis, et d'ailleurs on peut sans doute généraliser : le genre des mots est à confronter à la culture des peuples.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3504
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 19 Mar 07, 2:39 Répondre en citant ce message   

Le problème avec les explications comme celle que signale mansio est qu'elles sont toujours a posteriori. On constate que le mot désignant telle chose est de tel ou tel genre dans une langue et il est facile de le justifier parce que toute chose a des aspects multiples. Le soleil est desséchant et bienfaisant, l'orage foudroie et féconde, le feu dévore tout mais fait cuire les aliments.

En outre, il y a plusieurs feux, le foyer domestique, le feu du sacrifice, la foudre, le soleil. Comme il y a plusieurs terres, la sauvage et les maîtrisées : celle du champ, celle du cimetière, celle de la mine. Comment projeter sur cette fluidité conceptuelle la simple opposition binaire masculin/féminin ?

Dans les langues eurindiennes, le nom du soleil repose sur une base *sâw-/*sw- élargie selon une alternance *-l/n-. Toutes les formes ne sont pas claires mais on arrive à reconstituer une opposition entre un inanimé qui désignait l'astre en tant qu'objet et un animé qui le désignait en tant que personne active et divine.

Mais ce qu'on ignore, c'est pourquoi, à côté du gotique sauil, s'est constitué un dérivé féminin (gotique sunno) qui s'est imposé dans les langues germaniques (allemand Sonne), tandis qu'en lithuanien, à partir de *saul-, c'est aussi le dérivé féminin saulé qui a survécu.

Un conte lithuanien dans lequel je décèle par ailleurs une matière mythique évoque deux « soleils ». Malheureusement, ils sont tous deux féminins puisque le second se révèle être Ausriné « Aurore » et l'hypothèse d'une confusion nordique entre un soleil masculin et une aurore féminine reste indémontrable.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2849
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Monday 19 Mar 07, 12:38 Répondre en citant ce message   

Les termes d’emprunt conservent en général le genre initial. Les termes d’origine latine dont la terminaison est en tion sont toujours féminins en français comme ils l’étaient en latin. Ils se passent souvent la même chose avec les termes d’emprunt d’origine grecque. Cependant il arrive que des mots ayant la même origine aient un autre genre d’une langue à l’autre, c’est le cas pour "le cœur" qui est masculin en français et féminin en grec "η καρδιά"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2037
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Tuesday 20 Mar 07, 0:40 Répondre en citant ce message   

Outis a très bien résumé l'apparition des genres.

Je pense qu'il faut se placer dans une optique païenne. Comme chacun le sait, tout ce qui touche aux anciens rites païens me fascine... Bref, je dis ça à chaque fois.

Lorsque les hommes se sont rendu compte de la relation mâle/femelle et des liens entre graine+fleur = fruit, en gros, lorsqu'ils ont assimilé le concept rapport sexuel > gestation > naissance, il ont assimilé un des secrets fondamentaux de la nature. L'apparition basique des genre résulterait de cette observation. Une sorte de transmission des faits tels qu'on les trouve dans la nature au travers du langage.
On a donc attribué des caractères communs aux entités femelles > féminin
Puis des caractères communs aux entités mâles > masculin
Et enfin, tout le reste a été classé comme neutre.

Outis l'a dit, il est probable que la division masculin/féminin résulte à l'origine d'une distinction primaire animé/inanimé. Les inanimés étant devenus neutres.
Puis il y a eu confusion...

Cela ne s'est pas fait pareil dans toutes les langues.
Certaines ont conservé des traces d'une distinction animé/inanimé (langues slaves, langues iraniennes). D'autres ont abandonné la notion de genre (anglais, arménien, persan, ossète etc.). D'autres n'ont gardé que deux cas (langues romanes: masculin/féminin ; néerlandais: genre commun/neutre), d'autres ont conservé les trois genres (allemand, langues slaves).
L'italien et le roumain ont partiellement conservé des mots neutres, masculins au singulier et féminins au pluriel.
Ex: il braccio (le bras) > le braccia ; il ditto (le doigt) > le ditta etc.

Dans les langues slaves, dans la majorité des cas, le genre n'est déterminé que par la terminaison des mots (en consonnes pour les masculins, en -a pour les féminins et en -o/-e pour les neutres).
On garde néanmoins quelques traces de logique. En italien, le fruit est toujours féminin alors que l'arbre est masculin.
Ex: la pera (la poire) > il pero (le poirier)

La distinction de genre dans les langues du monde n'est bien souvent que purement arbitraire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
András
Animateur


Inscrit le: 20 Nov 2006
Messages: 1458
Lieu: Timişoara, Roumanie

Messageécrit le Tuesday 20 Mar 07, 10:19 Répondre en citant ce message   

C'est plutôt pour le Café Babel, mais comme c'est justement au sujet des genres, voyez aussi ce texte de Roland Magdane.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
meuuh



Inscrit le: 12 Jun 2006
Messages: 982
Lieu: Mie en ole opaštuja Karjalašša

Messageécrit le Tuesday 20 Mar 07, 10:38 Répondre en citant ce message   

Citation:
Comment les langues en viennent à marquer des genres, là, tu m'en demandes trop.

Peut-être que cela vient d'une hypothétique harmonie vocalique encore présente dans telle ou telle protolangue... Et qui a ensuite disparue pour laisser place à des genres...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maurice



Inscrit le: 25 May 2005
Messages: 435
Lieu: Hauts de Seine

Messageécrit le Tuesday 20 Mar 07, 12:41 Répondre en citant ce message   

Citation:
Comment les langues en viennent à marquer des genres, là, tu m'en demandes trop.

Je pense qu'il faudrait indiquer au moins une fois dans ce fil qu'il y a de nombreuses langues qui n'ont ni genre, ni nombre, parce qu'à lire toutes ces interventions, on pourrait retirer l'impression (fausse) qu'il s'agit d'un phénomène universel.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008