Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Références d'origine alimentaire et culinaire - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Références d'origine alimentaire et culinaire
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 14, 15, 16  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 664
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Saturday 15 Sep 18, 16:13 Répondre en citant ce message   

Royaume-Uni to know how many beans make five, ou, to know how many beans it takes to make five (savoir combien de haricots font cinq, ou, savoir combien il faut de haricots pour [en] faire cinq) : être sensé et intelligent

L'adjectif blue précède parfois beans (il ne s'agit que d'un intensificateur fantaisiste dépourvu de sens, comme dans l'expression once in a blue moon).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 664
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Tuesday 09 Oct 18, 21:53 Répondre en citant ce message   

Royaume-Uni familier : chip-shop et chippie (ou chippy) : a fish-and-chip shop, un café vendant des plats consistant en frites et en filets de poisson frits dans de la pâte, à emporter – institution britannique (les Britanniques mettent du vinaigre sur leurs frites choqué)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 664
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Monday 04 Feb 19, 17:41 Répondre en citant ce message   

USA 1927 : wake up and smell the coffee [réveille-toi et hume le café] : regarde la réalité en face

Cette expression a été popularisée par la rédactrice de courrier du cœur Ann Landers (Esther Pauline Lederer - 1918-2002), qui l'employait fréquemment dans les conseils qu'elle donnait.

Il existe des variantes, par exemple: wake up and smell the decaf (coffee) et wake up and smell the tea.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11291
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 24 Apr 19, 15:30 Répondre en citant ce message   

- On many days, fears of that outcome dominated the headlines, as when the media reported this or that development suggesting Trump’s goose was cooked.
= (...) suggérant que pour Trump, les carottes étaient cuites.

[ The NY Post - 19.04.2019 ]


Royaume-Uni (somebody's) goose is cooked (= l'oie est cuite -pour qqn)
- les carottes sont cuites (pour qqn)

- All hope is gone; there is no possibility of success; the period of good fortune is over.
- One is thoroughly defeated, ruined, or finished.
- One is facing inescapable punishment for some trouble one is in or has caused.


Je n'ai rien trouvé de satisfaisant comme explication :
- référence à Jan Hus, brûlé pour hérésie en 1415
husa en tchèque signifie oie
- référence à la fable d'Esope : The Goose that Laid the Golden Eggs
A vérifier ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 664
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Wednesday 24 Apr 19, 16:08 Répondre en citant ce message   

Il s'agit peut-être d'une analogie entre de la nourriture qui est done quant elle est cuite (cooked) et quelqu'un ou quelque chose qui est fichu (done for).

Dans l'Oxford English Dictionary, la définition de l'expression to cook somebody's goose est : to ‘do for’ a person or thing. Une variante était to do somebody's goose.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 664
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Friday 17 May 19, 20:44 Répondre en citant ce message   

Royaume-Uni crumpet : sens littéral (nom dénombrable) : petite crêpe moelleuse et épaisse

sens figurés (nom indénombrable) : relations sexuelles ; femmes vues comme objets sexuels
> a bit, ou a piece, of crumpet : un acte sexuel ; une femme vue comme objet sexuel

Les premiers emplois figurés connus de crumpet sont dans The Gilt Kid (1936), un roman se déroulant à Londres, particulièrement dans le milieu de la pègre de Soho, par le romancier britannique James Curtis (nom de plume de Geoffrey Basil Maiden – 1907-77) ; un serveur roux (‘ginger’) sert un café au héros, et déduit de son air maussade qu'il n'a pas eu de relations sexuelles ; si bien que le héros va décider d’aller voir les prostituées près de Victoria Station :
Citation:
‘You look miserable, mister,’ said Ginger taking the sixpence. ‘What’s a matter? Ain’t you had no crumpet?’
‘No.’ The monosyllable was curt. It was too bloody true that he’d had no crumpet.
[...]
Ginger was right. He hadn’t had no crumpet. He took off his hat. There were plenty of cows up round Victoria Station.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 664
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Tuesday 11 Jun 19, 22:19 Répondre en citant ce message   

Le terme anglais greasy spoon [littéralement : cuillère graisseuse] désigne un boui-boui, un petit restaurant minable, où la nourriture est de qualité médiocre.

On dit généralement que ce terme est apparu aux États Unis au début du 20ème siècle.

