Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
ignavo (italien) / navus (latin) / *gnō- (indo-européen) - Le mot du jour - Forum Babel
ignavo (italien) / navus (latin) / *gnō- (indo-européen)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10717
Lieu: Lyon

Messageécrit le mardi 04 nov 14, 13:13 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

- «Bisogna imparare a convivere con questa situazione», è il refrain delle “autorità”, per lunghi anni rimaste a baloccarsi col rimpallo delle responsabilità, ostaggio della melassa burocratica, ma anche della loro ignavia.
= "Il faut apprendre à vivre avec cette situation", voilà le refrain des autorités qui, pendant des années, n'ont pas assumé leurs responsabilités. En résumé : "mélasse" bureaucratique et paresse de ces mêmes autorités.

[ La Stampa - 04.11.2014 ]

(= contexte : suites des inondations survenues à Gênes il y a un mois)


Italien ignavia
- LIT indolence - paresse

ignavo
- LIT indolent - paresseux
- qui fait preuve d'un manque de volonté d'action et de force spirituelle (de caractère)


ETYMOLOGIE

[ Treccani ]
- ignavo
du latin ignavus, composé de in- et gnavus, forme ancienne de navus (= actif, diligent)

[ Wiktionnaire ]
- navus
variante archaïque gnāvus, du radical *gno de gnarus (« habile, instruit »), (g)nosco (« savoir, connaitre »)
du sens de « entendu , attentif » il a passé à celui d'« actif, diligent » et navo à « conduire à bonne fin »
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 mars 2011
Messages: 2681
Lieu: Paris

Messageécrit le mardi 04 nov 14, 13:58 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Ignave est dans Rabelais :
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7993
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le vendredi 25 nov 16, 6:53 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Pour avoir une vision synoptique des descendants français usuels de cette importante racine, dont certains mots, indiqués, ont fait l'objet d'un fil dans la rubrique "Mot du jour" :

I. Les branches latines

1. cogn- et conn-
issus de cognoscere : cognoscere p.p. cognitus connaître,
- incognito (it.), cognitif,
- connaître, reconnaître, connaissance, inconnu, méconnaître, etc.
- accointance (altération du latin vulgaire accognitare, voir coint)

2. gnar- et nar-
issus de -gnarus : gnarus qui sait, ignarus qui ignore, ignorare ignorer, narrare faire connaître, raconter
- ignare, ignorer, ignorant, ignorance
- narrer, narratif, narration, narrateur, inénarrable

3. -gnobl- et -nob(i)l-
issus de nobilis : nobilis connu, ignobilis inconnu,
- ignoble,
- noble, noblesse, nobliau, anoblir, nobiliaire, etc.

4. -not-
issus de noscere, notus : noscere p.p. notus connaître, notificare faire connaître, notio action de connaître, idée, notitia connaissance, notoriété, notorius qui notifie
- notion, notice, notionnel, notifier, notification, notoire, notoriété

II. Les branches grecques

1. -gnos- et -nos-
issus de γνωσις gnôsis connaissance, γνωστικος gnôstikos apte à connaître, γιγνωσκω gignôskô connaître, διαγνωστικος diagnôstikos apte à discerner
Voir gnôthi seauton
- gnose, gnostique, gnosticisme, agnostique, agnosticisme, diagnostic, diagnostiquer,
- pronostic, pronostiquer, pronostiqueur,

2. -gnom- et -nom-
issus de γνωμη gnômê intelligence, γνωμων gnômôn qui discerne, qui sert de règle, équerre,
- gnome, gnomom, gnomique
- physionomie, physionomiste

NB : Si l'on excepte et accepte l'anglicisme know-how - traduction exacte et donc variante inutile du français savoir-faire -, la branche germanique n'a pas de descendance française.
Voici quelques descendants anglais et allemands :
angl. know, ken, can, couth, cunning, ...
all. kennen, Kenntnis, Kennung, können, Kunde, künden, Kunst, ...

Les Babéliens en mesure de compléter ce tableau par la branche slave - et éventuellement la branche celtique - sont invités à le faire.

J'allais oublier la branche iranienne, d'où sont issus quelques mots arabes, entre autres :
زنديق zindīq “dualiste, manichéen ; athée, incroyant”, du pehlevi zandīq “adorateur du feu, familier du Zend Avesta”, dérivé de Zand, titre du livre de Zarathoustra, apparenté à l’avestique zan ou dan “savoir, connaître”.


