Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
rive, rival, dériver (français) - Le mot du jour - Forum Babel
rive, rival, dériver (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7680
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 18 jan 11, 9:02 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

I. Le mot rive est dérivé de ripa, "rive d'un fleuve", lui-même issu d'une racine indo-européenne *reip-, "arracher, couper". Ses dérivés sont bien connus : rivage, rivière, arriver, dériver 1 (= s'écarter de la rive, cf. espagnol derribar, "démolir"), etc.
NB : Le verbe river (et ses dérivés : rivet, etc.) fait probablement partie de la famille mais le lien sémantique avec rive n'est pas clair.

II. Le mot rival a une petite histoire intéressante, et ce, dès le latin. Son étymon, l'adjectif rivalis, dérivé de rivus, "petit cours d'eau", sans rapport avec ripa malgré les apparences, avait bien déjà le sens de "rival", surtout en amour, mais pour les paysans méditerranéens, le "rival" c'est d'abord celui avec qui l'on doit partager l'eau du cours d'eau qui longe les terres des uns et des autres, ce qui ne va pas toujours de soi, notamment en période de sécheresse, comme l'atteste l'antique institution du Tribunal des Eaux de Valencia (Espagne). (Voir plus loin photo et adresse du site).
Rivus est l'ancêtre d'une petite famille où l'on trouve donc rival et ses dérivés, et aussi ru, ruisseau et ses dérivés, dériver 2 (= découler, cf. espagnol derivar, même sens)... et ses dérivés. La racine indo-européenne de cette famille est *rei-, "couler".
NB : Cette racine est donc synonyme de *sreu- dont nous avons parlé ICI et ICI.

III. Il y a un curieux - et quasiment contradictoire - sens du mot dérive : dispositif qui empêche un navire ou un avion de dériver, au sens de "s'écarter de sa route", bien sûr. D'où le nom du petit voilier pour débutants, le dériveur. Impossible d'accéder au TLF aujourd'hui, je verrai ça plus tard. Quelque chose me dit que l'anglais to drive a quelque chose à voir avec cette dérive-là. Affaire à suivre.


Dernière édition par Papou JC le lundi 24 mars 14, 17:28; édité 3 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10612
Lieu: Lyon

Messageécrit le mardi 18 jan 11, 12:07 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Italien straripare

[ dérivé du latin ripa «rive» + préfixe stra- (du latin extra «hors de») ]

- déborder (fleuve)
molti fiumi sono straripati (hanno straripato) : de nombreux fleuves ont débordé

- être plein à craquer (une salle, un train...) : straripare di gente
il treno straripava di passeggeri : le train était plein de passagers
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6469
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le mardi 18 jan 11, 12:17 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Voir aussi ripisylve.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 août 2007
Messages: 2787
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le mardi 18 jan 11, 13:33 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

l'italien a

riva/ripa
riviera
arrivare
straripare
deriva/andare alla deriva -> dit d'un navire sans guide

rivo/rio
ruscello<*riuoscello<*rivuscellu
derivare (2)
derivazione
rivale


Les formes avec -v- étaient à l'origine septentrionales, mais elles sont entrées dans le toscan.


Dernière édition par giòrss le mardi 18 jan 11, 17:45; édité 6 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
flo



Inscrit le: 03 oct 2010
Messages: 287
Lieu: La Rochelle

Messageécrit le mardi 18 jan 11, 13:44 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Peut-on considérer dérivatif du bas latin derivativus "ce qui dérive, dérivé " de la même famille ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7680
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 18 jan 11, 15:32 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Oui, bien sûr, du dériver 2 de mon post initial.
Vérification faite : il y a bien un dériver, terme de marine, qui est un emprunt à l'anglais to drive, "pousser". D'où la dérive du dériveur ... pour lui permettre de dériver normalement et l'empêcher d'aller à la dérive !
C'est clair ?!...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6469
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le mardi 18 jan 11, 16:57 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

La vigne des rivages (Vitis riparia) est l'une des vignes sauvages d'Amérique du Nord qui ont sauvé le vignoble francais.
Elle est très abondante certaines années et fait d'excellentes confitures.


