Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Références d'origine ludique - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Références d'origine ludique
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11143
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 08 Mar 12, 13:17 Répondre en citant ce message   

Nous présenterons dans ce Fil des mots et expressions dérivés de l'univers ludique :
- jouets
- jeux (jeux de cartes...)




Allemand die böse Sieben (= la 7 méchante)

Mechthild a écrit:
Allemand böse Sieben, littéralement une 7 méchante, veut dire "femme acariâtre".

L'expression vient probablement d'une carte à jouer qui montrait l'histoire d'une telle femme.


Rejsl a écrit:
Il semble bien que l'expression vienne d'abord du jeu de cartes évoqué plus haut : le Karnöffel.

Ce jeu est un des premiers jeux de cartes d'Europe faisant intervenir la notion d'atout. Son existence est attestée depuis la fin du 15ème siècle, ce qui permet de penser qu'il existait déjà bien avant et de plus c'était un jeu " populaire". On y voit des cartes associant un chiffre et une image, une allégorie. On pense qu'il serait dérivé d'un jeu plus ancien, venant de Perse, qui aurait pu s'appeller Kanjifah.

* Ce jeu était populaire au Moyen-Âge dans la sphère germanophone, même s'il fut souvent interdit car il renversait les valeurs habituelles. Certaines cartes représentaient le Pape, l'Empereur, les cardinaux. Or, ces cartes fortes pouvaient être coupées par le Sept ( die Sieben) qui était la carte d'atout et qui avait le Diable pour illustration. Cette carte imprenable était appelée Teufel ( Diable) ou böse Sieben.


Lire le Fil Die böse Sieben (Sept, la méchante).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11143
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 08 Mar 12, 14:10 Répondre en citant ce message   

- Her clients don’t want girls whose appearance screams ‘Hooker !’. They don’t want a quick fix from a Barbie who can’t handle the conversation with their friends.”
= Ses clients ne veulent pas de filles dont tout dans l'apparence dit "Coucou, je suis une grosse pute !". Ils ne veulent pas d'une Barbie incapable d'avoir une conversation avec leurs amis.

The NY Daily News - 07.03.2012


Français Royaume-Uni Barbie / barbie :
- une jeune femme attirante, superficielle et insipide

Il est inutile de présenter la poupée Barbie.


Le prénom de Ken, son fiancé, est passé dans le langage commun.
Un Ken, c'est un peu le Prince Charmant, le futur mari idéal...
Mais ce peut être aussi l'archétype de l'homme fade et sans relief.

Trouvé sur le Net, une pub pour un T-shirt portant cette déclaration :
- Un jour mon Ken viendra
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Mechthild



Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 119
Lieu: Wien/Vienne, Autriche

Messageécrit le Thursday 08 Mar 12, 17:54 Répondre en citant ce message   

En Français français :

- entrer dans le jeu de qqn = suivre sa ligne de conduite
- mettre en jeu = risquer quelque chose
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11143
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 09 Mar 12, 11:47 Répondre en citant ce message   

TLFi a écrit:

as

1. 1174 « face du dé à jouer marquée d'un seul point » (G. de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, éd. C. Hippeau, 5840 ds T.-L. : Ne getai pas mes dez sur as, Quant jo tornai a sa meisun); turner ambes as « tourner, jeter les 2 as dans un seul coup de dé » [signe de mauvaise chance] voir ambesas;

2. 1559 antiq. « unité de monnaie chez les Romains » (Amyot, Cam., 22 ds Littré : Il fu condemné par contumace en l'amende de mille asses de monnoy romaine);

3. 1611 « carte à jouer marquée d'un seul point » (Cotgr.);

4. 1929 « personne de valeur », supra ex. 4.

Empr. au sens 2 au lat. as « unité de monnaie », attesté dep. Caton, cité par Sénèque, Epist., 94, 27 ds TLL s.v., 745, 42; pour la valeur exacte, v. Der kleine Pauly, 1964, s.v. as; sens 1, prob. en raison de l'emploi de cette monnaie pour le jeu de dés; sens 3, p. anal. avec 1, la carte étant aussi marquée d'un seul point; 4 d'apr. la valeur attribuée à l'as dans le jeu de carte.


Royaume-Uni to hold all the aces (= détenir tous les as) : avoir tout pouvoir

to keep an ace up one's sleeve (= garder un as dans sa manche) : avoir une carte maîtresse / un atout en réserve
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1385
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Friday 09 Mar 12, 19:45 Répondre en citant ce message   

Voici quelques expressions espagnoles:

Échecs :

Poner (ou tener) en jaque
Menacer ; déranger quelqu’un en ne le laissant faire ce qu’il veut ; harceler
Peut-être un calque de l’expression française mettre en échec ?

