Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
glauque, glaucome (français) - Le mot du jour - Forum Babel
glauque, glaucome (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
winnoloursin



Inscrit le: 17 Oct 2005
Messages: 711
Lieu: marseille

Messageécrit le Friday 28 Oct 05, 7:19 Répondre en citant ce message   

Lorsque je dis à une fille qu'elle a les yeux glauques,elle a peine à croire que c'est un compliment. Et pourtant! La couleur glauque est un joli vert qui rappelle l'eau de mer tirant sur le bleu .

Il vient du latin glaucus :"d'un vert ou d'un bleu pâle tirant sur le gris".. Emprunté au grec glaukos, qui peut-être s'emploie encore actuellement.

La valeur péjorative est récente pour ce qui désigne tout ce qui est trouble ou sordide: des marécages glauques. Je me demandre outre le fait que le mot désigne une couleur pas franche, s'il n'y a pas eu aussi confusion avec cloaque.Question que je pose.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikos



Inscrit le: 02 Oct 2005
Messages: 33
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 29 Oct 05, 22:37 Répondre en citant ce message   

"Glauque" peut être rapproché de "verdâtre", c'est-à-dire "Qui tire sur le vert,"et la mer , élément que j'adore, mais que je crains aussi, est parfois d'un vert un peu sale et trouble.
Tu cites le latin, mais le grec d'origine, glaukos signifie « vert pâle » ... un vert qui rappelle l'eau de mer?

Enfin, pour ne pas offenser tes belles, dis -le -leurs autrement!... par ex:
« J'aime de vos longs yeux la lumière verdâtre.... » (Baudelaire).
N'est-ce pas Très Chères, que vous aimeriez l'entendre!!!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Tuesday 25 Jul 06, 11:05 Répondre en citant ce message   

glaucome :
du grec γλαύκωμα (glaukôma) dérivé de glauque γλαυκός (glaukos) brillant, gris bleu, verdâtre
Il s’agit d’une affection oculaire grave, qui peut entraîner la cécité. En latin : glaucoma


Dernière édition par Helene le Tuesday 25 Jul 06, 11:12; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2050
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Tuesday 25 Jul 06, 11:11 Répondre en citant ce message   

En géologie, il y a la glauconie, une argile typique des dépots de mers chaudes dont on a quelques traces dans les dépots secondaires de la région de Liège.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Vassiliki



Inscrit le: 27 Feb 2006
Messages: 192
Lieu: ATHENES

Messageécrit le Tuesday 25 Jul 06, 20:28 Répondre en citant ce message   

En grec ancien, glaukë /γλαύκη/ c'est la chouette
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Circé



Inscrit le: 24 May 2006
Messages: 159
Lieu: Ais

Messageécrit le Tuesday 25 Sep 07, 13:01 Répondre en citant ce message   

On me dit que le sens premier de glaukos est « brillant, étincelant, éclatant, sans idée de couleur déterminée, en parlant de la mer, de l'aurore... » Puis il a signifié « d'un vert pâle ou gris , mais brillant».

Qu'en pensent les spécialistes ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2709
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 25 Sep 07, 15:09 Répondre en citant ce message   

Que c'est, dès le grec ancien, un mot difficile sur lequel les opinions sont divergentes. Le rapport entre les sémantismes « brillant, clair, bleu-vert » et « chouette » (γλαύξ [glaúks]) est hautement douteux et l'épithète d'Athéna γλαυκῶπις [glaukṓpis] est traduit selon les auteurs « aux yeux de chouette », « aux yeux bleus » ou « aux yeux pers » (de « persan ») qui permet de s'en sortir avec un mot rare dont personne ne comprend bien le sens ! (personnellement, je traduis « aux yeux clairs », qui n'engage pas non plus à grand chose …).

À noter que le proto-celtique *glas-to- (bret. glas) véhicule aussi l'idée d'une couleur intermédiaire entre le vert et le bleu (celle de la mer ?) mais est probablement d'une origine différente, à rapprocher d'un thème *gʰel- « vert tendre » (grec χλωρός [chlor-], all. gelb, lat. Flōra, sans rapport étymologique avec flōs « fleur » qui, lui, est apparenté à l'allemand Blumen). Ce dernier point étonnera sans doute les habitués des Floralies mais il avait déjà été signalé par Ovide (Fastes) qui faisait correspondre la déesse latine Flōra à Chloris, l'héroïne grecque, mère de Nestor.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1150
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Tuesday 25 Sep 07, 16:33 Répondre en citant ce message   

Très intéressant d'y associer le bret. glas (idem en Mhd., ahd. et flam., glass en angl.) = verre (qui n'est pas nécessairement vert). Lorsque les Germains ont connu les perles, fioles ou vases en verre des Romains, ils l'appelaient 'glasa-z' (ambre = Bernstein), plus tard latinisé en 'glaesum'.
L'adj. hell (> gelb) signifie 'transparent, brillant', alors que 'glauque' décrit spécifiquement les yeux d'un cadavre (sans brillance).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Chusé Antón



Inscrit le: 25 Feb 2005
Messages: 744

Messageécrit le Tuesday 25 Sep 07, 20:11 Répondre en citant ce message   

Deux petits morçeaux de poèmes de Antonio Machado, grand poète espagnol du siècle XX.

Tu hermana es clara y débil
como los juncos lánguidos,
como los sauces tristes,
como los linos glaucos.


Ta soeur est claire et fragile
comme les joncs languissants
comme les saules tristes
comme les lins glauques.



Olivo solitario,
lejos de olivar, junto a la fuente,
olivo hospitalario
que das tu sombra a un hombre pensativo
y a un agua transparente,
al borde del camino que blanquea,
guarde tus verdes ramas, viejo olivo,
la diosa de ojos glaucos, Atenea.

Olivier solitaire
loin de l´olivarie, près de la fontaine
olivier accueillant
qui donnes ombre à un homme pensatif
à côté du chemin qui blanchisse
garde tes branches vertes, vieux olivier
la déesse des yeux glauques, Athènea.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1533
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Wednesday 26 Sep 07, 0:04 Répondre en citant ce message   

Je m'étais intéresssé aux couleurs pendant mes études lors d'un séminaire de linguistique comparée, et je dois dire que le sujet est périlleux. Les couleurs sont des dénominations de la perception subjective du spectre chromatique et de l'intensité lumineuse à un moment donné. Et ça peut changer du tout au tout en relativement peu de temps.

Tout ça pour dire que les Romains ne voyaient du vert comme nous. La distinction du vert en tant que zone définie sur le spectre chromatique indépendamment de question d'intensité lumineuse ne fait aucun doute, mais sans exclure cette dernière. Pour le bleu, les Romains le définissaient essentiellement comme phénomène lumineux et non chromatique. Les mots comme glaucus ou flavus sont des vestiges de cette définition ambiguë des couleurs.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8264
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 08 Apr 11, 22:40 Répondre en citant ce message   

Voir aussi glace, et pers.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008