Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Références à la Bible hébraïque et à l’Ancien Testament - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Références à la Bible hébraïque et à l’Ancien Testament
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 12, 13, 14  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11291
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 20 Jul 18, 10:13 Répondre en citant ce message   

Ion a écrit:
Il est question ici de Béhémoth.

Plusieurs Fils traitent de Behemoth :
- Fil Références d'origine antique / mythologique
- MDJ בהמות, Béhémoth, behemoth (hébreu, français, anglais)
- Fil Les mamelles de Behemoth
- Fil Références à la Bible hébraïque et à l’Ancien Testament
- Fil Béhémoth Shorabor
- MDJ potamos
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11291
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 28 Aug 18, 10:55 Répondre en citant ce message   

Royaume-Uni - the brand-new, $150 million Louis Armstrong Stadium that is the apple of the USTA’s eye.
= le nouveau court Louis-Armstrong, qui fait la fierté de la Fédération US de tennis.

[ The N.Y. Post - 28.08.2018 ]


L'expression "la prunelle des yeux" fait référence à la Bible.

Wikipedia a écrit:
The Bible references below (from the King James Version, translated in 1611) contain the English idiom "apple of my eye." However the "apple" reference comes from English idiom, not biblical Hebrew. The Hebrew literally says, "dark part of the eye" (= la partie sombre de l'oeil). The Hebrew idiom also refers to the pupil, and has the same meaning, but does not parallel the English use of "apple."

The earliest appearance of the term is found in King Alfred's writing in the ninth century AD. Originally this term simply referred to the "aperture at the centre of the human eye" viz. the pupil. This appears to be the meaning Shakespeare used in his 1590s play A Midsummer Night's Dream. In the play, the fairy character Robin Goodfellow has acquired a flower that was once hit by Cupid's arrow, imbuing it with magical love-arousing properties, and drops juice of this flower into a young sleeping man's eyes, saying "Flower of this purple dye, / Hit with Cupid's archery, / Sink in apple of his eye".

It also appears in the King James Bible translation from 1611:

Deuteronomy 32:10: "He found him in a desert land, and in the waste howling wilderness; he led him about, he instructed him, he kept him as the apple of his eye".
Psalms 17:8: "Keep me as the apple of the eye, hide me under the shadow of thy wings".
Proverbs 7:2: "Keep my commandments, and live; and my law as the apple of thine eye".
Lamentations 2:18: "Their heart cried unto the Lord, O wall of the daughter of Zion, let tears run down like a river day and night: give thyself no rest; let not the apple of thine eye cease".
Zechariah 2:8: "For thus saith the LORD of hosts; After the glory hath he sent me unto the nations which spoiled you: for he that toucheth you toucheth the apple of his eye".

The original Hebrew for this idiom, in all but Zechariah 2:8, was 'iyshown 'ayin (אישון עין). The expression refers to the pupil, and probably simply means "dark part of the eye" (other biblical passages use 'iyshown with the meaning dark or obscure, and having nothing whatsoever to do with the eye). There is, however, a popular notion that 'iyshown is a diminutive of "man" ('iysh), so that the expression would literally mean "Little Man of the Eye."

If the latter interpretation is adopted it would be very much like the Latin version, pupilla, which means a little doll, and is a diminutive form of pupus, boy, or pupa, girl (the source also for our other sense of pupil to mean a schoolchild.) It was applied to the dark central portion of the eye within the iris because of the tiny image of oneself, like a puppet or marionette, that one can see when looking into another person's eye. In the Old Babylonian period (c. 1800-1600 BC) in ancient Mesopotamia, the expression "protective spirit of the eye" is attested, perhaps describing the same phenomenon.

In Zechariah 2:8, the Hebrew phrase used is bava 'ayin (בבה עין). The meaning of bava is disputed. It may mean "apple"; and if so, the phrase used in Zechariah 2:8 literally refers to the "apple of the eye." However, Hebrew scholars generally regard this phrase as simply referring to the "eyeball" (E.g., The Hebrew and Aramaic Lexicon of the Old Testament

Lire la page Apple of my eye de Wikipedia.

Citation:
La "prunelle", diminutif de prune, était employée dès le XIIe siècle pour qualifier la pupille de l'oeil. Celle-ci tenait d'ailleurs elle-même son nom de l'image que l'on voit se former sur l'oeil lorsqu'une personne regarde quelque chose. On disait au début du XIIIe siècle "aimer plus que son oeil", puis à la fin du XIVe siècle "conserver, soigner quelque chose comme la prunelle de son oeil". Cette dernière symbolise la vue, un sens très précieux pour n'importe qui. Ainsi, tenir à quelque chose ou à quelqu'un comme à ses pupilles signifie que l'on y tient énormément.

