Histoire & Patrimoine
des Rivières & Canaux


Accès direct à la carte de France interactive des voies navigables

Page d'accueil
patrimoine fluvial

Lexique
fluvial et batelier

Dictionnaire
des bateaux

Les rivières et les canaux Index alphabétique des rivières et canaux Index des rivières et canaux par bassins Index des rivières et canaux par types M'écrire
Pensez visiter le (modeste) rayon librairie, conférences et animations.... ...et les niouzes !
Cette page peut comporter des imprécisions, voire des erreurs. Merci à vous de me les signaler !
< voie d'eau précédente
Voie d'eau suivante >
  Canal maritime du Brault  

 

Ce canal est appelé aussi "canal Maritime de Marans au Brault".

Le canal vu depuis l'écluse, en direction de Marans

 

 

Bassin versant
Sèvre Niortaise

Type de voie d'eau
canal maritime

Relie
la Sèvre Niortaise
à l'anse de l'Aiguillon (Océan Atlantique)

Origine physique et administrative
Marans (Charente-Maritime) à la cote 3 m (pas bien haut en tous cas).

Extrémité physique et administrative
Le Brault (Charente-Maritime) à la cote 0 m

Sens conventionnel de descente
De Marans au Brault (bien logiquement)

longueur
5 km

Nombre d'écluses
1

Gabarit
126 m sur 11 m, mouillage 4,90 m, hauteur libre illimitée,

Temps de parcours minimum
Une heure

Ouvrages remarquables
Ecluse du Brault et ouvrages adjacents de drainage

Système alimentaire
Dérivation de la Sèvre Niortaise

 

Structure administrative de rattachement
Service navigation de la Charente-Maritime, subdivision de ? (à vérifier)

Statut actuel
En service, géré par l'Etat

Raisons de sa construction
Doubler la Sèvre Niortaise dans sa partie inférieure très méandreuse soumise à la marée et au mouillage donc irrégulier et insuffisant

Compagnie concessionnaire à l'origine de sa création
(à voir)

Personnalités importantes ayant contribué à sa construction

Préfiguration
?

Conception
?

Modernisation à grand gabarit
?

Commencé
en 1882

Mis en service
en 1888

Racheté par l'Etat en
??

 

Brault-ecluse

Impressionnants mécanismes de l'écluse, en 1997, avant leur modernisation

Le grand sas de l'écluse

 

Voies d'eau adjacentes :
Aucune

Principales villes traversées :
Marans

Départements concernés :
Charente-Maritime

Remarques

Le canal est mentionné dans le guide Berger-Levrault de 1921, mais pas dans celui de 1891. Nous en déduirions qu'il a été construit entre ces deux dates si le géologue Jules Welsch, de Poitiers, ne précisait pas qu'il a été construit de 1882 à 1888 (In : Annales de Géographie. 1916, t. 25, n°137, p. 345). Il précise aussi que ce canal est nommé aussi "canal des Eaux Mortes"

 

L'écluse du Brault dans les années 1950. Au loin, on devine le silo de Marans. (éditions La Pie)

La même écluse vue du bord, au début du XXe siècle

 

Lien : le canal du Brault est traité dans le guide fluvial n°14 des Editions du Breil
< voie d'eau précédente
Voie d'eau suivante >
Accès direct à la carte de France interactive des voies navigables

Page d'accueil
patrimoine fluvial

Lexique
fluvial et batelier

Dictionnaire
des bateaux

Les rivières et les canaux Index alphabétique des rivières et canaux Index des rivières et canaux par bassins Index des rivières et canaux par types M'écrire
Pensez visiter le (modeste) rayon librairie, conférences et animations.... ...et les niouzes !
Cette page peut comporter des imprécisions, voire des erreurs. Merci à vous de me les signaler !
Retrouvez les bateaux des rivières et canaux de la façade atlantique dans le CDrom "Bateaux des Rivières et Canaux de France", version très enrichie (plus de textes, plus d'illustrations, et même quelques bateaux supplémentaires) du département "Bateaux" du présent site, édité par l'association HiPaRiCa. Voir la présentation et la commande ici et ici.