Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
albédo (français), albus (latin) - Le mot du jour - Forum Babel
albédo (français), albus (latin)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10993
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 02 May 21, 8:24 Répondre en citant ce message   

jcmboli a écrit:
Le latin albus "blanc" lui-même est issu de l'indo-européen *albʰ-o- de même sens (grec alphos "lèpre blanche", hittite alpash "nuage", vieil-anglais elfet "cygne", russe lebedi idem).

La consultation de Calvert Watkins nous amène à placer également sous cette racine une branche germanique encore laissée dans l'ombre, ce qui est dommage quand il s'agit des elfes et de prénoms comme Alfred, Olivier, Aubrey, Oberon (mais pas Albert).

Le prénom Olivier est donc sans rapport avec son homonyme végétal. Le vieil anglais Alfhere s'analyse en "elf-armée". Olivier, soldat de l'armée des elfes...

- L'hypothèse de Watkins - car c'en est une - repose sur la possibilité que le sens premier de l'élément alf- soit "fantôme, esprit blanc". Les elfes seraient devenus ensuite avec le temps plus espiègles et malicieux.
- Le composant -here- "armée" a été rapidement traité par Outis dans le MDJ auberge.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 744
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Sunday 02 May 21, 10:44 Répondre en citant ce message   

Geremi a écrit:
Dans la littérature des troubadours, en ancien occitan Occitanie, il existe le genre de l'alba, bien défini.

Il s'agit de l'amant (le troubadour) qui désespère en voyant les lueurs de l'aube qui vont le séparer de sa douce avec qui il avait passé la nuit. (Rassurez-vous, il n'avait fait que passer la nuit en parlant, lui n'étant même pas présent dans la chambre mais plutôt dehors, à la fenêtre).

Notre prof à la fac avait illustré son propos avec "Retiens la nuit" de Johnny Hallyday.


Et cette alba est devenue aube dans le domaine d'oïl.
C'est souvent une femme qui s'exprime dans ces poèmes, comme ici :

Cant voi l'aube dou jour venir,
Nulle rien ne doi tant haïr.


(Premiers vers d'une aube attribuée à Gace Brulé)

La chanson de Johnny était un excellent exemple. Si la lyrique des troubadours/trouvères observe des codes aujourd'hui dépassés, les thèmes sont éternels.

(Qu'on me pardonne ces petits écarts)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3758
Lieu: Paris

Messageécrit le Sunday 02 May 21, 13:32 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Le prénom Olivier est donc sans rapport avec son homonyme végétal. Le vieil anglais Alfhere s'analyse en "elf-armée". Olivier, soldat de l'armée des elfes...

- L'hypothèse de Watkins - car c'en est une - repose sur la possibilité que le sens premier de l'élément alf- soit "fantôme, esprit blanc". Les elfes seraient devenus ensuite avec le temps plus espiègles et malicieux.
- Le composant -here- "armée" a été rapidement traité par Outis dans le MDJ auberge.


C'est intéressant et nouveau pour moi. Je ne m'étais jamais posé la question, et je rattachais spontanément Olivier à l'olivier.
Cela dit, on ne peut pas dire non plus que le prénom Olivier est sans rapport avec son homonyme végétal, car s'il a des origines autres, sa forme définitive en français a manifestement été influencée par le prénom existant Olive, lequel est bien -- sauf démonstration contraire -- en rapport avec l'arbre ou le fruit. On est donc en présence de ces noms qui ont une double origine.

L'hypothèse de Watkins est assez séduisante, surtout pour la forme. Wikipedia anglais et allemand rappellent les hypothèses en présence :
Citation:
Oliver is a masculine given name of Old French and Medieval British origin. The name has been generally associated with the Latin term olivarius, meaning "olive tree planter",[1][2] but other proposed origins include the Germanic names *wulfa- "wolf" and *χarja- "army";[3] the Old Norse Óleifr (Ólaf); a genuinely West Germanic name, perhaps from ala- "all" and wēra "true" (possibly cognate with Álvaro); the Anglo-Saxon Alfhere;[4] and the Greek name Eleutherios.

