Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Les mots de l'argot de France issus de l'arabe - Forum arabe, berbère, hébreu - Forum Babel
Les mots de l'argot de France issus de l'arabe
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
fredak



Inscrit le: 28 Mar 2006
Messages: 161
Lieu: Vallée de la Seine, Europe

Messageécrit le Thursday 29 Jun 06, 23:38 Répondre en citant ce message   

L'arabe du Maghreb a été une grande source d'inspiration pour l'argot de France, du fait de la colonisation essentiellement.
Voici une liste, remise à jour en fonction des contributions [màj: 28/06/2010].
A noter que le sens du mot arabe et le sens en français sont souvent différents, bien que proches.
Par exemple, "bled" en argot français désigne un lieu reculé alors que ça veut dire "pays" tout simplement en arabe.

ArgotFrançaisniveauSignificationFrançaisArabeArabe
barakapop.chancebaraka بركة « bénédiction ».
bardapop.affaires, bagagesbarḏa3a برذعة « bât ».
barkibiacitésdégage !explication manquante
baroudpop.combat, bagarrebārūd بارود « poudre (à fusil ou canon), fusillade ».
bédouinpop.type, mec, quidambadawī بدوي « habitant du désert ».
belekcitésattention !bālak ! بالك « attention ! ».
bézefpop.beaucoup, utilisé avec une négation : pas bézef - peu(alg.) b-ez-zāf بالزاف « beaucoup » / arabe classique : bi-ǧizāf, du persan « beaucoup ».
bledpop.petit village, hameau, lieu à l’écart du mondebalad بَلَد « village ».
caïdpop.chefqā'id قائد « chef, commandant, leader, etc. ».
caoua (kawa)pop.café (boisson)qahwa قهوة « café ».
casbahpop.maison, logementqaṣba قصبة « citadelle ».
chbebcitéshomosexuel passif(alg.) šbāb شباب « beau ».
choufcitésregarde ! šuf ! شُفْ « regarde ».
chouiyapop.un peušuwayya شوية « petite chose ».
clebspop.chien(magh.) kelb كَلْب « chien » (arabe class. kalb).
crоuillepop.Arabe (péjoratif)(magh.) ẖuyā خويا < arabe classique 'axī اخي « mon frère ».
djezcitésAlgérienApocope du mot arabe ǧazayri جزائري « algérien ».
fatmapop.femme musulmaneprénom fém. (signifiant sevrée) Fāţima فاطمة
fissapop.vite(alg.) fi s-sā3a في آلساعة « dans l'heure ».
flouzepop.argent(alg.) flūs فُلوس « argent ».
glaoui (claoui)pop.testicules(magh.) qlawī قلوي « mes testicules ».
gourbipop.bicoque, taudis(alg.) gurbī قربي « maison paysanne en terre ».
guitounepop.tente, abri de fortune(alg.) qiṭūn قيطون « tente ».
hachcitésdégoûtantexplication manquante
hachmahcitésla honteexplication manquante
hagracitésmisère, injusticeDe l’arabe ḥaqra حقرة « humiliation, mépris ».
haschpop.haschischḥašīš حشيش « herbe ».
hèbscitésprisonDe l’arabe ḥebs حبس « prison ».
houripop.femmeḥuriyya حورية « houri ».
karbacitésprostituée(magh.) qaḥba قحبة « prostituée ».
kifpop.droguekaif كيف « stupéfiant ».
kifferpop.apprécierexplication manquante كَيف.
kif-kifpop.pareilredoublement de l’ar. class. kif’ كفء « égal, pareil »
krêlepop.noir, nègrekḥal كحل « noir »
lascarpop.gaillardal 3askar العسكر « troupe (de soldats) ».
maboulpop.fou(alg.) maẖbūl مخبول « fou ».
macachepop.rien(alg.) mā kān š ما كان شيء « il n'y avait rien ».
n'efcitésnezexplication manquante
niquerpop.copulernāka « il a baisé » / ya nīk « il baise » ناك / ينيك gérondif naik / nīk نيك.
noubapop.fêtenûba نوبة « orchestre, fanfare ».
ralloufcitéscochon, porcḥallūf حلّوف « cochon ».
ramdampop.boucanD'après le mois de ramaDān, رمضان mois du jeûne rituel, occasion de repas bruyants après le coucher du soleil.
razziapop.pillage(alg.) ġāzya « attaque », de l'arabe classique classique ġazw(a) ou ġazā غزاة غزوة غزو
rnouchcitéspolicier(magh.) ḥnūš حنوش « couleuvres » (pluriel de ḥenš).
sbeulcitésdésordre(magh.) zbel زبل « ordure ».
seum (sème/sem)citéshaine, rancœursemm سمّ « venin ».
smala (smalah)pop.famille(magh.) zmāla (ar. class. zamāla زمالة ) « grande agglomération de tentes regroupant l’entourage d’un chef arabe : famille, compagnons, serviteurs, soldats, ainsi que leurs troupeaux et leurs biens ».
soukpop.bazarsūq سوق « marché, centre commercial ».
tarmacitésderrière, fesse, postérieur(magh.) tarma ترمة « fesse ».
toubibpop.docteurṭabīb طَبِيب « médecin ».
waloucitésrien du toutexplication manquante
yaouledpop.jeune Arabe'awlād أولاد « enfants ».
zarmacitésinterjection(magh.) za3mā زعما « soi-disant, prétendûment ».
zébi, zobpop.pénisde l’ar. class. zubb زبّ « pénis, verge », ar. magh. zeb ; dans la forme zebī, le i final signifie « de moi, le mien, mon » (comme dans saīdī, « monsieur »).
zérefcitésénerverDe l’arabe z3āf زعاف « colère ».
zetla, zotlapop.herbe, haschischexplication manquante


