Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
hiver (français) - Le mot du jour - Forum Babel
hiver (français)
Aller à la page Précédente  1, 2
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Skipp



Inscrit le: 01 Dec 2006
Messages: 737
Lieu: Durocortorum

Messageécrit le Sunday 24 Dec 06, 15:48 Répondre en citant ce message   

Je ne connaissais pas cette expression "battre froid à quelqu'un". Être en froid avec quelqu'un est beaucoup plus courant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jiicé



Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 193
Lieu: France, centre

Messageécrit le Sunday 24 Dec 06, 17:02 Répondre en citant ce message   

« être en froid » n'a pas le même sens que « battre froid ».
Dictionnaire de l'Académie a écrit:
Fig. et fam., Il y a du froid entre eux se dit en parlant de deux personnes dont l'amitié a souffert quelque altération. Être en froid avec ses voisins.
Fam., Battre froid à quelqu'un, Le recevoir avec moins d'empressement, avec un visage moins ouvert qu'à l'ordinaire.

Froid
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cuauhtémoc



Inscrit le: 22 Feb 2007
Messages: 102
Lieu: Metz (Divodorum)

Messageécrit le Friday 11 Jan 08, 20:41 Répondre en citant ce message   

claudius a écrit:
Sur la même racine indo-européenne on trouve en sanscrit him qui signifie "neige" et que l'on retrouve dans Himalaya littéralement "demeure de la neige".


Je traduirais plutôt Himalaya par "lieu" ou "séjour de la glace"...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3436
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 12 Jan 08, 10:50 Répondre en citant ce message   

C'est un peu de la poésie ! Le mot himālaya- est composé de

hima- qui a le sens général de « froid, hiver » au masculin, « froidure, neige, glace » au neutre

ālaya- qui a le sens général de « maison, asile, temple » (aussi au figuré)

Avec ça, beaucoup de combinaisons sont possibles et, si le mot est très clair en sanskrit (c'est là qu'on se caille), aucune traduction française ne s'impose plus qu'une autre …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6480
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Tuesday 08 Apr 08, 19:21 Répondre en citant ce message   

angl. to winterize : v.t. préparer pour hiver.

I have to winterize my car (il faut que je prépare ma voiture pour l'hiver).
I am winterizing my house (je suis en train de préparer ma maison pour l'hiver).


angl. to summerize : (moins commun) préparer pour l'été .
Ne pas confondre avec to summarize (résumer).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6480
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Wednesday 17 Oct 12, 14:34 Répondre en citant ce message   

lat. Hibernia : nom romain de l'Irlande; latinisation de l' anc. celt. *Iveriu, comme s'il signifiait "pays de l'hiver"

(etymonline.com)


angl. hibernian societies : associations irlandaises ou d'immigrants irlandais.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3847
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Wednesday 17 Oct 12, 15:40 Répondre en citant ce message   

Concernant Hibernia, le Massaliote Pythéas écrit Ἰέρνη et Ptolémée Ἰουερνία (Iouernia) en grec.
Le latin me semble être un emprunt au grec, lui-même emprunté au celtique *Iweriu, qui a donné le gaélique Éire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
u pistùn



Inscrit le: 15 Aug 2011
Messages: 301
Lieu: Liguria

Messageécrit le Wednesday 17 Oct 12, 21:42 Répondre en citant ce message   

De hima- le latin hiems-hiemis "hiver".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9844
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 21 Dec 16, 12:29 Répondre en citant ce message   

max-azerty a écrit:
perse ancien= gheimn

Une autre des inventions de maz-azerty, je le crains. On se demande dans quel vieux bouquin il a pêché toutes ces ... approximations.
Le gh indo-européen donne z en avestique et d en vieux perse.

I. Pour le pehlevi, Mackenzie donne à zam et à zamestân le sens d'"hiver".
Nourai nous donne plusieurs mots avestiques : zem froid, ziyâ, ziyâo, zimô hiver, et les mots persans zam froid, zemestân hiver ainsi que zamharîr endroit très froid.

L'arabe a emprunté ce dernier mot : زمهرير zamharīr grand froid, température glaciale.
Le deuxième composant, harīr, est peut-être lui-même un emprunt à l'arabe où ce mot a le sens de “grognement, grondement, hurlement”, ce qui ferait de زمهرير zamharīr un mot hybride. Mais je ne suis pas très convaincu, d'où ma prudence.
Je pencherais plutôt pour voir dans harīr un mot que Johnson donne comme persan avec le sens de "doer, maker", c'est à dire "celui qui fait", ce qui donnerait alors peut-être au mot persan zamharīr plus ou moins le sens de "là où il fait froid". À vérifier.

Le mot a été emprunté par le turc sous la forme zemheri où il signifie "plein hiver, hiver rigoureux".


II. Passons au celtique, grâce à Pierre Gastal (Nos racines celtiques) dont l'entrée à ce sujet est le gaulois giamos "hiver".
Les cognats : irlandais geimh-readh (vieil irlandais gaim), gallois gaeaf (vx gaem), breton goañv (vx guiam).
Patronymes : Giamos, Giamilos (n. sur monnaie), Giamillus (diminutif), Giamisus, Giamissa, Giamogena (= fille de l'hiver, née en hiver).
Giamon est le nom d'un mois d'hiver relevé sur un calendrier.


