Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
chancaire (gascon) - Le mot du jour - Forum Babel
chancaire (gascon)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3960
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Tuesday 05 Jan 21, 18:31 Répondre en citant ce message   

Chancaire (en gascon) ou tchancayre (en français régional) désigne un échassier, ou un berger des Landes.

On trouve ce nom dans des groupes folkloriques landais :
Chancaires Sent-Pèr de Lèren. Ils organisent une chancada (randonnée en échasses)
Lous Tchancayres, les échassiers landais de Mont-de-Marsan, Lous Tchancayres pourgins (Le Porge).

Les échasses étaient utilisées à l'époque où les landes étaient marécageuses. Avec la plantation de pins, sous le Second Empire, le sol s'est peu à peu asséché.

chanca : échasse

Dans le Dictionnaire du béarnais et du gascon modernes de Simin Palay (1932) :
chanque-pè : cloche-pied
chancayre : qui va à cloche-pied, échassier
chanca (verbe) : aller à cloche-pied, boiter, marcher avec des échasses
chanc : saut, pas fait avec des échasses
chancat, chancade : saut, le fait de marcher avec des échasses
chanque : échasse

En espagnol,
zanco : échasse
à noter l'espression :
en zancos : "En posición muy elevada o ventajosa, comparada con la que antes se tenía."

Je ne sais pas comment traduire cette locution en français.
Littéralement : sur des échasses.
une cabaña en zancos : une cabane sur pilotis.

Dans le bassin d'Arcachon, il existe des cabanes tchanquées (voir Wikipédia)


L'espagnol vient de zanca (patte)
Selon le dictionnaire de la Real Academia :
Del lat. tardío zanca o tzanga 'cierto calzado parto', y este quizá del persa ant. zanga- 'pierna'.
Ce serait un emprunt au persan.

Selon le dictionnaire étymologique italien d'Alberto Nocentini, cela vient du persan zang (cheville)


Lire le poème Lo chancaire de Claudi Bellòc avec traduction en français



Voir aussi croc-en-jambe

italien :
José a écrit:
fare cianchetta a qualcuno / cianchettare

cianchetta (régionalisme) : guibolle
- composé de cianca, lui-même variante de zanca
zanca : jambe, en particulier jambe en mauvais état


espagnol :
José a écrit:
zancadilla
- croc-en-jambe / croche-pied / croche-patte
echar / poner la zancadilla : faire un croc-en-jambe
zancadillear : faire un croc-en-jambe

de zanca = patte, guibole
du latin tardif zanca ou tzanga, lui-même peut-être dérivé du vieux-perse (= persa ant.) zanga (=jambe)


Voir aussi jambe

Giòrss a écrit:
Le mot sanscrit jáṅghā a des cousins en Occident, mais ils ont tous une signification liée à la rigidité:
Voir:
-l'italien (inusité) "zanca/gianca/cianca"
-l'espagnol "zanca"
-l'ancien haut allemand "schanco"
-l'anglo.saxon "scanca" (tibia)

Seulement en italien, dans les constructions, la zanca est aussi une barre de fer, longue et rigide, mais pliée à l'extrémité. De toute façon, le nom est dû à la rigidité de la partie principale et non à la courbe de sa extrémité.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10493
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 05 Jan 21, 20:40 Répondre en citant ce message   

Citation:
Del lat. tardío zanca o tzanga 'cierto calzado parto', y este quizá del persa ant. zanga- 'pierna'.
Ce serait un emprunt au persan.
Selon le dictionnaire étymologique italien d'Alberto Nocentini, cela vient du persan zang (cheville)

J'ai fait quelques recherches. J'ai trouvé
- un avestique zanga avec le sens de "cheville", auquel serait apparenté un mot persan obsolete zang signifiant "pied". Racine indo-européenne *ghengh- "marcher".
- un pehlevi zang que Mackenzie traduit par "ankle" (cheville) et "shank" (jambe, jarret)

À toute fin utile, étymologie de shank : Old English sceanca "leg, shank, shinbone," specifically, the part of the leg from the knee to the ankle, from Proto-Germanic *skunkia- (source also of Middle Low German schenke, German schenkel "shank, leg"), perhaps literally "that which bends," from PIE root *skeng- "crooked" (source also of Old Norse skakkr "wry, distorted," Greek skazein "to limp") (ETYMONLINE).

Je ne garantis pas la rigueur de ces informations disparates. Ce sont juste des pièces versées au dossier.
Il me paraît quand même douteux qu'un mot latin tardif soit un emprunt à un mot pehlevi...
Un emprunt médiéval de l'italien à une langue germanique (vieil anglais ?) serait plus plausible.
(NB : Je rappelle que Nocentini a été déjà plusieurs fois pris en défaut. Il l'est une fois de plus ici.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 298
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Tuesday 05 Jan 21, 21:24 Répondre en citant ce message   

Un rapport possible avec gamba / καμπή, κάμπτω ?
Ou avec angulus/ ἄγκος, ἀγκύλη (qui peut signifier aussi "pli du genou", "jarret") ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10493
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 05 Jan 21, 22:31 Répondre en citant ce message   

Je ne crois pas. La réponse a été donnée par Giorss, cité par Xavier. Et complétée par l'étymologie de shank. Pas besoin du persan, les cousins germaniques suffisent amplement.
J'ajoute que le zang iranien est plus probablement issu de *skeng- que de *ghengh-. Il est donc membre de la famille mais ce n'est pas l'étymon de zanco, zanca. À mon avis.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM
Animateur


Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 733
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Wednesday 06 Jan 21, 0:58 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
En espagnol,
zanco : échasse
à noter l'espression :
en zancos : "En posición muy elevada o ventajosa, comparada con la que antes se tenía."

