Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
janvier (francais) - Le mot du jour - Forum Babel
janvier (francais)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Chusé Antón



Inscrit le: 25 fév 2005
Messages: 744

Messageécrit le jeudi 01 jan 09, 11:44 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Janvier qui vient du latin Janus, le dieu romain qui avait deux visages, qui regardait à gauche et à droite, à l´Est et à l´Ouest, au commencemnet et au final, l´An passé et le Nouvel An.

C´était aussi le dieu des portes parce qu´elles aussi ont deux visages.

On l´invoquait pendant les guerres et dans tout ce temps les portes de son temple étaient ouvertes. Dans la paix se refermaient.

En anglais, january; en portugais, janeiro; en catalan, gener; en aragonais, chenero; en castillan, enero.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2498
Lieu: Nissa

Messageécrit le jeudi 01 jan 09, 14:03 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

La tradition n'est pas d'une grande clarté sur cette histoire de portes du temple de Iānus et, s'il est attesté qu'elles sont ouvertes en temps de guerre (Auguste les ferme après sa victoire de 29 sur Antoine et Cléopâtre) on ne sait pas trop bien interpréter cette correspondance entre guerre/paix et ouvert/fermé car Ovide lui-même, bon connaisseur des choses de la religion et fin analyste d'icelles, se contredit dans les Fastes (I, 121-124, c'est le dieu qui parle) :

Ovide a écrit:
Cum libuit Pacem placidis emittere tectis,
Libera perpetuas ambulat illa uias ;
Sanguine letifero totus miscebitur orbis,
Ni teneant rigidae condita bella serae
.

H. Le Bonniec, traduisant, a écrit:
Quand j'ai décidé de laisser sortir la Paix de sa paisible demeure, elle marche librement sur des routes sans obstacles ;
le monde entier sombrerait dans un carnage sanglant, si de solides verrous ne tenaient les guerres emprisonnées.

Autrement dit, en temps de paix, elles sont à la fois ouvertes pour la paix et fermées pour la guerre ! Et cette prison pour les guerres devient plus loin dans le même livre (I, 277-282, Ovide interroge et le dieu répond) une prison pour la paix !

Ovide a écrit:
« At cur pace lates motisque recluderis armis ? »
Nec mora, quaesiti reddita causa mihi est :
« Vt populo reditus pateant ad bella profecto,
Tota patet dempta ianua nostra sera.
Pace fores obdo, ne qua discedere possit.
»

H. Le Bonniec, traduisant, a écrit:
« Mais pourquoi restes-tu caché en temps de paix et ouvres-tu tes portes quand les guerriers ont pris les armes ? »
Sans tarder il répondit à ma question :
« Pour que le peuple, parti en guerre, trouve ouverte la voie du retour, ma porte, verrou tiré, reste grande ouverte.
En temps de paix, je verrouille la porte pour que la Paix ne puisse s'échapper. »


Et on notera que, pour Virgile (Énéide, I, 293 et suiv.; VII, 607), c'est la Guerre qui était retenue prisonnière.

Quant à Giraudoux, si, en 1935, nouvelle Cassandre, il fait s'ouvrir les Portes de la Guerre dans la dernière didascalie de La Guerre de Troie n'aura pas lieu :

Citation:
Hector
Elle aura lieu.
(les portes de la guerre s'ouvrent lentement)

ce normalien se garde bien de préciser plus avant, sachant fort bien que ces portes n'ont jamais été grecques …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Poyon



Inscrit le: 24 juil 2005
Messages: 768
Lieu: Liège (Waremme)

Messageécrit le jeudi 01 jan 09, 14:23 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Wallon : Djinvî
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 août 2007
Messages: 2786
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le jeudi 01 jan 09, 15:05 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Italien: gennaio

piémontais de Turin: djéné

haut-piémontais : djënée
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 avr 2008
Messages: 691

Messageécrit le jeudi 01 jan 09, 15:18 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Outis a écrit:
La tradition n'est pas d'une grande clarté sur cette histoire de portes du temple de Iānus

Ce qui n'est pas forcément clair, c'est la raison précise de ce rituel, car bien sûr son origine "se perd dans la nuit des temps", si j'ose dire !

