Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
abandon (français) - Le mot du jour - Forum Babel
abandon (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Pierre



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le mercredi 12 avr 06, 13:48 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Un abandon
Ce mot vient de l' ancien français à bandon , au pouvoir de.

Plusieurs sens...

1. Action d'abandonner, de quitter, de cesser d'occuper. Abandon de poste. Abandon du domicile conjugal.
En sport :Fait de renoncer à poursuivre une compétition.

2. Fait de s'abandonner, de renoncer à toute réserve, à toute retenue.

3. Fait d'être délaissé, négligé.
- À l'abandon : laissé sans soin, en désordre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 nov 2004
Messages: 2464
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le jeudi 13 mars 08, 9:09 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

A quoi peut-on encore rattacher ce "bandon". Le sens de pouvoir me fait penser à l'allemand "Bund" ou "Band" (lien, union), mais je ne sais pas si c'est la bonne piste. Le TLF n'en dit pas plus...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 août 2007
Messages: 2786
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le jeudi 13 mars 08, 13:33 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le mot d'origine est le germanique "band" (version orientale), variation de "bampn" (version occidentale, utilisé beaucoup par les Francs dans ses textes juridiques) = "pouvoir de commander et de defendre".

La racine de "band" est probablement un *bha-= "parler" dans le sens de "prononcer la volonté (comme dominateur)", croisé avec un mot germanique "band/bend/bind" = lien/union, qui a donné l'italien "benda" et "bandiera"(= "drapeau", mais aussi "compagnie d'hommes d'armes"). Le drapeau es l'enseigne du pouvoir. D'ici le croisement.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 avr 2007
Messages: 601
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le jeudi 13 mars 08, 19:29 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le Dictionnaire d'ancien français à BANDON donne : n.m. (XIè - XIIIè s.) : mêmes sens que signalés plus haut: 1) Libre disposition. - 2° Abandon. - 3° Pouvoir. - 4° Violence.

- Loc. A bandon : sans réserve, impétueusement. Ex.: Ist de la prese si se met en bandun (Chanson de Roland,XIè s.)

- Metre a bandon : abandonner.

Étym. Dér. du germ. banda 1° étendard. - 2° Troupe. - 3° Autorité.


cf. bandiere : n.f. = bannière . Étym. de l'italien bandiera.
De ban et autres dérivés = bannière. Bas latin bandum. Cf. goth. bandwa; all. Band, bande.

Autres dérivés :
ban, banable, banage, banal, bancloche (cloche à ban pour convoquer ou alerter les bourgeois!), bandiere, banniere, bane, banée, banëor, banerie, banerol (banderole),bangarde (le garde du ban), banie, baniement, banier (crieur de ban), baniement , baniçon, banisson, banir, banissëor (crieur de ban), banissure, banoïer (flotter comme une bannière).

C'était un mot très riche finalement. Merci !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6464
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le jeudi 13 mars 08, 19:46 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Voir aussi tour d’abandon.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 août 2007
Messages: 2786
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le jeudi 13 mars 08, 23:59 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

L'hypothèse d'un croisement est soutenue aussi par ATILF

http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv5/advanced.exe?8;s=3141814200;

Citation:
ÉTYMOL. Corresp. rom. : esp., port. abandono; prov. abandoun, abandou; ital. abbandono < fr. abandon.
1. 2e moitié XIIe s. abandon fere « remettre, céder » (CHRÉT. DE TROYES, Erec, éd. Förster, 4423 ds T.-L. : Quant abandon n'an avez fet, Qui avoir le porra, si l'et); 1165 a abandon estre « être à la disposition, à la merci de » (Aliscans, éd. Guessard et Montaiglon, 93 ds T.-L. : N'avrai en France vaillant un esperon, Ne soit Guillaume tout a son abandon); av. 1167 metre en abandon « mettre à disposition » (MARIE DE FRANCE, Lais, éd. Warnke, Eliduc, 644 ds T.-L. : Tuz les aveirs de sa maisun Li met li reis en abandun); 2. 1191 « caution, gage mis à la disposition du créditeur par son débiteur, consistant en biens meubles ou immeubles » terme jur. (Charte de coutume de Saint-Quentin ds DU CANGE s.v. abandum, forme abandon; déjà en 1158 forme abandum).
Issu du syntagme a. fr. (mettre) a bandon « mettre à disposition. livrer » (cf. Cligès, éd. Micha, CFMA, 184 : qu'a bandon ses tresors li met), bandon signifiant à l'orig. « pouvoir, puissance » (Rol., éd. Bédier, 2703 : Trestute Espaigne iert hoi en lur bandun) (cf. du point de vue sém. lat. médiév. bannum « proclamation du seigneur dans sa juridiction entraînant la main-mise de son autorité, l'octroi de sa protection » : bannum mittere, ponere, concedere, largiri, in bannum mittere ds DU CANGE s.v. bannum1, Mittellat. W. s.v., 1343, 40 sq.). Le dér. bandon est issu du croisement des 2 rad. ban- (frq. *bannjan « bannir ») et band- (frq. *bandjan « faire signe »), auquel il est fait appel pour bannir et bannière (cf. lat. médiév. bandum « bannum » et bandire « bannire »; DU CANGE s.v. bandum2; GAM. Rom. I, 160-161). L'hyp. de bandon dér. du fr. ban (BL.-W.4) est impossible, le suff. -don n'étant pas attesté; le dér. de ban est banon, terme jur. norm. dep. 1337 (GDF.). L'hyp. de EWFS2 qui fait remonter abandon à abandonner < a ban donner est improbable, ce dernier syntagme n'étant pas attesté (doner a abandon invoqué par EWFS2 n'est attesté qu'au XIIIe s., 2 ex. ds T.-L.).



Comme expert d'histoire du droit, je dois dire que ATILF semble connaitre seulement le terme germanique occidentale "ban" (sans connaitre la variation "bampn") et non l'équivalent orientale "band", attesté dans les document d'Allemagne et Italie.

De toute façon, je suis d'accord sur le croisement.
*BANNJAN = "bannir" (sans le sens de "parler en haute voix")
*BANDJAN = "faire signe" (dans le sens "d'agiter un drapeau/une bannière")
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7908
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le dimanche 24 juil 11, 20:47 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Voir aussi banlieue, bannir, et la grande famille FABLE.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 mai 2007
Messages: 1151
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le dimanche 24 juil 11, 21:42 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

A ajouter pour le néerlandais binden, lier (par exemple un sauce), verbinden (ajouter des compresses, y compris pour les blessures ou fractures), inbinden (relier, par exemple un livre), verband, pansement) et j'en oublie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008