Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Vocabulaire berbère en daridja - Forum arabe, berbère, hébreu - Forum Babel
Vocabulaire berbère en daridja
Aller à la page 1, 2, 3 ... 53, 54, 55  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Feintisti
Animateur


Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1598
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Monday 06 May 13, 11:59 Répondre en citant ce message   

Les dialectes arabes du Maghreb sont parfois assez difficiles à comprendre pour d'autres arabophones, mais j'ai l'impression que c'est en partie dû à substrat berbère. On a déjà évoqué le caractère berbère de certaines structures syntaxiques maghrébines.

J'ai trouvé que certains mots courants étaient en fait d'origine berbère. Voici une liste de certains mots trouvés sur internet (merci de les confirmer et d'en ajouter d'autres) :

Tâjin : tajine
karmus : figue
xizzu : carotte
šerjem : fenêtre
meš : chat
siġaġ : poisson
bu-juġlal(a) : escargot
dešra : village
Haluf : porc
lala : dame (respectueux)
sarduk : coq
kuskusi : couscous
3aggun : muet / bégayer
bu-zelluf : tête et pieds du mouton une fois égorgés
šlaġem : moustache
fekrun : tortue.
gnin : lapin.
grâwedj : jouets
ihdura : peau de bête
xašxaš : crâne
luss(a) : frère/sœur du mari
twiza (ou tiwizi) : entraide, solidarité dans le travail collectif d'une communauté, folklore, petite fête...
gelmuna : capuche
ZarZur/ZerZur : étourneau
fegus : melon ou concombre
zermumya : lézard
(bur)fertutu : papillon
tebrûrî : grêle

(Retirés de cette liste :
waxxa : d'accord
walu : rien
yâser : beaucoup
braya : lettre)




Liste des mots cités dans ce fil (à jour au 02.05.2016) [ auteur : Azwaw ] :

    ببّوش - bebbūš > escargot

    بسّس - bessas > mettre le linge (la بسّاسة)

    تبسّس - tbessas > se mettre le linge (la بسّاسة)

    بسّاس (ج) بسايس - bessās (pl.) bsāyes > latrines // pot de chambre

    بسّاسة - bessāsa > linge passé entre les cuisses de l'enfant pour recevoir ses excréments, couche // pessaire // linge que porte les femmes à l'époque des menstrues

    بشّ - bešš > pisser (enfants)

    بركس - berkes > rouler, faire le berkūkes

    بركوكس - berkūkes \ بربوشة - berbūbša > gros couscous

    بزّ (ج) بزوز - beẓẓ (pl.) beẓūẓ > enfant

    بزّن - bezzen > mettre en bouillie // gâcher, abîmer // amollir, rendre mou quelqu'un

    تبزّن - tbezzen > se mettre en bouillie, s'écraser (surtout fruits)

    مبزّن - mebzzen > se met en bouillie (fruit) // mou, mollasse (homme)

    بازينة - bāzīna > sorte de bouillie

    باعوش - bāʿūš > bestiole

    بلبولة - belbūla > bouillie d'orge

    تاتة - tāta > caméléon

    تبروري - tebrūrī > grêle // neige (parler arabe juif d'Alger)

    تازرة - tāzra > corde en palmier nain (ouest)

    تكّوك - tikkūk > coucou

    تكّك - tekkak > courir de côté et d'autre, se dit des bœufs piqués par un taon et effrayés

    تمارة - tamāra > fatigue, peine physique

    توّز - tewwez > faire une corvée de labour

    تويزة - twīza > entraide, corvée de labour

    توّس - tawwas > contribuer à la collecte (la tāwsa) // faire cette collecte

    تاوسة - tāwsa > collecte que l'on fait dans un mariage ou dans une fête, dont le produit est pour le marié ou pour celui qui donne la fête

      لمّ التاوسة - lamm l-tāwsa > faire cette collecte // quête // repas fait par souscription


    جعلل - ǧaʿlel > balancer

    جعلولة - ǧaʿlūla > balançoire

    بو جغلولو - bū ǧeġlūlū > escargot

    جلّاط - ǧellāṭ > confusion, désordre, tintamarre

      يخلّاط و يجلّاط - yiẖllāṭ wa yiǧllāṭ > il met tout sens dessus dessous, il parle à tord et à travers


    جرانة - ǧrāna > grenouille

    خيخي - ẖīẖī > sale (enfants)

    ديدي - dīdī > bobo (enfants)

    دادوش - dādūš > marche (enfants)

    دريز - drīz > bruit du galop d'un cheval, d'une voiture qui roule, etc.