Mais la première attestation que j’ai trouvée est dans un article du Times (Londres) du 3 septembre 1850. Le correspondant de ce journal écrivait de la ville de Rendsburg (au nord de l’actuelle Allemagne), dans le Duché de Holstein, pendant la guerre entre le Danemark et la Prusse, qui se disputaitent la souveraineté des Duchés de Holstein et de Schleswig.
Le correspondant du Times écrivait ceci au sujet des soldats allemands cantonnés à Rendsburg :
Citation:
There are but two houses that assume the name of hotels, one very bad, and the other a great deal worse. On the latter the officers have bestowed the name of “the greasy spoon,” the constant state of this article being taken to indicate the condition of everything else.
[Il n’y a pas plus de deux établissements qui assument le nom d’hôtels, l’un très mauvais, et l’autre bien pire. Au dernier les officiers ont conféré le nom de « la cuillère graisseuse », l’état constant de cet article étant pris pour indiquer la condition de tout le reste.]

Il semble donc qu'ici le terme soit une traduction de l’allemand.

Les autres plus anciennes attestations de greasy spoon que j’ai trouvées datent de 1891 à 1898, sont du Minnesota, et ont un lien avec des germanophones ; le terme est à chaque fois le nom propre donné à un petit restaurant. À une exception près (du Missouri, en 1897) : le terme est le nom d’un bar, pas d’un restaurant, et il n ‘est fait mention d’aucun germanophone.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3335
Lieu: Massalia

Messageécrit le Wednesday 12 Jun 19, 0:32 Répondre en citant ce message   

Cela ne m'évoque aucune expression allemande typique...
et lorsque je tape " Zum fettigen Löffel" qui serait l'appellation équivalente pour Un restaurant , bar, brasserie, je trouve des exemples datant pour les plus anciens de 1980 et plus et se réfèrent , pour la plupart, à l'expression de langue anglaise.
Mystère.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9433
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 12 Jun 19, 6:10 Répondre en citant ce message   

gargote me semble un assez bon équivalent français.
Je vois que l'expression greasy spoon a perdu sa nuance péjorative : dans le premier exemple donné par le Merriam Webster, ce lieu est qualifié de "charming" :
Citation:
Shirlene’s Cuisine, a charming greasy spoon, welcomed us with a light-up sign depicting a sleigh.

Il est vrai que c'est aussi devenu très chic de fréquenter les endroits dégueus... On trouve aussi de charmantes gargotes dans la French littérature touristique...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11291
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 12 Jun 19, 10:32 Répondre en citant ce message   

Je ne pense pas avoir déjà rencontré greasy spoon.
J'aurais spontanément traduit boui-boui par seedy joint.

La page Greasy spoon de Wikipedia dit ceci :
- Nicknaming cheap fried food restaurants after an unwashed spoon (= une cuillère non lavée / sale) dates back at least to 1848: "The Gabbione [in Rome]... has withal an appearance so murky and so very far removed from cleanliness, that the Germans have bestowed upon it the apellation of the 'Dirty Spoon' (= cuillère sale)."[5]

Quand on fait une recherche sur Zum schmutzigen Löffel, on obtient quelques réponses.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 664
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Wednesday 12 Jun 19, 13:27 Répondre en citant ce message   

Merci, rejsl et José.

La citation sur Wipedia renvoie à un passage de Sand and Canvas; a narrative of adventures in Egypt, with a sojourn among the artists in Rome (Londres, 1849), par Samuel Bevan. Ce dernier ajoute une note en bas de page donnant le terme allemand : zum schmutzigen Löffel.

Le terme schmutzigen Löffel signifie cuillère sale, mais que signifie zum ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11291
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 12 Jun 19, 13:38 Répondre en citant ce message   

On doit traduire, je pense, Zum schmutzigen Löffel par A la cuillère sale.

zum est la forme au datif contractée (zu + dem) de la préposition zu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 664
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Wednesday 12 Jun 19, 13:52 Répondre en citant ce message   

Merci !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
pep2



Inscrit le: 08 Feb 2007
Messages: 121
Lieu: Barcelona

Messageécrit le Thursday 13 Jun 19, 12:00 Répondre en citant ce message   

Complement à ce que nous dit giòrss:

genovese: sarvâ a pansa a-e fighe. 'être très prudent (presque lâche?)'
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11291
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 13 Jun 19, 17:11 Répondre en citant ce message   

@ Pep2 :
- peux-tu traduire et expliquer tes citations en langues étrangères ?!
Sinon ça n'a guère d'intérêt. Merci.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 14, 15, 16  Suivante
Page 15 sur 16









phpBB (c) 2001-2008