Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
muid (français) - Le mot du jour - Forum Babel
muid (français)
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 692

Messageécrit le Thursday 21 Jun 12, 17:02 Répondre en citant ce message   

Puisque, dans le MDJ boisseau, Xavier a cité le texte original de l'Évangile de Matthieu (μόδιος, transcription du latin modius), il faut expliquer ce qu'il en est de ce mot :
Le modius est, comme le boisseau, une unité de mesure pour les corps secs, notamment les céréales.

Mais alors que "la capacité du boisseau varie selon les lieux et les époques", nous dit Jacques, le modius latin est précis :
il s'agit d'un tiers de quadrantal, lequel correspond à un pes cube. Un pes étant égal à 0.295 m, le quadrantal correspond donc à environ 26 litres, et le modius à un peu plus de 8 litres et demi.
Le modius est l'unité de mesure la plus utilisée, pas étonnant que ce soit le mot utilisé par St Matthieu.

Le mot modius a évolué en muid en ancien français.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1150
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Thursday 21 Jun 12, 19:32 Répondre en citant ce message   

En néerlandais, le mud est à la fois une unité de superficie, c'est à dire la parcelle de terre sur laquelle on pouvait semer un mud de grains, ou sur laquelle on pouvait planter un mud de pommes de terre, et une unité de contenu.
Avec le mud de grains (6 sacs, environ 111 "litres" à Amsterdam) ou de pommes de terre (70 kilos) on pouvait semer ou planter une superficie de 0,45 à 0,78 de l'hectare.
Mais cela se différenciait d'une région à l'autre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 21 Jun 12, 19:40 Répondre en citant ce message   

Horatius a écrit:
Le mot modius a évolué en muid en ancien français.

Le mot muid est toujours utilisé par les vignerons pour désigner un ...
TLF a écrit:
... tonneau de la capacité d'un muid de vin ou d'un autre liquide. Percer un muid (Ac.1798-1935). Les muids cerclés de saule, à la bonde odorante, ne révèlent rien des essences précieuses qu'ils renferment (Morand, Londres,1933, p. 311).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 21 Jun 12, 22:38 Répondre en citant ce message   

On retrouvera muid dans la grande famille MÉDITER.
Voir aussi le MDJ méduse.


Dernière édition par Papou JC le Friday 22 Jun 12, 6:36; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Thursday 21 Jun 12, 23:40 Répondre en citant ce message   

On a aussi muid en anglais :

In recent times the values assigned to it range from about 52 to about 110 bushels; in early use it was a much smaller measure, often stated as = 4 bushels. (OED)
On a donc : 1 muid = 4 bushels

chez Godefroy, on retrouve aussi ce rapport avec le terrain :
mesure de terre qui pour l'ensemencement exigeait un muid de grains.
(une moye de terre...)

ce nom s'écrivait : moie, moye, mée, muie, mue...

le -d final semble être un ajout tardif (comme doigt, etc...)

Cela pouvait aussi désigner une meule de foin, de paille, et par extension tout amas, tas, monceau.
(on met la mine de fer en moye)

et aussi l'idée de foule, multitude : on retrouve le sens anglais de bushel.

et aussi :
moiée (mouée) : mesure d'un muids, son contenu
aussi une mesure de terre correspondant à un muids de grains, soit environ 6 arpents.
c'est aussi une grande quantité

Tous ces termes doivent être assez courants dans les différents patois.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10768
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 22 Jun 12, 10:04 Répondre en citant ce message   

Le d final ne se prononce pas : [ mɥi ].

Lire le Fil Mesures de volumes.


Xavier a écrit:
Tous ces termes doivent être assez courants dans les différents patois.

On retrouve en effet muid / demi-muid dans le Fil Veucabular et preuvarbes dé barôzaïs :
- Demi-muid> tonneau de plus de 500 mL
- Muid> tonneau
(barôzaï> vigneron)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1577
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Friday 22 Jun 12, 10:07 Répondre en citant ce message   

Wikipedia au mot muid explique bien les fortes variations des correspondances selon les régions (par exemple le nombre de setiers par muid).
On pourra voir aussi les unités de mesure de l'ancien régime, dont le muid, avec toujours la distinction entre matières sèches et liquides.
(NB: dans ce fil, velte y est synonyme de setier.)