alg. : arabe algérien
cités : argot français des cités
magh. : arabe maghrébin
pop. : français populaire ou familier

Attention il ne s'agit pas des mots français d'origine arabe, la liste serait bien trop longue mais bien des mots d'argot qui viennent de l'arabe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
fredak



Inscrit le: 28 Mar 2006
Messages: 161
Lieu: Vallée de la Seine, Europe

Messageécrit le Tuesday 04 Jul 06, 11:41 Répondre en citant ce message   

Je confirme, je persiste et je signe, le verbe "kiffer" est très à la mode dans la région où je vis et c'est peut-être normal que, depuis la Suisse, on ne l'entende que "vaguement".
D'autre part, je veux bien croire que la région parisienne n'a pas le monopole du "être branché".

j'ai sans doute exagéré en écrivant très à la mode, mais c'est à la mode.
Moi non plus je ne l'utilise pas, mais j'ai 40 ans, trop vieux déjà. Mon fils aîné (11 ans) non plus mais il sait ce que ça veut dire, mais je pense qu'il va petit à petit adopter ce langage "jeune" quand il ira au collège.
C'est vrai que c'est notamment utilisé par les jeunes français d'origine maghrébine, notamment dans les cités, mais il faut remarquer aussi que les autres jeunes des cités, qu'ils soit de souche (les "gaulois"), ou d'origine portugaise, malienne, etc. finissent par adopter ce langage. Et ce langage des cités finit par déborder dans les quartiers moins ghettoïsés. Certains jeunes des milieux favorisés adoptent aussi ce langage ( "trop bien","kiffant", "vas-y", "t'es ouf" ...) pour faire "rebelle".
Parmi mes collègues de travail (RATP), les plus jeunes ( entre 20 et 30 ans) puisent également, de manière naturelle, dans ce genre de vocabulaire.
En passant, je viens de lire dans un dictionnaire de l'argot "de fin de siècle" le verbe "kiffer", après avoir posté mon 1er message. La définition est effectivement "apprécier", "aimer". Le dico date de 1997 !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 358
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Wednesday 05 Jul 06, 18:21 Répondre en citant ce message   

bézef "beaucoup", surtout négativement: pas bézef "pas beaucoup", a une origine intéressante: arabe clas. bi 's saif بِالسَّيْفِ "avec le sabre". On voit tout de suite la scène.