    أدريس - adrīs > thapsia

    أدغاس - ādġās > colostrum

    دمر - dmer > bourrer, choquer, heurter

    تدامر - tdāmer > se choquer, se heurter

    دمرة - demra > bourrade, choc, heurt

    دمامة - demāmā \ أدماماي - ādmāmāy > aubépine

    أرَدَّر - ārdder > sorte de jeu de colonnes

    روّن - rūwen > délayer // mêler, tourner avec une cuillère // embrouiller les mots

    تروّن - trūwen > se délayer

    روّاني - rūwānī > mangeur de rwīna

    روينة - rwīna > farine de blé grillé qu'on détrempe dans l'eau pour la manger

    تروين - terwīn > délayement

    مروّن - mrūwen > délayé

      طعام مروّن - ṭaʿām mrūwen > couscous mal cuit, en pâte


    زبّوج - zebbūǧ > olivier sauvage

    أزدوز - āzdūz > pilon

    تزقّة - tazzeqa > (du kabyle) maisonnette couverte de tuiles

    زرموط (ج) زرامط - zermūṯ (pl.) zrāmeṯ > ver de terre (Est)

    زرمومية - zermūmiya > lézard

    زلف - zellef / زلّف - zelf > griller ; parer une tête de mouton avec un fer rouge // flamber ; griller // brûler ; griller le teint

    تزلّف - tzellef > être flambé ; se flamber // se bronzer ; se hâler

    زلّيف - zellīf / زلّوف - zellūf / بو زلّوف - bū zellūf > tête de mouton parée pour être mangée

    مزلّف - mzellef > flambé // halé ; bronzé ; bruni // grillé

    زلّڤ - zelleg > enfiler // faire des zlāg // retordre le fil de laine après qu'il a été filé // lisser le fil pour la couture des souliers // remanier le gros couscous

    زلاڤ - zlāg > chapelet de feuilles de tabac

    زلّوڤ - zellūg > chapelet de figue

    مزوار - mezwār > chef de douar

    مزوارة - mezwāra > première épouse

    زاوش (ج) زواوش - zāweš (pl.) zwāweš > petit oiseau, en général // moineau (parler arabe juif d'Alger)

    زاوڤ - zāwg > chercher protection (Maroc)

    زواڤ - zwāg > protection

    مزواڤ - mezwāg > qui cherche protection

    اسَدّو - āsddū > bouchon (Skikda) *probablement formé à partir d'une racine arabe

    ساروت - sārūt > clef

      سردوك الهند - serdūk l-hind > dindon


    اسافو - āsāfū > tison, morceau de bois allumé (Taher)

    سلبة الفار - slebt l-fār > chiendent

    أسلمون - aselmūn > myrte

    شبّيردو - šbīrdū > fouine, raton, homme petit et rusé (fig.)

    أشاشو - āšāšū > mesure à grain

    شلاغم - šlāġem > moustache

    شلمون - šilmūn > myrte

    شنافة (ج) شنايف - شنوفة - šnāfa (pl.) šnāyef - šnūfa > lèvre, grosse lèvre (péjoratif)

      تشنّف - tšennef > faire le hautain, mépriser, faire la lippe, faire la moue, bouder, faire la gueule

    شاشرة - šāšir \ غشاشر - ġšāšir \ إشير - īšīr > enfant / garçon

    أطريلال - aṭrīlāl \ أطليلال - aṭlīlāl > ptychotis

    غروطة (ج) غرايط - ġrūṭa (pl.) ġrāyeṭ > omoplate

    غروطي - ġrūṭī > par force, de force, forcé

    غرسن (ج) غراسن - ġersen (pl) ġrāsen et غرصن (ج) غراصن - ġerṣen (pl) ġrāṣen > résidu d'une ancienne chaîne placée sur le métier à tisser (ouest)

    غراس - ġrās et غراسة (ج) غرايس - ġrāsa (pl.) ġrāyes > ruche d'abeilles, ruche à miel // coffre de l'homme, la partie supérieure du corps

    غروس - ġrūs et بوغرّوس - bū ġerrūs > espèce de sandales en cuir cru

    غزّ - ġeẓẓ > ronger, mordiller, manger des choses dures

      غزّيت راس باباك - ġeẓẓīt rās bābāk > tu as croqué la tête de ton père = ton père est mort

    انغزّ - īnġaẓẓ > se ronger, être rongé

    غزّ - ġeẓẓ > action de ronger

    غزّاز - ġeẓẓāẓ > rongeur (adj.)

