Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Références d'origine religieuse - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Références d'origine religieuse
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 20, 21, 22  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11065
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 10 May 11, 18:34 Répondre en citant ce message   

Lire le Fil Références religieuses en botanique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3415
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 10 May 11, 23:24 Répondre en citant ce message   

À la cour des miracles, on trouvait toutes sortes de gueux: les hubains ( porteurs d'un papier attestant que Saint-Hubert les avait guéris de la rage) et les coquillards ( faux pèlerins arborant une coquille de Saint-Jacques) .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11065
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 12 May 11, 12:38 Répondre en citant ce message   

- sur les marchés, la Grèce poursuit sa descente aux enfers
(Arte Info - 11.05.2011)

- elle (= Danielle Mitterrand) a refusé d'accorder son onction aux nombreux prétendants qui revendiquent leur part d'héritage (= de Mitterrand)
(Le Figaro - 11.05.2011)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3437
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 12 May 11, 14:24 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
- elle (= Danielle Mitterrand) a refusé d'accorder son onction aux nombreux prétendants qui revendiquent leur part d'héritage (= de Mitterrand)
(Le Figaro - 11.05.2011)

Il me semble qu'il s'agit là d'une utilisation assez farfelue de onction. Ce n'est pas la première fois que je lis cette expression idiote et récente, qui résulte d'une confusion avec/entre "accorder sa bénédiction" et "donner son onction".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3496
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 12 May 11, 17:00 Répondre en citant ce message   

Je ne suis guère au fait de toutes les subtilités métaphoriques des choses de la religion chrétienne mais, ici, il me semble que le journaliste du Figaro, probablement pétri de celles-ci et d'Histoire de France, a voulu signifier « vieille France » pour des lecteurs tout aussi pétris que lui.

S'il s'agit en effet de l'héritage régalien du père, François Mitterrand, c'est bien, à défaut de documents attestant de l'ordre de succession, à la mère, Danielle Mitterrand, évidemment dans le secret, d'accorder à l'un ou à l'autre l'onction d'huile sainte qui le fera roi (ou reine).

Je crois savoir qu'il existe des loulous persuadés que la Sainte-Ampoule existe toujours, cachée par des Fidèles, et que c'est une fausse qui a été brisée sous la Révolution. Au Figaro, toute cette mythologie est probablement encore vivante …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3437
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 12 May 11, 18:39 Répondre en citant ce message   

Oui, on comprend bien ce que le journaliste a voulu dire ; il pouvait parfaitement parler d'onction, mais dans la langue classique dont ce journaliste devrait aussi être pétri, on n'accorde pas son onction : on donne l'onction. Autrement dit, ce n'est pas "son onction", et il ne "l'accorde" pas, contrairement à la "bénédiction". Bon, la terre ne va pas s'arrêter de tourner pour ça !

Cf. une discussion un peu similaire ici.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10146
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 12 May 11, 22:09 Répondre en citant ce message   

Pour mettre tout le monde d'accord, je propose une nouvelle locution : accordonner la bénédonction ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3437
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 12 May 11, 22:36 Répondre en citant ce message   

Ça, c'est la goutte d'eau qui a mis le feu aux poudres !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6476
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Friday 13 May 11, 0:06 Répondre en citant ce message   

Nous avons un fil pour les expressions détournées. Il faudrait y mettre celles-ci.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2266

Messageécrit le Friday 13 May 11, 0:38 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
Je crois savoir qu'il existe des loulous persuadés que la Sainte-Ampoule existe toujours, cachée par des Fidèles, et que c'est une fausse qui a été brisée sous la Révolution. Au Figaro, toute cette mythologie est probablement encore vivante …

A ces zozos, on peut alors demander pourquoi ils n'ont pas restitué la vraie ampoule à Charles X pour son sacre, en 1825...

Cela dit, ce n'est pas l'onction qui fait le roi, c'est la naissance : « le roi est mort, vive le roi ! » La formule est relativement récente, mais le fait est ancestral.
L'onction du sacre renforce l'autorité royale, elle ne la crée pas. Et à cette onction, seul un évêque peut procéder.

Danièle Gouzes, veuve Mitterrand, ne peut qu'adouber les successeurs de son défunt ou leur donner l'investiture.


Dernière édition par Glossophile le Friday 13 May 11, 17:52; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10146
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 13 May 11, 4:28 Répondre en citant ce message   

On oublie que Mitterrand n'a jamais été roi. Tonton et Dieu, oui ; roi, jamais. Qu'est-ce qu'on dit dans ces cas-là ? :perplexe:
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3415
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 15 May 11, 15:55 Répondre en citant ce message   

Citation:
On oublie que Mitterrand n'a jamais été roi. Tonton et Dieu, oui ; roi, jamais. Qu'est-ce qu'on dit dans ces cas-là ?

Que c'était un drôle de paroissien .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3415
Lieu: Massalia

Messageécrit le Sunday 15 May 11, 17:11 Répondre en citant ce message   

Er geht auf dem Rücken zur Messe ( ou zur Kirche) , littéralement " il va à la messe ( à l'église) sur le dos , équivalant à notre " partir les pieds devant " . Ade !

+ être amoureux des onze mille vierges ( voir fil Forum Babel) .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3415
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 21 May 11, 11:26 Répondre en citant ce message   

La quête du Graal : une recherche impossible.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1204

Messageécrit le Tuesday 07 Jun 11, 3:44 Répondre en citant ce message   

Rejsl et PapouJC ont déjà évoqué plus haut la locution :

La messe est dite
Pour signifier qu’une affaire, une entreprise, un processus, a passé un point critique, un point de non retour, et que ses résultats sont désormais certains. Le plus généralement avec une connotation négative.

« Le sous-préfet présentait un nième plan de reprise, mais au fond d’elle-même chacune des ouvrières se doutait bien que la messe était dite. »
« Le désir s’en était allé. Ce printemps ils avaient tenté de goûter encore l’élan de leurs premières errances, mais chacun savait intimement que la messe était dite. »


L’expression est couramment perçue comme la traduction de la formule liturgique Ita missa est. Ce qu’elle n’est pas.

La formule Ite missa est, qui clôt la messe, pourrait être traduite par :
« Allez, (la prière) est envoyée (à Dieu). » (Dauzat*)
« C’est le renvoi vous pouvez vous retirez. » (Lesage**)
« Vous pouvez partir, je vous en donne la permission. » (PapouJC ;-)

īre, « aller, marcher ». Ite : impératif, présent, 2ème p. du pluriel.
mittĕre, « 1. envoyer, 2. laisser aller, congédier ». Missa est : passif, parfait, 3ème p. du sing., fém.
Voir la Grande famille de mot mettre où il est aussi question de messe.

C’est la formule Ite missa est qui est à l'origine du latin missa « messe », et non l’inverse (vers l’an 385).
messe, fr.
mass, angl.
misa, esp.

* Albert Dauzat, Dict. étym. etc. Cité par Alain Rey, Dictionnaire culturel en langue française.
** Robert Lesage, Dictionnaire pratique de liturgie romaine, Paris, 1952. Aussi cité par le Dictionnaire culturel qui donne sa préférence à cette interprétation.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 20, 21, 22  Suivante
Page 6 sur 22









phpBB (c) 2001-2008