Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
nazaréen (français) - Le mot du jour - Forum Babel
nazaréen (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Friday 15 May 15, 21:38 Répondre en citant ce message   

Je propose de regrouper dans ce sujet plusieurs termes qui n'ont pas forcément de lien entre eux mais qui constituent des hypothèses concernant l'étymologie de ce terme.

On peut penser que Nazaréen vient de Nazareth, mais ce n'est pas évident. Le village de Nazareth a-t-il vraiment existe au temps de Jésus ? Ce lieu est-il dérivé de l'adjectif ?

Pour commencer, je propose de citer un article d'André Paul, paru dans l'Encyclopédie Universalis :
http://www.universalis.fr/encyclopedie/nazareens-religion/

Les auteurs du Nouveau Testament appellent Jésus soit le « Nazôréen » (nazôraios ; cf. Matth., ii, 23 : « On l'appellera Nazôréen »), soit le « Nazaréen » (nazarênos) : ces deux formes ont la même signification et sont dérivées de Nazareth, le village d'où, selon la tradition des Évangiles, Jésus était issu.
Cependant — l'adjectif « nazôréen » en effet ne vient pas forcément de Nazareth —, il est possible qu'il y ait eu des croisées ou confusions étymologiques, au sein de l'Église primitive, entre « Nazareth » ou « nazaréen » et
- néser (« branche », « rejeton » : Is., xi ; ce terme est employé à plusieurs reprises dans les Hymnes de Qumrān pour symboliser la communauté de la Nouvelle Alliance : vii, 19, etc.)
- nazîr (en grec : naziraios ; ce terme, qui signifie « séparé », « consacré », désigne l'homme qui était lié à Dieu par une promesse particulière — tel Samson dans Juges, xiii — et qui devait s'abstenir de plusieurs choses, touchant par exemple à l'alimentation ou au vêtement),
- nasôrayya (« mainteneurs », « fidèles » ; la secte gnostique des mandéens, dans ses Écritures rédigées dans un dialecte araméen oriental, se nommait indistinctement mandayya ou nasôrayya ; l'hérésiologue du ive s., Épiphane, mentionne les nazaréens dans sa liste des sectes juives préchrétiennes). Ce dernier nom fut peut-être donné aux disciples de Jean-Baptiste.



Voir aussi le sujet Messie


On trouve plusieurs fois dans le Nouveau Testament l'expression Ἰησοῦς ὁ Ναζωραῖος : Jésus le Nazaréen (qu'on traduit par : Jésus de Nazareth)

On dit parfois le Nazaréen pour désigner Jésus.
Il [Ernest Renan] traça du Nazaréen une image charmante et fit flotter autour d'elle le parfum qui lui restait d'une croyance desséchée.
(Anatole France)

Et une fois (Actes, 24, 5) le terme nazaréen pour désigner le chrétien :
Cet homme [Paul de Tarse] est une peste : il suscite des désordre chez tous les juifs du monde entier, et c'est un meneur du parti des Nazôréens.

Le terme grec utilisé est αἵρεσις qui a donné hérésie. Les premiers chrétiens sont considérés comme un groupe juif, comme les pharisiens ou les saducéens.
Le terme Χριστιανός (chrétien) est employé 3 fois dans le Nouveau Testament.

Ce terme de nazir (le voué à Dieu) se retrouve dans l'Ancien Testament (Nombres, 6, 2) :
si un homme ou une femme entend s'acquitter d'un vœu, le vœu de naziréat, par lequel il s'est voué à Yahvé. (BJ)

Le terme hébreu est en général conservé dans les traductions de la Bible.
Du verbe נזר consacrer que l'on retrouve dans l'arabe, avec le même sens, نذر (Gesenius)




Je reprends les messages suivants :

rejsl a écrit:
נוצרי , notzri en hébreu, signifie Nazaréen ( Nazoréen) et s'appliquait déjà dans les textes juifs antiques aux premières communautés de chrétiens. La racine נצר, netser, signifie préserver.

