Histoire & Patrimoine
des Rivières & Canaux


Accès direct à la carte de France interactive des voies navigables

Page d'accueil
patrimoine fluvial

Lexique
fluvial et batelier

Dictionnaire
des bateaux

Les rivières et les canaux Index alphabétique des rivières et canaux Index des rivières et canaux par bassins Index des rivières et canaux par types M'écrire
Pensez à visiter le (modeste) rayon librairie, conférences et animations.... ...et les niouzes !
Cette page peut comporter des imprécisions, voire des erreurs. Merci à vous de me les signaler !
< voie d'eau précédente
Voie d'eau suivante >
    Canal de Bourgogne   

 

Un grand et beau canal à la génèse très longue

Vendenesse

L'écluse de Vendenesse-en-Auxois. Au loin, Châteauneuf-en-Auxois.

 

En suivant ce lien, vous trouverez une présentation bien plus complète du canal de Bourgogne en plusieurs articles

 

Bassins versants
Seine, Rhône

Sous-bassins
Yonne, Saône

Type de voie d'eau
Canal de jonction à bief de partage

Relie
La Saône à l'Yonne

Origine physique et administrative
Saint-Jean-de-Losne (Côte d'Or)
à la cote 182 m

Extrémité physique et administrative
Migennes (Yonne) à la cote 79,77 m

Altitude du bief de partage
378,50 m (C'est le plus haut canal de France)

Sens conventionnel de descente
De Saint-Jean-d-L. à Migennes

longueur
242 km

Nombre d'écluses
189 (113 versant Yonne et 76 versant Saône)

Gabarit
A l'origine, gabarit "Becquey" un peu fluctuant, soit de 29,70 m à 31,34 m sur 5,17 à 5,23 m, mouillage 1,60 m, hauteur libre 3 m.
Actuellement, et depuis 1880, gabarit "Freycinet", soit 39 m sur 5,20 m, mouillage 2,20 m, hauteur libre 3,50 m
Mais attention : hauteur libre restreinte sous la voûte de Pouilly : 3,50 m à la clé de voûte, mais 3,10 m sur une largeur de 3 m, et seulement 2,20 m sur une largeur de 5 m. En revanche, le mouillage a une surprofondeur de 40 cm, soit un valeur totale de 2,60 m, ce qui permet aux éclusiers d'abaisser momentanément d'autant le bief de partage.

Plus long bief :
(à déterminer) (0 km)

Plus court bief :
(à déterminer) (0 m)

Plus haute écluse :
Germigny, n°103-104Y (5,50 m)

Moins haute écluse :
(à détermioner) (0 m)

Temps de parcours minimum
Deux semaines

 

Structure administrative de rattachement
Service navigation de la Côte d'Or, subdivisions de Dijon et Tonnerre

Statut actuel
En service, géré par la Région Bourgogne et VNF

Raisons de sa construction
Relier par voie fluviale la Méditerranée à Paris et la Manche, soit une connexion directe évitant Gibraltar aux marchandises.

Compagnie concessionnaire ayant permis son achèvement
Compagnie Jonas Hagerman

Personnalités importantes ayant contribué à sa construction

Préfiguration
H.Bradley, P.P.Riquet, Vauban, Thomassin, J.Abeille, J.Gabriel, J.B.de Régemorte, A.de Chézy

Conception
J.Abeille, J.Gabriel, J.R.Perronet, E.Gauthey, T.Dumorey, Ch.Forey, L.H.Sutil, Ph.Lacordaire

Modernisation Freycinet
1879-1882

Commencé en
1784

Mis en service en
1832

Racheté par l'Etat
le 3 mai 1853

Confié en gestion à titre expérimental à la Région Bourgogne depuis le 1er janvier 2010. Au vu de la faiblesse de moyens mis à sa disposition par l'Etat à la région Bourgogne cette gestion prendra fin le 31 décembre 2012.