Je ne sais pas comment traduire cette locution en français.
Littéralement : sur des échasses.
une cabaña en zancos : une cabane sur pilotis.

Je suggérerais « perché » qui, tout en donnant l'idée principale de hauteur, fait aussi référence à des tiges de bois.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3960
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Wednesday 06 Jan 21, 12:39 Répondre en citant ce message   

Le sens de l'espagnol, c'est : dans une position très élevée ou avantageuse, par rapport à la précédente.
C'est être dans une position plus élevée, c'est l'idée de gravir un échelon.

Concernant la racine *skeng-, on a aussi le gaélique irlandais céim : pas, marche (d'un escalier)
(voir WordSense : cette référence est-elle fiable ?)
Cette source présente le breton kam de la même famille.

Selon Albert Deshayes, kamm (ancien breton can ; kammel : boiteux) signifie courbe, tordu, apparenté au gaulois cambo (que l'on retrouve en toponymie dans un coude d'un fleuve), du celtique (s)kambo-.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10493
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 06 Jan 21, 13:27 Répondre en citant ce message   

- Non, Xavier, les mots que tu donnes relèvent, comme jambe et gambette, de la racine *kamp- "courber". Elle est donc synonyme de *skeng- mais il ne faut pas les confondre pour autant.

- estar en zancos : "avoir été propulsé en haut de la hiérarchie" ? Je ne sais pas si ça se dit beaucoup...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3960
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Wednesday 06 Jan 21, 17:30 Répondre en citant ce message   

Je ne confonds pas. Je constate simplement l'irlandais qui serait rattaché à cette racine *skeng-.

Mais est-il apparenté au breton ? Pas forcément. Mais je n'en sais rien. C'est cette source qui a fait la confusion.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10493
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 06 Jan 21, 18:09 Répondre en citant ce message   

Oui, le rédacteur de WordSense a écrit une sottise. La racine est *kam-p- et les deux radicales k et m se retrouvent dans tous les mots que tu donnes. Et qu'il conviendrait d'ajouter sous jambe, car ils n'ont rien à faire ici. Pour répondre à ta question, je dirais que l'irlandais céim est probablement apparenté au breton kam.

Pour estar en zancos au sens figuré, je suis en train de faire un sondage auprès de mes contacts hispanophones. Résultats ce soir ou demain.
RÉPONSE : unanimement négative. Aucun n'a jamais lu ni entendu cette expression employée au sens figuré. Ni en Espagne ni en Amérique latine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3960
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Friday 08 Jan 21, 13:35 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Aucun n'a jamais lu ni entendu cette expression employée au sens figuré. Ni en Espagne ni en Amérique latine.

Un dictionnaire ne reflète pas forcément la langue actuelle mais peut présenter des locutions qui sont sorties d'usage.
C'est en quelque sorte aussi une mémoire de la langue, surtout pour ce genre de dictionnaire (Real Academia).

J'avais regardé sur des sites de traduction : cette locution ne semble plus être usitée.

Dans une édition du Sobrino, dictionnaire espagnol-français (1791) :
zancos : échasses, bâtons qu'on attache à ses pieds, pour être plus élevé en marchant, et qui aident à marcher dans de certains lieux difficiles.
zancos : se dit aussi de certains danseurs qui dansent très-bien et fort gaillardement, montés sur des échasses.
Poner à alguno en zancos : phrase métaphorique, pour dire : élever quelqu'un à un plus haut état qu'il n'était, lui faire sa fortune.
Subirse en zancos : phrase métaphorique pour dire : s'enorgueillir, devenir fier, s'oublier.


L'auteur précise aussi la définition de l'échasse en français. Ce terme ne devait donc pas être courant en français.
subir : monter
La traduction par "s'oublier" est étrange.
Selon le TLF, c'est "Considérer l'intérêt d'autrui avant le sien propre; faire preuve d'abnégation."
− Par antiphrase. "Ne pas s'oublier. Penser à soi, veiller à ses intérêts."
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3573
Lieu: Paris

Messageécrit le Friday 08 Jan 21, 14:03 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
Subirse en zancos : phrase métaphorique pour dire : s'enorgueillir, devenir fier, s'oublier.
[...]
La traduction par "s'oublier" est étrange.

Pas à l'époque. Voir les Dictionnaires de Richelet ou de Trévoux :

https://books.google.fr/books?id=AME-AAAAcAAJ&pg=RA2-PA103#v=onepage&q&f=false

https://books.google.fr/books?id=H7dKAAAAcAAJ&pg=PA1531#v=onepage&q&f=false

Littré témoigne encore de cet usage :
Citation:
16 Devenir vain, orgueilleux. Les parvenus s'oublient aisément.
"Il faut s'oublier soi-même pour cela [les grandeurs], et croire qu'on a quelque excellence réelle au-dessus d'eux [les inférieurs]", Pascal, Condition des grands, I.
"L'esprit dans ce nectar heureusement s'oublie : Chapelain veut rimer, et c'est là sa folie", Boileau, Sat. IV.
"Les ennemis offensés de sa gloire… En leur fureur de nouveau s'oubliant", Racine, Poés. div. Idylle sur la paix.
"Polyphonte, abusant de mon triste destin, Ose enfin s'oublier jusqu'à m'offrir sa main", Voltaire, Mérope, II, 1.

https://www.littre.org/definition/oublier
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008