Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Expressions / mots dérivés de noms de jours de la semaine - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Expressions / mots dérivés de noms de jours de la semaine
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11111
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 27 Apr 12, 10:27 Répondre en citant ce message   

Nous présenterons dans ce Fil :

- les mots dérivés des noms de jours
- les expressions avec des noms de jours

Lire le Fil Les jours de la semaine.

Extraits du MDJ to dress down :



USA Friday wear
- dans beaucoup de sociétés américaines, le vendredi est devenu le jour où l'on s'habille de facon informelle, les gens portent alors des blue jeans et des tennis

[ Jacques ]


Espagnol endomingarse / Catalogne endiumenjar-se :
- s’habiller de façon formelle
(de domingo / diumenge = dimanche)
- être en habits du dimanche - être endimanché

[ Ramon ]


Hongrie En hongrois il y a une expression ironique bien drôle pour 's'endimancher':
kiöltözik, mint Szaros Pista Jézus nevenapján
[s'habiller comme Étienne le Merdeux le jour de la fête de Jésus]
Elle s'applique à quelqu'un qui d'habitude s'habille négligemment.

[ András ]


Allemand En allemand aussi : sich sonntäglich anziehen (Sonntag : dimanche)
(s'habiller à la façon du dimanche) = s'endimancher

[ Rejsl ]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1385
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Monday 30 Apr 12, 10:56 Répondre en citant ce message   

Espagnol Quelques expressions en espagnol :

Estar en el medio como el jueves
(Être en plein milieu comme le jeudi) = bloquer le passage

En martes no te cases ni t’embarques
(Il ne faut pas se marier ni s’embarquer un mardi) = il ne faut rien entreprendre un vendredi
(RAPPEL: En Espagne c’est le mardi le jour nefaste, pas le vendredi !)

De lunes a martes poco se llevan las artes
(De lundi à mardi, les arts se différencient peu) = On le dit quand il n’y a pas une grande différence entre deux choses
(Le sens du mot « artes » est obscur ici. Sa fonction serait seulement celle de rimer avec « martes »)

Ser más largo que un domingo sin dinero
(Être plus long qu’un dimanche sans argent) = être ennuyeux

No es cosa del otro jueves
(Ce n’est rien de l’autre jeudi) = ce n’est pas la mer à boire ; il n’y a pas de quoi fouetter un chat

La semana de los tres jueves
(La semaine des trois jeudis) = jamais

Sábado, sabadete, camisa limpia y un polvete
(Samedi, petit samedi, chemise propre et … (tirer) un coup !)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3324
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 30 Apr 12, 11:31 Répondre en citant ce message   

ramon a écrit:
La semana de los tres jueves
(La semaine des trois jeudis) = jamais

Nous avons en français la Français semaine des quatre jeudis qui, d'après ce site, fut d'abord la semaine des deux jeudis puis la semaine des trois jeudis, comme en espagnol ! Inflation, quand tu nous tiens !


Dernière édition par embatérienne le Wednesday 02 May 12, 9:26; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1385
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Monday 30 Apr 12, 21:41 Répondre en citant ce message   

Catalogne Un échantillon de phrases en catalan :

Qui no té por al dilluns no té por al dimoni
Qui n’a pas peur du lundi, n’a pas peur du diable

El dilluns n'estem dejuns i el dimarts ja n'estem farts
Le lundi on en est à jeun, le mardi on en a assez (...de travail!)

Comme je l’ai déjà dit dans le post des phrases espagnoles, le jour funeste de la semaine est le mardi. Pareil en catalan:

Quan un home és desgraciat, tots els dies són dimarts
Pour un homme malheureux, tous les jours sont mardi

En dimarts no et llevis del llit, que és el que et farà més profit
Le mardi, ne te lève pas du lit, voici ce qui te fera grand bien

Mais dans le passé, au moins en catalan, c’ètait bien le vendredi le jour funeste. Un témoignage:

De l'endemà del dijous i de la vigília del dissabte, Déu nos en guard
Du lendemain du jeudi et de la veille de samedi, Dieu nous en garde

Et il y a eu un temps de transition:

Divendres i dimarts, són dies malvats
Vendredi et mardi sont de jours méchants

El dimarts és borni i el divendres és cec
Le mardi est borgne et le vendredi est aveugle

Del dimarts, encara te'n riuràs, però del divendres, no pas
Du mardi tu peux t’en moquer, du vendredi pas du tout

Del dimarts i del divendres, males coses són de tembre
Les mardis et les vendredis il faut craindre mauvaises choses

El dimarts esgarrapa i el divendres apunyala
La mardi griffe, le vendredi poignarde


Quan dissabte és arribat, plega, Pere, i paga, Bernat
Quand le samedi est arrivé, arrête (de travailler), Pierre, et paie, Bernard

Haver après una cosa en divendres
Avoir appris une chose un vendredi
On le dit de quelqu’un qui repète tout le temps la même chose (une chanson, un mot, une opinion...)