 

Bourgogne carte

 

 

Escommes

La tranchée d'Escommes, et l'entrée de la voûte de Pouilly-en-Auxois.

Bourgogne Escommes

...et l'écluse d'Escommes. (dessin de Charles BERG 1991)

L'écluse de Braux, (n+14 versant Yonne) non loin de Pont-Royal, dans les années 50 (éditions La Pie)

Le pont-canal et l'écluse du Boutoir, à Brienon-sur-Armançon, au début du XXe siècle. L'endroit a peu changé, mais son environnement, si : il y a désormais une zone industrielle peu accueillante.


Le pont-canal de Saint-Florentin (1811) au début du XXe siècle. L'endroit n'a guère changé depuis.

Autre vue du pont-canal de Saint-Florentin, vu depuis l'Armançon

Le port de Tonnerre vu depuis l'écluse amont, au début du XXe siècle. On remarquera des bateaux de type "péniche flamande" de mariniers artisans indépendants à gauche, et en face quelques flûtes bourguignonnes de la compagnie HPLM.

 

Ouvrages remarquables
Voûte de Pouilly-en-Auxois
Pont-canaux
de Pont d'Ouche, Montbard, Brienon, Saint-Florentin
Usine électrique
de Pouilly-en-Auxois
Tranchée de Creusot
Vallée des quarante écluses de Marigny-le-Cahouët
Centre d'interprétation du canal à Pouilly-en-Auxois, avec toueur exposé
Barrages-réservoirs
de Chazilly, Grosbois, Cercey, Panthier, Tillot et Pont
Rigole de Grosbois
Gare d'eau
d'Escommes
Site
de Vandenesse-en-Auxois
Vallée
de l'Ouche

Non loin :
Forges de Buffon
Semur-en-Auxois
Châteauneuf-en-Auxois

Système alimentaire
Etangs-réservoirs et rigoles, prises d'eau dans les rivières parallèles (Ouche, Brenne, Armançon)

Voies d'eau adjacentes :
Aucune

Principales villes traversées :
Saint-Jean-Saint-Usage, Dijon, Pont-d'Ouche, Vandenesse-sur-Ouche, Pouilly-en-Auxois, Vénarey-les-Laumes, Montbard, Tonnerre, Saint-Florentin, Brienon-sur-Armançon, Migennes

Départements concernés
Côte d'Or, Aube, Yonne

Remarques

Menacé dans les années 1960 de comblement dans la vallée de l'Ouche, le canal fut sauvé par l'action de personnes comme Jacques de la Garde et Richard Parsons, entre autres

Deux anciennes écluses doubles

Deux écluses du versant Yonne étaient à l'origine doubles, celles de Germigny (106-107) et Migennes (114-115). Elles furent transformées en écluses ordinaires à sas unique lors de la modernisation Freycinet, mais leur numéros doubles conservés témoignent encore de leur ancienne configuration.

Plusieurs canaux en un seul

Le canal de Bourgogne est certes principalement un canal de jonction à bief de partage, mais on peut le subdiviser en 5 parties distinctes de la Saône à l'Yonne :

1 : un canal latéral à l'Ouche de Saint-Jean-de-Losne à Pont-sur-Ouche, (assez loin cependant de l'Ouche entre Dijon et la Saône)

2 : un canal à bief de partage proprement dit de Pont-sur-Ouche à Saint-Thibault (partiellement latéral à l'Armançon de Pouilly à Saint-Thibault)

3 : un canal de jonction par dérivation de l'Armançon vers la Brenne (par la tranchée de Creusot et l'échelle d'écluse de Marigny-le-Cahouet) de Saint-Thibault à Vénarey-les-Laumes

4 : un canal latéral à la Brenne de Vénarey à Buffon

5 : un second canal latéral à l'Armançon de Buffon à l'Yonne.