Mais certains relient l'étymologie du mot à נזיר = nazir qui désignait une personne ayant fait voeu d'ascètisme. Et d'autres aussi à נצר = netser qui désigne un surgeon.
et la symbolique de s'approprier ces différents sens...



José a écrit:
Italien alla nazarena : à la façon de Jésus

capelli alla nazarena : cheveux qui arrivent aux épaules

barba alla nazarena : barbe à la Jésus


- un bel giovine biondo, coi capelli lunghi e la barbetta alla nazarena.
= un beau jeune homme blond, aux cheveux longs et avec une petite barbe de Christ.
[ Pirandello ]


Lire le Fil Références au Nouveau Testament.



Voir aussi ce sujet qui a évoqué ces termes :
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=12379
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8183
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 15 May 15, 22:19 Répondre en citant ce message   

Je verse au dossier un message extrait du dernier fil auquel Xavier renvoie :

dubsar a écrit:
De la racine : naSara, نَصَرَ aider, secourir, soutenir (de la part de Dieu), donner la victoire :
La même racine en hébreu : natsar, נָצַר garder, protéger, observer (une alliance, un commandement de Dieu), surveiller (une ville , d'où l'assiéger), soigner, cultiver.

Auquel j'avais répondu : Et non, ce n'est pas la même racine. Selon un ami hébraïsant, l'hébreu נָצַר natsar correspond à l'arabe نظر naẓara "regarder, observer".

Maintenant, il faut observer tout ça...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 16 May 15, 11:23 Répondre en citant ce message   

à propos de nāḏar :

Le Theological dictionary of the Old Testament (vol 9) indique :
to make a vow : faire (un) vœu (par exemple d'abstinence)

Ce terme a des correspondants dans les autres langues sémitiques.
Ainsi en arabe :
naḏara : consacrer
naḏr : vœu
nāḏīr : consacré

En hébreu :
nāzîr : consacré

dans la Genèse (31, 13) Dieu dit à Jacob :
"Je suis le Dieu qui t'est apparu à Béthel, où tu as oint une stèle et où tu m'as fait un vœu."
L'hébreu écrit : nāḏar neḏer

Le vœu de Jacob est en Genèse 28, 20-22 :
"Si Dieu est avec moi et me garde en route où je vais, s'il me donne du pain à manger et des habits pour me vêtir, si je reviens sain et sauf chez mon père, alors Yahvé sera mon Dieu et cette pierre que j'ai dressé comme une stèle sera une maison de Dieu, et de tout ce que tu me donneras je te payerai fidèlement la dîme."

Dans le TLF, on trouve :
nazir : personne consacrée à Dieu

Renan utilise ce terme à propos de Jean le baptiste dans la Vie de Jésus :
"Dès son enfance, Jean fut nazir, c'est-à-dire assujetti par vœu à certaines abstinences"

Le Grand Robert présente aussi le terme nazi (1765), comme une variante de nazir

naziréat : état, condition de nazir.



En mandéen (dialecte araméen d'une religion mandéenne qui se rattache à Jean-Baptiste), on a la racine
NDR נדר : faire un vœu, promettre, offrir un présent pour éviter la colère
d'où : nadar : vœu

(Mandaic dictionary, Drower)

dans ce dictionnaire, une autre racine :
NṬR נטר qui correspond à l'hébreu נצר et à l'arabe نطر
surveiller, garder, préserver, prendre soin de

d'où naṭra, naṭar : gardien

Enfin :
NṢR que l'auteur rapproche avec l'hébreu נצר l'arabe نظر et l'akkadien naṣāru
C'est une forme ancienne de la racine précédente NṬR
d'où :
naṣuraia que l'auteur rapproche du terme ναζωραῖος de l'Evangile (Mat 2, 23, et Actes 24, 5) qu'il distingue de Nazareth.
c'est une désignation des disciples de Jean-Baptiste
Selon Zimmern, de l'akkadien nāṣir piristi : "gardien des mystères"

naṣiruta : savoir ésotérique transmis seulement aux initiés ; pouvoir sacerdotal

Je pense que les mandéens se désignent ainsi, avec ce terme.


