Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
alien (français) - Le mot du jour - Forum Babel
alien (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2694
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 24 Dec 07, 12:32 Répondre en citant ce message   

Le mot alien a fait son retour décisif à la langue française en 1979 avec le film Alien (fr. Alien, le huitième passager) de Ridley Scott, premier d'une brillante tétralogie qui, sur près de vingt ans, verra James Cameron, David Fincher et Jean-Pierre Jeunet développer l'histoire de mort et d'amour entre Ellen Ripley (Sigourney Weaver) et le monstre fascinant créé par H.R. Giger.

Depuis, le mot alien remplace efficacement le plus ancien extra-terrestre, voire martien ou sélénite si l'on remonte encore plus dans l'histoire de la Science-Fiction.

Retour à la langue française car le mot anglais alien était un emprunt à l'ancien français alien, substantif et adjectif, attesté du XIe au XVIe siècle avec le sens de « étranger » :
Filz, t'ies deduiz par alienes terres (Vie de saint Alexis, XIe s.)
Le seul changement que produit le passage par l'anglais est le retour à l'ancienne prononciation alien', antérieure à la nasalisation.

Retour en famille, d'ailleurs, puisque notre langue garde encore couramment aliéner, aliéné et aliénation qui en sont dérivés.

Le mot est l'évolution phonétique normale du latin aliḗnus, -a, -um « qui appartient à un autre, d'autrui, étranger », adjectif dérivé en *-no- du pronom alius, -a, -ud « autre » (en parlant de plus de deux).
Le ē, responsable de la place de l'accent tonique, n'est pas étymologique, il est analogique de mots comme aēnus « de bronze » (< *ayes-no-s).

Quant à alius, c'est le vieux thème eurindien *h₂el-io-s que l'on retrouve dans le grec állos (< *alyos), le gotique aljis ou le vieil-irlandais aile. En sanskrit, ce thème a donné arya- « hôte, ami » (d'où le dérivé ārya- « qui est ami > aryen ») tout en subsistant avec une substitution phonétique dans anya- « autre ».

Il est également intéressant de voir développer dans le thème de l'alien l'ambiguïté fondamentale des rapports avec l'autre, naturellement ami (car un ami ne peut être qu'un autre) mais que la peur et l'ignorance, sources de tous les racismes, transforment si facilement en ennemi.
Ambiguïté bien présente de longtemps dans notre lexique où hôte et hostile ont la même origine, tout comme en sanskrit où, sur le même thème de l'autre, on a aussi ari- « ennemi ».
Le mythe cinématographique insiste même avec un certain humour sur la chose puisque l'homme y est explicitement l'hôte de l'alien à une étape de son développement …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Daniel



Inscrit le: 03 Aug 2006
Messages: 39
Lieu: Bois Noirs, France

Messageécrit le Saturday 05 Jan 08, 21:04 Répondre en citant ce message   

Je m'interrogeais sur la possibilité d' afficher sur les terrains de sport l'intitulé "aliens" à la place de "visiteurs" .

Mais ma femme me dit que cela risque de jeter un froid parmi les aliens.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
le córór de noetaéy



Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 38
Lieu: Breizh - Bertaèyn

Messageécrit le Saturday 05 Jan 08, 23:54 Répondre en citant ce message   

Cette racine existe également en celtique ancien :
ALIIos > ALIos/-a/-on : second
ALIIos/-a/-on : autre (entre deux)
ALIOGNATos/-a/-on : second-né, cadet.
ALIOTERos/-a/-on : étranger, venu d'ailleurs.
ALIO / ALIU : autrement.

source : Dictionnaire de celtique ancien de J. Monard.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rorozuna



Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 105
Lieu: ROUEN

Messageécrit le Tuesday 08 Jan 08, 12:13 Répondre en citant ce message   

De la même racine, on a la tribu gauloise des Allobroges littéralement, les gens venus d'autres (allo-) pays (brog-).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tjeri



Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 999

Messageécrit le Tuesday 08 Jan 08, 14:08 Répondre en citant ce message   

Il y a quelques années quand on arrivait au Japon, il y avait deux files à l'immigration: Japanese, Aliens.
Après la série de films, les protestations d'anglophones ont commencé à s'élever de plus en plus fortes. La deuxième file a été rebaptisée "foreigners".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Tuesday 08 Jan 08, 14:44 Répondre en citant ce message   