Citation:
Die Herkunft des Namens ist nicht endgültig geklärt:

skandinavisch: gemeinsame Wortwurzel mit Olaf und dem heute noch in Island beliebten Namen Ólafur und Óleifr
Die Bedeutung des Namens ist Nachkomme des Urahns.[1] Germanische Namen waren äußerst vielgestaltig und nur etwa 4 von 1.000 Menschen trugen denselben Vornamen. Olafr, Oleifr, Olver, Olvar und Olbhur waren in England unterschiedliche Schreibweisen mit derselben Bedeutung. Im altisländischen Landnámabók (Landnahmebuch, Buch der Besiedlung Islands von 870 bis 930) werden 17 Varianten des Namens Oliver erwähnt.[2][3]
althochdeutsch: von Alfhari/Althir
Die Bedeutung der Silben ist dann alf = Elb/Alb/kleines Naturwesen + hari[4] = Heer/Krieger. Im Beowulf wird ein Ælfhere von den Schildingen erwähnt,[5] im Waldere der Ælfhere als Vater des Waldere.[6]
Lateinisch: Olivarius, Ölbaum-Pflanzer.Die Herkunft des Namens ist nicht endgültig geklärt:



L'hypothèse scandinave est celle que donne mon "brewer's Dictionary of Names" : le nom scandinave Anleifr, ce qui reste des ancêtres, les descendants des ancêtres, nom apparenté à Olaf.

Reste le cas intéressant d'Olivia. Il se dit que c'est Shakespeare qui l'a, sinon forgé à partir d'Oliva et Olivier, du moins popularisé, en l'introduisant dans la Nuit des Rois. Prononcé rapidement, il suggère "I love you".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 744
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Sunday 02 May 21, 14:11 Répondre en citant ce message   

Ne pas oublier que dans la CdR, la forme du nom du compagnon de Roland est Oliver, alors que le nom de l'arbre, utilisé un peu plus tard dans le Voyage de Charlemagne (XIIème) est olivier. Dans la CdR, on trouve aussi le mot pomier. C'est un petit argument en faveur d'une origine "non végétale" du prénom (qui est aussi un nom).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10993
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 02 May 21, 14:16 Répondre en citant ce message   

Citation:
le prénom existant Olive, lequel est bien -- sauf démonstration contraire -- en rapport avec l'arbre ou le fruit

On peut en savoir plus ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3758
Lieu: Paris

Messageécrit le Sunday 02 May 21, 14:54 Répondre en citant ce message   

Aucune idée particulière, mais si sainte Olive de Brescia a vraiment été martyre au IIe siècle de notre ère, comme on le rapporte, je doute qu'elle porte un nom scandinave ou même germanique et me range donc plus volontiers à l'avis, peut-être infondé mais non improuvé, qu'on lit à droite ou à gauche sur l'étymologie latine de ce prénom. D'autres hypothèses ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10993
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 02 May 21, 16:25 Répondre en citant ce message   

Aucune. Seulement des doutes. D'une part sur l'existence et l'identité des saints et martyrs des premiers siècles de la Chrétienté, et d'autre part sur le nombre de fruits ou d'arbres dont le nom latin aurait été utilisé comme prénom dans l'antiquité romaine. Voyons ce qu'en savent les latinistes.
Déjà, Olivia, ce n'est pas la même chose que oliva.
Variante de Livia ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3758
Lieu: Paris

Messageécrit le Sunday 02 May 21, 17:20 Répondre en citant ce message   

Olivia, c'est la version de Shakespeare. Je ne suis pas sûr que le prénom existait en Angleterre avant lui. Il peut avoir subi plusieurs influences pour le créer, si c'est bien le cas. Beaucoup de conjectures.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10993
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 02 May 21, 17:35 Répondre en citant ce message   