D'où l'hypothèse suivante : nazaréen désignait les disciples de ce courant autour de Jean-Baptiste, auquel a certainement adhéré Jésus dans un premier temps, avant de s'en détacher.
L'origine de ce terme devait certainement être assez flou et mal compris.
On a probablement pensé que ce terme était lié au nom de lieu d'où était originaire Jésus, alors qu'il s'agissait du nom d'un courant religieux auquel il avait appartenu, ou qu'il avait côtoyé.

Jean Baptiste qui annonce Jésus, c'est certainement une invention des évangélistes, un peu comme si un musulman disait que Jésus annonçait Mahomet...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8183
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 16 May 15, 14:36 Répondre en citant ce message   

Beau travail, Xavier.
Un petit ajout : effectivement, nazir est dans le TLF, mais il a un homonyme - issu, lui, de l'arabe - dont le TLF dit ceci :

HIST. Dans l'administration turque, gouverneur d'un district; agent de perception. J'avais vu entrer dans ma cange différents personnages, et entre autres un nazir en tournée de perception dans la province (Du Camp, Nil, 1854, p.147).
Prononc. et Orth.: [nazi:ʀ]. Gobineau, Nouv. asiat., 1876, p.176: nazyr.
Étymol. et Hist. 1671 (J. Chardin, Le couronnement de Soleïman troisieme Roy de Perse, p.208 ds Nasser Thèse compl., 1967, p.105: le Nazir ou surintendant general).
Empr. à l'ar. nāzir «inspecteur, intendant, surveillant, administrateur», part. actif de nazara «regarder, observer; surveiller, veiller sur». Mot également passé en persan, turc et ourdou (v. Dozy t.2, p.687; NED; Klein Etymol.). Bbg. Quem. DDL t.6.


En écriture arabe : ناظر

C'est un cas très intéressant et rare de deux homonymes français issus de deux racines sémitiques différentes bien que phonétiquement proches, du moins à nos oreilles occidentales. J'ajoute les données de Rajki pour faire bonne mesure. (J'ajoute les graphies arabes et rappelle que Rajki transcrit le s emphatique ss et le t emphatique tt) :
نذر nadhara : vow; dedicate, promise [Sem n-dh-r, Akk nazaru (curse), nadaru (vow), Heb neder, hinnazrut (abstinence), JNA nidhra (a vow), Uga ndr (be praised), Phoen ndr (vow)]
نظر nadzara : look, watch [Sem n-ss-r, Akk nassaru, Heb natzar, Amh menesser, menetter (glasses), Phoen nssr (look)]



Pour revenir à nazaréen, je crois que Xavier a raison et que le mot n'a été ultérieurement rattaché à Nazareth que par ignorance et étymologie populaire. À l'époque et pour les gens du coin, il s'agissait de deux mots bien différents qui ne donnaient peut-être même pas matière à un calembour.

J’ai aussi relevé les données arabes suivantes :

نذير naḏīr « voué, consacré à Dieu ; nazaréen (chez les Hébreux) ; prédicateur, apôtre, prophète, envoyé de Dieu »

الناصرة an-Nāṣira « Nazareth »

Quant au mot ناصريّ nāṣiriyy, il a les deux sens de « habitant de Nazareth » et de « nazaréen ». Mais on voit que ce deuxième sens, inutile puisque l’arabe avait نذير naḏīr, n’est qu’un calque de la confusion faite par les Occidentaux.

Du coup, نصران naṣrān « Chrétien » est clairement rattaché à Nazareth.

