Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
muguet - Le mot du jour - Forum Babel
muguet

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6475
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 29 Apr 06, 13:01 Répondre en citant ce message   

muguet
- Convallaria majalis, plante herbacée de la famille des liliacées (comme le lis)

Le mot muguet vient de l’ancien français mugue (musc), en raison de son parfum.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10099
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 20 Feb 20, 11:55 Répondre en citant ce message   

Pour le TLF, muguet serait un empr. au b. lat. muscus (...), empr. au gr. μόσχος, lui-même empr. au persan musk, de même sens, qui viendrait soit du sanskrit muṣká- «testicule», soit de l'iranien *muska «testicule».
J'en doute fort, quelle que soit l'odeur des testicules.
Mes propres sources me disent que le persan misk est plus probablement issu de l'arabe مسك misk musc.
Si bien que le grec μόσχος pourrait être d'origine sémitique plutôt qu'iranienne.
(On va encore dire que je vois du sémitique partout... Tant pis !)
Cela dit, musc se dit plus couramment mušk en persan, et ce mušk est, lui, probablement d'origine iranienne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3407
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 20 Feb 20, 14:41 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Pour le TLF, muguet serait un empr. au b. lat. muscus (...), empr. au gr. μόσχος, lui-même empr. au persan musk, de même sens, qui viendrait soit du sanskrit muṣká- «testicule», soit de l'iranien *muska «testicule».
J'en doute fort, quelle que soit l'odeur des testicules.

Le chevrotin ou porte-musc possède une glande de la taille d'une petite orange, placée sous la peau de l'abdomen et produite pendant la période du rut. C'est de cette glande que vient le musc. Que les Anciens aient associé cette glande abdominale qui apparaît pendant le rut à un testicule n'aurait rien de bien étonnant. Pour la civette, c'est aussi un peu la même chose, quoique, si j'ai bien compris, la glande se trouve plus près des parties anales.
Et n'oublions pas le spermaceti, qui pourtant vient de la tête des baleines !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3497
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 20 Feb 20, 16:26 Répondre en citant ce message   

Beaucoup de légèretés dans tout cela.

D'abord, ramener sans plus de précision muguet à muscus, évolution phonétique étrange que le TLF qualifie : Mugue est issu de musc* par un développement inexpliqué

La réticence à parler de testicules alors qu'il est partout précisé que cette substance odoriférante se développe en période de rut chez le mâle et s'accumule dans une poche située dans l'abdomen et on parle aussi de glande caudale (TLF, Moschidae).

Enfin, la référence à l'arabe alors que l'animal producteur, le chevrotain porte-musc a pour domaines la Sibérie, l'Afghanistan, l'Himalaya et le Tibet !

Enfin, restons simples, un organe qui est une glande sphérique d'environ 30g peut fort bien être désigné comme « petite souris » aussi bien que le muscle ou la moule l'ont été. C'est d'ailleurs le point de vue de Mayrhofer (KEWA, s.u. muṣka) :
Ursprünglich "Mäuschen" [initialement « petite souris »].
Et, dans le dictionnaire de Monier-Williams :
muṣka m. (fr. muṣ = mūṣ + ka?) ‘little mouse’, a testicle, the scrotum, RV. &c. &c.
(du.) pudenda muliebria, AV. ; VS. ; TS.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3922
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Thursday 20 Feb 20, 18:34 Répondre en citant ce message   

En ancien français, on a muguette (adjectif) : "de muscade".

Nois muguette : noix muscade. Ce terme vient de l'ancien provençal nots muscada ("noix musquée"), lui-même de musc.

D'où aussi : muscat :
raisin muscat : à odeur musquée,
vin muscat, ou muscat (vin de liqueur produit avec du raisin muscat)
Et muscadet, vin blanc du pays nantais.

On disait aussi autrefois : raisin musqué, vin musqué.

En ancien français (Godefroy) :
muguetter : cajoler, "faire l'amour"
muguetteur : cajoleur
muguetterie : cajolerie
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10099
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 20 Feb 20, 19:13 Répondre en citant ce message   

... et, pour désigner un jeune élégant parfumé, le musguet a précédé le muscadin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3407
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 20 Feb 20, 19:57 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
... et, pour désigner un jeune élégant parfumé, le musguet a précédé le muscadin.

Musguet est une forme ancienne pour la plante.
Pour le jeune élégant, c'est déjà muguet, du moins chez Noël du Fail que cite le TLF. Le passage est d'ailleurs savoureux :

https://books.google.fr/books?id=rbyRi4A9-r8C&pg=PA360#v=onepage&q&f=false

Le mot signifie moins parfumé que galant, comme le montre l'association avec les autres expressions comme "mignon de couchette", suffisamment parlant mais dont j'aime la définition de cette édition tardive de Richelet :

https://books.google.fr/books?id=-dU-AAAAcAAJ&pg=PA638#v=onepage&q&f=false

Brantome n'est pas tendre avec les mignons de couchette :
Citation:
Dans ses Discours sur les colonels de l'infanterie de France, Brantôme rapporte ainsi que des gens de guerre affichent leur morgue envers certains courtisans, qu'ils qualifient de « petitz mignons molz, efféminez » : « Ah ! disoient-ilz, ce sont des mignons de court, des mignons de couchette, des pimpans, des douilletz, des frizez, des fardez, des beaux visages. Que sçauroient-ils faire ? ce n'est pas leur mestier que d'aller à la guerre : ilz sont trop délicatz, ilz craignent trop les coups. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mignon_(histoire)

