Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
guet (français) - Le mot du jour - Forum Babel
guet (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 Jun 2008
Messages: 464
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le Wednesday 02 Mar 11, 11:36 Répondre en citant ce message   

FIL ISSU DE GASE (provençal)

Les gens du coin doivent bien savoir si il y avait un "guet" ou un un "gué" dans la commune ?
« Gua » pourrait bien avoir deux étymologies possibles :
Si il s’agit d’un promontoire avec un guet : wahta ; garde sentinelle ; (Les Saillants du Gua)
Si il s’agit d’un passage de ruisseau un gué : waithô (Pont du Gua)

Simple hypothése en partant de l'éthymologie du village Guaitella (guet = guaita de wahta) en Corse.


Dernière édition par MiccaSoffiu le Wednesday 02 Mar 11, 20:34; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Wednesday 02 Mar 11, 13:09 Répondre en citant ce message   

Vieux italien
guatare = observer avec de l'intensité, de la curiosité, de la suspicion
guaita/vaita = guet
schiraguaita/scaravaita = corps communal de sentinelles

italien:
agguato = embuscade

Origine de tous ces mots: germanique (on peu pas dire francique, tout simplement).


Dernière édition par giòrss le Wednesday 02 Mar 11, 16:07; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 Jun 2008
Messages: 464
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le Wednesday 02 Mar 11, 13:42 Répondre en citant ce message   

Selon infcor du latin vadu(m), nous avons pour le corse : guadu, vadu = ruisseau; gué
On retrouve la coexistence du « g » et du « v » que l’on a pas pour guaita (le guet) dont l’origine n’est pas le latin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1576
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Wednesday 02 Mar 11, 14:56 Répondre en citant ce message   

MiccaSoffiu a écrit:
...Si il s’agit d’un promontoire avec un guet : waha ; garde sentinelle ; (Les Saillants du Gua)...
Il existe ici un village WAHA, sur les hauteurs de Marche-en-Famenne, donc pas de gué mais plutôt un guet ! (Il s'y trouve une charmante église romane, la plus vieille de Belgique: 1050). A moins que Wikipedia n'ait raison:
Citation:
Le nom de Waha trouve son origine dans le germanique Chez Wachart ou simplement le nom Wadohard"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 Jun 2008
Messages: 464
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le Wednesday 02 Mar 11, 15:53 Répondre en citant ce message   

Désolé j’ai fait une erreur de frappe : le francique wahta = le guet aurait donné guaita.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 02 Mar 11, 20:26 Répondre en citant ce message   

guet (guetter, guetteur, aguets, guet-apens) est membre, par la branche germanique, d’une famille à la racine indoeuropéenne *weg-, « vigoureux, vif, vigilant », dont la branche latine a donné des mots comme veille, vigueur, vigie, vigile, vigilant, végétal, vélo, etc.

Voir aussi les MDJ bivouac et échauguette.

Cognats anglais d'origine germanique : watch, wait, wake.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3142
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Thursday 03 Mar 11, 7:14 Répondre en citant ce message   

À Lausanne, le Guet de la Cathédrale crie les heures aux quatre vents, chaque nuit, depuis 1405.

Voici quelques images:
C'est le Guet
Il a sonné douze
Il a sonné douze.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Thursday 03 Mar 11, 9:29 Répondre en citant ce message   

Un cognat occitan: agachar = observer
http://en.wiktionary.org/wiki/agachar

Un cognat piémontais: ghinté = observer


Dernière édition par giòrss le Thursday 03 Mar 11, 12:36; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 Jun 2008
Messages: 464
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le Thursday 03 Mar 11, 9:59 Répondre en citant ce message   

Peut-on supposer aussi une relation avec :
Ancien français : aguaitier = guetter, épier, être aux aguets, it : agguattare, co : agguattà
Glossaire de la langue romane 1808
Jean-Baptiste-Bonaventure de Roquefort a écrit:
acaiter , agaister , aghaister , aguaitier , aguester : Examiner avec attention pour surprendre , tendre des pièges , en vouloir à quelqu'un, regarder, épier>


Sans aucune référence, avec prudence on peut évoquer une relation possible avec le corse : agguaitu (à l’-), = à l’improviste
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Thursday 03 Mar 11, 10:53 Répondre en citant ce message   

Agguattare c'est du toscan (non pas de l'italien officiel), mais la signification est cacher
http://www.dizionario.org/d/?pageurl=agguattare

L'italien a la forme acquattarsi = se chacher se mettant à plat ventre.
L'origine est differente de guaita et vient du lat. ad+coactare.

