Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Les mots arabes d'origine latine - Forum arabe, berbère, hébreu - Forum Babel
Les mots arabes d'origine latine
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8562
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 06 Nov 11, 10:17 Répondre en citant ce message   

Note préliminaire : ce travail fait suite aux Mots arabes d'origine grecque.
Source : Andras Rajki, A. E. D. (Arabic Etymological Dictionary) 2002
**************************************************************

عسكر askar : “troupe armée”, de exercitium, “exercice, exercice militaire”

Remarques :
1. J’aurais plutôt choisi exercitus, “armée, corps de troupes”.
2. Ce mot est probablement à l’origine du français lascar. (Voir le mot du jour lascar).

ألماس ʾalmās : “diamant”, de adamas, même sens.

Question : le latin étant un emprunt au grec αδαμας, le mot arabe ne serait-il pas lui aussi plutôt d’origine grecque ?
(Voir le mot du jour adamantin).

بيطري baiṭarī : “vétérinaire”, du latin tardif vetarius ?

Question : Ce mot est-il attesté ? Ne serait-ce pas plutôt veterarius, “de vieille date” ? Ou tout simplement veterinarius , « relatif aux bêtes de somme, vétérinaire ; médecin vétérinaire », donné par le TLF comme étymon de l’équivalent français ?
(Voir le mot du jour vetus).

برقوق barqūq : “prune, abricot”, de praecox, “précoce”

(Voir la grande famille CUISINE et le mot du jour abricot)

برفير birfir : “pourpre”, de purpur

Remarque : plutôt purpura, même sens.
Question : le latin étant un emprunt au grec πορφυρα, “coquillage dont on tire la pourpre”, le mot arabe ne serait-il pas lui aussi plutôt d’origine grecque ? (Chantraine pense que le mot grec a été emprunté au Proche-Orient...)
(Voir le mot du jour porphyre).

بظريق biṭrīq : “patricien”, de patricius, même sens

Remarques :
1. Pour Reig, biṭrīq = “pingouin”, sans doute par métaphore, et pour Kazimirski, “général d’une armée chrétienne”. Wehr donne les trois traductions.
2. Voir بطريك baṭrīk : “patriarche”, issu de πατριάρχης, dans Les mots arabes d’origine grecque.

(À suivre)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8562
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 07 Nov 11, 8:33 Répondre en citant ce message   

(Suite 1)


بركان burkān : “volcan”, de Vulcanus, “Vulcain”

بريد barīd : “courrier, messager”, du latin tardif veredus, “cheval de poste”.

Remarque : probablement via le grec byzantin βέρεδος (Voir le mot du jour palefroi).

بتولة batūla : “bouleau”, de betula, “bouleau”

Remarque : plutôt betulla. Et en arabe on écrit aussi بتولا

دينار dīnār : “denier, dinar”, de denarius, “denier”

Remarque : Le TLF précise que le bas grec δηνάριον a probablement servi d’intermédiaire.

فيلا fīlā : “villa”, de villa, même sens. (grande famille VICINAL)

Remarque : simple transcription. Wehr a choisi villā.

جنّ ǧinn : “génie ; démon”, de genius, divinité qui préside à la naissance. (grande famille GENS)

Remarque : C'est l'option de Rajki. Elle ne fait pas l'unanimité. Certains pensent que ce mot relève de la racine homonyme ǧanna, "rendre fou", d'origine inconnue. D'autres qu'il relève de la racine ǧanna, "cacher, couvrir", d'origine sémitique, et que ces deux racines n'en font qu'une.
(Voir le mot du jour djinn)

جمرك ǧumruk : “douane”, du latin tardif commercium.

Remarques (qui tiennent compte du post qui suit) :
1. Rajki écrit kumruk mais c'est la graphie turque.
2. Il écrit excommercium mais on peut se contenter de commercium, le préfixe ex- ne semblant pas avoir eu d'incidence sur l'arabe.

إسمنت ʾismant : “ciment”, de caementum, “moellon, pierre de taille”. (grande famille CADENCE, Homonymes et faux frères, et note 2).


