Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
métèque (français) - Le mot du jour - Forum Babel
métèque (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Friday 25 Nov 05, 10:23 Répondre en citant ce message   

Métèque :
- du grec μέτοικος (métikos) «étranger domicilié à Athènes» formé de (μετά + οίκος maison), proprement «qui change de résidence en latin. metoecus «celui qui habite dans une cité étrangère»
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le Friday 25 Nov 05, 19:46 Répondre en citant ce message   

Domicilié pas seulement à Athènes mais aussi dans d'autres villes de la Grèce.

Cet étranger était astreint à certaines redevances, sans jouir du droit de cité.

Le métèque payait, outre les impôts ordinaires, une contribution annuelle de 12 drachmes. Il devait avoir un patron, citoyen qui répondait de lui ; alors il exerçait librement un commerce ou une industrie.

On exigeait souvent de lui, un service militaire et des contributions extraordinaires ; il ne pouvait acquérir de propriétés territoriales.

Les météques furent fort nombreux, surtout à Athènes, parfois très riches ; quelques-uns devinrent citoyens.

(Source Larousse)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Friday 25 Nov 05, 19:58 Répondre en citant ce message   

Lysias était métèque.

Ce qui ne l'empêche pas d'être LA référence du dialecte attique.

Jolie revanche du destin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 599
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Sunday 15 Feb 09, 16:06 Répondre en citant ce message   

Le métèque est l'étranger qui vit AVEC nous (μετά). Certes, dans la Grèce antique, il ne jouissait pas de tous les droits mais les lois d'hospitalité étaient sacrées.
Le mot métèque n'avait donc rien de péjoratif en soi.
Et ceci touchait les Grecs eux-mêmes. Un Spartiate allant vivre à Corinthe était un métèque car non-Corinthien et inversement. Le métèque habite avec nous sans se confondre avec nous ! Ce n'est pas de l'apartheid avant la lettre ni de l'assimilation.
Il est dommage d'avoir fait de ce nom un synonyme d'étranger !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Sunday 15 Feb 09, 20:56 Répondre en citant ce message   

Métèque, en langage moderne ne signifie pas étranger, mais immigré de mine patibulaire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 599
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Wednesday 18 Feb 09, 20:47 Répondre en citant ce message   

Une petite précision du dictionnaire Le Petit Robert le la langue française 2007 :
"Métèque :
2. (1894) vieilli (injure raciste) . Étranger (surtout méditerranéen) vivant en France, et don tl'allure, le comportement sont jugés déplaisants. Une allure de métèque. Sale métèque ! "un ramassis de métèques ml débarbouillés" Tournier.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sibernadette



Inscrit le: 29 Oct 2008
Messages: 88
Lieu: Hérault, France

Messageécrit le Thursday 19 Feb 09, 9:18 Répondre en citant ce message   

Il existe en France une quantité de termes pour qualifier "les étrangers qui vivent parmi nous"
Je fais un copié/coller d'un billet de mon site perso :

Enrichissons notre vocabulaire en matière “ d’étrangèreté ” : la langue française a tout prévu !

Au village, on l’ appelle « L'Etranger »:
Horsain : Personne étrangère à une agglomération rurale, pour les habitants de celle-ci.

On l’appelle toujours « L'Etranger » !
Aubain : Individu fixé dans un pays étranger sans y être naturalisé. D’où l'Aubaine : droit par lequel la succession d’un aubain décédé sans postérité était attribuée à son souverain.

On l’appelle encore (souvent !) « L'Etranger »
Allogène : se dit d’une population d’arrivée récente dans un pays, en opposition à Indigène.!

Allochtone: se dit, par opposition à autochtone, des populations étrangères installées dans un pays

Et on s'étonnera d'avoirr un "ministère de l'identité nationale" !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Thursday 19 Feb 09, 16:13 Répondre en citant ce message   

Le horsain (titre d'un témoignage de Bernard Alexandre) ne dépasse guère le cadre normand.
A preuve, j'ai vu ce mot écrit hors-sein par un journaliste qui enquêtait en cette région...

Aubain me semble totalement perdu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 May 2007
Messages: 448
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le Thursday 19 Feb 09, 21:05 Répondre en citant ce message   

Si on reprend l'étymologie citée par Hélène, le métèque est celui qui est venu habiter plus tard : méta = après.
A Spartes ces gens s'appelaient des périèques parce qu'ils étaient parqués autour de la ville.
Ces deux termes ne devaient, au moins au début pas être péjoratifs.

En Alsace on les appelle des hergelloffeni, des "venus de quelque part". (her- en provenance ; laiffe , marcher, venir).

Le mot horsain, horsin ou orzin, viendrait du latin foranus, étranger. Le horla serait une formation sur horsain par analogie avec "hors de là". J'ai du mal à imaginer la filiation : est-ce que le f du latin donne h en normand comme en espagnol? Et d'où vient le s ?

Aubain : peut-être du latin alibanus, "d'ailleurs", sur le latin classique alibi.

En hébreu l'étranger qui habite ici, le métèque, c'est le גֵּר ger, par opposition à l'étranger de l'extérieur le נָכְרִי nokhri. La Bible ordonne une attention particulière au ger, en souvenir de l'état de ger qu'avaient les Hébreux en Egypte.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Thursday 19 Feb 09, 21:39 Répondre en citant ce message   

Une digression sur un point de détail :

Citation:
En Alsace on les appelle des hergelloffeni, des "venus de quelque part". (her- en provenance ; laiffe , marcher, venir).


Le "her" indique plus un rapprochement , un déplacement en direction du locuteur ( ici l'Alsacien, en Alsace) que la provenance . Au mot à mot ce serait : venu ici .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Alexandre



Inscrit le: 27 Sep 2008
Messages: 56
Lieu: Marly le Roi

Messageécrit le Thursday 19 Feb 09, 22:05 Répondre en citant ce message   

dubsar a écrit:
A Spartes ces gens s'appelaient des périèques parce qu'ils étaient parqués autour de la ville.

Il y a une différence : Les périèques étaient indigènes, contrairement aux métèques. Ils étaient les indigènes originaires des villages autour de Spartes - d'où le mot périèque.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Kophos



Inscrit le: 08 Jan 2008
Messages: 179
Lieu: Limousin

Messageécrit le Thursday 19 Feb 09, 22:48 Répondre en citant ce message   

Donc, ces périèques n'étaient pas vraiment des étrangers : plutôt les banlieusards de l'époque !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Friday 20 Feb 09, 2:35 Répondre en citant ce message   

Le horsain vient du de-hors, comme le forain vient du fors-bourg (ou de plus loin).
Je ne veux que souligner le parallélisme des formations, et signaler que longtemps hors et fors ont été interchangeables : « tout est perdu, fors l'honneur ! »
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8282
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 21 Nov 10, 18:00 Répondre en citant ce message   

Pour d'autres dérivés de οἶκος [oĩkos] « maison, habitation », voir euryèce, économique et paroisse.

Et voir la grande famille VICINAL.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Thursday 23 May 13, 14:31 Répondre en citant ce message   

Un petit hommage aujourd'hui 23 mai 2013 pour Georges Moustaki, Grec d'Alexandrie...

Avec ma gueule de métèque, de juif errant, de pâtre grec...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008