    مغزّ - mġeẓẓ > rongeur

    مغزوز - meġẓūẓ > rongé

    تغزاز - teġẓāẓ et تغزايز - teġẓāyeẓ > micocoulier

    غسمار - ġesmār > mâchoire

    غنجاية - ġenǧāya > cuillère à café (Tunisie)

    غنجة \ غنجية - ġenǧaya / ġenǧa et بو غنجة - bū ġenǧa> poupée confectionnée avec la grande cuillère à couscous et enveloppée de chiffons que l'on promène solennellement pour obtenir de la pluie

    غلّس - ġelles > crépir avec du bousillage, enduire // bousiller une aire

    تغلاس - teġlās et تغليس - taġlīs > crépissure, crépi de boue

    مغلّس - mġelles > crépi, enduit avec du bousillage // emplâtré, barbouillé, sale (visage, mains)

    فجغال - feǧġāl > jeunes fèves mangées crues avec la gousse

    فداوش - fdāweš > vermicelles

    فرّر - ferrār > crémer (lait)

    فرارة - frāra > crème du lait frais ou du lait bouilli // pellicule qui se forme sur les liquides

    أفرور - āfrūr > poterie rouge en argile

    فرطاسة - ferṭāsa > teigne

    فرطاس - ferṭās > teigneux, chauve

    تافزّة - tāfza > grès tendre

    فسكر - fesker > dévider en écheveau

    تفسكر - tfesker > se dévider en écheveau

    فسكار (ج) فساكر - feskār (pl.) fsāker > écheveau

    تفسكير - tfeskīr > dévidage

    مفسكر - mfesker > dévidé

    فطيس (ج) فطايس - fṯīs (pl.) fṯāyes > masse de fer pour casser des pierres

    بو فرططّو - bū ferṭeṭū \ فرططّو - ferṭeṭū > papillon

    فغول (ج) فغايل - fġūl (pl.) fġāyel > monstre ; animal qui à une conformation contraire à l'ordre de la nature

    فكرون - fekrūn > tortue

    فنزر - fenzer > faire saigner du nez

    تفنزر - tfenzer > saigner du nez

    تفنزير - tfenzīr > saignement de nez

    ڤدّل - geddel > mettre un terrain en prairie // accaparer (fig.), prendre quelque chose ou quelqu'un pour soi seul, l'occuper exclusivement // consigner un lieu

    ڤدال \ ڤديل - gdāl \ gdīl > prairie, pré réservé, pâturage réservé

    مڤدّل - megddel > mis en prairie, terrain // accaparé (fig.) // consigné (bien)

    ڤرّج - gerreǧ > ébrécher un pot, lui faire plusieurs brèches

    ڤرّوج (ج) ڤرارج - gerrūǧ (pl.) grāreǧ > ustensile tout ébréché // brèche (dents) // cruche mutilée dont il ne reste que le ventre

    ڤرّوجة (ج) ڤرارج - gerrūǧa (pl.) grāreǧ > bagatelle, brimborion, colifichet, fanfreluche // chiffons de femmes, affiquets

    مڤرّج - mgerreǧ > tout ébréché (pot)

    بو ڤرمان - bū garmān ou بو ڤرامان - bū grāmān > aunée

    ڤرشالة - geršāla > son fin où il reste une certaine quantité de farine // blé moulu dont on a retiré la semoule

    ڤلاف (ج) ڤلايف - gelāf (pl.) glāyef > essaim

    قليلو - qlīlū > chlora grandiflora

    ڤلمونة - gelmūna > capuche

    ڤنين - gnīn > lapin *forme proche du latin cuni, étymologie obscure

    أڤوال (ج) أڤولان - āgwāl (pl.) āgūlān > tambour

    كركور - kerkūr > tas de pierres sacrés

    كسكسو - kesksū \ كسكسي - kusksī \ سكسو - seksū > couscous

    كسكاس - keskās > couscoussier

    كيضار - kīḍār > cheval de somme

    كفكف - kefkef > écumer

    كفكوف (ج) كفاكف - kefkūf (pl.) kfākef > écume, bave // écume, sueur du cheval

    كفكوفة (ج) كفاكف - kefkūfa (pl.) kfākef > flocon d'écume // voile du palais du chameau qu'il fait sortir de la bouche quand il est en rut