Ovide est un poète précieux qui joue sur les paradoxes et les ambiguïtés propres à"Ianus Bifrons". Les jeux d'opposition guerre / paix", "ouvert / fermé" ne sont pas des contradictions du poète, ils montrent plutôt comment Ovide s'amuse avec sa matière.

Il est clair que cette pratique religieuse est naturellement ambiguë, mais c'est Janus lui-même qui l'est !

Macrobe (I, IX), bien après Ovide, propose une origine de cette pratique :
Huius autem rei haec causa narratur. Cum bello Sabino quod uirginum raptarum gratia commissum est Romani portam quae sub radicibus collis Viminalis erat, quae postea ex euentu Ianualis uocata est, claudere festinarent, quia in ipsam hostes ruebant: postquam est clausa, mox sponte patefacta est: cumque iterum ac tertio idem contigisset, armati plurimi pro limine, quia claudere nequibant, custodes steterunt: cumque ex alia parte accerimo praelio certaretur, subito fama pertulit fusos a Tatio nostros. Quam ob causam Romani qui aditum tuebantur territi profugerunt: cumque Sabini per portam patentem irrupturi essent, fertur ex aede Iani per hanc portam magnam uim torrentium undis scatentibus erupisse, multasque perduellium cateruas aut exustas feruenti aqua aut deuoratas rapida uoragine deperisse. Ea re placitum, ut belli tempore, uelut ad urbis auxilium profecto deo, fores reserarentur. Haec de Iano.

Traduction de Nisard :
Voici comment on raconte l'origine de cette coutume. Pendant la guerre contre les Sabins, à l'occasion de l'enlèvement de leurs filles, les Romains s'étaient hâtés de fermer la porte qui était au pied de la colline Viminale (à laquelle l'événement qui suivit fit donner le nom de Janicule), parce que les ennemis s'y précipitaient: mais à peine fut-elle fermée, qu'elle s'ouvrit bientôt d'elle-même; ce qui survint une seconde et une troisième fois. Les Romains, voyant qu'ils ne pouvaient la fermer, restèrent en armes et en grand nombre sur le seuil de la porte pour la garder, tandis qu'un combat très vif avait lieu d'un autre côté. Tout à coup, le bruit se répand que Tatius a mis nos armées en fuite. Les Romains qui gardaient la porte s'enfuient épouvantés; mais lorsque les Sabins étaient prêts à faire irruption par la porte ouverte, on raconte que, par cette porte, il sortit du temple de Janus des torrents d'eau jaillissant avec une grande force, et que plusieurs groupes ennemis périrent ou brûlés par l'eau, qui était bouillante, ou engloutis par eon impétuosité. En raison de cet événement, il fut établi qu'en temps de guerre les portes du temple de Janus seraient ouvertes, comme pour attendre ce dieu secourable à Rome. Voilà tout sur Janus.


C'est une origine parmi d'autres, bien sûr...


Dernière édition par Horatius le jeudi 31 mars 11, 21:49; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
telephos



Inscrit le: 13 fév 2008
Messages: 332
Lieu: Montréal

Messageécrit le jeudi 01 jan 09, 17:29 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Janvier est aussi un saint napolitain dont le sang se liquéfie à dates fixes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2498
Lieu: Nissa

Messageécrit le jeudi 01 jan 09, 19:33 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Horatius a écrit:
Ovide est un poète précieux qui joue sur les paradoxes et les ambiguïtés …

Je ne partage pas cette vision d'Ovide quand il s'agit des Fastes (je ne lis pas le reste, en tant que littérature je n'ai aucun goût pour la latine). Mais merci pour ce passage de Macrobe que j'ignorais.

grec ancien et moderne épuré : Ἰανουάριος [ianouários]
grec moderne démotique : Γενάρης [ienáris]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rabanmaur