Dernière édition par Jacques le mardi 18 jan 11, 17:27; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 juin 2008
Messages: 463
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le mardi 18 jan 11, 17:26 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

it : riparia, co : riparia, fr : riparia, (cf. Vitis riparia). Vigne sauvage qui pousse sur les rives des fleuves.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6469
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le mardi 18 jan 11, 17:35 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Rivesaltes (catalan Ribesaltes), est le nom d'une commune et d'un vin local. Il vient du latin Ripis Altis ("rives hautes").
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
yves



Inscrit le: 07 août 2007
Messages: 394
Lieu: Nevers

Messageécrit le mardi 18 jan 11, 17:45 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Ce qui est amusant, c'est que le rival (II), au sens qui partage le cours d'eau, est un riverain (I) de ce cours d'eau, si j'ai bien compris...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7680
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 18 jan 11, 18:08 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Tu as très bien compris, et l'on voit qu'il est (trop) facile de passer des dérivés de rivus à ceux de ripa et de les confondre, tant les ressemblances morphologiques et la proximité sémantique sont fortes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2499
Lieu: Nissa

Messageécrit le mercredi 19 jan 11, 10:36 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Quand aux Francs Ripuaires ainsi nommés parce qu'ils habitaient les rives du Rhin (Cologne, Trèves), ils ont gardé leur p du latin Ripuarii, même si celui-ci commençait son évolution d'intervocalique puisqu'on trouve aussi Ribuarii.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7680
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mercredi 19 jan 11, 11:09 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

1. Les habitants de Rive-de-Gier (Loire) s'appellent les Ripagériens.

2. Voici ICI le site du Tribunal des Eaux de Valencia (Espagne).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 avr 2008
Messages: 876

Messageécrit le dimanche 23 mars 14, 7:14 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

rivulette, rivulaire, rivulet

« En effet, pendant les derniers milles du voyage, la nature des terrains s’était modifiée. Les pentes s’abaissaient et devenaient humides. Çà et là couraient d’étroites rivulettes, qui indiquaient que le sous-sol renfermait tout un réseau aqueux. Dans la dernière journée de marche, la caravane avait côtoyé un de ces ruisseaux dont les eaux, rougies d’oxyde de fer, se teignaient à ses berges dégradées. »
Jules Verne, Un Capitaine de quinze ans, 2, III, 1878

Le mot semble délaissé de la plupart des dictionnaires. Mais un original petit dictionnaire en ligne en donne une autre occurrence chez Gracq :
« Ce refus tenace d’une si petite rivière, jusqu’au dernier moment, de capituler devant la banquise de pierre et de béton qui cherche à se ressouder sur elle, ces bouquets de feuillage frais qu’elle agite encore de loin en loin dans le vent au-dessus des toits, avant de sombrer à l’égout, sont le charme des bas-jardins qu’arrose la rivulette au-delà de l’avenue Camus. »
Julien Gracq, La Forme d’une ville, José Corti, 1985

Ce site, de belle facture, publié d’Hanoï, a l’air plein de sensibilité et d’invention :
Jean Sary, Poèmes numériques, dictionnaire et autres feuilles de style
http://jeansary.net/le-petit-sary-qui-s-illustre/

Les dictionnaires recensent en revanche rivulaire :
1. Qui croît dans les ruisseaux, sur leurs bords.
2. Algue bleue qui croît en masses globuleuses.

rivulaire, 1802,
du latin scientifique rivularis,
de rīvŭlus « petit ruisseau »,
de rīvus « ruisseau »,
cf. grec ρέος « fleuve, ruisseau »,
cf. ρέο « couler ».

Cf. ru
1. Ruisselet.
2. Étroite rigole creusée pour drainer un champ, une prairie.

Cf. rhéostat, « qui régule le courant ».

Voir ici une très belle image de Rivularia bullata.

L’anglais rivulet est présent dans plusieurs dictionnaires :
Rivulet, a very small river; a small stream of water or other liquid.
(Oxford Advanced American Dictionary)

1580s, from Italian rivoletto, diminutive of rivolo, itself a diminutive of rivo "brook," from Latin rivus "stream, brook," from PIE *reiwos, literally "that which flows," from root *reie- "to flow, run" (see Rhine).
vers 1580, de l’italien rivoletto, diminutif de rivolo, diminutif de rivo « ruisseau », du latin rivus « courant, ruisseau », du PIE *reiwos, litt. « qui coule », d’une racine *reie- « couler », cf. Le Rhin.
(etymonline.com)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6469
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le dimanche 23 mars 14, 13:47 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

zone rivulaire, forêt rivulaire, végétation rivulaire, ripisylve , boisement riparien, zone riparienne: végétation de bord des cours d'eau

angl. riparian zone/forest


riparian entertainement : (lit. "divertissements de bord de l'eau") Expression utilisée par snobisme par Hyacynth Bucket (prononcé "bouquet" pour faire distingué) dans la comédie télévisée britannique Keeping Up Appearances, pour désigner un simple pique-nique au bord de l'eau.
"Keeping Up Appearances" (vidéo 30 min., temps 6min 25)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008