[ Source : linternaute.fr/expression/langue-francaise ]

Lire les Fils suivants :
- MDJ pomme
- Fil Expressions : autre langue, autre référence (mais proche)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 665
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Friday 11 Jan 19, 21:19 Répondre en citant ce message   

anglais the law of the Medes and Persians : quelque chose qui ne peut pas être modifié

référence au Livre de Daniel, chapitre 6 (Daniel dans la fosse aux lions) :
Nouvelle Edition de Genève a écrit:
6:8 : Maintenant, ô roi, confirme la défense, et écris le décret, afin qu’il soit irrévocable, selon la loi des Mèdes et des Perses, qui est immuable.
6:12 : Puis ils se présentèrent devant le roi, et lui dirent au sujet de la défense royale: N’as-tu pas écrit une défense portant que quiconque dans l’espace de trente jours adresserait des prières à quelque dieu ou à quelque homme, excepté à toi, ô roi, serait jeté dans la fosse aux lions? Le roi répondit: La chose est certaine, selon la loi des Mèdes et des Perses, qui est immuable.
6:15 : Mais ces hommes insistèrent auprès du roi, et lui dirent: Sache, ô roi, que la loi des Mèdes et des Perses exige que toute défense ou tout décret confirmé par le roi soit irrévocable.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3337
Lieu: Massalia

Messageécrit le Thursday 09 May 19, 9:33 Répondre en citant ce message   

Israël hébreu , yiddish

קבורת חמור = kvures khamer pour le yiddish et kevurat hamor
pour l'hébreu .
Textuellement : enterrement d'un âne .

Cette expression pour parler de gens qui, parce qu'ils se sont suicidés, par exemple, ou parce qu'ils ont contrevenu de façon très grave aux lois du judaïsme, ne peuvent être enterrés aux côtés des autres dans le cimetière.
Dans un cimetière israélite, une section de tombes, à part des autres, était réservée à ce type de défunts.
L'expression désigne donc un enterrement ignominieux, et par extension de sens, cette section particulière à l'intérieur du cimetière .
Parfois même, la personne pouvait être enterrée a l'extérieur du mur du cimetière. D'où une deuxième expression yiddish : hintern ploytn ( derrière la clôture ) adressée à quelqu'un qui se conduirait mal et qui pourrait terminer de la sorte.
Équivalent de notre " Tu vas mal finir !"

La première expression " kvures khamer " tire son origine dans la Torah ( Bible hébraïque) Les Prophètes. Livre de Jérémie , 22,19.
Citation:
C'est la sépulture d'un âne qu'on lui donnera .on le traînera , on le jettera au loin, hors des portes de Jérusalem


Dernière édition par rejsl le Thursday 09 May 19, 15:43; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9439
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 09 May 19, 9:49 Répondre en citant ce message   

rejsl a écrit:
קבורת חמור = kvures khamer
Textuellement : enterrement d'un âne

Locution sous laquelle les arabisants auront reconnu قبور حمير qubūr ḥamīr "tombes d'ânes".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11291
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 09 May 19, 10:11 Répondre en citant ce message   

Rejsl a écrit:
D'où une deuxième expression yiddish : hintern ploytn ( derrière la clôture ) adressée à quelqu'un qui se conduirait mal et qui pourrait terminer de la sorte.
Équivalent de notre " Tu vas mal finir !"

Une autre expression, anglaise, avec le mot clôture :

Royaume-Uni beyond the pale :
(= au-delà du pieu)
- (politically) à mettre à l'index
- (socially) infréquentable
- (behaviour) inacceptable - inadmissible

Lire le Fil Références d'origine historique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3118
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 09 May 19, 13:21 Répondre en citant ce message   

rejsl a écrit:
La première expression " kvures khamer " tire son origine dans la Torah ( Bible hébraïque) Les Prophètes. Livre de Jérémie , 22,19.
Citation:
C'est la sépulture d'un âne qu'on lui donnera .on le traînera , on le jettera au loin, hors des portes de Jérusalem

Merci pour cette expression. En papillonnant autour de cette question, je suis tombé sur une page intéressante à propos des ânes dans les Écritures (il s'agit d'une publication des Témoins de Jéhovah) :
https://wol.jw.org/fr/wol/d/r30/lp-f/1200000440
Papou JC a écrit:
rejsl a écrit:
קבורת חמור = kvures khamer
Textuellement : enterrement d'un âne

Locution sous laquelle les arabisants auront reconnu قبور حمير qubūr ḥamīr "tombes d'ânes".

