Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
épargner (français) - Le mot du jour - Forum Babel
épargner (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
max-azerty



Inscrit le: 11 Jan 2006
Messages: 796
Lieu: arras

Messageécrit le Tuesday 19 Sep 06, 10:47 Répondre en citant ce message   

épargner vient du francique sparanjan.
cf allemand sparen et anglais to spare.
Avant d'avoir le sens moderne de mettre de l'argent de côté, ce verbe a d'abord eu le sens d'épargner une vie.
Les joueurs de bowling connaissent le spare.
Autrefois, il y avait un peu partout des magasins d'épicerie d'une chaîne allemande appelée Spar. Ces supérettes avaient pour enseigne un petit sapin vert. Le sapin, arbre aux feuilles (sinon aux aiguilles) persistantes, était censé symboliser l'épargne que l'on était supposé réaliser en achetant dans ce magasin.
Caisse d'épargne se dit Sparkasse en allemand.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nina Padilha



Inscrit le: 15 Mar 2006
Messages: 549

Messageécrit le Tuesday 19 Sep 06, 15:38 Répondre en citant ce message   

Au Brésil, épargne se dit poupança.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
deadxkorps



Inscrit le: 13 Jun 2006
Messages: 168
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 19 Sep 06, 16:13 Répondre en citant ce message   

J'aime beaucoup tes posts azerty, à chaque fois on apprend une origine intéressante d'un mot Clin d'œil

Cependant, il a toujours le sens d'"épargner une vie", comme dans lorsqu'on dit "épargne nous tes sarcasmes" par exemple. Et on dit aussi "épargner une vie". A mon sens, les deux acceptations du mot co-existent.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
max-azerty



Inscrit le: 11 Jan 2006
Messages: 796
Lieu: arras

Messageécrit le Tuesday 19 Sep 06, 16:34 Répondre en citant ce message   

si tu me relis bien, tu verras que je n'ai pas dit autre chose.
les deux sens cohabitent désormais, alors qu'à l'origine il n'y en avait qu'un.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2037
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Tuesday 19 Sep 06, 16:56 Répondre en citant ce message   

Dans les différentes langues romanes...

Français épargner
Wallon spårgnî
Italien risparmiare
Occitanie estalviar, estauviar
Catalogne estalviar
Espagnol ahorrar
Sardaigne aorràre, reprammiàre, arresparmiàre, risparmiare, rispramiare
Roumanie a scuti, a cruţa
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Malou



Inscrit le: 20 Sep 2005
Messages: 64
Lieu: Olne, province de Liège, Belgique

Messageécrit le Tuesday 19 Sep 06, 19:49 Répondre en citant ce message   

En wallon, on dit "spågnî", "spårgnî" ou "raspårgnî"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sisyphos



Inscrit le: 06 May 2006
Messages: 140
Lieu: Bruxelles

Messageécrit le Tuesday 19 Sep 06, 22:19 Répondre en citant ce message   

En néerlandais c'est sparen.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10332
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 05 Feb 20, 20:11 Répondre en citant ce message   

Old English sparian "to refrain from harming, be indulgent to, allow to go free; use sparingly," from the source of Old English spær "sparing, frugal," from Proto-Germanic *sparaz (source also of Old Saxon sparon, Old Frisian sparia, Old Norse spara, Dutch sparen, Old High German sparon, German sparen "to spare"). Meaning "to dispense from one's own stock, give or yield up," is recorded from early 13c. (ETYMONLINE)

Au vu de l'isolement étymologique de cette famille germanique, je me demande si elle n'est pas à rapprocher de la grande famille PART, et en particulier du latin separare. Car enfin, épargner, n'est-ce pas mettre une part de côté ? mettre à part ? traiter à part ? séparer ? Ce ne serait pas le seul cas d'un s initial non radical. La grande famille PART aurait ainsi la branche germanique dont elle semble dépourvue.
Simple hypothèse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM
Animateur


Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 693
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Thursday 06 Feb 20, 0:13 Répondre en citant ce message   

max-azerty a écrit:
Autrefois, il y avait un peu partout des magasins d'épicerie d'une chaîne allemande appelée Spar. Ces supérettes avaient pour enseigne un petit sapin vert. Le sapin, arbre aux feuilles (sinon aux aiguilles) persistantes, était censé symboliser l'épargne que l'on était supposé réaliser en achetant dans ce magasin.

Il s'agissait en fait d'une chaîne d'origine néerlandaise.
Son nom primitif (De Spar) désigne certains conifères (litt. arbre dont on fait des perches) et aurait d'abord été l'acronyme d'une phrase néerlandaise.

Wikipedia (d'après le site de la compagnie) :
Door Eendrachtig Samenwerken Profiteren Allen Regelmatig. Ce qui signifie littéralement « En coopérant harmonieusement, tout le monde profite régulièrement ». Le nom évoque en même temps le verbe néerlandais sparen, qui signifie « économiser ». Par ailleurs, Spar signifiant « sapin » en néerlandais, le logo était tout trouvé.