Peut-être Shakespeare a-t-il voulu donner un féminin à Oliver... (comme Jeanne à Jean, Luce à Luc, Paule à Paul, etc.)
Et puis il crée Viola - de peu anagramme de Olivia - et les hommes deviennent des femmes et les femmes des hommes.
Finalement, je vais retenir cette hypothèse : Olivia, c'est Oliver en femme made by le Grand Bill.
(Lire ou relire La Nuit des Rois, Twelfth Night.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3638
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 02 May 21, 18:28 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
jcmboli a écrit:
Le latin albus "blanc" lui-même est issu de l'indo-européen *albʰ-o- de même sens (grec alphos "lèpre blanche", hittite alpash "nuage", vieil-anglais elfet "cygne", russe lebedi idem).

La consultation de Calvert Watkins nous amène à placer également sous cette racine une branche germanique encore laissée dans l'ombre, ce qui est dommage quand il s'agit des elfes et de prénoms comme Alfred, Olivier, Aubrey, Oberon (mais pas Albert).

Le prénom Olivier est donc sans rapport avec son homonyme végétal. Le vieil anglais Alfhere s'analyse en "elf-armée". Olivier, soldat de l'armée des elfes...

- L'hypothèse de Watkins - car c'en est une - repose sur la possibilité que le sens premier de l'élément alf- soit "fantôme, esprit blanc". Les elfes seraient devenus ensuite avec le temps plus espiègles et malicieux.
- Le composant -here- "armée" a été rapidement traité par Outis dans le MDJ auberge.


Dans le même ordre d'idée, on retrouve , en allemand, le terme Alptraum dont la variante orthographique autorisée est Albtraum = le cauchemar. Mot formé de Traum , le rêve et du composant Alb. Der Alb désignant cet être surnaturel , plus proche dans l'ancienne mythologie germanique des nains et kobolds. une sorte d'esprit pâle, associée au brouillard, qui viendrait, de nuit, se poser sur la poitrine du dormeur et l'étouffer.
Le mot anglais équivalent alf ( ancien anglais ) est devenu elf et a été repris au 18ème siècle dans la langue allemande , die Elfe ( der Elf ) , être surnaturel mais doté de qualités positives pour les humains.

Les deux mots , comme le albus latin, venant de cette racine indo-européenne *albh- ( = blanc = .
Source DWDS : Dictionnaire Etymologique de l'Allemand de Wolfgang Pfeifer.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 744
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Sunday 02 May 21, 18:39 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:
Aucune idée particulière, mais si sainte Olive de Brescia a vraiment été martyre au IIe siècle de notre ère, comme on le rapporte, je doute qu'elle porte un nom scandinave ou même germanique et me range donc plus volontiers à l'avis, peut-être infondé mais non improuvé, qu'on lit à droite ou à gauche sur l'étymologie latine de ce prénom. D'autres hypothèses ?


Oui, j'y ai pensé. Mais peut-être n'y a t-il qu'un rapport fortuit entre Olive et Oliv(i)er. Je note qu'il n'y a pas de personnage masculin portant ce prénom à une époque aussi haute.
En outre, on n'a pas vraiment de documents fiables sur Olive de Brescia...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3758
Lieu: Paris

Messageécrit le Sunday 02 May 21, 20:44 Répondre en citant ce message   

L'existence et les mérites d'Olive de Brescia ne sont peut-être pas prouvés, en revanche je suppute que son nom est quand même connu depuis les premiers siècles de l'ère chrétienne et c'est ce qui importe en l'occurrence. Il semble qu'il y ait a d'ailleurs d'autres Oliva qui ont laissé quelques traces dans l'histoire, fussent-elles mythiques.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 744
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Sunday 02 May 21, 21:37 Répondre en citant ce message   

Ce qu'il faudrait savoir par ailleurs, c'est la quantité du o de l'étymon de Oliv(i)er. Celui d'Oliva, s'il est issu du latin, est bref.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3









phpBB (c) 2001-2008