Histoire & Patrimoine
des Rivières & Canaux


Accès direct à la carte de France interactive des voies navigables

Page d'accueil
patrimoine fluvial

Lexique
fluvial et batelier

Dictionnaire
des bateaux

Les rivières et les canaux Index alphabétique des rivières et canaux Index des rivières et canaux par bassins Index des rivières et canaux par types M'écrire
Pensez à visiter le (modeste) rayon librairie, conférences et animations.... ...et les niouzes !
Cette page peut comporter des imprécisions, voire des erreurs. Merci à vous de me les signaler !
< voie d'eau précédente
Voie d'eau suivante >
  Rivière Aube  

 

Une rivière canalisée sous Napoléon 1er

Ecluse de Plancy

L'écluse de Plancy l'Abbaye (photo Eric Berthault)

 

 

Bassin versant
Seine

Type de voie d'eau
Rivière canalisée

Relie
Brienne-la-Vieille
à la Seine et au canal de la Haute-Seine

Origine physique et administrative de la partie flottable
Brienne-la-Vieille
à la cote 122,90 m

Origine physique et administrative de la partie navigable
Arcis-sur-Aube
à la cote 86,15 m

Extrémité physique et administrative
Marcilly à la cote 67,75 m

Sens conventionnel de descente
De Brienne à Marcilly (bien logiquement)

Longueur de la partie seulement flottable
60 km

Longueur de la partie navigable
46 km

Nombre de pertuis
4

Nombre d'écluses
2

 

 

Structure administrative de rattachement
DDE de l'Aube

Statut actuel
Radiée

Raisons de sa construction
Acheminer sur Paris les vins et bois du sud de la Champagne

Personnalités importantes ayant contribué à sa construction

Préfiguration
Napoléon 1er

Conception
Louis Crozet

Commencée en
1805

Mise en service en
1823

Racheté par l'Etat en
?

Radiée
le 27.07.1957

 


L'Aube à son origine navigable, Arcis, au début du XXe siècle

 

Trois vues de l'écluse de Plancy au début du XXe siècle

 

Gabarit des écluses
40,00 m sur 7,80 m, mouillage minimum 0,50 m, hauteur libre 3,50 m. Ce gabarit est très proche de celui qui sera adopté sur la Marne et le canal Saint-Martin. Les pertuis sont larges de 5,90 m.

Ouvrages remarquables
Site du port aux bois de Brienne-la-Vieille (écomusée)
Ecluse de Plancy-l'Abbaye
Site fluvial d'Anglure (Moulin + lavoir + écluse)

Système alimentaire
La rivière elle-même

Voies d'eau adjacentes :
Canal du Docteur, canal de la haute Seine

Principales villes traversées :
Arcis, Placy-l'Abbaye, Anglure

Départements concernés :
Aube, Marne

Origine du nom de la rivière
La "rivière blanche"
Le latin "Alba" (blanc, c'est à dire clair), ce qui correspond bien à la rivière dont l'eau est, en effet, très claire. Mais il peut y avoir eu une sorte de jeu de mots avec la racine hydronymique préceltique "Al".

Remarques

L'Aube dans les projets de liaison Saône-Seine

Les projets de canalisation de l'Aube sont nombreux. Elle a fait partie d'un projet de canal de la Saône à la Seine qui aboutit finalement à la réalisation, sur un tout autre tracé, du canal de Bourgogne.


Le "canal du Docteur"

Une dérivation sans écluse, quittant l'Aube un peu à l'aval de l'écluse d'Anglure, devait rejoindre le canal de la Haute-Seine un peu à l'aval de son écluse 14 à Saint-Just-Sauvage, certainement dans le but d'éviter aux bateaux les derniers méandres de la rivière. Cette dérivation portait le nom de "canal du Docteur". Des vestiges en sont néanmoins encore visibles sur place. Les travaux auraient été effectués par des prisonniers de guerre encadrés par les soldats du maréchal Brune. Il n'a jamais été raccordé à ses deux extrémités. À la chute de l'Empire, il fut vendu au docteur Cserwinsky, médecin à Anglure, d'où son nom. (Renseignements aimablement transmis par Monsieur Jean-Paul Fénot)

La Seine, affluent de l'Aube ?

C'est plus que probable, disent les géographes ! Chiffres à l'appui (surfaces des bassins versants et débits) c'est même sûr ! À leur confluent, la Seine est plus petite que l'Aube. Ce serait donc l'Aube qui passe à Paris ? Que nenni ! Car à Montereau, l'Yonne est plus importante que la Seine... ou l'Aube ! Enfin bon... Il est probable que nos ancêtres aient nommé Sequana un axe commercial, sans se soucier de questions de débit ou de longueur. Or de l'Yonne, l'Aube et la Seine, c'est cette dernière qui est la plus facile à rejoindre par roulage depuis la Saône. Sur ce sujet, voir ce site.

 

Le moulin d'Anglure au début du XXe siècle, vu de l'amont. L'entrée de l'écluse est complètement à gauche de la photo. L'endroit a peu changé.

Le pont-levis sur la tête amont de l'écluse d'Anglure, au début du XXe siècle. Derrière, on distingue la maison éclusière.

Autre vue de l'écluse d'Anglure avec son pont-levis, depuis l'amont, au début du XXe siècle.

Aube Anglure

L'écluse d'Anglure
(Reconstitution graphique de Charles BERG 1990)

La même écluse aujourd'hui

 

Lien : des photos de l'Aube sur ce blog sympa
< voie d'eau précédente
Voie d'eau suivante >
Accès direct à la carte de France interactive des voies navigables

Page d'accueil
patrimoine fluvial

Lexique
fluvial et batelier

Dictionnaire
des bateaux

Les rivières et les canaux Index alphabétique des rivières et canaux Index des rivières et canaux par bassins Index des rivières et canaux par types M'écrire
Pensez à visiter le (modeste) rayon librairie, conférences et animations.... ...et les niouzes !
Cette page peut comporter des imprécisions, voire des erreurs. Merci à vous de me les signaler !
Retrouvez les bateaux fluviaux du Bassin Parisien dans le CDrom "Bateaux des Rivières et Canaux de France", version très enrichie (plus de textes, plus d'illustrations, et même quelques bateaux supplémentaires) du département "Bateaux" du présent site, édité par l'association HiPaRiCa. Voir la présentation et la commande ici et ici.