Histoire & Patrimoine
des Rivières & Canaux


Accès direct à la carte de France interactive des voies navigables

Page d'accueil
patrimoine fluvial

Lexique
fluvial et batelier

Dictionnaire
des bateaux

Les rivières et les canaux Index alphabétique des rivières et canaux Index des rivières et canaux par bassins Index des rivières et canaux par types M'écrire
Pensez à visiter le (modeste) rayon librairie, conférences et animations.... ...et les niouzes !
Cette page peut comporter des imprécisions, voire des erreurs. Merci à vous de me les signaler !
< voie d'eau précédente
Voie d'eau suivante >
    Canal de Roubaix ,
Marque canalisée,
et canal de Tourcoing
  

 

Ce canal qui unit la France et la Belgique est en pleine renaissance.

Colligny

L'écluse de Cottigny

 

 

Bassin versant
Escaut

Sous-bassin
Deûle

Type de voie d'eau
Rivière canalisée (la Marque) suivie d'un canal de jonction à bief de partage

Relie
La Deûle au canal de l'Espierre et à l'Escaut

Origine physique et administrative
Marquette (Nord)
à la cote 14,12 m

Extrémité physique et administrative
Frontière belge (Nord) à la cote 17,72 m

Altitude du bief de partage
33,90 m

Sens conventionnel de descente
De Marquette à la Belgique

longueur
20 km en France auquels il faut ajouter :
embranchement de Croix : 2 km
embranchement de Tourcoing : 2 km

Nombre d'écluses
13 (8 versant Deûle - dont 2 sur la Marque canalisée et y compris celle de l'embranchement de Croix- et 5 versant Escaut)

Gabarit
A l'origine, gabarit "Becquey", soit 30,40 m sur 5,20 m, mouillage 1,60 m, hauteur libre 3 m.
Actuellement : gabarit "Freycinet", soit 39 m sur 5,20 m, mouillage 2,20 m, hauteur libre 3,50 m

Temps minimum de parcours
Une journée

 

 

Structure administrative de rattachement
Service navigation du Nord Pas-de-Calais, subdivision de Lille

Statut actuel
Radié, géré par l'Etat (VNF)
Mais réhabilitation en cours

Raisons de sa construction
Relier directement la Deûle à l'Escaut

Compagnie concessionnaire à l'origine de sa création
Compagnie du Sieur Brame (1826)

Personnalités importantes ayant contribué à sa construction

Préfiguration
Vauban, fin XVIIe, M.Cordier (1824). Celui-ci projette un canal à petite section, à l'imitation du canal de Charleroi en Belgique et du canal de Berry en France.

Conception

Modernisation Freycinet

Commencé en
1826

Mis en service de Marquette à Croix en
1831

Concédé à
Jacques Messen en 1839

Mis en service de l'Escaut à Roubaix en
1843

Mis en service totalement en
1877

Ouverture de l'embranchement de Tourcoing :
1893

Racheté par l'Etat et la ville de Roubaix en
1856

Fermé en
1985

Réouverture prévue pour
2009 (projet "Blue Links")

 

Le canal à Roubaix, au début du XXe siècle

L'écluse de Marcq-en-Baroeuil, occupée par une bélandre vide avalante.

Le pont levant du Galon d'Eau, au début du XXe siècle

 

 

Quelques vues du canal de l'Espierre, qui prolonge le canal de Roubaix en Belgique jusqu'à l'Escaut, dues à Alain, de Leers, que nous remercions.

Le canal de Roubaix franchit ici la frontière Belge à Leers (France), et se prolonge en canal de l'Espierre vers la première écluse belge que l'on devine au fond.

Pont-levis récemment rénové sur le canal de l'Espierre à hauteur de Saint Lèger (Belgique).

L'écluse se trouvant sous le pont de la route de Courtrai à Tournai (Belgique).

 

Ouvrages remarquables
Usine élévatoire
de pompage dans la Deule
Ponts levants de Tourcoing et de Wasquehal

Système alimentaire
Usine élévatoire de pompage dans la Deule, à Saint-André

Le futur système sera un pompage à chaque écluse.

Voies d'eau adjacentes :
Aucune

Principales villes traversées :
Roubaix, Tourcoing, Wasquehal

Départements concernés :
Nord

 

Remarques


Le canal de l'Espierre

Le canal de l'Espierre est le prolongement en Belgique du canal de Roubaix, jusqu'à l'Escaut. Il comprend 3 écluses sur 8,4 km. Voir ce site. (Retour au texte)

 

 

Trois vues anciennes de l'écluse de Wasquehal

L'embranchement de Tourcoing, au début du XXe siècle

Le pont-levis du Hallot, sur le même embranchement de Tourcoing

Le même de nos jours

 

Liens :

Le canal et le port de Roubaix

Histoire du canal

Flânerie roubaisienne (on y voit, entre autres, une animation très bien faite montrant l'évolution du projet et l'histoire du canal) 


L'embranchement de Croix

L'embranchement de Croix est un vestige des premiers travaux de ce canal qui, à l'origine, devait prendre un trajet plus direct de celui finalement adopté. Il ne mesure aujourd'hui plus que 400 m, l'écluse étant hors service. Le parc Barbieux a été construit sur l'emplacement de ce premier tracé inachevé du canal (un passage en voûte était prévu à l'origine). (Retour au texte)

 

L'écluse de Marquette au début du XXe siècle

Masure

L'écluse de Masure, et le début du bief de partage

Roubaix Triest

L'écluse du Triest
(reconstitution graphique de Charles BERG 1990)

 

< voie d'eau précédente
Voie d'eau suivante >
Accès direct à la carte de France interactive des voies navigables

Page d'accueil
patrimoine fluvial

Lexique
fluvial et batelier

Dictionnaire
des bateaux

Les rivières et les canaux Index alphabétique des rivières et canaux Index des rivières et canaux par bassins Index des rivières et canaux par types M'écrire
Pensez à visiter le (modeste) rayon librairie, conférences et animations.... ...et les niouzes !
Cette page peut comporter des imprécisions, voire des erreurs. Merci à vous de me les signaler !
Retrouvez les bateaux fluviaux du nord de la France dans le CDrom "Bateaux des Rivières et Canaux de France", version très enrichie (plus de textes, plus d'illustrations, et même quelques bateaux supplémentaires) du département "Bateaux" du présent site, édité par l'association HiPaRiCa. Voir la présentation et la commande ici et ici.