Et finalement une comptine pour apprendre aux enfants les jours de la semaine et que je découvre que vous l'avez aussi en français :

El dilluns va dir al dimarts
Que passés per cal dimecres
I preguntés al dijous
Si era veritat que el divendres
Havia dit al dissabte
Que era festa el diumenge


Traduction littérale:

Le lundi a dit au mardi
Qu’il aille chez le mercredi
Pour qu'il demande au jeudi
S’il est vrai que le vendredi
Avait dit au samedi
Que le dimanche était férié


La française:

Le lundi dit au mardi,
D'aller chercher mercredi,
Pour qu'il dise au jeudi,
De demander au vendredi,
De prévenir le samedi,
Que le dimanche est férié
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2255

Messageécrit le Tuesday 01 May 12, 1:57 Répondre en citant ce message   

Chaque cochon a son samedi (proverbe antillais) : c'est le samedi que l'on abat les porcs et confectionne le boudin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 01 May 12, 18:11 Répondre en citant ce message   

Allemand Blauen Montag machen / Blauer Montag : faire lundi bleu/ le lundi bleu.

Cette expression signifie qu'on prolonge le lundi l'oisiveté du dimanche, donc que le lundi restera chômé.

Depuis le Moyen-Âge, certaines corporations avaient coutume de ne pas travailler le lundi. Ou seulement à demi-journée. Aujourd'hui encore, le lundi est le jour de fermeture des musées dans les pays germanophones ( Allemagne, Autriche, Suisse).

En France,on trouvait des coutumes similaires: il y a encore quelques décennies, toutes les pharmacies étaient fermées le lundi matin ainsi que les coiffeurs et les magasins de chaussure, toute la journée. ( Il y a certainement d'autres exemples, c'est ce qui me vient à la mémoire). Pour le français, on avait également des expressions équivalentes:

* faire le lundi.
* fêter Saint-Lundi ; célébrer la Saint-Lundi.

Au XVIème siècle, Oudin citait: Faire le lundi des savetiers = ne pas travailler le lundi.


Pour revenir à l'expression allemande, on s'est demandé ce que venait faire là le bleu. Au début du XVIème siècle, on disait encore Guten Montag machen: faire le bon lundi. . C'est vers le XVIIème, que le blauer Montag ( lundi bleu) a pris son essor.

Plusieurs hypothèses ont été avancées:

1) Pour le lundi du Carnaval, les autels dans les églises auraient été drapés de bleu. On aurait étendu l'expression à tous les lundis chômés. Cette hypothèse rejoint d'autres qui expliquaient le nom de Rosenmontag ( lundi des roses) également par les couleurs qui dominent à l'église ce jour-là. Les linguistes actuels ont abandonné ce point de vue.

2) Une autre explication un peu fantaisiste partait de l'idée que les apprentis et garçons ouvriers de différentes corporations s'en donnaient tant pendant le repos dominical, s'adonnant à de telles beuveries qu'elles finissaient souvent en rixes, au point que le lundi, ils auraient été couverts d'ecchymoses ( de bleus) et incapables de travailler...

3) D'autres se sont reférés à la couleur des habits de travail des compagnons artisans au Moyen Âge tardif, qui auraient porté une chasuble bleue. Ce qui n'est pas attesté.

4) Selon Röhrich, l'origine pourrait venir tout de même de la couleur de la tenue de travail .Les paysans et artisans auraient porté des blouses grises , voire marron. Mais pour les dimanches et jours de fête religieuse, ils auraient porté une blouse bleue, d'où l'expression en cas de lundi chômé.

5) Enfin, selon Kluge/Götze: on a longtemps utilisé la guède ( pastel des teinturiers) pour teindre les habits en bleu. Mais c'était une technique compliquée et longue. la laine devait tremper dans la cuve plus de douze heures, puis rester à l'air douze autres heures pour l'oxydation. Les compagnons auraient eu coutume de laisser le tissu le dimanche vingt-quatre heures dans le bain colorant ( puisqu'on ne travaillait pas) , il leur fallait ensuite laisser le tissu 24 heures à l'air sans y toucher. D'où un lundi oisif et blau , bleu.

Ici, dans un blog , une personne annonçait la semaine dernière qu'ayant à préparer des examens et autres choses, il ne publierait rien ni le lundi ni le mardi:

Citation:
Blauer Montag geht in einen blauen Dienstag über
= le lundi bleu débouche sur un mardi bleu.

