Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Mots et locutions anglais hérités du latin - Forum latin - Forum Babel
Mots et locutions anglais hérités du latin
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum latin
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1145
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Monday 09 Jul 07, 18:12 Répondre en citant ce message   

Il va de soi qu'en droit (aussi bien anglo-saxon qu'européen) on cite souvent des adages provenant du droit romain.
J'ai posté hier (8-7-07) une série d'adages sur le fil 'traductions de textes d'apothicaire' du forum latin, dont celui-ci:
Actori incumbit onus probandi: Bing Cheng "General principles of Law as applied by International Courts" (London 1953, p. 326-335)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lou caga-blea



Inscrit le: 05 Sep 2006
Messages: 514
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 09 Jul 07, 20:45 Répondre en citant ce message   

Je ne sais pas si on reste encore bien dans le droit sujet du fil : la plupart des dernières locutions citées (e.g., i.e....) sont communes à l'Europe occidentale, imbibée de latinité, mais ne témoignent pas d'une influence particulière de la culture romaine sur le lexique anglais. C'est comme si on tirait des expressions N.B. et Cf. dans les livres français la preuve que le français était une langue romane particulièrement proche du latin. En revanche, il existe des traces de l'occupation romaine en Grande-Bretagne dans le lexique anglais actuel (on en a déjà donné plusieurs exemples), et c'est cette voie qu'il vaudrait mieux parcourir.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
BlindPew



Inscrit le: 31 Jul 2007
Messages: 25
Lieu: Folkestone - Angleterre

Messageécrit le Tuesday 28 Aug 07, 1:46 Répondre en citant ce message   

Apologies for writing in English, but it's easier and quicker for me.

I think it is important to remember that English was not the language of the people who lived in Britain at the time of the Roman invasion. English was brought to England, beginning in the 5th century, by invaders who came from northern Germany, which was never occupied by the Romans, even if there were contacts. As a result, there are very few words of Latin origin in Old English and, as somebody correctly points out in this thread, the only real continuum is in the names of places where the Romans built settlements and forts (-cester, -caster, -chester).

If modern English contains thousands of words of ultimately Latin origin, this is largely the result of the Norman conquest and the vast majority of these words have come into English indirectly from French, rather than directly as a result of the earlier Roman colonisation, which is why we say "Republic" and not "Res Publica", "Nation" not "Natio", "Liberty" not "Libertas" and "Justice" not "Iustitia".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11110
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 15 Dec 11, 11:56 Répondre en citant ce message   

Je propose que nous élargissions le sujet initial de ce fil en y listant notamment :
- les mots anglais d'origine latine, n'existant pas en français




to ad-lib (ad libitum)


- Actor Michael Douglas’s son ad-libbed a phony story about finding a bindle of heroin in jail
= Le fils de l'acteur Michael Douglas a improvisé une histoire bidon : il aurait trouvé en prison un paquet contenant de l'héroïne

The New York Post - 15.12.2011


to ad-lib : improviser
ad-lib : improvisation - bon mot

ad lib (1810-20) : du latin ad libitum
ad libitum (1810–20) : à volonté

locutio.net a écrit:
ad libitum

Expression qui signifie littéralement "à volonté". Elle est composée de la préposition ad qui a le sens de "conformément à" est du substantif libitum qui signifie volonté, du verbe impersonnel libet = il plaît.

Libitum est en fait une correction moderne, car le mot en latin classique ne possède que la forme du pluriel libida. Ad libitum veut dire donc: "conformément à la volonté de la personne".


Lire le MDJ libido, où vous pourrez proposer vos commentaires.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pharcie



Inscrit le: 19 Oct 2009
Messages: 29
Lieu: Région parisienne

Messageécrit le Thursday 15 Dec 11, 20:21 Répondre en citant ce message   

yvesdelaporte a écrit:
Je cherche quelques exemples spectaculaires de mots anglais dont l'étymologie latine reflète la culture et les traditions romaines


Voici quelques exemples spectaculaires :
Les mots de cette liste ne sont pas des mots anglais d’origine latine, ce sont de véritables mots latins empruntés tels quels par la langue anglaise.
La plupart des gens prennent ces mots pour des mots anglais véritables.