    مكفكف - mkefkef > écumant, écumeux

    لوس - lūs > beau-frère

    لوسة - lūsa > belle-sœur

    لالّة - lālla > dame

    أليط - alīṭ > orgelet

    أمدر - āmdar > branche (Maroc)

    مرد - mered > se traîner par terre

    مرّاد - merrād > qui se traîne

      الجراد المرّاد - l-ǧrād l-merrād> jeunes sauterelles qui n'ont pas encore d'ailes, criquets


    مرّويت - merrūyet \ مرنويت - mernūyet > marrube

    مازوزي - maẓūẓī > tardif, dernier né

      زعر مازوزي - zaʿara māẓūẓi > semer tardivement


    مزيان - mezyān > jeune

    مسّاطة (ج) مساسط - messāṭa (pl.) msāseṭ > os coxal, hanche // fesses (Ouest)

    ممسوط - memsūṭ > déhanché, qui a une hanche plus haute que l'autre, cheval

    مسّوس - messūs > insipide, fade // pain azyme

    مش - meš > chat

    ماڤرامان - māgrāmān > aunée

    مولاب - mūlāb > lézard vert

    أميلوس - āmīlūs \ أمالوس - āmālūs \ مالوس - mālūs \ ميلوس - mīlūs > boue

      ميلوسي - mīlūsī > boueux (nord tunisien)


    مليلس - mlīles > nerprun

    ملغيغة - melġīġa > fontanelle

    ممّي - memmī > bébé

    ميموش - mīmūš > minet, minou // mot qu'on dit aussi pour appeler un chat

    نسار - nsēr > moucher

    نڤافة - negāfa > femme accompagnant la mariée

    أنڤول - āngul > galette d'orge

    نڤيول - ngīwul > petit pain renflé à ses deux extrémités et avec un étranglement au milieu

    أنغور (ج) أنغران - ānġūr (pl.) ānġrān > trou

    نانّا - nānnā > grand mère // nom donnée à la sage femme par l'enfant à la naissance duquel elle a assisté

    تينسنست - tīnesnest > crasse blanche de la tête \ pellicules des cheveux, écailles furfuracées de la tête

    هجّال - heǧǧāl > veuf

    هجّالة - heǧǧāla > veuve

    تهجّيل - tahǧǧīl > veuvage

    هلموش - helmūš > myrte


Termes retirés de la liste :

    زلط - zelṭ > pauvreté ; مزلوط - mezlūṭ > pauvre : l'origine est plus probablement à chercher du côté de l'arabe زلط - zalaṭa > déshabiller

    سردوك (ج) سرادك - serdūk (pl.) srādek > coq : l'origine reste obscur


Dernière édition par Feintisti le Friday 30 Aug 13, 14:08; édité 18 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2776
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 06 May 13, 14:15 Répondre en citant ce message   

Feintisti a écrit:
yâser : beaucoup

J'aurais eu tendance à le rattacher à la famille bien arabe YSR avec ses sens de facilité, richesse, abondance.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 1018
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le Monday 06 May 13, 14:27 Répondre en citant ce message   

De quelle darija et de quel berbère s'agit-il ? Parce que les mots que vous citez ne sont pas utilisé par tous les maghrébins (arabophones et berbérophones). Apparemment, c'est de la darija marocaine. Je reconnais :

- braya du berbère tabrat = lettre ;
- mec du berbère (tachelhit) muc (la forme kabyle est amcic) = chat. C'est propre au marocain, en algérien, c'est gat ;
- siġaġ : je ne connais pas ce mot. Le seul mot berbère pour poisson que je connaisse est iselman ;
- ḥaluf du berbère ilef = porc et plus particulièrement le sanglier ;
- buġlala : je ne connais pas ce mot. Certains algériens utilisent bu-juγlal qui est, me semble-t-il un emprunt au berbère également ;
- karmus en kabyle désigne la figue de barbarie (le cactus).

Vous pouvez aussi visualiser cette vidéo qui fait le même travail sauf qu'il s'agit de darija algérienne et plus particulièrement algéroise (sachant qu'il y a une très forte communauté kabyle à Alger et que le kabyle y est aussi largement parlé) : http://www.youtube.com/watch?v=afHKy-OWlRo


Dernière édition par Azwaw le Friday 27 Mar 15, 7:31; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 1018
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le Monday 06 May 13, 14:29 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:
Feintisti a écrit:
yâser : beaucoup

J'aurais eu tendance à le rattacher à la famille bien arabe YSR avec ses sens de facilité, richesse, abondance.

