Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
ergodique (français) - Le mot du jour - Forum Babel
ergodique (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3142
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Thursday 07 Sep 06, 8:15 Répondre en citant ce message   

Un processus* est ergodique lorsque la variation d'un seul processus dans beaucoup de temps est égale à celle de beaucoup de processus simultanés (ou presque).

Un cas n'est pas ergodique si c'est l'inverse.
Par exemple: La taille de mille pères de famille d'une seule génération ne peut être remplacé par la taille d'un seul père de famille par génération pendant mille générations, car la taille a changé au cours du temps. Ce cas est donc non-ergodique.

* Pour l'exemple, je n'ai pas mentionné que l'approche est statistique et que ce n'est pas limité aux processus.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Thursday 07 Sep 06, 9:21 Répondre en citant ce message   

En tout cas "ergodique" est composé à partir des racines grecques έργον (ergon) travail et οδός (odos) route, issue
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Wamèze



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 70
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 07 Sep 06, 15:08 Répondre en citant ce message   

Merci mille fois, Jean-Charles ! Ca fait un temps infini que je cherche ce mot, que j'avais entendu une fois dans une conférence quelconque sans jamais remettre la main dessus.

Pour l'utiliser dans un contexte plus concret et même d'actualité :
La pollution par les hydrocarbures n'est pas un processus ergodique :
Si l'on brûle 100 millions de barils de pétrole par an pendant 20 ans, l'impact ne sera pas du tout le même qu'en brûlant cent barils par an pendant 20 millions d'années !

Ceci dit, en relisant ta définition, j'ai un doute... Mon exemple est-il correct ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3142
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Thursday 07 Sep 06, 19:27 Répondre en citant ce message   

C'est exactement là que se situe le noeud du problème:
J'imagine que, sur une très longue durée, même les phénomènes non-biologiques font que les deux cas sont différents.

Pour se cantonner à l'émission de CO2 due à la combustion:
Sans aller si loin dans le futur, le problème qui se pose est: Comme les deux routes divergent, où et quand vont-elles converger, si jamais elles convergent ?
Dans le cas dans lequel on diverge très vite, quels seront les impacts sur la vie, humaine en particulier.

Une chose semble acceptée en ce siècle: Chaque année, la nature n'arrive pas à retirer de l'atmosphère la totalité de ce qui est émis par la combustion de combustibles fossiles. Il y a donc un solde qui demeure dans l'atmosphère.
Ce solde contribue à retenir l'énergie dans l'atmosphère terrrestre: L'atmosphère demeure donc plus chaude.

Des questions auquelles on n'a pas répondu sont:
- Dans chaque région du monde, Comment la végétation va-t-elle suivre ? Si le processus est très lent, comme lors de la déglaciation de l'Europe, la végétation se replante de proche en proche, en suivant le climat qui lui convient. La semaine passée, j'ai vu, sur je ne sais quelle chaine de télé, que c'est ce qui est en train de se produire en Provence: Les pins sèchent et des chênes les remplacent.
C'est un exemple d'un cas qui marche, mais il y a probablement d'autres où la transition ne se fait pas.
On doit cependant noter que la vigne a déjà poussé en Angleterre dans un passé où il a déjà fait plus chaud qu'actuellement.
- Y a-t-il un point de non-retour, par exemple si la chaleur faisait crever la vie qui recycle le carbone ?
- Même si ce n'est pas le cas, quelles seront les conditions de vie de l'être humain ?
-- Meilleures ? La Sibérie, le Canada, l'Alaska ou la Terre de Feu deviendraient habitable ?
-- Pires ? L'eau va manquer et certaines zones vont devenir de véritables déserts. Le niveau des océans montera et une partie des côtes françaises ou d'îles basses vont être submergées.
etc.


On voit bien que l'aspect de la Planète Terre va se modifier radicalement, et que nous sommes en train de suivre le scénario dans lequel on brûle le maximum de ce qui peut l'être.

Comme on ne sait pas s'il y a un point de non-retour, peut-être déjà franchi, on ne peut que tenter de freiner le processus de combustion des combustibles fossiles pour augmenter les chances que les processus naturels puissent retirer de l'atmosphère exactement ce qui y est apporté, ou plus.

Comme quoi, tu as choisi un bon cas qui cause des processus non-ergodiques.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 01 May 14, 20:29 Répondre en citant ce message   

Voir ergastolo pour la racine IE et la famille.
Et voir aussi le TLF.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008