Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Références au Nouveau Testament - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Références au Nouveau Testament
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 04 Nov 13, 15:49 Répondre en citant ce message   

L'extrait de Wikipédia peut prêter à confusion si on le lit rapidement mais on n'y dit pas que le nom du centurion apparaît dans les Evangiles ou dans un psaume.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 07 Nov 13, 14:55 Répondre en citant ce message   

- Like other Wall Street firms, Goldman is finding ways to separate the wheat from the chaff as tougher regulations and volatile markets have forced the 144-year-old firm to cull its partner ranks as well as its more mid-tier staffers to cut costs.
= Comme d'autres sociétés de Wall Street, Goldman Sachs trouve des solutions pour séparer le bon grain de l'ivraie : le durcissement des réglementations et la volatilité des marchés ont obligé la compagnie à licencier une partie de son personnel pour réduire les coûts.

[ The NY Post - 07.11.2013 ]


Royaume-Uni to separate the wheat from the chaff
(= séparer le blé de la balle -du grain-)
- séparer le bon grain de l'ivraie


chaff : balle (du grain) - menue paille

husk : enveloppe extérieure du grain/fruit

ivraie est traduit dans le Robert & Collins par rye grass


A lire :
- dans ce Fil la présentation de l'expression séparer le bon grain de l'ivraie
- le Fil Expressions avec des termes de botanique
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 10 Dec 13, 0:37 Répondre en citant ce message   

Allemand
Citation:
Aber der Kerl den ich vor ein paar Monaten kennengelernt habe ist für mich ein buch mit sieben Siegeln
tiré d'un forum quelconque, 17 novembre 2013

= mais le type dont j'ai fait la connaissance il y a quelques mois , il reste pour moi aussi énigmatique que le Sphynx.

littéralement, il est pour moi comme le Livre aux sept sceaux.


jemandem ein Buch mit sieben Siegeln sein = être pour quelqu'un comme le Livre aux sept sceaux. Cette expression s'emploie pour désigner quelque chose ou quelqu'un dont l'accès est difficile, qu'on ne comprend pas, qui reste mystérieux.

L'expression prend sa source dans le Nouveau Testament, dans l'Apocalypse de saint Jean . Le rouleau de parchemin fermé symbolise un monde indéchiffrable, incomplètement manifesté. Lorsqu'il est présenté sous forme de Codex , il évoque la Révélation.

L'expression allemande s'inspire de la première interprétation, celle où l'Agneau de Dieu n'a point encore ouvert les sceaux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Tuesday 18 Feb 14, 14:21 Répondre en citant ce message   

Fisher of men désigne un évangéliste. En français, pêcheur d'hommes.
En France, un pêcheur d'hommes, ce serait plutôt un témoin de Jéhovah...

Dans Matthieu (4, 18), Jésus est au bord de la mer de Galilée (ou lac de Gennésaret, Yam Kinneret, ou lac de Tibériade) voit deux frères, Simon (Pierre) et André qui jetaient un filet dans l'eau car ils étaient pêcheurs.
Jésus leur dit : "Venez à ma suite, je vous ferai pêcheurs d'hommes"

En grec : ἁλιεύς ἀνθρώπων [halieus anthrōpōn]

Le pape porte une bague, appelée annulus piscatoris (anneau du pêcheur) car successeur de Pierre.
(voir Wikipédia)

Dans Luc (5, 10) Jésus dit à Simon : "désormais ce sont des hommes que tu prendras".
l'allusion est assez frappante : prendre des hommes avec un filet !

Juste avant (Luc, 5, 8) Simon se jette aux genoux de Jésus en disant :
"Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur"

En grec : ἀνὴρ ἁμαρτωλός [anèr amartōlos]

C'est l'histoire d'un homme pécheur qui devient un pêcheur d'hommes...