Pour terminer, en ce qui me concerne, l'origine du toponyme Nazareth n'est pas établie. On peut tout au plus remarquer que son nom arabe semble construit sur les deux consonnes et r que l'on retrouve dans d'autres noms arabes de villes du Moyen Orient (Bassora, Tyr, Nasran, etc.), et dans le nom arabe de l'Égypte, Miṣr. On retrouve le même couple de consonnes dans des noms communs signifiant "place forte, citadelle, rempart, digue, abri...".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 16 May 15, 19:18 Répondre en citant ce message   

Je pense que l'hébreu נוצרי et l'arabe نصران sont liés à ce terme de "nazaréen" qui désigne les proches de Jean Baptiste.

Jean-Baptiste a été aussi condamné à mort, dans des circonstances différentes. Il était aussi en marge du judaïsme.
Autour du Jourdain vivaient ces nazaréens.
Jean-Baptiste présente certains traits que l'on retrouve chez Jésus : il accueille tout le monde, et, en particulier par le rite du baptême, pratique une sorte de rémission des péchés.

Jésus devait certainement être considéré comme "nazaréen". Puis, il a suivi son propre cheminement.
Il était un "nazaréen" à sa façon.
Je pense que ce qualificatif lui est resté.
Puis ce terme a servi à désigner les premiers disciples de Jésus. Puis ce terme "nazaréen" a été remplacé par celui de "chrétien".
Comme si les nazaréens étaient des juifs disciples et partisans de Jésus, alors que les chrétiens étaient à l'origine des non-juifs. Le terme grec a ainsi triomphé.

Pour revenir à Nazareth, il n'est pas exclu que le nom de la ville dérive de "nazaréen".
Savons-nous où se trouvait Nazareth ? Aujourd'hui, on a identifié ce village. Mais depuis quand connaissons-nous la localisation de Nazareth ?
Dans les textes juifs, il est question de "Yeshu ha-Notsri" mais jamais de Nazareth. Et les textes chrétiens sont étrangement silencieux sur la localisation de Nazareth...

Par conséquent, on a pensé que Jésus était originaire de Nazareth, un village qui n'existait peut-être pas !

Il faut aussi étudier le cas d'Élie. On le présente comme Élie le Tishbite. Il serait alors originaire d'un lieu nommé Tishbé. Mais où se trouve ce village ? Nous n'avons aucune trace !
Est-ce que cela ne serait pas un jeu de mot avec tosheb, celui qui ne possède pas de terre ? Il est originaire d'une région appelée Galaad, en Jordanie, près du Jourdain, pas très loin de la Galilée.
(j'ai perdu ma source... à vérifier !)

Jésus est originaire de Galilée. Peut-être du côté de Capharnaum, près du lac de Tibériade.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8183
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 16 May 15, 19:34 Répondre en citant ce message   

Nazareth dans Wikipedia :

Aux alentours du village, on note la présence de restes humains du Paléolithique (entre 750 000 et 350 000 av. J.-C.). À l'emplacement du village, restes de la fin du IIIe millénaire av. J.-C.. Matériel abondant du IIe millénaire av. J.-C. (vases d'argile, scarabées, albâtre).

Le site est occupé au Bronze moyen II puis à l'âge du Fer, jusqu'au viie siècle av. J.-C. À l'âge du fer, des sépultures sont déplacées en dehors de la zone de la colline, preuve que le flanc méridional de la colline, réservé jusqu'à cette époque aux sépultures, sert désormais de lieu d'habitation. Dans les limites du village, la céramique de l'âge du fer a été trouvée dans des zones diverses.

Il faut arriver à la période hellénistique, au plus tôt au iie siècle av. J.-C. pour retrouver des restes archéologiques. Les fouilles, même incomplètes, montrent un village assez étroit.