- caveat : «qu’il fasse attention» en latin
- sponsor : (nom d’agent du verbe spondere) : désigne un individu qui se porte garant pour un autre ou un groupe d’individus, ou qui les finance.
- millennium : substantivation de l’adjectif «millennis, is, e» : qui dure mille ans. (à partir de “mille” et “annus”). Absent du gaffiot, mais on trouve «decennium» et «centennium»
- semen : semen, seminis : semence
- janitor : janitor, janitoris : portier (apparenté à janua : la porte)
- series : series, seriei : suite ou série
- alias : (adverbe) : «à un autre moment», ou «à un autre moment»
- altar : altar(e), altaris : autel
- Octopus, octopodis : le nom scientifique latin de la pieuvre, employé en anglais à défaut d’un nom vernaculaire. (forgé en latin d’après le grec ὀκτώ : huit, et ποῦς, ποδός : pied.)
- omen : omen, ominis : présage
- aura : aura, auræ : souffle (en français aussi, le mot «aura» est un emprunt au latin)


Dernière édition par Pharcie le Monday 19 Dec 11, 17:05; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11110
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 16 Dec 11, 11:29 Répondre en citant ce message   

- lire les MDJ janitor et aura

- si le titre est à reformuler, n'hésitez pas à le signaler et à faire une proposition
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 Jun 2008
Messages: 463
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le Saturday 17 Dec 11, 10:35 Répondre en citant ce message   

to postpone = différer, reporter. (lat. postponere : placer après)
postpartum = après la naissance (lat. post partum, voir aussi antepartum)
postmortem = après la mort. (lat. post mortem)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11110
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 17 Dec 11, 11:19 Répondre en citant ce message   

Citation:
to postpone = différer, reporter. (lat. postponere : placer après)

Lire le MDJ to prepone.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Amphitryon



Inscrit le: 15 Jan 2012
Messages: 3

Messageécrit le Sunday 15 Jan 12, 16:07 Répondre en citant ce message   

Pour ce qui est des abréviations latines, il faut bien dire que les Anglais sont beaucoup plus zélés que nous autres Français.
E. g. et i. e. ne sont guère utilisés en français (id est l'est déjà bien peu en latin) en-dehors des travaux universitaires. il paraît même que cela fait pédant... Il va sans dire que nos voisins d'outre-Manche ne voient pas du tout les choses de la même manière.

Evoquons aussi les très courants a. m. et p. m. (ante meridiem et post meridiem) pour donner l'heure. De même A. D. (Anno Domini) pour désigner l'ère chrétienne.

Je pense aussi à ce mot anglais assez surprenant (quoique d'usage essentiellement littéraire) qui vient directement du latin : odium ! (synonyme de wrath, hatred, etc.).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3316
Lieu: Paris

Messageécrit le Sunday 15 Jan 12, 18:15 Répondre en citant ce message   

Amphitryon a écrit:
De même A. D. (Anno Domini) pour désigner l'ère chrétienne.

Qui d'ailleurs s'opposait bizarrement à une abréviation anglaise B.C., before Christ.
Ce n'est plus politiquement correct et on parle plus souvent de C.E. (Common Era) et B.C.E.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Amphitryon



Inscrit le: 15 Jan 2012
Messages: 3

Messageécrit le Sunday 15 Jan 12, 21:55 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:
Amphitryon a écrit:
De même A. D. (Anno Domini) pour désigner l'ère chrétienne.
Qui d'ailleurs s'opposait bizarrement à une abréviation anglaise B.C., before Christ.
Si bien que beaucoup entendent le A. D. comme un "After Death", ce qui est chronologiquement absurde.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6480
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 16 Jan 12, 16:30 Répondre en citant ce message   

bona fide : 1540, de bonne foi
bona fides : 1838, pluriel abusif de bona fide


... to cast doubt on his fiscal conservative bona fides. (... semer des doutes quant à sa bonne foi de conservateur en matière de fisc.)
Ex. (Trouvé dans le New York Times, au sujet du Rick Santorum, candidat au primaires des élections présidentielles)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6480
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Wednesday 18 Jan 12, 23:21 Répondre en citant ce message   

pro bono : loc. adv. utilisée souvent dans le sens de "gratuitement" pour un service rendu par des professionnels.

< lat. méd. pro bono publico (pour le bien public).

En anglais, la locution est sortie du domaine juridique et administratif; elle est courante dans les associations.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6480
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 19 Jan 12, 15:45 Répondre en citant ce message   

angl. crux : < lat. crux (croix)
- 1814 : croix
- fig : point central des difficultés, peut-être du lat. crux interpretum "point d'un texte difficile à interpréter), litt. "intersection des interprètes.
- 1888 : point central
D'après etymonline.com


The crux of the problem : le point central du problème
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2253

Messageécrit le Thursday 19 Jan 12, 20:17 Répondre en citant ce message   

Nous disons bien qu'un point est crucial.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum latin Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 2 sur 5









phpBB (c) 2001-2008