En latin : homo peccator, piscator hominum
En italien : uomo peccatore, pescatore di uomini
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 16 Apr 14, 7:16 Répondre en citant ce message   

rejsl a écrit:
Enfin, il y a l'expression latine ( traduite du grec, Évangile selon Saint Jean ( 19,5), en latin dans la Vulgata) : Ecce homo ! Voici l'homme! Phrase prononcée par Pilate , lorsqu'il montre Jésus, la couronne d'épines sur le front, enchaîné, présenté à la foule

Espagnol Un eccehomo, en espagnol, c'est un type en piteux état, qui fait peine à voir. C'est plus ou moins synonyme de un cristo.
S'il y a une nuance de sens ou une différence d'emplois, je laisse le soin à Ramón d'apporter les précisions.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1374
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Wednesday 16 Apr 14, 10:45 Répondre en citant ce message   

C’est vrai que l’espagnol est truffé d’expressions et jurons contenant des références religieuses. On n’en finirait jamais !

J’en avais fait une petite sélection ici avec des expressions catalanes du même sens. On n’y trouve pas « eccehomo » parce que je n’avais pas l’intention d’inclure des expressions d’origine biblique mais je crois que je n’ai pas toujours réussi.

Comme l’a dit Papou, un eccehomo (écrit en un seul mot et en minuscule) est une personne à aspect déplorable, blessée à cause d’un accident ou d’une bagarre récente, comme par exemple un boxeur après le combat, surtout s’il a été battu. Aussi, si quelqu’un vient de faire un travail dur et son aspect est sale, débraillé, en sueur, on dit de lui que « parece un eccehomo », il semble un eccehomo.

"Cristo" peut être employé en ce même sens en effet (« estar hecho un cristo » = être dans un état lamentable), mais ce mot est présent en un bon nombre d’autres expressions, écrit en minuscule, bien sûr !

Armar un cristo = faire du chahut
Ni cristo = personne
Todo cristo = tout le monde
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 16 Apr 14, 11:12 Répondre en citant ce message   

Concernant Italien cristo, lire plus haut dans ce Fil : ICI.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 19 Apr 14, 11:42 Répondre en citant ce message   

Ce Fil nouvellement créé est scindé du Fil Références d'origine biblique (Ancien Testament). Les remerciements pour ce labour of love sont à adresser à Papou JC. [ José ]
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 19 Apr 14, 15:09 Répondre en citant ce message   

Pas de quoi, pas de quoi.
J'ai peut-être fait quelques erreurs, si de bons connaisseurs des Livres Saints veulent bien se donner la peine de relire les deux fils pour vérifier.
En général, la sélection n'a pas posé de problème : très rares étaient les posts pouvant figurer dans l'un ou l'autre fil. Si c'est le cas, merci de créer un doublon.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 19 Apr 14, 18:27 Répondre en citant ce message   

Moutik a écrit:
À bon entendeur, salut !
À bon entendeur salut, c'est-à-dire celui qui comprend ce qu'on dit doit en faire son profit (Littré).
Selon Balzac l’expression serait d’origine biblique.

ὁ ἔχων ὦτα ἀκούετω
qui habet aures audiendi audiat (Vulgate)
Qui a des oreilles pour ouïr, qu'il entende. (Martin)
Qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende. (Darby)
Entende qui a des oreilles. (TOB)

Matthieu, 13.9

La formule, reprise plusieurs fois dans le Nouveau Testament, ponctue chaque fois une parabole.

« À bon entendeur, salut ! n’est pas seulement un précepte évangélique, c’est encore une excellente spéculation ; observez-le, on vous passera tout, jusqu’à des vices. »
Honoré de Balzac, Modeste Mignon, LIV
Dans le contexte du roman, Balzac signifie que celui qui saura écouter les autres, gagnera durablement leur sympathie.

Mais l’expression « À bon entendeur, salut ! » est souvent comprise comme une mise en garde, une menace : « Retenez bien ce que je vous dis, et au revoir !»
On s'en sert en reprochant quelque chose couvertement à quelqu'un (Académie, 1694).

À vrai dire une autre expression française est plus proche de la formule évangélique : « Comprenne qui pourra !»
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 19 Apr 14, 18:30 Répondre en citant ce message   

Pour les Trois Rois, voir ICI.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 19 Apr 14, 18:42 Répondre en citant ce message   

Jacques a écrit:
angl. pre-cana : chez les catholiques anglophones, session de préparation des couples à leur mariage. Lit. "avant les noces (de Cana)"

Il s'agit d'une allusion aux noces, dans la localité de Cana, où Jésus a transformé l'eau en vin. Le mot est connu de tous ceux qui se marient dans une église catholique. Chez les anglicans, ceci s'appelle "pre-marital instruction".

