Histoire & Patrimoine
des Rivières & Canaux


Accès direct à la carte de France interactive des voies navigables

Page d'accueil
patrimoine fluvial

Lexique
fluvial et batelier

Dictionnaire
des bateaux

Les rivières et les canaux Index alphabétique des rivières et canaux Index des rivières et canaux par bassins Index des rivières et canaux par types M'écrire
Pensez à visiter le (modeste) rayon librairie, conférences et animations.... ...et les niouzes !
Cette page peut comporter des imprécisions, voire des erreurs. Merci à vous de me les signaler !
< voie d'eau précédente
Voie d'eau suivante >
  Canal de l'Est
soit aujourd'hui :
canal des Vosges
et canal de la Meuse
 

 

Le canal de l'Est qui, avec ses 394 km, était le plus long de France, était scindé en deux parties sud et nord. Dans un but de promotion touristique, celles-ci ont été renommées respectivement "Canal des Vosges" et "Canal de la Meuse" en 2003. Nous présentons ici les deux branches séparément, comme les deux canaux différents qu'elles sont devenues. Nous présentons aussi le canal de jonction de Nancy.

 

Canal des Vosges (ancienne branche sud)

FontenayLC

Le canal vers Fontenoy-le-Château (Photo Marc Debeer, site Bord à bord)

 

 

Bassins versants
Rhône, Rhin

Sous-bassins
Saône, Moselle

Type de voie d'eau
Canal de jonction à bief de partage

Relie
La Saône à la Moselle

Origine physique et administrative
Corre-sur-Saône (Haute-Saône)
à la cote 223,15 m

Extrémité physique et administrative
A l'origine : Toul (Meurthe-et-Moselle) à la cote 206,32m

Aujourd'hui : Neuves-Maisons (Meurthe-et-Moselle) à la cote 220 m

Altitude du bief de partage
361 m

Sens conventionnel de descente
De la Saône à la Moselle

longueur
A l'origine : 150 km dont l'embranchement d'Epinal : 3 km sans écluse

Aujourd'hui : 123 km dont l'embranchement d'Epinal : 3 km sans écluse

 

 

Structures administratives de rattachement
Service navigation de Rhône-Saône, subdivision de Port-sur-Saône
Service navigation du Nord-Est, subdivisions de Epinal, Nancy et Toul

Statut actuel
En service, géré par l'Etat (VNF)

Raisons de sa construction
Créer une ligne navigable de façon à désenclaver la partie de la Lorraine restée française, suite à la guerre de 1870.

Compagnie concessionnaire à l'origine de sa création
(à voir)

Personnalités importantes ayant contribué à sa construction

Préfiguration
Les Romains avaient déjà, dit-on, songé à une liaison fluviale de la Saône à la Moselle, Le Craulx (XVIIIe s.)

Conception

Modernisation Freycinet
Construit directement sur ce gabarit

Commencé en
1875

Mis en service en
1887

Construit par l'Etat

 

Le canal à Epinal, au début du XXe siècle. Le bateau au premier plan est une mignole des Ardennes.

FontenayLC2

Le canal vers Fontenoy-le-Château (Photo Marc Debeer, site Bord à bord)

Vue panoramique de Pont-Saint-Vincent, dans les années 1950.

 

Nombre d'écluses
A l'origine : 99 (46 versant Saône et 53 versant Moselle)

Aujourd'hui : 93 (46 versant Saône et 47 versant Moselle)

Gabarit
gabarit "Freycinet", soit 39 m sur 5,20 m, mouillage 2,20 m, hauteur libre 3,50

Temps minimum de parcours
4 à 5 jours

Ouvrages remarquables
Rigole alimentaire du canal, dite "de Bouzey"
Pont-canaux
de Flavigny, Golbey et Châtel-sur-Moselle
Echelle d'écluses
de Golbey
Ponts tournants
à bras de Selles et Thunimont
Passerelle flottante de Neuviller

Système alimentaire
Etangs-réservoirs
la Moselle à partir d'Epinal

Voies d'eau adjacentes :
Aucune

Principales villes traversées :
Fontenoy-le-Château, Epinal

Départements concernés :
Meurthe-et-Moselle, Vosges, Haute-Saône

Remarques

la partie du canal comprise entre Neuves-Maisons et Toul est passée à la Moselle à grand gabarit.

 

Belle vue ancienne d'une mignole dans l'écluse de Selles

La rigole alimentaire de Bouzey, à Arches, au début du XXe siècle. Elle prend son origine dans la Moselle à Saint-Etienne-lès-Remiremont et rejoint le réservoir de Bouzey après avoir parcouru plusieurs dizaines de kilomètres.

Les ponts-canaux de Flavigny (di-dessus) et Golbey (ci-dessous) au début du XXe siècle

Le port de Pont-Saint-Vincent au début du XXe siècle. Derrière le premier bateau (une péniche flamande), semble se trouver une bricole sarroise.