 

 

rigole

Ouvrage de prise d'eau de la rigole de remplissage de Panthier sur un ru, vers Commarin

Repe

L'écluse de la Rèpe, sous Châteauneuf-en-Auxois

Le petit port de Pouillenay

Le port de Pont-Royal

Plan d'écluse du canal de Bourgogne, par Jean-Rodolphe Perronet (fin XVIIIe siècle). Cliquer sur l'image pour la voir en grand.

 

En suivant ce lien, vous trouverez une présentation bien plus complète du canal de Bourgogne en plusieurs articles

Une conférence de l'auteur est également disponible sur l'alimentation du canal de Bourgogne.

En suivant cet autre lien, vous verrez une video de quelques instants de la traversée de la voûte de Pouilly-en-Auxois, avec la vision fugitive d'un des nombreux puits d'aération (aux 2/3 de la video à peu près).

En suivant ce troisième lien, vous verrez une autre video de la sortie de la voûte, sôté Escommes.

Le site de Cap Canal

Les dernières nouvelles du canal de Bourgogne sur le site de l'Entente des Canaux du Centre

Le Musée de la Batellerie de Saint-Jean-de-Losne

Plaisances : le canal de Bourgogne

Le site de l'association amie "Autour du Canal de Bourgogne"

Le site de l'office de tourisme de Pouilly-en-Auxois

Le canal de Bourgogne en photos par Sally Andrew

Voir aussi, sur l'ensemble des canaux du centre de la France, dont celui de Bourgogne, l'ouvrage "Les Canaux du Centre de la France", par Jean Sénotier, et auquel l'auteur de ce site a contribué, en vente ici.

Copinage éhonté : On trouvera aussi une description et un historique très précis de ce canal dans cet excellent livre de mon ami historien Philippe Ménager, paru en 2009 :

Canaux Bourguignons Menager

Le hic, c'est que, preuve de sa qualité, cet ouvrage est aujourd'hui épuisé. Mais il n'est pas interdit d'aller farfouiller sur Amazon ou ailleurs pour le dénicher.

 

Dans le port de Pouilly, le toueur attend ses clients. Remarquer les caténaires qui l'alimentent en électricité par un système de trolley.

Le toueur vient de prendre en remorque une flûte bourguignonne, et le convoi se dirige vers la voûte.

La tranchée de Pouilly au début du XXe siècle. Seul vrai changement, le toueur n'est plus en service. Là, il revient d'Escommes, de l'autre côté de la voûte, avec une flûte bourguignonne.

L'entrée du canal à Migennes. Au premier plan, l'Yonne, qui coule de droite à gauche (éditions La Pie, années 50)

De la même époque, l'autre extrémité du canal, à Saint-Jean-de-Losne. À droite se trouve la grande gare d'eau de Saint-Usage, reliée à la Saône par un goulet curieusement dépourvu de porte de garde, le linguet..

 

Lien : le canal de Bourgogne est traité intégralement dans le guide fluvial n°11 et partiellement dans le n°3 des Editions du Breil
< voie d'eau précédente
Voie d'eau suivante >
Accès direct à la carte de France interactive des voies navigables

Page d'accueil
patrimoine fluvial

Lexique
fluvial et batelier

Dictionnaire
des bateaux

Les rivières et les canaux Index alphabétique des rivières et canaux Index des rivières et canaux par bassins Index des rivières et canaux par types M'écrire
Pensez à visiter le (modeste) rayon librairie, conférences et animations.... ...et les niouzes !
Cette page peut comporter des imprécisions, voire des erreurs. Merci à vous de me les signaler !
Retrouvez les bateaux fluviaux de Bourgogne, du Centre, du Berry, dans le CDrom "Bateaux des Rivières et Canaux de France", version très enrichie (plus de textes, plus d'illustrations, et même quelques bateaux supplémentaires) du département "Bateaux" du présent site, édité par l'association HiPaRiCa. Voir la présentation et la commande ici et ici.