La localisation actuelle de Cana est incertaine. Quatre villages sont possibles : Kafr Kanna (Israël), Kenet-el-Jalil (Israël), Ain Qana (Liban) et Qana(Liban).

Exemple :
Many couples seek counseling [...], the best-known source being the Roman Catholic program called Pre-Cana. (NY Times, 17-12-06)
De nombreux couples cherchent à avoir des conseils [...], la source la mieux connue étant le programme catholique romain nommé "pre-Cana"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 05 May 14, 9:51 Répondre en citant ce message   

José a écrit:

Italien alla nazarena : à la façon de Jésus

capelli alla nazarena : cheveux qui arrivent aux épaules

barba alla nazarena : barbe à la Jésus


- un bel giovine biondo, coi capelli lunghi e la barbetta alla nazarena.
= un beau jeune homme blond, aux cheveux longs et avec une petite barbe de Christ.
[ Pirandello ]

Lire le MDJ messie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10763
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 27 Apr 16, 11:01 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Espagnol ¡Estas hecho un adefesio! = Tu es habillé comme un sac ! Quelle dégaine !

En voici l'origine, extraite du Diccionario de la Real Academia Española : Del lat. ad Ephesios 'a los efesios', título de una epístola de San Pablo, por alus. a las penalidades que pasó el santo en Éfeso durante su predicación.

Traduction : Du latin ad Ephesios "Aux Éphésiens", titre d'une épitre de Saint Paul, par allusion aux tribulations dont il eut à pâtir pendant sa prédication à Éphèse.

Lire le MDJ adefesio (espagnol).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1020

Messageécrit le Sunday 08 May 16, 23:26 Répondre en citant ce message   

— Alan a compris qu’il ne pourrait pas défier les majors sur leur propre terrain. Il n’était pas plan, ce terrain-là. Alors il a décidé de faire bouger les lignes. Il avait une vision, il voyait l’avenir. Comme Lazare sur le chemin de Damas.
— Non, celui-là, il est ressuscité d’entre les morts, a dit Lindsay.
— Quoi ?
— Lazare, il est ressuscité d’entre les morts. C’était pas lui, sur le chemin de Damas. Lazare, il n’y est jamais allé à Damas, que je sache.
— Tu es sûre de ça ?
— Écoute, il y est peut-être allé, va savoir. Peut-être qu’il y faisait un saut de temps en temps. Il y avait sans doute des parents, quoi.
— Non, je te demande si tu es sûre que c’est pas Lazare qui a eu une vision.
— Sûre à quatre-vingt-dix pour cent, quatre-vingt-quinze, peut-être même.
— Bon, peu importe. Comme j’ai dit, Alan voyait l’erreur des majors, il a vu où était l’avenir, dans la brosse à dents verte.
— Verte ? j’ai répété, ahuri.
— Pas verte de couleur, verte par rapport à l’environnement, Max.

Jonathan Coe, La vie très privée de Mr Sim, traduit de l’anglais par Josée Kamoun, Gallimard, 2011.
Titre original : The Terrible Privacy of Maxwell Sim, 2010.

Jonathan Coe ne manque pas d’ironie. D’autant que la conversation porte sur la fabrication et la commercialisation de brosses à dents !

C’est bien entendu à saint Paul, en route pour Damas, où il partait débusquer les disciples de Jésus, que le Christ apparu. Du coup, Saul, le nom de Paul en hébreu, se convertit. Et il deviendra l’un des plus ardents propagandistes de la nouvelle foi dans tout l’est méditerranéen.

1 Saul, ne respirant toujours que menaces et meurtres contre les disciples du Seigneur, alla 2 demander au Grand Prêtre des lettres pour les synagogues de Damas. S’il trouvait là des adeptes de la Voie, hommes ou femmes, il les amènerait, enchaînés, à Jérusalem.

