Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
בהמות, Béhémoth, behemoth ( hébreu, français, anglais) - Le mot du jour - Forum Babel
בהמות, Béhémoth, behemoth ( hébreu, français, anglais)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3512
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 09 Feb 13, 13:35 Répondre en citant ce message   

Sujet scindé de plusieurs fils traitant du behemoth Rejsl Messages regroupés:


1) Papou avait écrit le 11.12.2012

Citation:
Le nom de Béhémot est formé sur la racine sémitique BHM à laquelle se rattache l'arabe بهيمة [bahīma], “animal, bête, brute”.



2) Embatérienne , le même jour :

Citation:
Pour ceux qui comme moi se demandent pourquoi Béhémot est visiblement un pluriel, Wiki a une réponse :
Citation:
Béhémoth ou B'hemot (Bəhēmôth -- Hébreu, בהמות) est une créature mentionnée dans le Livre de Job, 40:15-24.
Il est connu en arabe comme بهيموث (Bahīmoūth) ou بهموت (Bahamūt) .
Le mot est la forme plurielle de (bəhēmāh: désigne en hébreu biblique les animaux domestiques, le bétail ; en arabe : بھيمة bahimah, plur. بهائم bahaëm), mais c'est un pluralis excellentiae, une méthode hébraïque pour exprimer la grandeur en "pluralisant" le nom (cf. Elohim), ce qui indique que le Béhémoth est la plus grande et puissante créature terrestre.

Wiki rappelle que le russe бегемот désigne aussi l'hippopotame dans cette langue.


3) José a écrit le 9/2/2013:

Citation:
- NY state of emergency as behemoth storm halts flights, trains and buses.
= Etat d'urgence à NY : une tempête géante bloque avions, trains et bus.

[ The NY Post - 09.02.2013 ]


Royaume-Uni behemoth
- (subst. / adj.) FIG monstre - géant

Lire le Fil Les mamelles de Behemoth.


4) Rejsl a écrit :

בהמות, Béhémoth apparaît dans la Bible hébraïque, le Tanakh, plus exactement dans le Livre de Job ( ch 40, versets 15 à 24.)


Citation:
15 Vois donc le Béhémoth que j'ai créé comme toi: il se nourrit d'herbe comme le bœuf. 16 Admire la force qui est dans ses reins, la vigueur qui réside dans les muscles de son ventre. 17 Sa queue se dresse comme un cèdre, les nerfs de ses cuisses sont entrelacés. 18 Ses os sont des tuyaux d'airain, ses vertèbres des barres de fer. 19 Il est une des œuvres capitales de Dieu: Celui qui l'a fait l'a gratifié d'un glaive. 20 Les montagnes produisent du fourrage pour lui, et là toutes les bêtes des champs prennent leurs ébats. 21 Il se couche sous les lotus, sous le couvert des roseaux et des marais, 22 Les lotus le protègent de leur ombre, les saules du torrent l'enveloppent. 23 Voici que le fleuve se gonfle et il ne s'en émeut point; il demeurerait plein d'assurance si le Jourdain lui montait à la gueule. 24


Dernière édition par rejsl le Monday 18 Feb 13, 16:27; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3512
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 18 Feb 13, 11:58 Répondre en citant ce message   

Un complément d'information pour behemoth:
Etymonline précise que le terme entre tôt dans la langue anglaise, il est attesté vers la fin du 14.siècle. Entré dans la langue anglaise via la traduction latine de la Septante. On rappelle le passage ( Job ch. 40, versets 15 et suivants).

Une remarque intéressante: La Torah et le texte hébreu témoignent peut-être d'une étymologie populaire: ce béhémoth compris comme étant le pluriel de behema ( la bête) pourrait être en fait une déformation d'un mot égyptien pehemau = le boeuf aquatique ( water-ox) qui désignait l'hippopotame.

Rappel à ce sujet: Reisl avait écrit:

Citation:
Le terme Béhémoth est un mot hébreu qui apparaît pour la première fois dans la Bible et pas ailleurs. Embatérienne avait signalé à juste titre que la terminaison -ot est simplement un pluriel, puisqu'en hébreu בהמה ( béhéma) signifie un animal ( plus exactement tête de bétail, vache , taureau...) mot dont le pluriel est
בהמות = béhémot.