Jeux de cartes:

Tener un as en la manga (litt. Avoir un as dans la manche)
Presque un calque du français avoir un atout dans la manche

Poner cara de póquer (litt. Faire une tête de poker)
Rester inexpressif, neutre, en cachant tout sentiment ou appréciation après avoir appris une nouvelle surprenante.

(Dans le jeu du poker il faut rester impassible, même si les cartes qu’on a sont les meilleures).

Cantar las cuarenta (a alguien) (Litt. Chanter les quarante (à quelqu'un))
Récriminer, reprocher, dire quelque chose à quelqu’un clairement et avec détermination, même s’il se fâche.

(Le « tute » est un jeu de cartes (espagnoles) dont un coup consiste en obtenir le cheval (11) et le roi (12) de la même couleur, ce qui vaut 20 points. Si la couleur est la même de l’atout, la valeur est de 40 points. Il faut montrer les cartes et « chanter » 20 ou 40).

Pintar bastos (litt. peindre massues), normalement conjugué à la troisième personne du pluriel :
Pintan bastos
On prévoit des faits violents ou, dans une entreprise, une mauvaise situation

Romper la baraja (litt. Rompre les cartes)
Annuler, rompre un contrat, une négociation unilatéralement

Meter baza (litt. Mettre levée)
Mettre son nez dans une conversation dont on ne connaît pas le sujet

No dejar meter baza (litt. Ne pas laisser mettre levée)
Ne pas laisser placer un mot
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM



Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 625
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Friday 09 Mar 12, 22:56 Répondre en citant ce message   

Wallon En wallon, « jouer cinq lignes [à quelqu'un] » (djower cinq rôyes) = le prendre pour un couillon.

Le couyon est un jeu de cartes populaire où l'on trace cinq lignes pour marquer les cinq manches.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1385
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Monday 12 Mar 12, 14:26 Répondre en citant ce message   

Scalextric, la célèbre marque de circuits routiers, espagnolisée en « escaléxtric », désigne, par extension, un échangeur routier à différents niveaux. L’expression académique est "intercambiador de autopista", mais « escaléxtric » est beaucoup plus court et très descriptif.

Le mot n’est pas encore dans le DRAE, mais on le trouve déjà dans le Moliner :

Citation:
escaléxtric
subst. masc.
1) Juego de automóvil con diversas curvas y pendientes, controlado a distancia por procedimientos electrónicos.
2) Por extensión, se designa así al conjunto de puentes, carreteras, autopistas, pasos a distinto nivel, etc, que pueden recordar el juego.



1) Jeu d’automobile avec plusieurs virages et pentes, contrôlé à distance par des moyens électroniques.
2) Par extension, on désigne ainsi l’ensemble de ponts, routes, autoroutes, carrefours à différent niveau, etc, qui puissent rappeler le jeu.

(Honnêtement, je crois que la description du jeu est perfectible)

Lire le fil Expressions / mots dérivés de noms de marques commerciales
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3412
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 12 Mar 12, 15:25 Répondre en citant ce message   

Français

* abattre ses cartes: dévoiler brusquement ses intentions, montrer ses points forts.


* jouer son va-tout: risquer tout en un seul coup.
* donner, sortir, avancer son joker : refuser de répondre à une question ou se sortir d'une situation embarrassante.

* jouer à quitte ou double : tout risquer ( expression empruntée au poker?)
* jouer cartes sur table : ne rien dissimuler, être franc, montrer son jeu;
* jouer sa dernière carte : tenter un dernier recours;
* avoir tous les atouts en main: avoir au départ toutes les chances de réussir dans son entreprise.
*jouer serré: jouer avec prudence ( emprunté au poker)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3412
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 12 Mar 12, 16:02 Répondre en citant ce message   

Français Se renvoyer la balle l'un l'autre (se renvoyer mutuellement une responsabilité, une faute, une décision ) donne en allemand Allemand das Ping-Pong-Spiel ( on parle alors d'un jeu de ping-pong)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
flo



Inscrit le: 03 Oct 2010
Messages: 286
Lieu: La Rochelle

Messageécrit le Monday 12 Mar 12, 22:42 Répondre en citant ce message   

faire le yoyo => aller et venir, monter et descendre, quel que soit le contexte.
L'effet yoyo => variation de poids souvent due aux régimes : perte de poids, puis reprise dès que le régime inapproprié est arrêté.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11143
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 13 Mar 12, 19:24 Répondre en citant ce message   

- Not everyone thinks a new candidate is in the cards. The only question now is if it's Romney or Santorum.
= Peu d'observateurs pensent qu'il y ait des chances pour qu'un candidat nouveau apparaisse. La seule question désormais : ce sera Romney ou Santorum ?