D'ailleurs je ne l'ai jamais rencontré en berbère. Je connais aṭṭas (kabyle, rif), xella (kabyle), bahra (chleuh) entre autres.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti
Animateur


Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1598
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Monday 06 May 13, 15:15 Répondre en citant ce message   

Le mot "yâser" ou "yesser" est cité sur cette page.

Honnêtement, je n'ai pas cherché à distinguer les différentes dardjat, parce que certains mots se retrouvent dans plusieurs d'entre elles. La liste que j'ai créée reprend des mots cités sur la page Wikipédia de l'arabe "maghrébin". Vous avez sans doute raison en disant que c'est la daridja marocaine.

Je suis très mal placé pour en juger la valeur, parce que je ne parle pas une langue berbère et je ne connais pas si bien l'arabe du Maghreb.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2776
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 06 May 13, 15:27 Répondre en citant ce message   

Feintisti a écrit:
Le mot "yâser" ou "yesser" est cité sur cette page.

On avait déjà observé qu'elle ne paraissait pas d'une fiabilité absolue !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8264
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 06 May 13, 15:37 Répondre en citant ce message   

طاجن [ṭāǧin] vient du grec ταγηνον [tagênon], “poêle (de cuisine)”. Mais je ne sais pas si l'arabe en a hérité via le berbère. C'est possible.
L'inverse aussi est possible : des Grecs ayant débarqué en Afrique du Nord auront pu rapporter chez eux l'ustensile et son nom.
Chantraine ignore d'où vient le mot grec.
On constate une certaine proximité morphosémantique avec طنجرة ṭanǧara, “casserole, marmite”, du persan ṭinǧīra.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 1018
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le Monday 06 May 13, 19:18 Répondre en citant ce message   

Pour le mot ṭajin, il doit s'agir d'un des rares termes qui soit pan-maghrébin (chez les arabophones ou les berbérophones) même si ce n'est en rien une preuve qu'il soit originaire d'Afrique du Nord.

Pour le vocabulaire berbère dans la darija, il est difficile de répondre tant les darijas et les parlers berbères sont multiples. Il se peut qu'un terme berbère soit fortement implanté dans un dialecte arabe d'une région A et totalement inconnu d'une région B.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qassim



Inscrit le: 06 May 2013
Messages: 187

Messageécrit le Monday 06 May 13, 21:08 Répondre en citant ce message   

Je crois que l'on a tendance à surestimer cet apport du berbère dans les dialectes arabes maghrébins, d'un point de vue purement lexical. Quiconque cherchant sérieusement les vocables berbères en usage chez les arabophones s’apercevra de la rareté de ces derniers. D'ailleurs dans la liste que vous nous proposez, j'ai repéré au moins trois mots arabes, ce qui arrive systématiquement quand quelqu'un veut répertorier les mots d'origine berbère (c'est pour dire à quel point ces apports sont rares).
Je suis d'accord avec l'auteur du sujet sur le substrat berbère qui rend la compréhension difficile entre orientaux et maghrébins (c'est l'un des facteurs, mais pas le plus décisif à mon avis), mais ce n'est surement pas au niveau du lexique que ce substrat se fait ressentir, il faudrait plutôt regarder au niveau de l'accent (intonation, rythme, prononciation) et peut-être également dans la construction des phrase (syntaxe).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qassim



Inscrit le: 06 May 2013
Messages: 187

Messageécrit le Monday 06 May 13, 23:53 Répondre en citant ce message   

walu : déformation de "wa la šey 'un" و لا شيء, une variante est "wali" ou tout simplement "la ši" (frontière tunisienne)
yasser: déjà évoqué plus haut
Haluf : prononcé en réalité Halluf avec une shadda sur le lam, détail qui à toute son importance quand on sait que hilluf (هِلّوف) est en arabe ancien un sanglier. Ce genre de passage du 'ه' au 'ح' est très facile. Il n'est pas rare d'entendre à Alger 'احبط' aHbaT pour dire demander à quelqu'un de descendre.
bra ou brayya : le second étant le diminutif du premier, le mot en arabe s'écrit :براءة, c'est (je cite un dictionnaire en ligne):"certificat - écrit officiel, dûment signé d'une personne compétente, qui atteste un fait".