FontenayLC3

Le canal à Fontenoy-le-Château (Photo Marc Debeer, site Bord à bord)

Le même site de Fontenoy au début du XXe siècle. Le bateau qui quitte l'écluse est une mignole ardennaise.

Le débouché sud du canal dans la Saône, à Corre, au début du XXe siècle

Vue rapprochée du canal à Corre, à la même époque

Le canal à Bains-les-Bains (carte postale des années 1970)

 

Liens :

Tabatha-news : des niouzes et des documents (photos actus et cartes postales anciennes) de la Saône et du canal des Vosges

Le canal des Vosges est traité dans le guide fluvial n°4 des Editions du Breil

Canal de la Meuse (ancienne branche nord)

La Meuse à Pont-à-Bar, à la jonction du canal des Ardennes

 

 

Bassin versant
Rhin

Sous-bassin
Meuse

Type de voie d'eau
Canal latéral et rivière canalisée

Relie
Le canal de la Marne au Rhin
à la Belgique (la Meuse canalisée se prolonge au-delà)

Origine physique et administrative
Troussey (Meuse)
à la cote 205 m

Extrémité physique et administrative
Givet (Ardennes) à la cote 98,40 m

Sens conventionnel de descente
De Troussey à Givet

longueur
272 km

Nombre d'écluses
59

Gabarit
gabarit "Freycinet", soit 39 m sur 5,20 m, mouillage 2,20 m, hauteur libre 3,40 m. Cependant la Meuse à partir de Givet accueille des bateaux de 1500 t.

Temps minimum de parcours
9 à 10 jours

Ouvrages remarquables
Voûtes de Koeurs, Verdun, Revin et Ham
Ponts superposés
de Sorcy-Saint-Martin

 

 

Structure administrative de rattachement
Service navigation du Nord-Est, subdivisions de Void, Verdun, Charleville et Givet

Statut actuel
En service, géré par l'Etat (VNF)

Raisons de sa construction
Créer une ligne navigable de façon à désenclaver la partie de la Lorraine restée française, suite à la guerre de 1870.

Compagnie concessionnaire à l'origine de sa création
(à voir)

Personnalités importantes ayant contribué à sa construction

Préfiguration
XX

Conception

Modernisation Freycinet
Construit directement sur ce gabarit

Commencé en
1875

Mis en service en
1887

Construit par l'Etat

 

L'écluse et les ponts de Sorcy, au début du XXe siècle.

Le canal à Chooz, au début du XXe siècle

L'écluse d'Euville, au début du XXe siècle

Un bateau-promenade en partance de Givet, au début du XXe siècle.

Le même bateau à Haybes

Un autre bateau-promenade à Waulsort

 

Système alimentaire
la Meuse

Voies d'eau adjacentes :

Chiers, Canal des Ardennes

Principales villes traversées :
Verdun, Sedan, Givet, Revin, Laifour, Charleville-Mézières

Départements concernés :
Ardennes, Meuse

Origine du nom de la rivière Meuse
César évoque Mosa, d'une racine hydronomique pré-latine.

Remarques

Le canal de la Meuse, ancien canal de l'Est, branche nord, se présente comme une alternance de dérivations en site propre et de râcles, et ce surtout après sa jonction avec le canal des Ardennes, à Pont-à-Bar. Le canal de Glaire, long de deux kilomètres, en aval de Sedan est une de ces dérivations. En amont de la même ville se trouve la dérivation de Remilly, longue de 5 kilomètres.

Le port de Givet qui fut dans les années 1960 le premier port fluvial de France avec des pointes à plus de 1,7 Mt par an avant de connaitre plusieurs décennies de quasi-abandon, est en train de redevenir un port de première importance en se dotant de nouveaux aménagements adaptés au transport fluvial moderne.

 

Ambiance estivale au bord de la Meuse au début du XXe siècle, tandis qu'un remorqueur fait entrer un bateau dans l'écluse de Revin.

Le canal aux Dames de Meuse, au début du XXe siècle

Le canal passait dans les fortifications de Mézières, avant que celles-ci soient détruites

.

La mêrme écluse en 2010

Le canal à la hauteur de la dérivation de Montcy-Saint-Pierre, à Charleville-Mézières.

L'écluse de Montcy au début du XXe siècle, avec une mignole avalante.

La même en 2010, sans la mignole et sous un temps de chien !

La Meuse à Deville, au début du XXe siècle.

Le canal à la sortie de la voûte de Revin

 

Liens :

Arduenn, site où vous trouverez de belles photos de la Meuse

Plaisances : la Meuse belge

Plaisances : la Meuse française

La Meuse à Namur

le canal de la Meuse est traité dans les guides fluviaux n°4 et 17 des Editions du Breil

Retrouvez ce canal (et d'autres) dans le livre "Les Ardennes à fleur d'Eau"

Partant du principe que la cuisine, c'est aussi du patrimoine, voici notre conseil gastronomique : Le Triskell, rue de l'Arquebuse tout près de la place Ducale à Charleville-Mézières. Certes, on n'est pas vraiment dans la cuisine traditionnelle ardennaise, car c'est, comme son nom peut le suggère, une crêperie bretonne. Mais peu importe, c'est très bon et recherché, sympa et pas cher.