Assurément des mots de même racine, mais veux-tu dire que c'est aussi une expression connue en arabe ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9439
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 09 May 19, 14:05 Répondre en citant ce message   

Non, non, bien sûr, c'est une constatation purement linguistique, comme je n'en manque pas d'en faire chaque fois que je les constate : montrer la proximité entre l'hébreu et l'arabe ne peut faire de mal à personne.
À part ça, ce sont plus que des mots de même racine, ce sont les équivalents exacts. Au point que je ne serais pas étonné que "tombes d'ânes" soit une traduction plus précise de l'hébreu que "enterrement d'un âne".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3118
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 09 May 19, 14:27 Répondre en citant ce message   

Rejsl pourra nous le dire, mais dans les lectures complémentaires que j'ai faites, j'ai toujours vu traduire par enterrement ou funérailles et non par tombe(s). Je crains que tu t'avances un peu trop ; l'hébreu n'est pas l'arabe !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9439
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 09 May 19, 15:05 Répondre en citant ce message   

J'ai bien dit : "je ne serais pas étonné"...
Ce que nous ne savons pas, c'est si ces mots sont des singuliers, des pluriels, ou des collectifs. Mais rien de tout cela n'est très important. Ce qui compte, c'est le sens général, et il n'y a pas si loin de l'enterrement d'un âne aux tombes des ânes. C'est juste que je suis curieux et sans doute un peu maniaque.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3337
Lieu: Massalia

Messageécrit le Thursday 09 May 19, 15:48 Répondre en citant ce message   

D'abord, Je présente mes excuses..j'ai oublié de marquer la transcription de l'hébreu. C'est rectifié plus haut.

Kvures khamer , c'est en yiddish ( hébraïsme mais pas de l'hébreu).
En hébreu, ça se dit : kévurat hamor .

Et j'ai bien dit que textuellement , c'est l'enterrement.

Ceci dit, dans cette expression, le mot kvures est employé au pluriel. On peut le traduire par funérailles.

L'expression complète en yiddish sera : באַגראָבן קבֿורת־חמר = bagrobn kvures-khamer = enterré selon les funérailles ( le rite funéraire ) d'un âne ...

L'expression antinomique , c'est : קבֿורת־ישׂראל = kvures - yisroel = inhumation dans un cimetière Juif .

La tombe קבֿר , même racine bien sûr, se dit kever en hébreu et keyver en yiddish.

De la même famille : קבֿרות = kvores = cimetière , etc..
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9439
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 09 May 19, 18:02 Répondre en citant ce message   

Merci !
Sur cette racine sémitique QBR, voir le mot du jour macabre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 758
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Thursday 09 May 19, 18:10 Répondre en citant ce message   

rejsl a écrit:
קבורת חמור = kvures khamer pour le yiddish et kevurat hamor pour l'hébreu. Textuellement : enterrement d'un âne. Cette expression pour parler de gens qui, parce qu'ils se sont suicidés, par exemple, ou parce qu'ils ont contrevenu de façon très grave aux lois du judaïsme, ne peuvent être enterrés aux côtés des autres dans le cimetière.

Cette expression est l'équivalent de l'expression française être enterré comme un chien "être enterré sans cérémonie chrétienne". J'ai souvent entendu ma grand-mère morvandelle l'utiliser. C'était la grande crainte des hommes de la génération de ses parents, dont beaucoup n'étaient plus croyant ou, au moins, avaient délégué la pratique religieuse à leur femme. Quand un décès se produisait, il fallait souvent faire accroire au curé de la paroisse que le mourant s'était réconcilié avec l’Église pour éviter un enterrement ignominieux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3118
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 09 May 19, 18:24 Répondre en citant ce message   

Expression qui est dans les différentes éditions du dictionnaire de l'Académie et qui semble entériner une image de la sagesse populaire :
Citation:
9e : Être enterré comme un chien, sans les prières de l'Église et, par ext., sans respect ni cérémonie.
8e : Être enterré comme un chien, Être inhumé sans aucun appareil, sans aucune cérémonie religieuse.

Néanmoins, l'expression hébraïque est de nettement plus haute antiquité et a sa justification historique et religieuse déjà évoquée :
Citation:
Lorsqu’un âne mourait, on se contentait de traîner son cadavre sans cérémonie à l’extérieur de la ville, et on le jetait sur un tas d’immondices. C’est pourquoi la fin honteuse de Yehoïaqim, un homme hautain et sans foi, fils de Yoshiya et roi de Juda, fut prédite en ces termes par un prophète de Dieu : “ D’un enterrement d’âne il sera enterré, on le traînera et on le jettera au-delà des portes de Jérusalem. ” — Jr 22:19.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3337
Lieu: Massalia

Messageécrit le Thursday 09 May 19, 20:00 Répondre en citant ce message   

Être enterré comme un chien
Oui, un bel exemple d'expression qui a correspondu à quelque chose de réel ( crainte du refus de sépulture chrétienne pour des raisons comparables -suicides, absence des derniers sacrements, etc..) et qui aurait du mal à subsister vu l'évolution des rapports humain-chien animal de compagnie.
De nos jours, ces bestioles ont droit à des cimetières animaliers, avec tombe, stèle, épitaphe.
Il ne manque plus que la bénédiction..
Les Suisses semblent précurseurs.

https://www.cath.ch/apres-lenterrement-dun-chien-quelle-place-pour-les-animaux-a-leglise/
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 12, 13, 14  Suivante
Page 13 sur 14









phpBB (c) 2001-2008