Sinon beaucoup de ces mots sont typiques du Maroc. Nous employons pour dire "chat", "poisson" et "fenêtre" : qaT, Hut, Taqa, trois mots arabes.
waxxa est également typique du Maroc.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti
Animateur


Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1598
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Tuesday 07 May 13, 0:36 Répondre en citant ce message   

Merci Qassim, pour ton aide précieuse.

Comme je l'ai dit plus haut, la liste n'est pas de moi, mais j'ai repris des mots cités ailleurs, Wikipédia notamment (c'est dire si cette encyclopédie est fiable !). Comme quoi, l'étymologie populaire est très présente sur la Toile.

Pour "walu", c'est vrai qu'en égyptien, on dit "wala Haga" pour "rien". Le "u" est tout de même étrange.

Pour "ahbaT", est-ce que ça ne veut pas dire "atterris" (pour un avion) ?

Que dit-on en Algérie pour "d'accord" ? Est-ce que "waxxa" n'est pas simplement "وأخ" (wa-axx) en arabe standard ? C'est ce que je pensais au départ.

Finalement, il ne semble pas rester grand chose des soi-disant racines berbères.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qassim



Inscrit le: 06 May 2013
Messages: 187

Messageécrit le Tuesday 07 May 13, 1:01 Répondre en citant ce message   

Oui le problème avec le wikipedia (en français) c'est que bon nombre de page ayant un rapport avec le maghreb sont parasités par l'activisme politique de la diaspora berbère dont un des objectifs est de minorer l'influence arabe dans la culture maghrébine, mais bref ce propos dépasse le cadre de ce foum.

Pour ahbaT, c'est le mot le plus commun que nous employons pour signifier descendre, rien de particulier aux avions, il me semble que c'est également le sens qu'a cette racine dans les dictionnaires classique (habaTa), il faudrait que je vérifie.

Pour d'accord, nous n'avons aucune locution, a ma connaissance, qui s'en rapproche. Tout dépendra du contexte: eh, eywa, ani m3ak (je suis avec toi), dakor (du français), mwafeq (très rarement),...
Pour l’étymologie de waxxa je n'en ai pas la moindre idée, mais l'etymologie que vous proposez ne me semble pas satisfaisante : dans tout le Maghreb, on dit 'xu' et non pas 'xa' et encore moins 'ax' pour dire "frère".


Dernière édition par Qassim le Tuesday 07 May 13, 12:13; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw
Animateur


Inscrit le: 30 Aug 2010
Messages: 1018
Lieu: ⴼⵔⴰⵏⵙⴰ

Messageécrit le Tuesday 07 May 13, 1:14 Répondre en citant ce message   

Qassim a écrit:
Oui le problème avec le wikipedia (en français) c'est que bon nombre de page ayant un rapport avec le maghreb sont parasités par l'activisme politique de la diaspora berbère dont un des objectifs est de minorer l'influence arabe dans la culture maghrébine, mais bref ce propos dépasse le cadre de ce foum.

On peut dire de même de l'activisme pan-arabiste qui veut minorer les survivances culturelles berbères - au delà de la linguistique - chez les arabophones d'Afrique du Nord. Mais bref, ce débat n'a pas de fin ...

Pour le terme ḥaluf, l'origine ilef me semble tout aussi probable que celle que vous citez. Ou du moins, votre hypothèse ne permet pas catégoriquement de réfuter la première.

J'ajouterai bu-zelluf (= tête et pieds du mouton une fois égorgés) qui vient du berbère zellu = égorger. Et un autre terme pan-maghrébin : lala = dame. Ce terme permet de témoigner du respect à la personne et est généralement utilisé envers les femmes agées ou les épouses de "marabouts". Je ne connais pas l'étymologie bien que j'ai lu que le mot pourrait venir du verbe illa = être.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8264
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 07 May 13, 5:52 Répondre en citant ce message   

J'ai lu quelque part que sarduk, "coq", est d'origine berbère.
Et qu'en est-il du mot burnous ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2776
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 07 May 13, 7:18 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Et qu'en est-il du mot burnous ?

Un certain Papou lui donnait une origine grecque :
Citation:
- برنس burnus : “burnous”, de βίρρος [birros], “courte capote à capuchon”
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu Aller à la page 1, 2, 3 ... 53, 54, 55  Suivante
Page 1 sur 55









phpBB (c) 2001-2008