Canal de jonction de Nancy

Arrivée sur le bief de partage

 

Bassin versant
Rhin

Sous-bassins
Meuse, Moselle, Meurthe

Type de voie d'eau
Canal de jonction à bief de partage

Relie
Le canal de la Marne au Rhin
(vallée de la Meurthe) à celui des Vosges (vallée de la Moselle)

Origine physique et administrative
Messein (Meurthe-et-Moselle)
à la cote 225,83 m

Extrémité physique et administrative
Laneuveville (Meurthe-et-Moselle) à la cote 200 m

Altitude du bief de partage : 240,83 m

Sens conventionnel de descente
De Laneuveville à Messein (pas bien logique, ça !)

longueur
10 km

Nombre d'écluses
18 (5 versant Moselle et 13 versant Meurthe)

Gabarit
gabarit "Freycinet", soit 39 m sur 5,20 m, mouillage 2,20 m, hauteur libre 3,50 m

Temps minimum de parcours
Une petite journée

Ouvrages remarquables
Usine élévatoire de Messein

Système alimentaire
Usine élévatoire de Messein

Voies d'eau adjacentes :
Aucune

Principales villes traversées :
Ludres, Fléville-devant-Nancy, Laneuveville-devant-Nancy

Structure administrative de rattachement
Service navigation du Nord-Est, subdivisions de Nancy et/ou Toul

Statut actuel
Fermé à la navigation (réouverture prévue été 2012), géré par l'Etat (VNF)

Raisons de sa construction
Offrir un raccourci aux bateaux venant de la Saône et se dirigeant vers l'Alsace, ou l'inverse, en leur permettant d'éviter la Moselle.

Compagnie concessionnaire à l'origine de sa création
(à voir)

Personnalités importantes ayant contribué à sa construction

Préfiguration
XX

Conception

Modernisation Freycinet
Construit directement sur ce gabarit

Commencé en
1875

Mis en service en
1887

Construit par l'Etat

 

L'entrée du canal vue depuis celui des Vosges. L'écluse est à droite, et le bâtiment est l'usine élévatoire de Messein.

Passage de l'alternat et arrivée à la première écluse côté Nancy

La deuxième écluse côté Nancy

 

 

Remarques

L'alimentation : un peu complexe pour un canal de 10 km !

Ce canal est alimenté en son bief de partage, par une rigole qui conduit, depuis l'usine élévatoire de Messein, l'eau de la Moselle. L'eau est tirée de la Moselle, au lieu-dit Le Jard un peu en amont de Flavigny-sur-Moselle. De là, elle est acheminée par une rigole parallèle au canal des Vosges, et un peu en contrebas de celui-ci, pour entrer dedans au lieu-dit Les Grands Paquis, vers l'étang du Breuil. La rigole quitte le canal aux Friches et le surplombe désormais jusqu'au-dessus de la dernière écluse du canal de jonction versant Moselle, à environ 230 m d'altitude. De là, l'usine refoule l'eau 15 mètres plus haut où elle se déverse dans une rigole qui, de là, rejoint gravitairement le bief de partageà 240,83 m.
Sur ce site, des photos aériennes de l'usine élévatoire de Messein.

Bonne nouvelle

Ce canal devrait rouvrir pendant l'été 2012. La boucle complète autour de Nancy va redevenir possible. Voir ici.

 

L'entrée du canal côté Nancy. Le bâtiment est l'usine élévatoire de Messein.

 

Lien : balade en vélo sur le canal de jonction de Nancy

Les photos du canal de jonction de Nancy sont de Jean-Pierre, du Tabatha. Grand merci à lui, et visitez son site Tabatha !

< voie d'eau précédente
Voie d'eau suivante >
Accès direct à la carte de France interactive des voies navigables

Page d'accueil
patrimoine fluvial

Lexique
fluvial et batelier

Dictionnaire
des bateaux

Les rivières et les canaux Index alphabétique des rivières et canaux Index des rivières et canaux par bassins Index des rivières et canaux par types M'écrire
Pensez à visiter le (modeste) rayon librairie, conférences et animations.... ...et les niouzes !
Cette page peut comporter des imprécisions, voire des erreurs. Merci à vous de me les signaler !
Retrouvez les bateaux fluviaux du nord-est de la France dans le CDrom "Bateaux des Rivières et Canaux de France", version très enrichie (plus de textes, plus d'illustrations, et même quelques bateaux supplémentaires) du département "Bateaux" du présent site, édité par l'association HiPaRiCa. Voir la présentation et la commande ici et ici.