Dictons de février en wallon
Spots so l’tins
Dictons météorologiques wallons




FÉVRIR
FÉVRIER



Ås tchandèles, mitan grin, mitan strin (Namur)
Aux chandelles (2 février), moitié grain, moitié paille

A l’Tchand’leur l’iviér pleûre ou r’prind vigueur (ou è-st-è s’fleûr)
A la Chandeleur (2 février), l’hiver pleure (sa fin) ou reprend vigueur (ou est dans sa fleur)

A l’Chand’leûr, Les djoûs sont ralonguis d’ine heure
A la Chandeleur, les jours sont rallongés d’une heure

Cand l' solê loût su l' åté al tchandleur, lu leu rature dins sa bôre (1) pou chîs smwinnes.
( l’oûrs rumousse a sa bôre pou qwate sumwinnes)

Quand le soleil luit à la chandeleur, le loup rentre dans son trou pour 6 semaines
(l’ours rentre dans son trou pour quatre semaines)


Cwand l’lurson (2) veût si ombe al Tchandl’eûse, i r’mousse è s’trô po sî saminnes
Quand le hérisson voit son ombre à la Chandeleur, il rentre dans son trou pour six semaines

El Cand’leuse si l’solèye lut so lès candèyes, l’ours se r’much devins s’trô po chi s’minnes
(Marche lez Ecaussinnes)

A la Chandeleur, si le soleil luit sur les chandelles, le hérisson se retire dans son trou pour six semaines

Ine fèye qu’on arive al Tchand’leûr, I gn-a l’ivièr qui pleûre Ou bin il è-st-è fleûr
Une fois qu’on arrive à la Chandeleur, il y a l’hiver qui pleure ou bien il est en fleur

Li grandmesse dè l’Chandl’leûr Promette on bai osté
Qwand so l’timps qui l’office deûre, L’solo lût so l’âté

La grand-messe de la Chandeleur promet un bel été
Quand, sur le temps que dure l’office, le soleil luit sur l’autel


Qwand al Tchand’leur, li solo lût sol l’åté, In-a cop o sî saminnes à djaler
Quand à la Chandeleur, le soleil luit sur l’autel, il y a encore pour 6 semaines à geler

Pou qu’on pôye dire qui l’hivièr pleûre , al Tchand’leur
I fât qui l’solo so l’åté lûsse à gran’messe sins dézister

Pour qu’on puisse dire que l’hiver pleure, à la Chandeleur,
Il faut que le soleil sur l’autel luise à la grand’messe, sans désister


Si l' solê loût s' l' åté l' djou des tchandeyes timp d' messe,
lu leû rinture dins s' trô pou carante djous.

Si le soleil luit sur l’autel le jour des chandelles, pendant la messe,
le loup rentre dans son trou pour quarante jours (Basse-Ardenne)


Tchandlé derrière, D’ji m’fou d’l’ivièr (Nivelles)
Chandeleur derrière, je me fous de l’hiver

A l’Sint Blaise, Les tèheûs sont mêsses (3)
A la saint Blaise (3 février), les tisserands sont maîtres
(Anciennement, les tisserands chômaient à la saint Blaise)

Al Sint Mindjô (4), li frud Pice bin lès duts (Hu)
A la Saint Mengold (8 février), le froid Pince bien les doigts (Huy)

Sint Matias Spèye lès glaces
Saint Matthias (24-2) Brise les glaces

Avonne di fèvrî, Avonne di grunî
Avoine de février, avoine de grenier

Cwand l' bijhe roveye fevrî, ele ni roveye nén may
OU Cand l' bîje rouviye fèvrî, ile nu rouviye nin mêy

Quand la bise oublie février, elle n’oublie pas mai (Basse-Ardenne)

Cwand i fwait laid l’doze di fevrî, i fwait laid shijh samwinnes etires
Quand il fait laid le douze février, il fait laid six semaines entières

Dèl nîve di fèvri, c'èst d'l'êwe dins on pani
De la neige de février, c’est de l’eau dans un panier

Fèvrîr a onze bès djoûs
Février a onze beaux jours

Févrîr li r’bot, qwand i s’boute, C’est l’pus mwé d’tot
Février le nain, quand il s’y met, c’est le plus mauvais de tous

Li mårdi dè Carnaval (7), on magne dès pans dorés, èt l’mércridi, dèl vète djote po n’nin èsse magnî des mohètes
Le mardi du Carnaval, on mange des pains perdus, et le mercredi, du chou vert (frisé) pour ne pas être mangé par les mouchettes

Li mwès d’fèvrîr , C’est l’pus coûrt èt l’pus fîr
Le mois de février, c’est le plus court et le plus fier

Lu ptit mwès est l' pu mèchant des mwès.
Le petit mois est le plus méchant des mois

Nîve do moes d’fevrî våt fumî
De la neige du mois de février vaut du fumier

Plouve ou moes d’fevrî våt d’l’ansene (5)
De la pluie au mois de février vaut du purin

Qwand i fè lèd l’doze dè p’tit meus, i fè lè sî saminnes â long
Quand il fait laid le 12 du petit mois, il fait laid six semaines au long

Si fevrî djowe di s' dirî, måss trouve ses poteas plins.
Si février joue de son derrière, mars trouve ses flaques d’eau pleines
(s'il y a du dégel à la fin du mois!)


Si fèvrîr èst bè, djamây in’ måque Di djaler l’dimègne di Pâques
Si février est beau, jamais il ne manque de geler le dimanche de Pâques

Si fèvrîr èst lèd, djamây in’ mâque Di djaler l’dimègne di Pâques
Si février est laid, jamais il ne manque de geler le dimanche de Pâques (6)




NOTES :
1)puits de mine: de l'ancien haut allemand "bûr", maison, sans doute la hutte primitivement construite sur la bouche du puits

2)lurson: de l'ancien français"ireçon", dérivé du latin "ericius"

3)tèheus: du latin texere

4)Mengold:patron de la ville de Huy. Seigneur anglo-saxon du 10e siècle qui, après de nombreux combats, se consacra à la vie religieuse et fut massacré dans son oratoire . On lui édifia une église qui devint le lieu d'un pèlerinage. Jeux de la St Mengold, farandoles où l'on chantait:
Èt , tortos, brèyans bin hôt: Vîv li fièsse à Sint Mindjô!
Et tous crions bien haut; vive la fête de St Mengold!

5) de l’ancien français « ensainer », graisser, dérivé du latin « sagimen »

6) Laquelle des deux versions est la bonne? A vérifier!

7)En réalité, on mange une potée aux chou le mardi gras, avec des saucisses, et le Carême commence le lendemain






Tous les dictons :
Printemps - Eté - Automne - Hiver
Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre - Décembre


index & contact