Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Fautes de français relevées dans les médias - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Fautes de français relevées dans les médias
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11143
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 31 Mar 16, 11:25 Répondre en citant ce message   

Duriatos a écrit:
Ce mot, d'après ce que j'en sais, serait normand.

D'autres diront "je tiens cette étymologie de mon beau-frère, féru de langues".
Il faut un minimum de sérieux lorsqu'on parle d'étymologie (et si Duriatos est Brennos, tu dois bien savoir ça).

L'étymologie normande n'est pas signalée par le TLFi
http://www.cnrtl.fr/definition/cauchemar
Lire également le MDJ cauchemar
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=2908
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3194
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 31 Mar 16, 16:04 Répondre en citant ce message   

L'origine du mot serait picarde, selon le TLF ou le dictionnaire de l'Académie.
Peut-être Duriatos a-t-il été abusé par le premier message du fil donné dans le second lien, où il est écrit :
Citation:
La mara ou mare ou encore cauque-mar est un type de spectre femelle malveillant dans le folklore scandinave ainsi qu'en France (peut-être apporté par les Normands), autrefois considérée comme la source des cauchemars (d'où le nom).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
alloa



Inscrit le: 27 Aug 2008
Messages: 82
Lieu: Córdoba - Argentine

Messageécrit le Saturday 02 Apr 16, 0:46 Répondre en citant ce message   

La composition du nom cauque-mar, ainsi que celle de cauchemar, n'est pas sans rappeler celle du nom piémontais carcaveia (fr.: cauchemar) dont le premier élément carca est la 3è personne du singulier du verbe carché (= fouler, presser, écraser).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9708
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 02 Aug 16, 18:48 Répondre en citant ce message   

Les journalistes feraient bien de lire ce fil de temps en temps : nous avons eu droit à deux "la gente" en quelques jours...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Fayet



Inscrit le: 03 Jun 2016
Messages: 265
Lieu: Mâcon

Messageécrit le Saturday 13 Aug 16, 19:09 Répondre en citant ce message   

La faute sur gent a le don de m'exaspérer car c'est encore une tendance à utiliser un mot prestigieux au mépris de la langue
En ce qui concerne "pompe", il ne faudrait pas oublier que le mot vient du mot grec "POMPE" dérivé de PEMPÖ qui signifie cortège. Il serait donc normal de l'utiliser au singulier car ça signifie "en grand apparat et non apparats qui n'a guère de sens. A propos de pompes funèbres j'ai payé mes obsèques mais j'ai constaté que les PFG sont 2 fois plus chères que les autres ! Pour les pompes de Satan il s'agit d'un mot qu'on peut considérer comme normal car il s'agit des sabbats de sorcières. La formule est tellement ancienne que beaucoup comme moi, il y a 70 ans croient qu'il s'agit de pomper : Satan vous aspire ! On s'amuse bien quand on étudie une langue !

La gente féminine est d'autant plus désolant que cela fait un adjectif se rapportant à un adjectif !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1191

Messageécrit le Thursday 12 Jan 17, 22:56 Répondre en citant ce message   

Rejsl a écrit:
au pluriel les pompes ont une odeur de soufre

Mais après une longue marche, elles renardent souvent l’ours…
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1191

Messageécrit le Thursday 12 Jan 17, 22:59 Répondre en citant ce message   

Si l’on se cantonne à la presse en ligne, francophone, gratuite (leparisien.fr, lefigaro.fr, lemonde.fr, liberation.fr, etc.), il est pratiquement impossible de trouver un article sans faute.

Ayant moi-même beaucoup de problèmes avec l’orthographe, je passerai sur les consonnes simples ou doubles, les fautes d’accord, les mots répétés, les mots manquants, toutes erreurs vénielles.

Mais les syntaxes bancales, les mots utilisés à mauvais escient, c’est beaucoup plus embêtant. Ces erreurs entachent le sens. Et révèlent une mesintelligence de la langue.

Il faudrait peut-être mieux ouvrir un fil « Articles des médias dans lesquels il n’y a pas de faute » ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1191

Messageécrit le Wednesday 01 Mar 17, 23:25 Répondre en citant ce message   

« De quoi donner des idées aux soutiens les plus dilettants du candidat de la droite. »
leparisien.fr, 1 mars 2017.

Décidément, rien ne va plus…

Dilettante est toujours substantif, « généralement masculin, rarement féminin » (TLFi).
De l’italien.

-------------------------------------

Le « généralement masculin, rarement féminin » est assez rigolo.
Serait-ce parce que les femmes sont moins inconstantes que les hommes ? Voire…
Mais elles sont autant mélomanes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11143
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 02 Mar 17, 10:32 Répondre en citant ce message   

Ce dilettant me rappelle un certain péren. Lire ICI.