Fredak a écrit:
arrouasse = beaucoup

Je n'ai jamais entendu un Français utiliser ce mot. Quelle est sa forme en arabe?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 358
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Thursday 06 Jul 06, 20:17 Répondre en citant ce message   

peccadille a écrit:
sauriez-vous m'indiquer ce que le mot "krêle" signifie vraiment ?

Krêle ?
Je connais brêle dans l'expression: "c'est une brêle" = "c'est un incapable et un fainéant".
Il semble que ce terme d'argot vient de l'arabe [bæγl] بغل "(une) mule".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 358
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Sunday 09 Jul 06, 18:03 Répondre en citant ce message   

Charles a écrit:
Je crois connaître un mot arabe "aroua" (arabe algérien) signifiant "donne" ou quelque chose de proche. Peut-être est-ce lié ...

Effectivement je me souviens de: arwaH menna "(re)viens ici", mais je n'arrive pas à retrouver la racine de arwaH et j'ai du mal à analyser menna. Je vois bien la préposition min > men "de [provenance]", mais le -na ... ? Je donne ma langue au chat.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Tuesday 11 Jul 06, 0:31 Répondre en citant ce message   

Qcumber a écrit:
bézef adv. < avec le sabre bi s saif طبيب

En arabe algérien: بالزاف (b-ez-zâf) = beaucoup (mais à la base, oui, ça veut dire "avec le sabre")

Ne crois-tu pas que dans le cas de mot empruntés aux dialectes arabes du Maghreb, il serait mieux de donner le mot sous sa forme maghrébine?
Ex: bled < "pays" بلد (blâd)
kif < "marijuana" كيف (kîf, kief)

En effet, c'est par le peuple que c'est mots ont pénétré la langue française. Il s'agit donc en général de formes dialectales et pas d'arabe littéraire.

En addition, j'ai pu répertorier dans le dictionnaire "Tchatche de Banlieue" (Éd. Mille et une nuits), la liste de mots suivants:
barka = prostituée, verlan de l'arabe "khabka"
chétane/chatane/chitane = diable
chouffer = regarder
choune = vagin, abréviation de "hachoune"
clebs = chien, <"kelb" (pluriel: "kleb")
darwa = bordel
gaori/gouère = blanc
hala = fête
heps = prison
hétiste = chômeur, une jolie illustration pour ceux qui passent leur temps à "tenir les murs" (< "het", le mur)
khrel = noir, <"hakhrel" = la couleur noire
kif/kiffer = on l'a vu...
miskin = faible, <"miskin", pauvre
kh'nouch (singulier: kh'nech) = serpent, rusé, fourbe, perfide...
ramar = idiot/âne
khoroto = un nul, un naze
rouilla/crouille = frère
tarma = fesses
woualou = rien du tout
zarma = "ma parole"
zetla = haschisch
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 358
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Tuesday 11 Jul 06, 1:24 Répondre en citant ce message   

Nikura a écrit:
Ne crois-tu pas que dans le cas de mot empruntés aux dialectes arabes du Maghreb, il serait mieux de donner le mot sous sa forme maghrébine?

Certes, l'idéal serait d'avoir: arabe classique > maghrébin > argot français.
Malheureusement je ne sais pas toujours quelle est la forme maghrébine.
Quelqu'un peut toujours reprendre ce qui a été fait jusque là et ajouter ce qui manque.
Nikura a écrit:
En addition, j'ai pu répertorier dans le dictionnaire "Tchatche de Banlieue" (Éd. Mille et une nuits), la liste de mots suivants:
barka = prostituée, verlan de l'arabe "khabka" [...] zetla = haschisch

À première vue, presque tous ces mots font partie du lexique maghrébin courant. Le fait qu'il soient écrits en caractères latins n'en fait pas des mots de l'argot français.

Par exemple je ne vois pas un Français traiter l'un de ses congénères de gauri "Européen (péjoratif)", terme qui est paraît-il emprunté au turc (djiaour) et remonte à la Régence d'Alger.

Inversement, fait bien partie de l'argot français: crouia > crouille "Arabe (péjoratif) < magh. xuyaa خويا < arabe 'axii اخي "mon frère".