The NY Daily News - 29.02.12


Royaume-Uni it's in / on the cards (that) : il y a de grandes chances (pour que...)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11143
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 29 Mar 12, 13:08 Répondre en citant ce message   

- He said he’s stopping at 30 stores to buy 30 single Quick Pick tickets — a strategy that he believes boosts his odds of winning the Big Kahuna.
= Il a annoncé qu'il va acheter 30 tickets dans 30 bureaux de tabacs différents...une stratégie qui d'après lui devrait accroître ses chances de gagner le jackpot.

The NY Post - 29.03.2012


Lire l'article Kahuna de Wikipedia.
Wikipedia a écrit:

Kahuna est un jeu de société créé en 1998.

Les joueurs (grands prêtres polynésiens) créent des ponts entre les îles d’un atoll du Pacifique et tentent de devenir et de rester maître d’un maximum d’îles.

But du jeu : contrôler un maximum d'îles.


Selon le site kahunavision.com :
- Dans la tradition polynésienne des îles Hawaï, le "Kahuna", c’est l’homme arc-en-ciel, le faiseur de pluie, le chaman, celui qui fait le lien entre la terre et le ciel.
Accessoirement, dans les entreprises américaines, le "big Kahuna", c’est le big boss.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11143
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 04 Apr 12, 10:45 Répondre en citant ce message   

- Hawks trump Knicks 100-90
= Atlanta bat les Knicks de NY 100 à 90

The NY Post - 31.03.2012


Royaume-Uni trump (trump card) : atout
to trump : battre (un rival)


Etymologie [ etymonline ]
- (vers 1520) altération de triumph (de l'ancien fr. triumphe), nom d'un jeu de cartes (la Triomphe)
le verbe signifiant "surpasser, battre" est attesté depuis les années 1580

A ne pas confondre avec to trump (= tromper), de l'ancien fr. tromper.


Lire les informations sur le jeu de la Triomphe.

academiedesjeux a écrit:
La Triomphe est un jeu de cartes du début du XVIe siècle qui a introduit une hiérarchie entre les quatre couleurs – pique, cœur, carreau, trèfle – en permettant de désigner aléatoirement, au début de chaque coup, l'une d'entre elles comme étant supérieure aux trois autres. La couleur dominante a de ce fait reçu le nom de triomphe et le premier jeu ayant utilisé cette notion en a hérité de même.

Jusqu'à la fin du XIXe siècle, dans tous les jeux de cartes faisant appel à ce système hiérarchique des couleurs, la couleur dominante a ainsi été appelée triomphe. Cependant, très tôt après l'invention du jeu, les joueurs ont aussi utilisé l'expression à-tout , probablement parce que la triomphe va avec toutes les autres couleurs généralement quand on ne possède pas de carte de ces dernières. On pouvait alors dire que l'on « jouait à-tout d'une triomphe » pour signifier la supériorité de cette couleur, comme il se dit pour une simple couleur « jouer du pique, du carreau, etc. ». Puis à-tout a été contracté en atout, et a progressivement remplacé le mot triomphe qui aujourd'hui est complètement oublié en France ; on ne parle plus que d'atout pour désigner la couleur dominante.

Pourtant, dans de nombreux autres pays le mot triomphe est toujours utilisé dans ce sens. Par exemple, les Anglais parlent de trump, les Espagnols de triunfo, les Allemands de Trumpf, etc.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3412
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 14 Apr 12, 0:46 Répondre en citant ce message   

Allemand
Citation:
High-Noon-Stimmung: Nuklearpoker mit Teheran

Les relations tendues entre les Usa et l'Iran au sujet du nucléaire, l'enjeu important puisqu'il est question d'intervention militaire, tout cela est comparé dans la presse de langue allemande à un jeu de poker nucléaire.

Ajout : l'image plaît: aujourd'hui 15.04.2012
Citation:
Der Atompoker geht weiter
= La partie de poker atomique continue

Dernière édition par rejsl le Sunday 15 Apr 12, 12:29; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Mechthild



Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 119
Lieu: Wien/Vienne, Autriche

Messageécrit le Saturday 14 Apr 12, 22:28 Répondre en citant ce message   

Autriche Le dialecte viennois connaît l'expression jemandem den Sküs geben, littéralement "donner l'excuse à quelqu'un", ce qui signifie le repousser, mettre fin à une amitié ou à des relations amoureuses.

Origine possible : Dans le jeu de tarot, l'excuse peut être utilisé pour remplacer - donc sauver pour soi-même - une carte de haute valeur. Quand on joue l'excuse, on s'excuse de décevoir l'autre, qui a peut-être espéré de gagner une carte importante...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 1 sur 6









phpBB (c) 2001-2008