3 Poursuivant sa route, il approchait de Damas quand, soudain, une lumière venue du ciel l’enveloppa de son éclat. 4 Tombant à terre il entendit une voix qui lui disait : « Saoul, Saoul, pourquoi me persécuter ? » 5– « Qui es-tu, Seigneur ? » demanda-t-il. « Je suis Jésus, c’est moi que tu persécutes. 6 Mais relève-toi, entre dans la ville, et on te dira ce que tu dois faire. » 7 Ses compagnons de voyage s’étaient arrêtés, muets de stupeur : ils entendaient la voix, mais ne voyaient personne. 8 Saul se releva de terre, mais bien qu’il eût les yeux ouverts, il n’y voyait plus rien et c’est en le conduisant par la main que ses compagnons le firent entrer dans Damas 9 où il demeura privé de la vue pendant trois jours, sans rien manger ni boire.
[…]
17 Ananias partit, entra dans la maison, lui imposa les mains et dit : « Saoul, mon frère, c’est le Seigneur qui m’envoie – ce Jésus, qui t’est apparu sur la route que tu suivais – afin que tu retrouves la vue et que tu sois rempli d’Esprit Saint. » 18 Des sortes de membranes lui tombèrent aussitôt des yeux ; il retrouva la vue et reçut alors le baptême ; 19 puis, quand il se fut alimenté, il reprit des forces.

Les Actes des Apôtres, 9.1-19, TOB.

Par métaphore, chemin de Damas a pris le sens de « changement d’opinion radical, conversion subite ».

Tjeri avait déjà recensé l’expression plus haut.
Sur les deux noms Saul et Paul voir le message de Rejsl.
Voir aussi damas dans le fil Noms communs dérivés de noms de villes.


Quant à Lazare, il s’agit bien entendu de Lazare de Béthanie, qui ressuscita sur les injonctions de Jésus.

1 Il y avait un homme malade ; c’était Lazare de Béthanie, le village de Marie et de sa sœur Marthe. 2 Il s’agit de cette même Marie qui avait oint le Seigneur d’une huile parfumée et lui avait essuyé les pieds avec ses cheveux ; c’était son frère Lazare qui était malade. 3 Les sœurs envoyèrent dire à Jésus : « Seigneur, celui que tu aimes est malade. »
[…]
14 Jésus leur dit alors ouvertement : « Lazare est mort, 15 et je suis heureux pour vous de n’avoir pas été là, afin que vous croyiez. Mais allons à lui ! » 16 Alors Thomas, celui que l’on appelle Didyme, dit aux autres disciples : « Allons, nous aussi, et nous mourrons avec lui. » 17 A son arrivée, Jésus trouva Lazare au tombeau ; il y était depuis quatre jours déjà.
[…]
38 Jésus, s'emportant de nouveau, vint au tombeau. C'était une grotte, et une pierre était placée devant. 39 Jésus dit : Enlevez la pierre. Marthe, la sœur du mort, lui dit : Seigneur, il sent déjà : c'est le quatrième jour ! 40 Jésus lui dit : Ne t'ai-je pas dit que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ? 41 Ils enlevèrent donc la pierre. Jésus leva les yeux et dit : Père, je te rends grâce de ce que tu m'as entendu. 42 Quant à moi, je savais que tu m'entends toujours, mais j'ai parlé à cause de la foule qui se tient ici, pour qu'ils croient que c'est toi qui m'as envoyé. 43 Après avoir dit cela, il cria : Lazare, sors ! 44 Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandelettes, et le visage enveloppé d'un linge. Jésus leur dit : Déliez-le, et laissez-le aller.

Évangile selon Jean, 11.1-43

Ce dernier miracle fut vraisemblablement la goutte qui fit déborder le vase. Dès lors les grands prêtres demandent l’arrestation de jésus, son jugement et sa mort.

Lazare se serait ensuite installé à Chypre. La crypte où se trouverait son tombeau, à Larnaca, est un lieu de pèlerinage et de grande dévotion.
Le nom même de Λάρνακα (Larnaca) vient du grec ancien λάρναξ (larnax) « boîte à provision, urne funéraire, reliquaire (et autres sens) ».
En grec moderne λάρνακα « urne, châsse, lieu saint, sanctuaire ».

Pour d’autres il se serait installé en Provence.

Voir aussi le Mot du jour lazaret, qui n’aurait pas de rapport avec Lazare.


Dernière édition par Moutik le Monday 09 May 16, 9:08; édité 3 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 8 sur 9









phpBB (c) 2001-2008