Etymonline:
Citation:
behemoth : late 14c., huge biblical beast (Job xl:15), from Latin behemoth, from Hebrew b'hemoth, usually taken as plural of intensity of b'hemah "beast." But the Hebrew word is perhaps a folk etymology of Egyptian pehemau, literally "water-ox," the name for the hippopotamus.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3557
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 18 Feb 13, 12:41 Répondre en citant ce message   

Etymonline reprend des hypothèses anciennes déjà présentes dans Weekley ou dans Skeat, où le mot supposé égyptien est écrit p-ehe-mau. Comme nous l'apprend cette riche page, le mot se décomposerait ainsi :
p article
ehe bœuf
mau eau
mais il s'agirait d'une hypothèse, car le nom de l'hippopotame qu'on peut lire sur les hiéroglyphes est "apet", ou d'autres noms encore associés à la divinité, mais pas p-ehe-mau. Par ailleurs, il semblerait que les Égyptiens associaient l'hippopotame, ni à un cheval comme les Grecs, ni à un bœuf comme dans l'hypothèse en question, mais plutôt à un porc. On n'est pas près de lever le mystère qui entoure ce nom !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3512
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 18 Feb 13, 16:42 Répondre en citant ce message   

Voir les fils culture Béhémoth shorabor
le fil expression d'origine biblique

Et les mamelles de Béhémoth .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10458
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 26 Feb 13, 21:16 Répondre en citant ce message   

Je crois que ce mot est vraiment d'origine sémitique, et voici pourquoi.

C'est une hypothèse que je hasarde, bien entendu, mais, à l'instar de Georges Bohas qui a repéré dans les langues sémitiques ce qu'il appelle des "noms-bases" à finale b (-ab ou -ba) caractérisant des animaux sauvages ou dangereux, j'ai pour ma part repéré en arabe un certain nombre d'animaux domestiques, surtout des bovins et des équidés, dont le nom commence par b-. Notamment, et outre bahīma, qui entre évidemment dans cette catégorie, il y a baqar, vache, baġl, mule, baʿīr, chameau, birḏaun, cheval de trait... voire barīd, mule ou cheval de poste, dont il a été beaucoup question dans le fil palefroi.

Je crois savoir qu'un certain nombre d'équivalents hébreux de ces mots commencent par p (pa-, pe-), ce qui conforterait mon hypothèse encore bien fragile, et qui ne demande qu'à être confirmée ou infirmée par les apports des Babéliens.

On remarquera par ailleurs que le nom de plusieurs équidés commence par f : faras, cheval, faḥl, étalon, fara', onagre,... Je ne crois pas que ce soit un hasard.

Ces trois labiales b-p-f, on le voit, sont à l'initiale du nom de plusieurs mammifères quadrupèdes plutôt domestiques et d'une certaine taille. Ni les chèvres ni les moutons n'entrent dans cette catégorie.

J'allais oublier de citer Rajki :
bahima : beast, cattle [Sem b-h-m, Mal bhima, Heb behema, JNA bihema, Gez behema (be dumb), Tig behame, Uga bhmt (animal)]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3557
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 26 Feb 13, 21:46 Répondre en citant ce message   

Je vais encore jouer les rabat-joie, mais compte tenu de la richesse du vocabulaire arabe des animaux, plusieurs centaines de termes, pour nous en tenir au principaux, et des milliers si l'on va plus loin, il me semble qu'on a des chances d'en trouver un certain nombre pour presque toutes les lettres initiales : citer quatre mots commençant par "b", dont deux seulement sont des mots très courants, me paraît un peu mince.
La démonstration ne prendra corps que si l'on peut faire une étude statistique montrant la répartition de ces noms d'animaux d'un gros corpus sur les différentes initiales.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10458
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 26 Feb 13, 22:41 Répondre en citant ce message   

Bien sûr, c'est ce que j'attends, qu'on me dise en hébreu, pour commencer, quels sont les équivalents des noms que j'ai donnés pour la vache, le chameau, la mule, le cheval et l'âne, animaux qui, me semble-t-il à moi, présentent tout de même un certain nombre de caractéristiques communes. Je ne suis pas allé chercher tous les animaux de l'Arche de Noé...