Idem pour l'espagnol agachar, de ad+coactare.
http://buscon.rae.es/draeI/SrvltConsulta?TIPO_BUS=3&LEMA=agachar
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 03 Mar 11, 11:29 Répondre en citant ce message   

Il aurait mieux valu vérifier avant ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Thursday 03 Mar 11, 12:48 Répondre en citant ce message   

Le problème c'est qu'il y a des verbes romans comme

- le vieux français agaiter = espier
- l' occitan agachar/gaitar = observer = it. guardare
- le piémontais ghinté = observer (mais comme en espiant...on l'utilise en référence à un précis comportement du chat: ël gat/ciat ëm ghinta da sota ij barbis)

que ce sont des verbes qui derivent de la même raciine de guet...

Par contre, des autres verbes semblables, comme l'espagnol agachar et le toscan agguattare ne dérivent pas de la même racine.
Ce n'est pas facile.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 03 Mar 11, 12:59 Répondre en citant ce message   

giòrss a écrit:
Idem pour l'espagnol agachar, de ad+coactare.
http://buscon.rae.es/draeI/SrvltConsulta?TIPO_BUS=3&LEMA=agachar

Le DRAE dit "Quizá", ce qui veut dire "peut-être", comme tu sais ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1576
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Thursday 03 Mar 11, 13:04 Répondre en citant ce message   

Dans cette famille, le wallon connaît:
awête, action d'épier (guet)
awêteû, celui qui épie
awêtî, guetter
wêtî, r(i)wêtî, rawêtî, Liège: guetter, Namur: regarder
wête, la garde (pour un chien)

Haust indique le frq *wahtôn, qui donne aussi NL wachten
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Thursday 03 Mar 11, 14:31 Répondre en citant ce message   

Alors: le mot espagnol a eu cette evolution certe: agachar<agatar. On peut pas dire des autres choses avec certitude, mais la signification semble la même du toscan

agguattare/acquattare = cacher (le français aussi a prèsque la même origine latine, avec une pétite difference)
Ex CNRTL:
Citation:
CACHER
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. a) xiiie s. quachier « (d'une pers.) dérober à la vue » (S. Graal, B.N. 2455, fo 283 vo dans Gdf. Compl.), graphie attestée jusqu'au xve s., ibid.; 1275-80 soi cachier (J. de Meung, Rose, 8846 dans T.-L.); 1704 cacher son jeu (Trév.); b) 1690 trésor caché « (d'une pers.) dont la valeur est méconnue » (Fur.); 2. a) 1549 « soustraire à la connaissance, déguiser, ne pas exprimer » (Est.); b) 1666 se cacher de qqn « ne pas faire connaître ses pensées et actions à qqn » (Corn. Agés., V, I dans Littré); 1667 se cacher de qqc. « n'en pas convenir » (Rac., Androm., IV, 3, ibid.).
Du lat. *coacticare « comprimer, serrer » forme renforcée du lat. coactare « contraindre » (Lucrèce dans TLL s.v., 1369, 50), fréquentatif de cogere « id. ». De coactare, les formes méridionales de type cacha « écraser, broyer, presser, blesser » (Mistral); ce même sens de « écraser » est attesté dès le xiie s. pour le dér. a. fr. escachier (Chr. de Troyes, Erec et Enide dans T.-L.); le sens de « dissimuler », peu fréq. jusqu'au xvie s., est dér. de celui de « presser, comprimer »; cacher a fini par supplanter en ce sens les verbes a. fr. escondre, esconser et musser.

Attention, parce que, en toscan, la règle de l'evolution du -ct- latin c'est la suivante: -CT->-TT-.
Donc l'évolution a été: ad+coactare>acquattare>agguattare,

Au Piémont, quand une personne se fait petite, petite, pour ne se faire voir, alors on dirait d'elle : monia coacia (pr.mounia couàtcha) = moniale dérobée à la vue,

Bon, en Espagne, agachar =
Citation:
1. tr. Inclinar o bajar alguna parte del cuerpo, y especialmente la cabeza. U. t. c. intr.
2. prnl. Encogerse, doblando mucho el cuerpo hacia la tierra.
3. prnl. Ceder, someterse.

Donc le mot vient de ad+coactare, comme ça passe avec les formes de la France méridionale:cachar.
La prudence cette fois n'aurait pas beaucoup du sense...mais c'est une question d'esprit espagnol.

Plutôt, moi je pense qu'il y a un problème pour le vieux italien, où on trouve:
- agguattare (de ad+coactare) = fr. cacher
- agguatare (de ad+gwatare) = lat. insidias tendere

Les experts du DEI disent que:
Citation:
DEI s.v. agguattare (prob. contaminazione di agguatare con acquattare).

Moi j'avais pensée la même chose, parce que:
- acquattarsi (ad+coactare) = Rannicchiarsi in modo da sottrarsi alla vista altrui (per paura, vergogna o per tendere agguati) = Se blottir dans le but d'échapper à la vue des autres (de peur, de honte ou d'une embuscade)
- agguatare (ad+gwatare) = faire un embuscade.

Voir : TLIO http://tlio.ovi.cnr.it/TLIO/ voces: agguattare et agguatare.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008