Dernière édition par dawance le Saturday 23 Jun 12, 9:23; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 22 Jun 12, 11:35 Répondre en citant ce message   

Pour les amateurs de vieilles mesures écossaises issues du latin modius, en voici une, découverte grâce à Calvert Watkins : mutchkin.
Wikipedia a écrit:
The mutchkin (Scottish Gaelic: mùisgein) was a Scottish unit of measurement of liquids that was in use from at least 1661, (possibly 15th century), until the late 19th century. The word was derived from mutse - a mid 15th-century Dutch measure of beer or wine. A mutchkin is equivalent to 424 ml.
1 mutchkin is four gills (Scots), equal to three imperial gills or three quarters of an imperial pint.
2 mutchkins is one chopin.
4 mutchkins is one pint (Scots) (or joug), equal to three imperial pints.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1577
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Friday 22 Jun 12, 17:13 Répondre en citant ce message   

Il faut bien observer que, de même que le km se définit à partir du m, le muid est défini, selon Wikipedia, par
Citation:
un ratio d'autres mesures comme le setier ou velte, la mine, le minot, le boisseau... Ce ratio – clairement défini à Paris – varie selon les régions et la nature des marchandises à mesurer (liquides ou matières sèches)
.
Rajout: par une malheureuse coïncidence, le message de José et le mien ont été transmis en même temps. De plus, à ce moment, je n'ai pu ouvrir le sujet "Mesure de volumes", mon intention étant justement d'y faire référence, comme José: j'avais la réponse "sujet supprimé". A présent, j'y ai accès. C'est incompréhensible.


Dernière édition par dawance le Saturday 23 Jun 12, 9:35; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 23 Jun 12, 0:32 Répondre en citant ce message   

Allemand Le latin modius a également donné une unité de mesure pour les céréales, en allemand. mutti en ancien haut-allemand, mütte, mutte, müt, mut en moyen haut-allemand, mudde en moyen néerlandais.

Le terme désignait:

1) une mesure de grains pour les céréales
2) une mesure de superficie désignant la superficie permettant de produire un Mutt de céréales.
3) une mesure de capacité pour les liquides, particulièrement le vin.

Le terme est resté particulièrement vivant en Suisse sous la forme Mütt pour la mesure des céréales, il ne disparaît qu'à la fin du XIXème siècle, après la généralisation du système métrique et l'unification des poids et mesures.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 23 Jun 12, 5:19 Répondre en citant ce message   

Nous n'avons pas l'équivalent de muid, pas de trace de modius pour les autres langues romanes : portugais, castillan, catalan, provençal, italien, corse, roumain ? Ce serait bien étonnant. L'Espagne fut un des greniers à blé de Rome, on devait bien en mesurer les quantités avec le modius, où est-il passé ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1577
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Saturday 23 Jun 12, 9:44 Répondre en citant ce message   

En wallon, c'était moye (féminin), cité par Xavier. (prononcer comme angl. boy)
Haust:
ine rinte di treûs moyes (archaïque), une rente de trois muids.
Tout aussi archaïque: al moye, au marché aux grains (à Liège)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 24 Jun 12, 11:05 Répondre en citant ce message   

Je crois avoir trouvé l'équivalent espagnol de notre muid : c'est almud, de l'arabe classique مدّ [mudd], "mesure de grains", lui-même probablement issu du latin modius, un mot qui aura décidément beaucoup voyagé. Le dictionnaire Sensagent confirme ma trouvaille. L'arabisation du mot latin aura été facilitée par l'existence de la racine sémitique مدّ [mdd], "étendre", sous laquelle tous les dictionnaires arabes rangent mudd, mais je crois que c'est une erreur.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Monday 25 Jun 12, 14:06 Répondre en citant ce message   

Je m'étais aussi posé la question.

La Reina Valera (version originale) :
Ni se enciende una lámpara y se pone debajo de un almud, mas sobre el candelero, y alumbra á todos los que están en casa.

la version contemporaine a choisi un autre terme :
Tampoco se enciende una lámpara y se pone debajo de un cajón, sino sobre el candelero, para que alumbre a todos los que están en casa.

(version de 1960 : almud, 1995 : vasija)


En italien, la nouvelle Diodati :
Similmente, non si accende una lampada per metterla sotto il moggio, ma sul candeliere, perché faccia luce a tutti coloro che sono in casa.

Ce moggio a la même origine que le français muid : le latin modius (Ottorino Pianigiani)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10768
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 25 Jun 12, 14:55 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
pas de trace de modius pour les autres langues romanes : portugais, castillan, catalan, provençal, italien, corse, roumain ? Ce serait bien étonnant.

Selon etimo.it :
it. moggio
prov. mueis
esp. moyo
héb. mad?middah
ar. almudd

Concernant l'hébreu, le point d'interrogation entre mad et middah signifie qu'à la lecture d'étimo.it, on ne peut être sûr qu'il n'y a pas un signe quelconque (tiret, lettre...).
En effet, lors de l'élaboration de la version internet du site etimo.it, le bord droit des articles a été "coupé" un peu court...

Toujours selon etimo.it :
- modius viendrait de la racine sanskrite mâ- (= mesurer), d'où dériverait également le grec mèdimnos et màtion.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3









phpBB (c) 2001-2008