III. Le grec. Il convient d'ajouter ici ce qu'Outis a dit ailleurs à propos de chimère :

Le monstre nommé Chimère (Χίμαιρα) tire son nom de ce qu'il a tête et corps de chèvre (quelles que soient les variantes pour le reste chez Homère et Hésiode) et de ce que khímaira (χίμαιρα) est un nom de la chèvre, plus précisément de celle qui est née à la fin de l'hiver et qui a donc un an lors de la première mise bas.

Ce nom est lié à celui de l'hiver, *gʰei-ōm, et ce type de formation a des correspondants :

suéd., norv. dial. gimber (germ. *gimbrī) « brebis qui n'a pas encore eu de petits »
latin bīmus, trīmus, quadrīmus (< *bi-hīmos, etc.) pour les vins, légions, etc., de deux, trois, quatre ans.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3321
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 21 Dec 16, 18:44 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
max-azerty a écrit:
perse ancien= gheimn

Une autre des inventions de maz-azerty, je le crains. On se demande dans quel vieux bouquin il a pêché toutes ces ... approximations.
Le gh indo-européen donne z en avestique et d en vieux perse.


Visait-il l'entrée gheimn qu'on trouve chez Pokorny :
https://archive.org/stream/Indogermanisches-Etymologisches-Woerterbuch/J._Pokorny_Indogermanisches_etymologisches_Wb_djvu.txt
ou ici :
http://www.clarkriley.com/JIES3934web/06BlazekYear(414-495).pdf
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 811
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Wednesday 21 Dec 16, 20:17 Répondre en citant ce message   

Dans un article très intéressant, Rémy Viredaz propose de rattacher le nom du pin cembro en romanche (dschember) et dans divers parlers romans des Alpes à un prototype *giambru ou *giembru qui remontrait à un celtique *giam-ro- : "l'hivernal", "celui du froid". La principale difficulté de cette hypothèse est la présence en roumain du mot zâmbru ou zimbru, alors qu'on ne connaît pas de mot roumain substratique qui se rattache au celtique. L'allemand Zierbelbaum et ses variantes serait un mot issu du substrat roman alpin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9844
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 22 Dec 16, 1:05 Répondre en citant ce message   

@embaterienne : Tes liens sont difficiles ou impossibles à ouvrir, mais si j'en crois les Texans qui travaillent à partir de l'oeuvre de Pokorny, la racine IE proposée par ce dernier est *g̑hei-, variante *g̑hi- 'snow; winter', dont *ghei-m- est une extension. Un gh- IE devient z-, d- ou g- en vieux perse. En aucun cas Pokorny n'a pu donner un vieux perse gheimn, l'initiale gh- n'existant pas dans cette langue. Soit Azerty a eu des problèmes de vision ce jour-là, en se trompant de ligne et en prenant un thème IE (*ghei-m-n- ?) pour un mot vieux perse, soit il a recopié une erreur commise par l'auteur de sa source.
On remarquera d'ailleurs que sous Pokorny 425-426 repris par les Texans ne figure aucun mot d'origine indo-iranienne, pas même Himalaya, pourtant retenu par Calvert Watkins qui est une de leurs sources.
Aucun mot celtique non plus.
Espérons qu'ils nous liront et mettront vite leurs données à jour...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 811
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Friday 01 Nov 19, 10:37 Répondre en citant ce message   

Sur les détails de l'évolution du PIE *ǵʰyem- au breton goañw, j'ai écrit ceci dans le MdJ calendes, à propos de l'expression bretonne kala-goañw "calendes d'hiver, premier novembre" :
Jeannotin a écrit:
Le mot goañw "hiver" remonte au PIE *ǵʰyem- "hiver", qui a donné le proto-celtique *gyemo- id. (PIE *bʰ, *dʰ, *gʰ > proto-celtique *b, *d, *g). D'après Matasovic, il faut ensuite supposer une évolution *gye- > *gya- propre au brittonique pour expliquer les formes modernes qu'on observe dans cette branche des langues celtiques. Au Ve siècle, en brittonique, le -m- simple à l'intervocalique s'est lénifié en un v nasal que le breton note -ñw- ou -ñv- selon les systèmes orthographiques en concurrence (concurrence qui n'est ni libre, ni non-faussée, mais ceci est une autre histoire).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 811
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Friday 01 Nov 19, 18:11 Répondre en citant ce message   

Matasovic suppose que le français givre pourrait venir d'un gaulois *gewro- < *gem(e)ro-, quelque chose comme "hivernal". Le FEW fait remonter givre à un prototype *gēvero- (vorlat.) "winterlich".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 119
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Friday 01 Nov 19, 22:55 Répondre en citant ce message   

semensat a écrit:
La racine indo-européenne est *gheim- "neige, hiver" (cf. Hitt. gimmanza, Lituanien ziema, etc ...)


Sans oublier le russe зима (zima).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2









phpBB (c) 2001-2008