Miskiin مسكين "pauvre" a donné mesquin en français, mais miskiin avec son sens d'origine ne fait pas partie de la langue française.
La suite sur miskiin

La graphie de certains termes me paraît bizarre. Par exemple, on s'attendrait à ce que arabe ħanaš حنش "serpent" pl. 'aħnaaš أحناش
donne hanache ou hnèche en français. Pourquoi kh'nouch (singulier: kh'nech) ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
fredak



Inscrit le: 28 Mar 2006
Messages: 161
Lieu: Vallée de la Seine, Europe

Messageécrit le Wednesday 12 Jul 06, 20:38 Répondre en citant ce message   

euh.... c'est pas plutôt "Qahba ?"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 358
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Wednesday 12 Jul 06, 21:10 Répondre en citant ce message   

fredak a écrit:
euh.... c'est pas plutôt "Qahba ?"

Moi aussi j'ai qaħba قحبة "prostituée" dans mon dictionnaire.
Je vois pas à quoi correspond la forme proposée par le livre cité par Nikura.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Wednesday 12 Jul 06, 21:30 Répondre en citant ce message   

J'ai précisé qu'il s'agissait de mots issus de l'argot des jeunes des banlieues. Ces mots sont utilisés et introduits dans la langue française telle que ces jeunes-là la parlent.
Ne vous fiez pas trop à mon bouquin, il utilise une graphie un peu douteuse...

Tu dis: "miskin" avec son sens d'origine ne fait pas partie de la langue française... Cependant, les jeunes des banlieues l'utilisent en tant qu'emprunt à l'arabe certes, mais englobé dans la langue française. Si l'on oublie un peu les dictionnaires et la forme écrite standardisée et conservatrice de notre langue, on peut considérer ce mot comme de l'argot du français, à la seule condition qu'il s'agit d'un argot limité aux francophones d'origine maghrébine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Ysengrin



Inscrit le: 12 Jul 2006
Messages: 10

Messageécrit le Thursday 13 Jul 06, 0:45 Répondre en citant ce message   

Zboub, Zob, Zgeg pour zebi. je n'ai jamais entendu dire "peau de zboub" ou "peau de zgeg" mais "peau d'zob" souvent par contre.

Zitoune, souvent en surnom pour Olivier puisque Zitoune veut dire Olive mais ce n'est pas de l'argot pour un nom commun dsl.

"Chouf! Chouf!" pour "regarde!" ou "matte! matte!"

"Zarma" pour "la vache!" mais je n'ai jamais été sur que ça voulait vraiment dire ça.

Après j'ai des mots d'origine incertaine: Boui-boui pour un bouge, casba (cazba?) pour la maison, maousse ou maousse costaud pour "enorme" dans le bon sens du terme

(gazelle pour une fille aussi mais le terme est français donc je sort certainement totalement du cadre même si ça vient d'afrique à mon avis).

Je ne sais pas si ça rentre dans les cases vu que je n'ai pas de dico arabe/français, que mes parents étaient en algérie avant ma naissance, etc. Mais disons qu'avec la population d'origine nord-africaine qu'il y a dans le sud de la france j'ai l'impression que ces termes sont d'origine arabe. Après, la question est de sacoir si ce sont eux qui utilisent des mots français ou moi des mots arabes.
Et heu... désolé mais je suis à peu près certain que toutes mes bites sont bonnes (sans jeud e mot hein! *toussotte*).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Alceste



Inscrit le: 27 May 2006
Messages: 196

Messageécrit le Thursday 13 Jul 06, 22:23 Répondre en citant ce message   

J'ai souvent entendu, dit par des Français pas plus d'origine arabe que moi:

- na'adin bebek (je ne sais pas comment ça s'écrit ni ce que ça veut dire au juste, mais ça ne doit pas être extrêmement poli). Il me semble qu'il y a aussi na'adin razmouk, ou quelque chose du même genre ?

- hamdullah ! (ça, c'est quand on a roté !)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
fredak



Inscrit le: 28 Mar 2006
Messages: 161
Lieu: Vallée de la Seine, Europe

Messageécrit le Friday 14 Jul 06, 11:34 Répondre en citant ce message   

na'a(n)din omok
na'a(n)din bouk
na'a(n)din oueldek

je transcris depuis ce que j'ai entendu pendant 10 ans en Tunisie, il y a un n en parenthèse, je ne sais pas s'il faut le mettre.