(À suivre)


Dernière édition par Papou JC le Saturday 03 Dec 11, 13:07; édité 5 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2933
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 07 Nov 11, 9:17 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
جمرك ǧumruk : “douane”, du latin tardif excommercium.
Remarques :
1. Rajki écrit kumruk mais ce doit être une coquille.
2. J’ignore ce qu’a signifié excommercium. Si quelqu'un le sait ...

C'est le mot turc, semble-t-il.
L'origine commercium est déjà évoquée par Sacy.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2933
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 07 Nov 11, 10:48 Répondre en citant ce message   

Ce fil est l'occasion de m'instruire. En fait, il semble que le turc doive plutôt le mot au grec kommerkion, car il hérite de l'organisation de l'empire byzantin. Le mot grec vient du latin, certes, mais est probablement une adaptation spécifique à l'empire oriental.
Le kommerkion, recouvré par le commerciaire, représentait 10% de la valeur de la marchandise (mais a été ramené à 2% à d'autres époques, comme quoi les problèmes d'ajustement du niveau des taxes ne datent pas d'aujourd'hui).
Cf. Histoire mondiale de la douane et des tarifs douaniers.
Comme le disait Sacy, Du Cange a pour commercium une attestation dans ce sens : Commercium, Tributum quod pro mercibus seu pro Commercio, a mercatoribus pensitatur. Mais elle date du XIIe siècle et est probablement plus inspirée par l'économie byzantine que par le monde latin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8562
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 07 Nov 11, 11:00 Répondre en citant ce message   

Babel nous donne à tous l'occasion de nous instruire mutuellement !

Ta dernière remarque est générale : c'est par le grec que les mots latins sont venus à l'arabe, c'est évident, mais ils n'en sont pas moins latins à l'origine, ce qui justifie de les différencier des autres, vraiment d'origine grecque, faute de pouvoir remonter plus haut. Quand on parle d'origine, on sous-entend toujours, de toutes façons, "la plus ancienne connue".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8562
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 07 Nov 11, 16:43 Répondre en citant ce message   

(Suite 2)


كربال ou غربال kirbāl ou ġirbāl : “crible”, de cribellum, même sens. (Voir la grande famille CRIBLE)

Remarque : Rajki vocalise la variante ġarbāl.

منديل mandīl : “mouchoir”, du latin tardif mantellum, “manteau, couverture” (cf. esp. mandíl, "tablier")

Remarque : en espagnol, mantel, "nappe", est issu de mantele, même sens. On voit que mantel et mandíl sont de très proches parents.

ميل mīl : “mile, mille (distance)”, de mille, “un millier, mille”

قلاية qallāya : “cellule”, de cella, “petite chambre, cellule”. (Voir la grande famille CELER)

قنديل qandīl : “lampe”, de candela, “cierge, chandelle” (cf. esp. candíl, "lampe à huile")

قصر qaṣr : “château”, de castrum, “retranchement, lieu fortifié” (cf. esp. alcázar)

Remarque : on voit que les mots espagnols castillo et alcázar sont eux aussi de très proches parents.

قيصار qayṣār : “empereur”, de Caesar, “César, empereur” (cf. Kaiser, Tsar)

قرش qirš : “piastre”, de grossus, “gros (nom d’une monnaie)”

Remarque : grossus qualifie un denarius sous-entendu. Voir la note qui suit.
Note : Le gros de Prague (en tchèque : pražský groš, en allemand : Prager Groschen, en latin : grossus pragensis, en polonais : grosz praski) est une unité monétaire d'argent, créée sur les conseils de banquiers et d'avocats lombards, en 1300, par le roi de Bohême Venceslas II. Elle est longtemps la monnaie de référence en Europe centrale. Son nom est issu du latin denarius grossus ou gros denier. (Wikipedia)

(À suivre)


Dernière édition par Papou JC le Sunday 13 Nov 11, 12:07; édité 3 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8562
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 08 Nov 11, 6:19 Répondre en citant ce message   

(Suite 3 et dernière)


قسّط qassaṭa : “rationner, répartir, fractionner”, du latin sextarius, “un sixième ; setier” ou du grec ξεστης [xestês], même sens.