Remarquons quand même qu'entre spar et sparen, il y a une différence de longueur de la voyelle.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1742
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Thursday 06 Feb 20, 0:29 Répondre en citant ce message   

Plus complètement:
Citation:
Vxs. sparon (mnall. sparen); vx ht all. sparēn, sparōn (nht all. sparen); vxfri. sparia (nfri. sparje); vx angl. sparian (ne. spare); vx nl. spara (nzw. spara); alle ‘behoeden, bewaren, ontzien, zuinig zijn, opzijleggen, van zich afschuiven e.d.’, < pgm. *sparēn-, *sparōn-. Een vroege indirecte vindplaats is Latin vulgaire(Reichenauer glossen) non sparniauit ‘hij heeft niet (= niets/niemand) ontzien’ [8e eeuw; ONW], vanwaar vieux français esparigner ‘sparen, ontzien’ ( épargner). De -gn- in de uitgang wijst op een Francique forme *spar(a)njan, waarvan de uitgang moeilijk te verklaren is: misschien door analogiewerking van *waidanjan ‘( Frans gagner ), voir FEW 17, 468, noot 25.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10332
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 09 Feb 20, 1:14 Répondre en citant ce message   

Hypothèse de Pierre Guiraud :

Le dialectal nord-italien sparar confirme l'étymologie germanique. Cela dit, l'it. risparmiare et le fr. esparmer (Bourgogne, Savoie) suggèrent un croisement avec parsimonia "épargne" qui est un doublet de parsio, même sens.
Épargner correspond à un dérivé *exparsionāre d'après *parsionare "épargner" et *ex-parsionare "épargner en prenant pour mettre de côté".


Parsio est dérivé de parco "retenir, contenir", d'étymologie inconnue. (DELL).
L'espagnol parco "économe, sobre, modéré" est dérivé de l'adjectif parcus, même sens.


Dernière édition par Papou JC le Sunday 09 Feb 20, 8:01; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM
Animateur


Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 693
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Sunday 09 Feb 20, 1:35 Répondre en citant ce message   

Je traduis les commentaires  :
dawance a écrit:

Citation:
Vxs. sparon (mnall. sparen); vx ht all. sparēn, sparōn (nht all. sparen); vxfri. sparia (nfri. sparje); vx angl. sparian (ne. spare); vx nl. spara (nzw. spara); qui signifient tous ‘garder, préserver, prévoir, être économe, mettre de côté, repousser qqch.’ < pgm. *sparēn-, *sparōn-.
Une attestation indirecte ancienne est le latin vulgaire non sparniauit ‘il n'a pas (= rien/personne) épargné’ (8e siècle), d'où l'ancien français esparigner (épargner). Le -gn- à la fin renvoie à une forme francique *spar(a)njan, dont la finale est difficile à expliquer ; peut-être par analogie avec *waidanjan (gagner ), voir FEW 17, 468, note 25.

Source : Philippa, Etymologisch Woordenboek van het Nederlands.


Et pour compléter la citation :
Citation:
Non pepercit : non sparniauit.
Reichenauer Glossen 1044a. Nord de la France, ca. 750 (copie de la fin du VIIIe s.)
(ONW, sparen)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10332
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 09 Feb 20, 7:14 Répondre en citant ce message   

Merci, AdM. C'est à peu près ce que dit le TLF :

De l'a. b. frq. *sparanjan « traiter avec indulgence », lui-même issu, sous l'infl. de *waidanjan (v. gagner), du germ. *sparôn, cf. a. h. all. sparên, sparôn « ne pas tuer » (Graff t. 6, col. 353), all. sparen, et, au viiies., dans les Gloses de Reichenau (éd. H.-W. Klein, t. 1, p. 178b) : non pepercit : non sparniavit.

On voit que le TLF ne fait pas l'impasse sur le sens épargner une victime, totalement absent de la notice de Philippa.

Ce que je trouve époustouflant, c'est le début : on attribue à une forme reconstituée l'influence d'une autre forme reconstituée ! Je sais bien que la phonétique a ses lois, mais tout de même, là, il me semble qu'on pousse un peu le bouchon, non ? Pas d'autre façon d'expliquer l'ancien français esparigner ou esparner (Godefroy).
Si, il y a une autre façon, celle proposée par Pierre Guiraud (voir plus haut).

Le latin parco avait lui aussi les deux sens de épargner qqn, ne pas lui faire de mal et épargner qqch.
L'existence simultanée de ces deux sens aussi bien en latin qu'en germanique atteste d'un sens premier dont ils dérivent, probablement le même.
Ce sens premier pourrait être celui de leur commun dénominateur, la syllable -par- "part, partie, partage, séparer" (voir plus haut).

Les dérivés de parco sont normalement en -perco- mais un reparcare est attesté chez Lucrèce. Rien n'interdit de supposer un bas latin *ex-parcare qui serait l'étymon du radical germanique *spar-. L'italien du nord sparar serait un de ces retours à l'envoyeur comme il en existe beaucoup. La forme *ex-parsionare imaginée par Guiraud, elle aussi dérivée de *ex-parcare expliquerait l'introduction du n dans le radical germanique.
Bon, j'arrête là mes divagations.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008