Il aura oublié le proverbe:
Citation:
Montag blau, Dienstag Hunger
= Lundi bleu, mardi on crie famine "

Enfin, il existe en allemand, une expression blau machen: faire bleu = ne pas travailler, faire la grève du zèle, être adepte de l'absentéisme.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 02 May 12, 12:15 Répondre en citant ce message   

Allemand ein Sonntagskind = un enfant du dimanche = expression qui désigne quelqu'un qui a de la chance, à qui tout réussit, qui rend aussi les autres heureux. Un enfant du bonheur. Enfant de la chance
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11111
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 09 May 12, 10:34 Répondre en citant ce message   

Quelques expressions en Italien italien :


Dio non paga il sabato (= Dieu ne paie pas le samedi)
- tôt ou tard, on est toujours puni

per lui è sempre domenica
- pour lui c'est toujours dimanche

è nato di domenica (= il est né un dimanche)
- il est chanceux

rompere la domenica (= rompre le dimanche)
- travailler le dimanche

si respira un'aria domenicale
- on respire un air de fête
= domenicale : dominical - festif
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw



Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 975
Lieu: Le Havre

Messageécrit le Wednesday 09 May 12, 14:24 Répondre en citant ce message   

En kabylie, et peut être ailleurs en Afrique du Nord, certains villages portent le nom du jour pendant lequel se tient le marché. Par exemple :

- Larbɛa n Ait Iraten : "Le Mercredi des Ait Iraten" est un village qui doit son nom au fait que la tribu des Ait Iraten y tenait (et y tient peut être toujours) son marché le mercredi.

- plus près de chez moi, on a le village de Lḥed ( = "le dimanche") où le marché se tient le dimanche.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3324
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 09 May 12, 14:51 Répondre en citant ce message   

Azwaw a écrit:
En kabylie, et peut être ailleurs en Afrique du Nord, certains villages portent le nom du jour pendant lequel se tient le marché.

Oui, c'est assez fréquent. Comme l'explique déjà un livre de 1848 :
Citation:
Quelquefois c'est le jour de la semaine qui transmet son nom à un accident géographique, à un col, à une source, à un cours d'eau. Ainsi, sans sortir de la Kabilie, nous trouvons, dans le canton de Bou-R'ni, un village appelé Tizi-n-el-H'ad (le col du dimanche), une source appelée 'Aïn-el-Arba' (la source du mercredi), chez les Beni-Tour; un ruisseau appelé Ouad-el-Djema' (la rivière du vendredi), chez les Nezlioua, et, enfin, un ruisseau du dimanche (Ouad-el-H'ad), qui traverse les Beni-Ir'ât en.
La rivière qui va se jeter dans la mer, près du cap Matifou, a l'Est d'Alger, et qui a reçu des Français le nom de Hamise, par corruption du nom arabe Ouad el-Khemis (ruisseau du jeudi), tire cette dénomination du marché de Khechna qui se tient sur ses bords.
Ces indications expliqueront aux personnes qui font usage des cartes de l'Algérie le sens des mots h'ad, Ineïn, tlâta, etc. qui s'y reproduisent fort souvent.

La ville de Khemis el Khechna tire son nom de cela, et il y plusieurs villes appelées Larbaa en Algérie.
En Tunisie, il y a entre autres Souk el Khemis.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
hunnamkuerf



Inscrit le: 20 Feb 2008
Messages: 248
Lieu: Berlin

Messageécrit le Wednesday 09 May 12, 15:22 Répondre en citant ce message   

Allemand Montagsauto ou Montagswagen : voiture présentant un certain nombre de défauts (litt. voiture du lundi). A rapprocher de Angleterre friday afternoon car, même sens.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1695
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Thursday 10 May 12, 11:13 Répondre en citant ce message   

En Wallonie, on traite un mauvais conducteur de: "tchâfeû dè dimègne!", litt. chauffeur du dimanche! (qui ne prend sa voiture que le dimanche).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2255

Messageécrit le Thursday 10 May 12, 15:31 Répondre en citant ce message   

Nous avons nous aussi, les chauffeurs du dimanche, et les peintres du dimanche, expression dont on stigmatise les amateurs sans talent.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1385
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Thursday 10 May 12, 16:52 Répondre en citant ce message   

dawance a écrit:
En Wallonie, on traite un mauvais conducteur de: "tchâfeû dè dimègne!", litt. chauffeur du dimanche! (qui ne prend sa voiture que le dimanche).

Ah oui, c'est vrai!

En Espagne, le chauffeur de dimanche est un "dominguero"!!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Mechthild



Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 119
Lieu: Wien/Vienne, Autriche

Messageécrit le Thursday 10 May 12, 19:45 Répondre en citant ce message   

Allemand En allemand, il y a le Sonntagsjäger, le "chasseur de dimanche", un dilettante sur le domaine de la chasse qui sort avec son fusil chaque dimanche pour tirer quelques coups (et s'en vanter longuement dans la brasserie du coin).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3









phpBB (c) 2001-2008