Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
soupe (français) - Le mot du jour - Forum Babel
soupe (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
myris



Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 253
Lieu: Tournus France

Messageécrit le Wednesday 17 Nov 10, 1:07 Répondre en citant ce message   

La soupe est maintenant synonyme de potage, mais autrefois, ce n'était que des tranches de pain trempées dans un bouillon, du lait ou du vin. Il nous en reste l'expression trempé comme une soupe. Ce sens, d'origine germanique, s'est maintenu en néerlandais : soppen = tremper.

Les langues européennes, du moins celles que je connais un peu, qui disposent d'un mot de cette famille (Suppe, soup, sopa, soppa...) l'emploient dans le sens de potage, si on excepte la zuppa inglese, dessert italien à base de pâte gênoise (pan di Spagna), imbibée de liqueur (rosolio ou alchermes), qui rappelle donc le sens premier. Le verbe inzuppare signifie tremper.

Par métonymie, la soupe, au même titre que le pain, symbolise la nourriture, le repas. A la soupe! La soupe est bonne ?

J'ajouterai que, lorsqu'étudiant je faisais...bouillir la marmite avec des travaux de manutention, l'expression aller à la soupe signifiait, non pas aller à la croûte,, mais quitter son lieu de travail après avoir fini sa journée...ou avoir été congédié.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2777
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Wednesday 17 Nov 10, 1:32 Répondre en citant ce message   

Bon, en piémontais :

-sùpa ('d cafèlàit) = lait et café où on trempe du pain ou des biscuits

-mnésta/mnéstra = potage

- ënsùpé = tremper

Quand on veut dire que le choses ne changent jamais, on dit: se l'é pà 'd sùpa, l'é 'd pan bagnà
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10462
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 17 Nov 10, 6:04 Répondre en citant ce message   

Voir aussi souper ICI.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6474
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Wednesday 17 Nov 10, 16:41 Répondre en citant ce message   

Pour les skieurs, la soupe désigne de la neige en partie fondue ou mouillée, c'est un mélange d'eau et de cristaux de glace.

Ce type de neige est fréquent au printemps dans les endroits où il y a beaucoup de passage de skieurs, lorsqu'il gèle la nuit, mais pas le jour. On a alors de la soupe pendant les heures les plus chaudes. En général, celle-ci va geler le reste du temps. Le cycle peut continuer pendant des jours.


Ce type de neige s'appelle slush en anglais.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3558
Lieu: Paris

Messageécrit le Friday 17 Jan 20, 19:09 Répondre en citant ce message   

myris a écrit:
La soupe est maintenant synonyme de potage, mais autrefois, ce n'était que des tranches de pain trempées dans un bouillon, du lait ou du vin. Il nous en reste l'expression trempé comme une soupe.

Extrait du fil "pizza" :
embatérienne a écrit:
On peut aussi faire le rapprochement avec la soupe, autrefois grosse tranche de pain servant d'assiette.
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=16294

Papou JC a écrit:
Tu es sûr que des "tranches de pain trempées dans du bouillon" peuvent être comparées à des assiettes ?

embatérienne a écrit:
Oui, c'est ce qu'on croit savoir, en tout cas :
Citation:
Pendant longtemps on a utilisé â la place des assiettes des tranches de pain que l'on donnait ensuite aux pauvres et aux chiens. Il est difficile de savoir exactement à quel moment la tranche de pain a été remplacée par l'assiette en bois (talhador) .

Banquets et manières de table au Moyen Âge
Citation:
Il les pose ensuite devant lui sur un tranchoir. large tranche de pain faisant office d'assiette.

Vivre au Moyen-Âge

Le Bourgeois de Paris au Moyen-Âge

Petite Histoire de la Langue française
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10462
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 17 Jan 20, 19:34 Répondre en citant ce message   

Le fait qu'on connaisse la première fonction de la soupe, qui est donc d'avoir servi d'assiette sur laquelle pouvaient être déposés des mets de viandes et de légumes, le tout arrosé de sauces diverses, met à mal les étymologies (notamment germaniques) qui reposent sur des fonctions ultérieures, qu'il s'agisse de morceaux de pain trempés dans du bouillon ou du potage épaissi de diverses manières : Du germ. occ. *suppa « tranche de pain sur laquelle on verse le bouillon » (latinisé en sŭppa « id. » vers 500, chez Oribase, v. FEW t. 17, p. 287b), mot de la famille du got. supôn « assaisonner », néerl. sopen « tremper » (v. FEW loc. cit.). (TLF)

En vertu de cette fonction première, je fais personnellement l'hypothèse que le latin suppa est composé d'un premier élément sub- (dessous) et d'un deuxième élément -pa qui pourrait résulter du latin posita (posée, placée), le b de sub devenant normalement p au contact du p suivant. Autrement dit, soupe serait un doublet "apocopé" de supposée, littéralement placée dessous". On notera aussi que suppôt est issu de suppositus.

Je cite Pierre Guiraud : L'hypothèse d'une origine germanique est toujours fragile s'agissant d'un mot commun aux langues romanes, et cela d'autant plus quand il est possible de remonter à un étymon latin. Mais Guiraud choisit ensuite un étymon latin, suppus "qui a le nez en l'air", dérivé de supinare "être couché, étendu". On voit que Guiraud s'appuie lui aussi sur la fonction première, mais franchement, je préfère mon hypothèse.

Pour d'autres objets ayant eu cette même fonction, voir pizza et mensa.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 278
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Saturday 18 Jan 20, 10:43 Répondre en citant ce message   

Mais comment expliquer en ce cas l'italien zuppa en face de soppesare, de formation comparable ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10462
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 18 Jan 20, 11:04 Répondre en citant ce message   

J'attendais cette objection. Il doit y avoir une explication, on va certainement nous en proposer une. Il faut voir d'où viennent d'autres mots italiens à initiale zu.
En attendant, rien n'interdit une origine romane (française ou espagnole) via le germanique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 278
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Saturday 18 Jan 20, 11:55 Répondre en citant ce message   

Il y a au moins zucchero, d'origine orientale (cf. сахар [saxar] en russe), zucca < cucutia...

Bloch-Wartburg semblent directement dériver soupe du germ. *suppa.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10462
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 18 Jan 20, 12:43 Répondre en citant ce message   

Oui, je sais bien, mais vous croyez que ce germanique *suppa, non attesté, puisse être apparenté au got. supôn « assaisonner », néerl. sopen « tremper » ? Moi, non. Et Guiraud non plus.
Je crois plutôt à la chaîne lat. suppa > got. *suppa > italien zuppa. L'italien serait, en l'occurrence, du latin germanisé.
Parallèlement lat. suppa > esp. sopa et fr. soupe.
En ancien français, je vois aussi des occurrences de souppe (avec deux p). L'italien pourrait aussi être du français germanisé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cligès



Inscrit le: 18 Jul 2019
Messages: 278
Lieu: Pays de Loire

Messageécrit le Saturday 18 Jan 20, 15:02 Répondre en citant ce message   

En Af, *suppa > souppe (la labiale derrière consonne se maintient) > sou(p)pe (la labiale devant consonne autre que r, l, yod s'amuït de très bonne heure : souppe est donc une forme à orthographe savante du MF).
L'orthographe savante a en effet souvent réintroduit la labiale caduque (cf. trape dans chausse-trape/trappe ; eschaper/échapper).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008