Dictionnaire étymologique basque


> Dictionnaire étymologique basque-français (nouvelle édition, 2022) [PDF]



A   B   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   R   S   T   U   X   Z  



écrire un mot basque :       
(ou le début d'un mot)

     

ou recherche dans la définition
écrire une partie d'un mot & sélectionner la langue :

    basque français
> Dictionnaire étymologique basque français-espagnol-anglais



le - Dictionnaire étymologique basque-français
le
Suffixe agentif: egin "faire" > egile "celui qui fait, acteur". Un suffixe agentif -le existe aussi en mongol et en bouroushaski.

le
(S) Suffixe observable en toponymie: Etxele (1377). Réduction de leku "lieu".

lebatz
(B) Merlu, colin (Zool.). Voir legatz.

legami
(XVIIe s.) Levain. Du gascon lebàmi.

legar
Présure. De legar "gravier".

legar
Gravier. D’une base *lag-/lak-/lek-/leg-, cf. lakar.

legarbedar
Caille-lait (Bot.). De legar "présure" et bedar "herbe".

legatz
(1620) Merlu, colin (Zool.). De legar, legatx "gravier, sable’’.

lege
(1545) Loi. Du latin lege(m).

legen
Dartre, lèpre. Métathèse de negel "id.".

legor
(G) Terre (ferme). Var. de leihor "id.".

lehen
(1258) Premier. Peut-être de *lenen ?

leher
(Xe s.) Pin (Bot.). Peut-être apparenté à lehertu "éclater" (écorce).

lehoin
(1562) Lion. De l’espagnol león.

leiar
Cristal, verre. De leiho "fenêtre".

leiarka
(1745) Lunette. De leiar "verre".

leiho
(1276) Fenêtre. Du roman *claio "claie, treillis".

lein
(S) Lisse, plan. Var. de leun "id.".

leinu
Race, lignage. Du lat. linea (FHV, 115).

leitezin
(1745) Illisible. De leitu "lire" et ezin "ne pas pouvoir".

leitha
(S) Défense de sanglier. Var. de letagin "canine".

leitu
Lire. Emprunt roman.

leizar
(928) Frêne (Bot.). De leiz- et suffixe -ar. Cp. albanais lis "chêne". Variante lizar.

leize, leze
(1007) Gouffre, grotte, caverne, abîme. D’une racine pré-latine *le(i)s- "grotte, escarpement rocheux". Cf. peut-être Lesura, ancien nom du Mont Lozère. Cp. pré-latin *balm(a) > fr. baume "grotte, escarpement rocheux".

leka
(XVIIe s.) Haricot, gousse. De l’occitan teca.

leku
(1000) Lieu. Apparenté au latin locu(m) et au celtique *lek.

lekuko
Témoin. De leku "lieu" et suff. d’appartenance -ko (celui qui est sur les lieux).

lele, lelo
Stupide, sot, niais. Vieux terme expressif eurasien: cast. lelo, sumérien lil, mandchou lolo "id.". Cf. aussi bsq. lolo, lulu.

lelo
Ritournelle, refrain, chanson. Terme expressif.

lema
Timon, gouvernail. Du vx cast. leme "id." ? Dér. lemako "timonier, pilote". Var. tema.

lemami
(L) Levain. Du gasc. lebàmi "id." (< lat. pop. *levamen). Var. legami (G).

lenesa
(1745) Princesse. De lehen "première" et suff. féminin -sa.

lentzeju
(B) Lien de paille pour attacher les gerbes. De l’esp. vencejo "id.".

lepagorri
Martre (Zool.). De lepo "cou" et gorri "rouge".

lepajan
(B) Boule qui roule en montrant les trous dans lesquels on met les doigts pour la lancer. De lepo "cou, épaule" et jan "manger" (expression "manger l’épaule").

lepaka
Plateau de montagne. De lepo "col".

lepeda
(B) Courroie qui s’attache aux cornes des boeufs. De lepo "cou" et (h)ede "courroie".

lephitzuli
Torcol (Zool.); torticolis. De lepho "cou, col" et itzuli "tourner".

lepo
Cou, col. Sans doute du pré-indoeuropéen proto-eurasien *tep(o). Cp. occ. tepa, tepo "motte", corse teppa "montée", esp. tepe "motte", albanais tép "sommet", turc tep(e) "colline" (Göbekli Tepe, Gaziantep, etc.), géorgien t’aw "tête", vieil-égyptien tp "tête, chef", nahuatl tepe-tl "montagne", nicaraguayen tepe "id.", vénézuélien tepuy "plateau abrupt", salish halkomelem tep-s "cou, nuque" (Galloway, 2009: 259, 664), abénaki deb "tête". En combinaison avec kuk, cf. Kukteppa au Tadjikistan. Pour le passage de t à l en basque, cp. teka "gousse" > leka "id.", tepel "tiède" > *lepel > epel "id.".