"Décidément, rien ne va plus…" (Moutik)
Disons que si certain(e)s se permettent de féminiser des mots qui n'ont rien demandé, pourquoi ne pas masculiniser après tout ?!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9708
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 02 Mar 17, 11:01 Répondre en citant ce message   

Très juste ! J'ai ailleurs proposé sentinel, estafet, vedet, victim, person, etc. lorsqu'il s'agit d'êtres de sexe masculin. Il y a aussi l'ordonnance de l'officier qui doit bien se demander depuis longtemps, aux côtés de la sentinelle et de l'estafette, ce qu'ils ont fait au Bon Dieu pour être traités ainsi par la grammaire ! Et dans l'armée ! Il faut que ça change ! Ça ne peut plus durer !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Fayet



Inscrit le: 03 Jun 2016
Messages: 265
Lieu: Mâcon

Messageécrit le Thursday 23 Mar 17, 19:02 Répondre en citant ce message   

Je sais bien pourquoi le subjonctif s'impose avec "AVANT QUE" et l'indicatif avec "APRES QUE" Mais ce n'est plus qu'une règle et non de la pertinence. En dehors des linguistes qui sait vraiment le sens du subjonctif par opposition à l'indicatif. Au point où on en est 90% des Français considèrent cette règle comme une loi arbitraire et bizarre et dans une langue, ce qui ne paraît pas rationnel est un instrument de destruction. Tout le système de la conjugaison se déglingue parce qu'on garde des vestiges du temps où régnaient l'aoriste et l'optatif. On en vient à "ON a perdu NOTRE petit frère.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1191

Messageécrit le Saturday 01 Apr 17, 20:42 Répondre en citant ce message   

« C’est un accident imprévisible et accidentel », souligne-t-on dans l’entourage de la maire
www.leparisien.fr, 1er avril 2017.

Si c’eut été prémédité et intentionnel, ç’aurait été délibéré.

--------

Au fait, l’on disait naguère, et l’on dit encore parfois, la mairesse, au lieu de la maire.
Pour une femme maire, et pas pour la femme du maire, s’entend.

Voir les messages juste au-dessus et aussi Féminisation et accord de genre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Dyonisos



Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 52
Lieu: Bambiderstroff (Moselle)

Messageécrit le Sunday 30 Apr 17, 14:15 Répondre en citant ce message   

Ce que je lis rejoint mes observations constantes ! J'ajoute à tout cela :
- usage inutile du pluriel : de toutes parts alors que de toute part suffit amplement.
- confusion entre impératif et infinitif : éteindre vos lumières (éteignez vos lumières ou éteindre les/ses lumières).
- definitely = définitivement : vous êtes définitivement un grand acteur, se plaît à dire Delahousse (cela ne cessera que lorsque l'on demandera aux présentateurs d'écrire une page en français au lieu de les sélectionner en maillot de bain).
- Fusse-t-il !!! Quand on ne sait pas, on n'essaie pas. (Et non pas on essaie pas ; j'ai trouvé savoureuse la faute analogue : des hommes politiques corrompus, on en veut plus).

Ravages de la ridicule écriture inclusive : des militantes et des militants, d'où qu'ils viennent. Il convenait de dire : d'où qu'elles ou ils viennent.

J'arrête ; je vais encore m'énerver...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9708
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 30 Apr 17, 15:00 Répondre en citant ce message   

Dyonisos a écrit:
Ravages de la ridicule écriture inclusive : des militantes et des militants, d'où qu'ils viennent. Il convenait de dire : d'où qu'elles ou ils viennent
J'arrête ; je vais encore m'énerver...

Moi aussi ...
Il suffisait d'écrire : des militants, d'où qu'ils viennent.
Exactement comme on écrit des victimes qu'elles qu'elles soient ou des personnes, qu'elles qu'elles soient.
Il faudra quand même enseigner un jour dans les écoles la différence entre le sexe et le genre grammatical !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Fayet



Inscrit le: 03 Jun 2016
Messages: 265
Lieu: Mâcon

Messageécrit le Sunday 30 Apr 17, 15:07 Répondre en citant ce message   

Je trouve que certaines critiques relèvent d'une rigueur excessive. Une langue est un ensemble de conventions mais l'usage qui en est fait n'a pas la rigueur d'un ordinateur. C'est vrai que "USURAIRE " est l'adjectif correspondant à "USURIER" Mais ce qu'il faut combattre ce sont les fautes qui détruisent les structures. Ces petites errances ou ces errements sont le moteur de l'évolution. L'évolution n'est blâmable que si elle provoque un appauvrissement dans la distinction des phonèmes, dans le sens des mots et encore ne faut-il pas pousser trop loin le souci de la précision car à force de nuancer on finit par tout confondre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Page 3 sur 10









phpBB (c) 2001-2008