Dernière édition par Papou JC le vendredi 25 nov 16, 11:01; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10717
Lieu: Lyon

Messageécrit le vendredi 25 nov 16, 10:35 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Papou JC a écrit:
angl. know, ken, can, couth, cunning, ...

Tu peux mettre un lien vers le MDJ can (anglais), uncouth (anglais).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7993
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le vendredi 25 nov 16, 11:05 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Fait. Merci !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 mars 2014
Messages: 547
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le vendredi 25 nov 16, 11:33 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Pour le celtique, on a le breton gouzoud : savoir cognat du vieil irlandais ad-gninim de même sens. D'après Roparzh Hemon, le mot est attesté gudbut en vieux breton, où le second élément but est l'infinitif du verbe être.

En Centre-Bretagne, le z léonard issu d'un d en ancien breton tombe et on a la forme goûd [guːd/t] utilisée en concurrence avec le mot vannetais gouïed ['gwijəd/t]. Les bretonnants utilisent librement les deux formes de l'infinitif, mais il me semble qu'il y a quand même un gradient nord-sud : à Cléden j'entends surtout gouïed alors que dans l'Arré, goûd est largement préféré.

Il y a également polymorphisme des formes conjuguées de ce verbe fortement irrégulier. La conjugaison négative a conservée un archaïsme : n'ounn ket, je ne sais pas qui est concurrencé par des formes refaites sur chacun des deux infinitifs : n'ouzon ket et ouïon ket. Les trois s'entendent à Cléden, mais n'ounn ket est le plus fréquent. Le g- de l'infinitif disparaît par le jeu des mutations consonantiques, mais il peut être conservé dans certains cas sous la forme d'un h- : l'Arré a une forme d'insistance houzoc'h walc'h, vous savez bien. L'est du domaine bretonnant a une conjugaison régularisée refaite sur la troisième personne du singulier oar, il sait : n'oaran ket, je sais pas. Je n'ai jamais entendu ces formes régularisées à Cléden.

Toute ces variantes sons documentées par l'Atlas linguistique de Basse-Bretagne, mais la méthodologie employée ne permet pas de saisir le polymorphisme de ce verbe en Centre-Bretagne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7993
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le vendredi 25 nov 16, 11:53 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Si j'en crois ce que Breizhadig dit ICI, le verbe savoir se dit godhvos en cornique et gwybod en gallois. Ces deux mots ont tout l'air d'être de la famille.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 mars 2014
Messages: 547
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le vendredi 25 nov 16, 12:16 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Oui, bien sûr, ils sont même formés exactement de la même façon. En gallois et en cornique, on reconnaît encore l'infinitif du verbe être, respectivement bod et bos. La comparaison avec le gallois wn i ddim et le cornique ny wonn qui apparaissent dans la liste que tu donnes montre bien que n'ounn ket est la forme d'origine et non une forme familière ou relâchée.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7993
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le vendredi 25 nov 16, 12:30 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Tu veux dire qu'en celtique - ou dans certaines langues celtique - l'équivalement du verbe savoir est un verbe composé dans lequel un des composants est apparenté au verbe anglais to be, c'est ça ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 mars 2014
Messages: 547
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le vendredi 25 nov 16, 13:09 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Exactement, seul le premier élément doit être apparenté à *gnō- en IE et l'autre est sans doute à rapprocher de to be. Ce qui montre bien que le second élément est le verbe être, c'est qu'aux variantes boud, bezañ et bezoud de l'infinitif de ce verbe répondent les variantes gouzoud, gouvezañ et gouvezoud de l'infinitif du verbe savoir. On a quelques autres verbes composés de la sorte en breton.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7993
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le vendredi 25 nov 16, 14:02 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je me demandais s'il s'agissait de to be ou du préfixe be- de become, begin, etc. dont Etymonline dit ceci : word-forming element with a wide range of meaning: "thoroughly, completely; to make, cause seem; to provide with; at, on, to, for," from Old English be- "on all sides" (also used to make transitive verbs and as a privative or intensive prefix), from weak form of Old English bi "by," probably cognate with second syllable of Greek amphi, Latin ambi and originally meaning "about" (see ambi-).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 mars 2014
Messages: 547
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le vendredi 25 nov 16, 16:53 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Merci, tu m'apprends quelque chose sur l'anglais, là. Mais j'ignore s'il existe quelque chose d'analogue dans les langues celtiques.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008