Pourtant aux US, le terme alien est utilisé de manière courante dans un tel contexte, alors il me semble un poil bizarre que les anglophones s'en offusquent.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Daniel



Inscrit le: 03 Aug 2006
Messages: 39
Lieu: Bois Noirs, France

Messageécrit le Thursday 10 Jan 08, 9:42 Répondre en citant ce message   

La protestation venait peut-être des British...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Thursday 10 Jan 08, 12:11 Répondre en citant ce message   

Peut être. Une expression qui me revient en tête par exemple, c'est celle qui est employée aux US pour l'expulsion de sans papiers: alien deportation. Et le nom officiel de la Green Card, c'est: Alien Registration Receipt Card.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3142
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Thursday 10 Jan 08, 12:33 Répondre en citant ce message   

C'est en Angleterre que j'ai vu le mot alien avec le sens d'étranger.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Dino



Inscrit le: 09 Oct 2006
Messages: 482
Lieu: Αθήνα – Ελλάδα

Messageécrit le Thursday 10 Jan 08, 16:42 Répondre en citant ce message   

Pourquoi, quelques termes français, tels que, aliéné, aliénation, et autres dérivés, ont fini par signifier "fou", "dingue", etc.?, sans aucune correspondance apparente avec "extra-terrestre"?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2694
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 10 Jan 08, 17:21 Répondre en citant ce message   

Dès le latin, aliéner, aliénation, c'était le transfert à un autre d'un droit, d'une fonction, d'une propriété.

Ces sens se sont spécialisés dans le droit civil (aliéner un bien) et dans la politique :
Robespierre a écrit:
l'autorité des princes n'est qu'une portion de la souveraineté du peuple mise en dépôt entre leurs mains; ils ne peuvent donc ni la vendre, ni l'aliéner en aucune manière. Le peuple même ne le peut pas, parce qu'il ne peut se dépouiller de ces droits essentiels, attachés à la nature de l'homme, que la société a pour but de protéger et de maintenir, et qu'elle ne peut jamais détruire

jusqu'au marxisme :
Lacroix a écrit:
L'homme a ainsi un but réel : sa délivrance, échapper à la fausse catégorie de l'avoir, qui lui rend impossible tout rapport humain authentique et le place sous la domination d'une puissance à laquelle il ne peut échapper, l'aliène. De son aliénation à la délivrance toute une marche progressive ouvre le champ de ses possibilités et le rend de plus en plus libre

Mais la psychiatrie a également défini l'aliénation mentale , vite abrégée en aliénation tout court, comme étant le fait de devenir étranger à soi-même, de perdre l'esprit. Cette définition est d'une telle généralité que aliéné, à travers l'appellation « asile d'aliénés », est vite devenu un euphémisme pour fou et dingue …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8205
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 31 Mar 11, 4:12 Répondre en citant ce message   

Voir aussi la grande famille ALIAS.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 30 Sep 14, 11:07 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
Le mot est l'évolution phonétique normale du latin aliḗnus, -a, -um « qui appartient à un autre, d'autrui, étranger », adjectif dérivé en *-no- du pronom alius, -a, -ud « autre » (en parlant de plus de deux).

- The sweet sepia snapshot was given to every guest (Bono, Anna Wintour, Matt Damon et al).
= La jolie photo sépia a été distribuée à chaque invité (Bono, Wintour, Damon et compagnie).

[ The Telegraph - 30.09.2014 ]

Royaume-Uni et al
- et autres
- et compagnie

etymonline a écrit:
et al.

also et al, 1883, abbreviation of Latin et alii (masc.), et aliæ (fem.), or et alia (neuter), in any case meaning "and others."

Lire le MDJ alibiforain.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8205
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 30 Sep 14, 17:50 Répondre en citant ce message   

L'expression "et alii" est courante en bibliographie française lorsqu'un ouvrage a été écrit par plusieurs auteurs, au moins trois et souvent plus. On cite le premier et on fait suivre son nom de "et alii".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 30 Sep 14, 19:50 Répondre en citant ce message   

L'expression "et al" n'est par contre, à mon avis, pas particulièrement courante en anglais, même si ce n'est pas la première fois que je la rencontre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008