Remarque : étymologie plus que douteuse, de toutes façons. Ce verbe est un dérivé plus évident du nom qisṭ, “équité, justice dans le partage ; dose, lot, part”. Georges Bohas ne manquerait pas de l’associer sous un même étymon qs à d’autres racines en qs- qui relèvent du même sémantisme, notamment qsm, “diviser, fractionner”.

سجّل saǧǧala : “enregistrer”, de sigillum, « sceau, seing », diminutif de signum.

سمت samt : “sentier”, de semita, même sens

Remarque : samt étant l’étymon de zénith et azimut, on voit que ces deux mots sont eux aussi finalement d’origine latine.

سقلبي saqlabī : “slave”, du latin médiéval sclavus, “slave ; esclave” (Voir grande famille CLOVIS, Curiosités, esclave)

سطل saṭl : “seau”, de situla, même sens.

صراط ṣirāṭ : “route”, du latin tardif strata (via), “chaussée” (cf. it. strada, angl. street)

سليماني sulaimānī : “chlorure de mercure”, du latin médiéval sublimatum, même sens.

Remarque : avec contamination évidente de sulaimān, “Salomon”

أوقية ʾūqia : “once”, de uncia, même sens


Dernière édition par Papou JC le Tuesday 08 Nov 11, 16:34; édité 4 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8562
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 08 Nov 11, 6:28 Répondre en citant ce message   

Voir aussi
Etymologie de "katiba"
Les traces de latin dans les parlers d'Afrique du Nord
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8562
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 09 Nov 11, 7:12 Répondre en citant ce message   

LISTE COMPLÉMENTAIRE : Mots absents du dictionnaire de Rajki (ou d'origine latine via l'italien)


- دومان dūmān : “gouvernail, timon”, de l’italien timone, même sens

Remarque : l’italien timone est issu, comme le français timon, du latin populaire timonem, accusatif de timo, altération de temo, -onis « flèche d'un char, d'une charrue, perche, traverse ». Il pourrait s’agir d’un terme d’origine gauloise.


- فربيون farbiyūn : « euphorbe », du latin impérial euphorbea, euphorbia, même sens, du nom d'Euphorbus, médecin du roi de Mauritanie Juba.


- فاتورة fātūra : “facture”, de l’italien fattura, même sens

Remarque : l’italien fattura est issu, comme le français facture, du latin impérial factura, « façon, fabrication », d'origine populaire.


- فراولة firāula : “fraise”, de l’italien fragola, même sens

Remarques :
- Reig vocalise farāwula.
- l’italien fragola est issu, comme le français fraise, du latin populaire fraga, pluriel neutre du classique fragum, « fraise (des bois) ».


- فرن furn : "fourneau, boulangerie", de furnus, via l’italien forno, même sens

Remarque : le mot est bien chez Rajki mais il n'en donne que l'origine italienne.


- إفريز ʾifrīz : « frise », du bas latin phrygium (opus), « ouvrage phrygien », via l'italien dialectal du Nord friso, freso, correspondant à l'italien fregio, attesté comme terme d'architecture.


- لغم laġam : “mine (explosive)”, de l’italien laguna, “lagune”

Remarques :
- étymologie douteuse, quand bien même l’explosion d’une mine peut engendrer un grand trou...
- l’italien laguna est issu, comme le français lacune, du latin lacuna, « fossé, trou ».


- لوكاندة lūkānda : “hôtel bon marché, pension de famille” de l’italien locanda, même sens

Remarques :
- lūkānda est de l’arabe égyptien.
- l’italien locanda est issu du latin locanda, féminin de locandus, gérondif du verbe locare, « placer ; louer ».


- مودة ou موضة mūda ou mūḍa : “mode”, de l’italien moda, même sens

Remarque : l’italien moda est issu, comme le français mode, du latin modus (qui était masculin), « mesure, étendue ; modération » et divers autres sens en musique et grammaire.