Pour revenir à notre "muguet", Littré donne cette définition et ces exemples :
Citation:
2 Fig. Nom donné aux jeunes gens faisant profession d'élégance et de galanterie, parce qu'ils se parfumaient avec des essences de muguet.
"Muguet, mot de satire ou de comédie", Malherbe, Comment. sur Desportes, t. IV, p. 369.
"Dis-moi un peu, quel est ce muguet qui se rencontre à toutes les promenades que fait ma nièce ?" Hauteroche, Cocher supposé, sc. 3.
"La bonne dame et le jeune muguet", La Fontaine, Gag.
"Ne voudriez-vous point, dis-je, sur ces matières De vos jeunes muguets m'inspirer les manières ?" Molière, Éc. des mar. I, 1.
"J'entends… Qu'aux discours des muguets elle ferme l'oreille", Molière, ib. I, 2.
"Mon père, dit-elle au président, j'éprouve le besoin de répondre à ce muguet ; je demande la parole", Reybaud, Jér. Paturot, I, 2.

https://www.littre.org/definition/muguet
Il aurait pu aussi citer Dumas dans La Dame de Monsoreau :
Oui, muguet, dit Monsoreau, oui, mignon de couchette, je te provoque.
https://books.google.fr/books?id=VltSDwAAQBAJ&pg=PA60#v=onepage&q&f=false
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10099
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 21 Feb 20, 9:25 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
En ancien français, on a ...
muguetter : cajoler, "faire l'amour"

Oui, et aussi "espionner", probablement sous l'ingluence de guetter.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10099
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 21 Feb 20, 9:34 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
...ramener sans plus de précision muguet à muscus, évolution phonétique étrange que le TLF qualifie : Mugue est issu de musc* par un développement inexpliqué

N'y a-t-il pas d'autres cas où une séquence (latine ou germanique) -sc- évolue en -g- ?
L'amuissement d'un s est fréquent (cas du préfixe mes-) et aussi la sonorisation d'un c (cas de secundus). Est-ce l'addition des deux qui pose problème ?
(Mais suis-je autorisé à poser des questions ?)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 837
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Friday 21 Feb 20, 20:14 Répondre en citant ce message   

Oui. La chute du -s- est postérieure de plusieurs siècles avec la lénition -c- > -g-. Compare avec musca > mouche.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10099
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 21 Feb 20, 21:26 Répondre en citant ce message   

Merci ! As-tu une explication personnelle pour ce muscus qui aurait abouti à muguet via musguet ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3497
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 22 Feb 20, 9:01 Répondre en citant ce message   

Jeannotin a écrit:
La chute du -s- est postérieure de plusieurs siècles avec la lénition -c- > -g-.

Je veux bien mais ça n'explique pas tout. Tant que le s est présent il devrait soutenir la surdité de l'occlusive k qui devrait évoluer en š, justement comme dans mouche. Puis, plus tard, la chute du s devrait allonger le u. En français, un traitement anormal doit y être justifié.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10099
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 22 Feb 20, 9:49 Répondre en citant ce message   

Voici l'explication donnée par Pierre Guiraud dans son Dictionnaire des étymologies obscures :

Quelle que soit la parenté sémantique entre le musc et le muguet et, par conséquent, morphologique entre muguet et l’ancien muque "musc", il est difficile de voir en ce dernier une forme de musc.
Plus vraisemblablement mugue « musc » est une forme archéosavante de mucus, sur le modèle siegle, aveugle, etc. dans lesquels la vocalisation du -c- intervocalique n’a pas été poursuivie jusqu’au bout, sans doute du fait que le mot appartenait au langage de l’alchimie et de la médecine.
Sémantiquement, le musc a dû être considéré – par les professionnel – comme une mucosité, ce qu’il est effectivement : « Cette enveloppe contient de nombreuses excavations et des plis très prononcés. Chaque excavation contient deux corpuscules ou plus, aplatis, généralement ovales, ou d’un brun rouge. Ces corpuscules sont formés par une membrane très mince, renfermant une petite masse brunâtre qui est considérée comme l’organe glandulaire qui secrète le musc. » (Lar. XIXe s.).
Ajoutons que le muguet – mais aussi le lilas, le mélilot, la cardamine des prés, le narcisse à bouquet, etc. – pourrait bien tirer son nom de son aspect glandulaire non moins que de son hypothétique parfum. Tel aussi paraît être le cas du muguet (des petits enfants « inflammation de la muqueuse buccale avec exsudation blanchâtre. » Quant au muguet « jeune élégant », il reparaîtra sous la forme de muscadin.
Cette double hypothèse – phonétique et sémantique – est confirmée par la forme ancienne muglas, muquelias « musc » qu’on rapprochera du latin muculentus « muqueux » qui autorise la reconstruction d’un type *muculaceus.
On voit comment la sémantique rejoint la phonétique : il fallait des « savants » pour reconnaître la nature mucilagineuse du musc et un mot « savant » pour bloquer l’évolution normale de mucus > mugue.
Cela dit, la double parenté de mucus et muscus n’a pu que favoriser le croisement des deux formes.

À la lumière de cette hypothèse, on peut se demander si le muguet "jeune élégant" n'est pas à rapprocher du morveux plutôt que du musqué... mais bénéficiant, lui, des connotations de la fleur et de son parfum.
Cf. aussi le muchacho et le mozo espagnols..., le mousse français ? Tous des morveux ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008