Histoire & Patrimoine
des Rivières & Canaux

 

Accès direct à la carte de France des voies navigables

Page d'accueil
patrimoine fluvial

Lexique
fluvial et batelier

Index alphabétique
des bateaux

Index des bateaux par bassins Les rivières et les canaux M'écrire
Pensez à visiter le (modeste) rayon librairie, conférences et animations.... ...et les niouzes !
< Bateau précédent
Bateau suivant >
  Coche de Loire  

 

Bassin d'origine : Loire

Usage : transport de voyageurs

Propulsion : halage, aviron, courant

Synonyme : cabane

 

     Le coche transportera des voyageurs jusqu'à la veille de la Révolution Française.

 

Coche de voyageurs à la remonte devant Sancerre. Ce dessin a été exécuté logtemps après la disparition des coches, il est donc à prendre avec toutes les réserves d'usage.

 

     Le service de transport de voyageurs est très ancien sur la Loire, et il ne disparaîtra tout à fait qu'avec l'arrivée du chemin de fer (voir "Inexplosible"). Pendant longtemps, ce sont des mariniers indépendants qui exploitent ainsi ce que l'on appelle des "cabanes" au départ de Roanne. Des voyageurs illustres ou inconnus nous ont laissé leurs récits de ces voyages où le folklorique et le burlesque côtoient le dramatique.


     En 1673, le Duc de la Feuillade, seigneur du Roannais et principal actionnaire de la Compagnie des Seigneurs du Canal de Briare, obtient du roi l'autorisation d'exploiter lui aussi un service de transport fluvial de voyageurs de Roanne à Paris. On comprend son intérêt. Cela fait hurler les artisans-mariniers indépendants mais rien n'y fait : La Feuillade peut exploiter son coche. Mais coche et cabanes disparaissent à la veille de 1789.

 

Coche de Loire au départ de Roanne. Ce dessin appelle les mêmes réserves que le premier.

 

     Pour ce qui est de son aspect, de sa taille, de son aménagement, de sa morphologie, l'on connait beaucoup moins bien le coche de Loire que celui de l'Yonne. On en est réduit à émettre des suppositions et des hypothèses. Ainsi, il est très vraisemblable que son architecture est ligérienne avec l'assemblage des bordés à clins, une levée à l'avant, des arronçoirs sur les côtés. Mais nous ne savons pas s'il est gouverné au moyen d'une piautre ou d'un gouvernail axial, ni s'il possède un guinda (vraisemblable. Ce genre d'équipement est quasi obligatoire en Loire). Nous pouvons supposer que le coche se rapproche de la toue cabanée du pêcheur ligérien.

 

Lien : Toute la marine de Loire actuelle avec Voiles de Loire
Retrouvez tous les bateaux fluviaux de France dans le CDrom "Bateaux des Rivières et Canaux de France", version très enrichie (plus de textes, plus d'illustrations, et même quelques bateaux supplémentaires) de ce département du présent site, édité par l'association HiPaRiCa. Voir la présentation et la commande ici et ici.
< Bateau précédent
Bateau suivant >
Accès direct à la carte de France des voies navigables

Page d'accueil
patrimoine fluvial

Lexique
fluvial et batelier

Index alphabétique
des bateaux

Index des bateaux par bassins Les rivières et les canaux M'écrire
Pensez à visiter le (modeste) rayon librairie, conférences et animations.... ...et les niouzes !