lepoker
(B) Bossu. De lepo "cou" et oker "tordu".

lepoko
Collier. De lepo "cou, col" et suff. -ko.

leproi
(R) Lièvre (Zool.). Du pré-roman *lepor-. Il semble que, comme pour "lapin", on ait une base *lep-/lap- de sens incertain, antérieure au latin: glouton ? grandes oreilles ? (cf. albanais lapush "grande oreille").

lepustai
(L) Omoplate. De lepo "cou" et ustai "collier".

lerden
Elégant, svelte. Le gascon connaît aussi ce terme à Arthez avec lérd, lérde (S. Palay, Dict., 613), d’une base *lèr-, en Lomagne lèri, lèrio, dans le Gers lèro "joli, beau, alerte, élégant, svelte". S. Palay mentionne aussi le prov. lèri. Idée de droiture. Dér. lerdendu "redresser".

lerdo
(B) Lourdaud, niais. De l’esp. lerdo "gauche, maladroit, lourd". P. Lhande glose (S) lerdo "gras" et "paresseux, nonchalant". Son étymologie par le lat. lardum est évidemment fausse.

lerdo
(BN-Sare) Résine. De ler "pin" (leher) ou de lerde "bave, écoulement gluant".

lerin
(BN, S) Fruit trop mûr. Terme apparenté à irin "farine".

lerma
(HN, G, L) Déchet, perte. De l’esp. merma "id.". Dér. lermatu "décroître, diminuer" ’(esp. mermar).

lerren
(B) Grands efforts. Peut-être de leher, ler "crever". Cf. lertu "faire des efforts jusqu’à épuisement" (Azkue).

lerro
File, rang, rangée, ligne; attelage. Apparenté à zerro. Racine *lerr-/zerr- d’origine obscure. En ouralien cf. samoyède selkup ner "id."? Var. lerrun (Pouvreau). Dér. lerrotu "aligner", lerroka "file".

lertxun
Peuplier-tremble (Bot.). Cp. peut-être turc lerz "trembler, tremble". Mais le terme est indissociable de la var. eltzun "id.". La comparaison de J. Braun avec le vx géorgien na-zu ("Euscaro-caucasica", Iker 1, 214) est très peu convaincante. Var. lertzun (G), lertxoin (HN), lertsun (ce dernier en toponymie médiévale).

lertzo
(BN-Aldudes, L) Bave, liquide visqueux, saleté, impureté. Apparenté à lerde "bave" et à lertzu "tache du brou de noix, échalure, rouille des plantes".

letagin
(1627) Canine. Var. de betagin.

letegi
(1745) Coran. De lege "loi" et tegi "lieu".

letharina
(1617) Litanie. Var. de letania "id.".

lethatü
(S) Se gonfler dans l’eau (planches). Var. de bethatü "se remplir", de bete "plein".

letra
Lettre. Du roman letra "id.".

leu
(B) Lin. Du lat. linu(m) "id." sans doute par un intermédiaire roman *lenu, leno (esp. lino).

leun
Lisse, poli, plan. Du lat. plenum "plein". Cp. breton leun "plein".

leurri
(HN) Mesure. Var. de neurri.

leusain
(1745) Huile de lin. De leu "lin" et sain "huile".

leuta
Linge. De leu (B) "lin" avec suff. collectif -ta.

lez
(XVIe s.) Comme. De lege "loi" contracté et suffixe instrumental -z.

lezafin
(BN-Aldudes) Guêpe (Zool.). Var. de lixtafina.

lezatu
(B) Enterrer un animal domestique. De leze "abîme, gouffre, précipice".

leze
(1104) Gouffre. De *les-. Variante leize. Comme dans le cas des "baumes" (grottes) issues de la racine *balm- (cf. les Baux de Provence), le sens peut être aussi "escarpement rocheux". Ce qui permet d’expliquer le nom du Mont Lozère attesté Lesura chez Pline au IIe siècle. En Sardaigne Lezana entre Bolotana et Lei (Blasco-Ferrer).

lezo
Feutre; manteau, casaque, couverture. De l’esp. lienzo "toile de lin" ( lat. vulg. lenteum < lat. linteum. J. Coromines).

lezoi(n)
(HN, L) Tranchée, fossé. De la base *lez- comme leze "gouffre, abîme" avec influence de pezo, phezoin. Var. lezon, lezuin.

lezor
Guêpe. De *lez-/elz-/lis- "dard" et suff. nom. -or. Cf. lezafin, listafina, listor, elzar, elzo, etc.






Dictionnaire étymologique basque

Index des pages

Contact : Michel Morvan