Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
mess (anglais) / français) / mittĕre (latin) - Le mot du jour - Forum Babel
mess (anglais) / français) / mittĕre (latin)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Tuesday 05 Mar 13, 18:43 Répondre en citant ce message   

Un mess est un mot français d'origine anglaise : c'est la cantine des officiers ou sous-officiers de l'armée. Cet emprunt date des années 1830.
L'anglais emprunt ce mot à l'ancien français mes, devenu en français contemporain : mets, de missum (qui est mis sur la table), participe passé du verbe mittere , qui a donné en français : mettre. Ce sens, proche du verbe poser, est tardif.

Le sens anglais est mets, plat préparé. Il s'utilise aussi pour désigner une mixture pour les animaux, d'où le sens de confusion, désordre : pagaille, fouillis, et aussi gâchis.
in a mess : en désordre.
to make a mess : salir, saccager (dans un langage familier, mess désigne un excrément, en particulier d'animal).

L'anglais a aussi le même sens que le français pour désigner un mess d'officier (groupe de militaires prenant ensemble leur repas).

ce mot apparait en français dans l'ouvrage : Les Anglais et l'Inde (1857) :
L'auteur, Eugène Valbezen, emploie le féminin : la mess, ou les messes.

Cette petite scène nous amène tout naturellement à parler des messes des régiments natifs. Quiconque a un peu vécu parmi les Anglais a dû être nécessairement frappé de la parfaite intelligence avec laquelle ils comprennent et pratiquent la vie en commun entre hommes, et nous ne connaissons rien en Angleterre de plus propre à frapper un étranger que le luxe bien entendu de la mess d'un régiment de l'armée de la reine, lorsque dans le pays voisin, il faut bien le dire, les officiers sont réduits à vivre dans des taudis de la manière la plus mesquine. Les Spartiates, il est vrai, se nourrissaient de brouet noir, mais, Dieu merci, leur temps est passé, et l'on pourrait peut-être introduire quelques améliorations heureuses dans l'armée française, non pas en imitant les messes des blues et des régiments fashionables, trop somptueusement montées, mais bien celles de l'armée indienne, dont le bien-être ne sort pas des limites du confortable. Les messes de l'armée indienne se distinguent de celles de l'armée de la reine en ce qu'elles ne sont pas fournies au tarif. Le corps d'officiers administre lui-même sa table et entretient généralement une bassecour, des vaches pour le lait et le beurre, souvent même des moutons et des bœufs. Au bout du mois, la dépense est partagée parmi les officiers. Pour les vins, bières et spiritueux, à la fin de chaque dîner, on fait circuler un papier divisé en colonnes, en tête desquelles sont inscrits les noms des divers vins servis, et chacun s'inscrit à la colonne des liquides qu'il a consommés. La mess ne fournit point de déjeuner, chaque officier déjeune généralement chez lui, mais un repas froid, composé des restes du dîner de la veille, est préparé d'ordinaire l'après-midi dans la mess-room. A l'exception des temps de marche, où l'on dîne au jour, le dîner est servi à la nuit tombante. Dans une mess bien organisée, les dépenses mensuelles d'un officier qui vit sobrement et ne boit à son ordinaire que du sherry et de la bière, laissant pour les grandes occasions le champagne et le bordeaux, d'un prix toujours exorbitant dans l'Inde; les dépenses mensuelles, disons-nous, d'un officier peuvent ne s'élever que de 80 à 100 roupies par mois. La mess a généralement chaque semaine un grand dîner ou public night, auquel chaque officier peut inviter ses amis. Outre les dépenses de la mess, chaque officier doit payer à un fonds commun 5 roupies par mois, souscription qui sert à payer le loyer de la maison de la mess, les souscriptions aux journaux et revues, l'entretien de la vaisselle et de l'argenterie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10774
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 05 Mar 13, 19:08 Répondre en citant ce message   

- Don't mess with me !
- Il ne faut pas se frotter à moi ! / Ne me cherche pas (tu vas me trouver) !


A lire également :
- la Grande Famille METTRE
- le Fil Mots boomerang (français < anglais < français)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10774
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 10 Jun 13, 15:32 Répondre en citant ce message   

[ Proposition d'ajout à la Grande Famille METTRE ]


- Mahut piange sulla spalla di Llodra. In mano ha il vassoio d'argento del secondo classificato al Roland Garros;
= Mahut pleure sur l'épaule de Llodra. Il porte le plateau d'argent qui récompense l'équipe de double classée 2ème à Roland-Garros.

[ Il Corriere della Sera - 10.06.2013 ]


Italien vassoio
- plateau
- TECHNOL. taloche


ETYMOLOGIE [ Treccani ]
- du latin tardif missōrium = plat pour envoyer (= mittĕre) les mets à la table
croisement avec vas (= vase)


Autre mot (courant) italien de la même famille :

Italien mittente : expéditeur

respinto al mittente : retour à l'envoyeur
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8285
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 29 Apr 14, 6:28 Répondre en citant ce message   

Il est intéressant de suivre, grâce à Etymonline, l'évolution sémantique de ce mot vers des emplois péjoratifs qu'il n'avait pas à l'origine, qu'il s'agisse du verbe ou du nom :

Le verbe : Meaning "take one's meals" is from 1701; that of "make a mess" is from 1853. ... To mess with "interfere, get involved" is from 1903; mess up "make a mistake, get in trouble" is from 1933.

Le nom : Meaning "communal eating place" (especially a military one) is first attested 1530s, from earlier sense of "company of persons eating together" (early 15c.), originally a group of four. Sense of "mixed food," especially for animals, (1738) led to contemptuous use for "jumble, mixed mass" (1828) and figurative sense of "state of confusion" (1834), as well as "condition of untidiness" (1851). General use for "a quantity" of anything is attested by 1830. Meaning "excrement" (of animals) is from 1903.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10774
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 29 Apr 14, 10:39 Répondre en citant ce message   

- Last year 250 children were caught on school premises with weapons.
= L'année dernière, 250 élèves ont été appréhendés en possession d'armes dans les locaux scolaires.

[ The Telegraph - 29.04.2014 ]


Royaume-Uni premise
- prémisse - hypothèse - postulat
- prologue - préambule
- locaux - bâtiment

on the premises : sur les lieux - sur place
off the premises : à l'extérieur - hors des lieux

etymonline a écrit:

premise (n.)

late 14c., in logic, "a previous proposition from which another follows," from Old French premisse (14c.), from Medieval Latin premissa (propositio or sententia) "(the proposition) set before," noun use of fem. past participle of Latin praemittere "send forward, put before," from prae "before" (see pre-) + mittere "to send" (see mission).
In legal documents it meant "matter previously stated" (early 15c.), which in deeds or wills often was a house or building, hence the extended meaning "house or building, with grounds" (1730).

Dans les documents juridiques, premise signifiait "sujet précédemment cité/établi/déclaré". Le plus souvent, dans un acte notarié ou un testament, il s'agissait d'une maison ou d'un bâtiment, d'où l'extension de sens à "maison ou bâtiment, avec terrains".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8285
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 29 Apr 14, 10:46 Répondre en citant ce message   

Je crois que dans ce sens-là, l'anglais premises est toujours au pluriel, comme lieux dans le français "état des lieux".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10774
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 29 Apr 14, 10:49 Répondre en citant ce message   

Oui, comme dans les deux exemples que j'ai donnés. Il n'est pas inutile de le préciser !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10774
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 07 Aug 14, 11:37 Répondre en citant ce message   

Lire le Fil Mots boomerang (français > anglais > français).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008