Pour mettre les points sur les i, voici les dites caractéristiques : domestiques + quadrupèdes + mammifères + herbivores + comestibles + assez forts pour supporter des charges ou tirer des véhicules.
À part ça, certainement parmi les plus vieux compagnons de l'homme.

Il me semble que ça suffit pour créer une catégorie. Il n'y aurait rien d'étonnant à ce que cette catégorie - entre autres - soit, en sémitique, linguistiquement dotée d'un marqueur spécifique, d'un classifieur, comme c'est le cas dans d'autres langues.

Il ne faut pas me dire d'emblée que je me fourvoie en me disant qu'il y a des milliers de noms d'animaux en arabe, il faut m'apporter les preuves que je me fourvoie sur ceux-là et ceux-là seulement, et peut-être, d'abord, se demander si, par hasard, je ne pourrais pas avoir raison, juste au cas où...

Petit additif : le nom arabe de l'hippopotame est birnīq. Sinon, on utilise aussi le calque du grec, faras nahr, cheval de fleuve.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10458
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 28 Feb 13, 9:18 Répondre en citant ce message   

En attendant d'éventuelles contributions éclairantes, je suis allé à la pêche chez Rajki :

bétail : bahima : beast, cattle (=bétail) [Sem b-h-m, Mal bhima, Heb behema, JNA bihema, Gez behema (be dumb=être stupide), Tig behame, Uga bhmt (animal)] (rappel)
vache : baqar : ox, cattle [Sem b-q-r, Mal baqra (cow=vache), Heb baqar (ox=boeuf), Syr baqra, Hrs beqeret (cow), Uga bqr (ox), Phoen bqr, Ebl baqaru]
chameau : ba‘ir : camel [Sem b-‘-r, Akk biru (bull=taureau), Syr ba‘ira (camel), Hrs be‘ir]
mule : baghl : mule [Sem b-gh-l, Mal baghal, Ara bgl, Hrs be‘elet, Amh beqlo, Tig beqel]

Remarque à propos de l'akkadien biru, taureau : On observe fréquemment, d'une langue à l'autre, de tels glissements de sens en matière d'animaux et de plantes. On trouvera aussi chez Rajki :

far : lamb (=agneau) [Sem p-r, Mal fart (young bull), Akk parru (lamb), Heb para (cow), Uga pr (young bull)]

Passons donc au f, pour voir :

fahhl : male, stallion (=étalon) [Sem p-hh-l, Mal fahal, Akk puchalu, Uga phhl]
fara : wild ass (=âne sauvage) [Akk paru (mule), Heb pere]
faras : horse (=cheval) [Sem p-r-s, Heb parash, Syr parasha (knight=chevalier), JNA parasha, Hrs ferhin (horse), Amh feres, Tig feres, Uga prs (cart=charette)]

Ils ne sont pas chez Rajki mais nous les avons rencontrés à propos de la felouque :

filw, poulain et filwa, pouliche.

Je note au passage que les animaux domestiques en f- sont plus jeunes, plus petits, moins forts que ceux en b-, et que je peux donc y inclure far vu plus haut ainsi que :

fara : mouse (=souris) [Sem p-r-r, Mal far, Akk perurutu, Hrr fur, Gur fur, Ebl paratu]
farruj : chicken (=poulet) [Heb pargit, Syr paruga (kid), JNA farrujka (chick)]
farch : oisillon, poussin, mot pour lequel Rajki donne le verbe farracha : have chicks (=avoir des poussins) [Sem p-r-ch, Akk per‘u (sprout=jeune pousse), Mal ferch (cub=petit), Heb efroach (chick), perach (blossom=fleur), Syr parocha (chick), JNA farkha]

Le hasard fait bien les choses ... On remarquera que les noms ci-dessus, à l'exception de bahima, sont tous construits sur l'ensemble consonantique "labiale / labio-dentale + liquide", soit br, bl, fr, fl.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008