Inscrit le: 27 mars 2008
Messages: 25
Lieu: Paris

Messageécrit le mercredi 07 jan 09, 16:23 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Selon Ovide (Les Fastes, VI-101,248) Janus avait pour compagne la déesse Carna ou Craniè, qu'il avait préposée à la surveillance des gonds de la porte. Elle avait pour attribut une branche d'aubépine.
Selon Saint Augustin (De la Cité de Dieu, 4, 8), une déesse Cardéa ou Carda, , présidait aux portes).
Source : http://bcs.fltr.ucl.ac.be/fastam/F6-101-248.html
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Skipp



Inscrit le: 01 déc 2006
Messages: 739
Lieu: Durocortorum

Messageécrit le mardi 20 jan 09, 23:06 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

A-t-on une étymologie pour le nom du dieu Iānus ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 avr 2008
Messages: 691

Messageécrit le mercredi 21 jan 09, 17:49 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Que ceux qui ont Ernout-Meillet sous la main répondent plus précisément !

Cicéron (De Natura deorum 2.67. 8 ) rattache le nom de Janus au verbe "ire", aller: "ab eundo nomen est ductum"
Il existerait un sanskrit "yāna" qui signifierait le chemin.
Il y a donc, dans tout cela, l'idée d'entrée.

Mais je laisse de meilleurs spécialistes d'étymologie indo-européenne préciser ou corriger mes propos !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rabanmaur



Inscrit le: 27 mars 2008
Messages: 25
Lieu: Paris

Messageécrit le lundi 26 jan 09, 13:19 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Selon Macrobe (Saturn, I,9,6), qui cite Nigidius Figulus (Chef de file des néopythagorciens et ami de Cicéron) :
Pronuntiavit Nigidius Figulus Apollinem Ianum esse Dianamque Ianam, adposita "D" littera, quae saepe "I" littera causa decoris adponitur
Citation tirée du livre de Léon Nadjo "L'argent et les affaires à Rome, des origines au IIè siècla av. JC", publié chez Peeters 1989. (téléchargeable sur Google books).
Janus et Jana seraient donc les jumeaux Diane Apollon, et les portes seraient l'image sur terre de ce qui se passe dans le ciel : les solstices.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cora



Inscrit le: 18 oct 2007
Messages: 78
Lieu: Belgique

Messageécrit le lundi 26 jan 09, 13:25 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

En roumain: Ianuarie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 juin 2006
Messages: 1502
Lieu: Allemagne

Messageécrit le lundi 26 jan 09, 18:05 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Romanche: Schner ou Schaner - le sch se prononce comme le j- français.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le lundi 26 jan 09, 18:50 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Pour janvier dans toutes les langues, celles dont le nom du mois a un rapport avec le nom français et les autres, ne pas perdre de vue ce fil:
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=1094
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Mercurius



Inscrit le: 02 déc 2008
Messages: 100

Messageécrit le lundi 26 jan 09, 19:07 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

rabanmaur a écrit:
Janus et Jana seraient donc les jumeaux Diane Apollon, et les portes seraient l'image sur terre de ce qui se passe dans le ciel : les solstices.


"Par le Janus bicéphale, nous comprenons une matière, ou une chose une, appelée REBIS et contenant deux choses, ou si vous préférez, c'est la SUBSTANCE DOUBLE MERCURIELLE. Que Saturne lui soit adjoint et partage le règne avec lui, cela a une raison tout autre que pourra deviner quiconque n'ignore pas le motif pour lequel dans la Rome antique on voyait Triton au dessus du temple de Saturne. En effet, ces choses sont énigmatiques et quelque peu obscures."
( Michael MAIER, Arcana Arcanissima 1614 p. 86. Trad. fr. éd. BEYA 2005 p. 127 )

"À Saturne on a attribué la clé et la verge, probablement parce qu'il avait quelque chose en commun avec le Janus à deux faces (qui est la "porte" ianua de l'année) avec lequel il aurait vécu."
( ibid. p. 104 - 150 )

"Telle est donc cette double connexion de serpents représentés l'un ailé et l'autre sans ailes. Telle est la double face de Janus, qui regarde vers le passé et prospecte l'avenir, ou plutôt dont la nature non fixe pénètre dans la fixe comme par une porte ouverte."
( ibid. p. 137 - 197 )


Dernière édition par Mercurius le lundi 26 jan 09, 20:05; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008