En gros que ta mère, ton père, tes enfants soient maudits

il y a aussi plus grave : na'a(n)din zabour omok qui parle carrément du vagin de ta mère. En gros tu es un fils de p....

na'a(n)din bebek je l'ai jamais entendu en Tunisie (ou alors j'ai pas fait attention). ça me semble algérien.

n'an(n)din razmouk
: ça serait plutôt rass omok (la tête de ta mère)

Mais là on entre dans le registre des expressions nord africaines utilisées par des Français au contact avec la culture maghrébine. Mais de là à parler d'argot français (comme clebs ou toubib)...

BRAVO pour les différents recaps : C'est agréable de voir qq'un continue le travail qu'on a commencé.

juste une chose : le mot lascar est à la limite de l'argot, c'est presqu'un mot standard. En tous cas il est utilisé dans la littérature depuis fort longtemps. Et il est peu utilisé dans le langage parlé.
Alceste a écrit:

- hamdullah ! (ça, c'est quand on a roté !)

et parfois plus...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Friday 14 Jul 06, 15:30 Répondre en citant ce message   

Alceste a écrit:
- hamdullah ! (ça, c'est quand on a roté !)

La forme en arabe littéraire c'est pas " hamdulillah " ? Il me semble que parfois j'ai aussi entendu ça avec la syllabe -li- en plus.

J'ai entendu des gens -non arabophones je précise- dire: "abdoulah".

Pour "na'a(n)din bebek" je pense que c'est algérien ou marocain: bebek = ton père

Quand j'étais piti, entre nous on disait souvent le mot la "hrèch" ou "hrèchma" pour "la honte" mais il me semble qu'en arabe ça veut dire autre chose.

-> Pour ce qui a été dit plus haut sur les argots. Je suis d'accord mais avant de poster les mots arabes de mon petit dico, j'ai précisé qu'il s'agissait de l'argot des banlieues. Après il est clair qu'il y a des mots là-dedans qui ne sont pas utilisés partout. C'est un argot donc, mais cela reste de l'argot après tout.
Cela dit face au fénomène de mode des banlieues et l'expansion de la culture rap, il est évident que le langage d'une grande partie de la jeunesse française puise des mots dans l'argot des banlieues. Effectivement, lorsqu'un mot devient connu de tous, il se démode, comme il a été le cas de "flic" remplacé par "condé" ou "schmidt" ou je-ne-sais-quoi.

-> À propos des verbes en -ave, c'est bel et bien des mots d'origine tsigane. On dira cependant les Roms plutôt que les Romanos. Ils ont beaucoup de noms: tsiganes, romanichels, bohémiens, gitans, romanos etc. Ça dépend des régions et des époques mais il s'agit d'un seul et même peuple, les Roms. Si l'on est pas Rom on est un gadjo.
Ce mot est d'ailleurs très courant à Marseille (et ailleurs...) mais avec un autre sens.
gadjo = garçon, mec. féminin: gadji = fille (on reconnaît la terminaison féminine en -i comme en Hindi).
Bref. Les verbes en -ave proviennent de la première personne des verbes en langue Romani.
Ex: pillave (boire) < p(i)-, boire; pyav, je bois
chourave (voler) < tchor-/tchur-, voler; tchorav/tchourav, je vole
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 358
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Friday 14 Jul 06, 16:07 Répondre en citant ce message   

Maudire
La base est l3n لعن .
Je n'en suis pas sûr, mais je crois que la formule classique est
'inna la3an ad diina (accusatif) + GN au génitif "que soit maudite / maudite soit la religion de ..."
إن لعن الدين
Ensuite on ajoute au choix
ton père: 'abiik ابيك
ta mère: 'ummik أمك
etc.
Il me semble que la formule classique se soit contractée en na3addiin نعدين
avec dissimilation des deux /d/, le premier devenant /l/
na3aldiin نعلدين

Tout cela est à vérifier.

Bebek "ton père" est maghrébin: baabaa "père" + k "ton".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 1 sur 9









phpBB (c) 2001-2008