De l'époque évangélique demeurent les substructures des habitations, en fait des grottes spacieuses que surmontaient des éléments construits. Le caractère partiellement troglodyte des habitats épars (puisque les grottes servaient d'entrepôts) pourrait expliquer son nom : nazareth, c'est-à-dire « caché »
. (Je me demande où l'auteur cité a trouvé ce sens de caché... Il y a bien un verbe arabe naraza, "se cacher par peur", mais il est très isolé et la forme de Nazareth n'est pas celle d'un participe passé. Et un verbe nazara qui signifie "être petit"... Cela dit, de l'arabe à l'hébreu, il y a des différences.)

Je doute quand même que le nom de Nazareth vienne de nazaréen...mais bon, tout est possible. Ce sont bien les Parisiens (de l'Antiquité) qui ont donné leur nom à leur ville, et non l'inverse. Alors...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 16 May 15, 23:00 Répondre en citant ce message   

Je ne fais pas confiance à Wikipédia pour ce genre d'informations. On ne sait pas qui écrit quoi.

Voici un site sur le mythe de Nazareth :
http://www.nazarethmyth.info/index.html

L'origine du nom n'a rien à voir avec celle de Paris.
Je doute de l'existence de Nazareth. Il y a eu à mon avis une confusion sur le terme "nazaréen" qui a dû être mal compris.
Les auteurs des Évangiles ont pensé que ce terme était un gentilé, dérivé de Nazara, devenu ensuite Nazareth.

Puis, les auteurs chrétiens qui pensaient que la Bible présentait des faits historiques ont cherché un lieu qui pouvait être ce Nazareth.
On a bien trouvé le lieu de naissance de Jésus à Bethléem alors qu'il n'est certainement pas né dans cette ville !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 16 May 15, 23:51 Répondre en citant ce message   

Je continue en hébreu avec נָצַר (natsar) : surveiller, garder (par exemple un vignoble)

dans Le livre des proverbes (3, 1) :
"Que ton cœur garde mes préceptes"

Isaïe 49, 6 : Dieu dit
« C’est trop peu que tu sois pour moi un serviteur en relevant les tribus de Jacob, et en ramenant les préservés d’Israël ; je t’ai destiné à être la lumière des nations, afin que mon salut soit présent jusqu’à l’extrémité de la terre. »
préservés (TOB) survivants (BJ) de l'exil (de la destruction) d'Israël

garder, cela veut dire aussi cacher :
Isaïe 48, 6 :
"Je t'ai fait entendre dès maintenant des choses nouvelles, secrètes et inconnues de toi" (BJ)
"C'est maintenant qu'elles sont créées, et non depuis longtemps,
et jusqu'à ce jour tu n'en n'avais pas entendu parler"

Peut-être est-ce ce sens qui est à l'origine des nazaréens ?
Ces "choses nouvelles", cela peut être la nouvelle alliance, alors secrète et inconnue, puis révélée par Jean-Baptiste puis Jésus...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Monday 18 May 15, 12:54 Répondre en citant ce message   

Dans le Theologisches Wörterbuch zum neuen Testament , Shäder estime que le terme utilisé par les mandéens serait dérivé du nom syriaque qui désigne le chrétien. Il en est de même pour les rites du baptême.
Le syriaque est un parler araméen qui a conservé la forme araméenne.

Des textes mandéens rattachent cette religion à jean le baptiste qu'ils considèrent comme le fondateur. Mais ces textes sont assez tardifs (vers le Xe siècle a été élaboré une "Bible" appelée Ginza (trésor). Il y a une influence des religions comme le christianisme, afin de s'identifier par rapport (et contre) le christianisme.

Pour Schäder, le nom de "nazaréen" est dérivé du village de Nazareth.

(Ce dictionnaire est un ouvrage de référence, cependant, un de ses fondateurs, Gerhard Kittel, s'est illustré par son antisémitisme dans l'Allemagne nazie...)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8183
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 14 Aug 16, 16:18 Répondre en citant ce message   

Pour compléter ce fil, il n'est peut-être pas inutile d'ajouter qu'en Occident le nom de Nazareth a souvent, au Moyen Âge, été confondu avec celui de lazaret.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008