- قمیص qamīṣ : "chemise", du latin tardif camisia, même sens, d’origine inconnue.

Remarque : le mot est bien chez Rajki, mais rattaché à un verbe qamaṣa dont il ignore l'origine.


- قنطار qinṭār : “quintal”, du latin tardif centenarium, « poids de cent livres », via le grec médiéval κεντηνάριον [kentênarion].

Remarque : le mot français quintal est issu de l’arabe qinṭār par l'intermédiaire du latin médiéval quintale.


- طاولة ṭāwila : “table”, de tabula, “planche”

Remarque : le mot est bien chez Rajki, mais vocalisé ṭawula et donné comme issu de l'italien tavola.


- وابور wābūr : “machine à vapeur, locomotive, train ; réchaud à kérosène ”, de l’ialien vapore, “vapeur”

Remarques :
- il existe une variante populaire bābūr ; c’est celle que donne Rajki, avec le seul sens de “locomotive”.
- l’italien vapore est issu, comme le français vapeur, du latin vapor, même sens.


Dernière édition par Papou JC le Tuesday 15 Nov 11, 8:21; édité 10 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cuauhtémoc



Inscrit le: 22 Feb 2007
Messages: 102
Lieu: Metz (Divodorum)

Messageécrit le Wednesday 09 Nov 11, 7:40 Répondre en citant ce message   

Le mot فرن furn "four", "fourneau", "boulangerie" ne vient-il pas du latin "furnus" (même sens)?

Et d'où provient l'origine de قمیص qamīṣ "chemise" ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8562
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 09 Nov 11, 8:39 Répondre en citant ce message   

Cuauhtémoc a écrit:
Le mot فرن furn "four", "fourneau", "boulangerie" ne vient-il pas du latin "furnus" (même sens)?

Oui, bien sûr, via l'italien forno d'après Rajki, mais je le rajoute volontiers.

Cuauhtémoc a écrit:
Et d'où provient قمیص qamīṣ "chemise" ?

Du latin camisia, probablement.

Merci pour votre contribution ... et pour m'avoir indirectement incité à aller voir du côté des mots dits "d'origine italienne" !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti
Animateur


Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1593
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Friday 18 Nov 11, 12:02 Répondre en citant ce message   

Peut-on ajouter le mot "burtuqāl" برتقال pour "orange" ? Il me semble que le sicilien utilise encore ce mot avec le même sens. Le mot fait penser à "Portugal" (de Portus Cale, "port de Gaya" - source). J'ignore si les deux sont reliés.

Je pense aussi à "fulūs" فلوس, "argent", qui, je l'avais lu quelque part, viendrait de "follis" (feuille) en latin.

Pourrait-on me confirmer ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8562
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 18 Nov 11, 12:26 Répondre en citant ce message   

Pour flousse, voir fils, le singulier (il y est, bien sûr !)

Pour burtuqāl, c'est une possibilité, je vais y réfléchir. L'étymon est "Portugal"... Peut-on dire que le mot est d'origine latine ?... C'est un cas un peu particulier ... Un nom commun ayant un toponyme comme étymon ... Il doit y avoir d'autres exemples... A voir.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2933
Lieu: Paris

Messageécrit le Friday 18 Nov 11, 13:23 Répondre en citant ce message   

Ben oui, tchina, l'autre nom arabe de l'orange !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti
Animateur


Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1593
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Saturday 19 Nov 11, 1:03 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Un nom commun ayant un toponyme comme étymon ... Il doit y avoir d'autres exemples... A voir.
Le premier exemple qui me vient à l'esprit, c'est "un spa" en français, qui vient de la ville de Spa (en Belgique, pas loin de chez moi) - source.

Papou JC a écrit:
Pour flousse, voir fils, le singulier (il y est, bien sûr !)

Ah oui, pardon, je n'avais pas vu qu'une page web contenait plus de mots que ce sujet.
J'ignorais que le mot venait du grec "pholis" (plaque, écaille) et pas de "follis" (feuille) comme je croyais.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3









phpBB (c) 2001-2008