Dictionnaire étymologique basque



A   B   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   R   S   T   U   X   Z  



écrire un mot basque :       
(ou le début d'un mot)

     

ou recherche dans la définition
écrire une partie d'un mot & sélectionner la langue :

    basque français
> Dictionnaire étymologique basque français-espagnol-anglais



i - Dictionnaire étymologique basque-français
i
(XIIe s.) Jonc. Voir ihi.

iaz, igaz
(1536) L’année dernière. Contraction de igaran, iragan "passé" avec suff. instrumental -z.

ibai
(1284) Rivière. De bai (cf. Baigorri, Bayonne). La forme Baigorri est attestée dès l’aquitain (Baigorrixo Deo). La reconstruction bien trop compliquée de J.A. Lakarra *hur-ban-i n’est pas du tout convaincante. Le segment hur- ne peut pas devenir i-. Il semblerait que ibai soit postérieur à bai, peut-être sous l’influence de termes tels que ibar "vallée" ou ibi "gué".

ibaiadar
Affluent. De ibai "fleuve, rivière" et adar "branche".

ibar
Vallée. De *ib- (cf. ibi "gué"). Cp. aussi la rivière Ibar de Serbie et Montenegro. Des formes toponymiques Bar semblent exister en Sardaigne. En Allemagne Iba près de Rotenburg an der Fulda, Ibra près de Bad Hersfeld. Theo Vennemann prétend que la plupart des noms allemands commençant par Eber proviennent du basque ibar "vallée". Il a sans doute raison de penser, comme je le pense aussi, que Eber ne signifie pas toujours "sanglier" à condition de ne pas oublier comme il le fait le gaulois eburo "if" (Evreux < Eburovices, Ebreuil, Evry, etc.) très bien attesté. Dans les formes allemandes comme Ibra, Ibrach ou Ebrach il est clair qu’il ne peut s’agir de "sanglier" (cf. en revanche Eberbach où "sanglier" est possible). On a donc affaire à une base *ib- ou *eb- en rapport avec l’eau. Cf. aussi Ibisa en 979 > Ybbs affluent du Danube en Autriche, Ibenbach affluent de la Dreisam en Bade-Wurtemberg. En Angleterre Ivel.

ibeni
Mettre, poser. Du proto-basque *ben. Terme apparenté au kartvèle (géorgien) pen, pin "id.", vogoul pin "id.", samoyède pin "id.". Cf. ipini.

ibi
(Xe s.) Gué. De *ib- "eau". Cf. aussi ibar. Une contraction de *ibi-bide ou une apocope de *ibide n’est pas impossible. Cf. Ibos (Hautes-Pyrénées), Ibie (torrent de l’Ardèche), rivière Ibias (Asturies), Ivel (Bretagne), Ivoire (Alpes), Ibra (Allemagne), Ybbs (Autriche).

ibili
(XIVe s.) Aller. De *bil. Cp. avar bil "aller".

ibusti
(S, 1366) Gué qui n’est pas à sec. De ibi "gué et busti "mouillé".

idabur
(B) Fléau. Var. de idaur "id.".

idarbaltz
(HN) Giroflée (Bot.). De ilar et baltz "noir".

idatzain
Secrétaire. De idatzi "écrire" et zain "gardien".

idatzi
(1895, néologisme) Ecrire. De eratsi et iraatsi (Moguel).

idaur
Fléau (agr.). De irabiurtu "faire tourner" (factitif de biurtu). Var. idabur, irabur.

ide
(XIVe s.) Semblable. Peut-être du latin idem.

idi
Boeuf (Zool.). Cp. peut-être dravidien edd- "id." ou altaïque *ud "id.". Sinon altaïque iri "ongulé". Peut-être aussi tchétchène ett "boeuf". Cf. surtout Dolgopolsky, Nostratic Dictionary, n°144: iRi "grand ongulé", de loin la meilleure comparaison. Var. iri.

idoi
(1027) Bourbier, marécage. De i "jonc" et doi "lieu". La reconstruction *hur-don-i de J.A. Lakarra est fausse, hur ne pouvant aboutir à i.

idol(a)
Averse. De *dol "couler". Cf. odol "sang" et sarde abba idolza "eau courante, potable".

idor
(1484) Sec. Cf. ihar, igar, agor. Variante igor.

idorde
(1900) Grange. De idor "sec".

iduneko
(B) Collier. De idun "cou".

iduri
(1617) Apparence. Cp. mongol düri, turc dür, toungouse dür, duru "aspect, visage". Variante irudi.

ifular
(S) Laîche, carex (Bot.). Var. de iphular "id.".

igain
(S) Passer, traverser. Var. de igaran "id.".

igali
Fruit.

igan
(XVIe s.) Monter. De *ga / *go "haut". Variante igon.

igande
(1545) Dimanche. De igan "monter" et -te "temps".

igara
(HN, L) Moulin. Var. de eihera "id.".

igarego
(Sal.) Passage, gué. De igare, igari "passer".

igartze
Automne. De igar "sec".

igatu
Flétrir, se faner, sécher. De igar "sec".

igatzari
(R) S’éveiller. Var. de iratzari "id.".

igel
(1025?) Grenouille. De igeri "nager".

igeltsu
(1620) Plâtre. Du vieux-castillan yelso (cf. asturien yelsu).

igeri
Nager. Terme apparenté à igel "grenouille".

igirike
(HN) Bruyère (Bot.). Du lat. erica "id.".

igoldu
(1745) Ajouter, augmenter. De igon "monter".

igon
Monter. Var. de igan "id.".

igurki
Brosse. De igurtzi "frotter".

iguzki
Soleil. De *igu-/egu- "jour, clair". Voir egun.

iguzkisaindu
Ostensoir. De iguzki "soleil" et saindu "saint".

ihar
(XVIIe s., SP) Etincelle. Var. de inar "id.".

ihi
(XIe s.) Jonc (Bot.). De *ini. Voir zihi, zii.

ihime
Liane (Bot.). De ihi "jonc" et me "mince".

ihitz
(XIe s.) Chasse. De *ini(n)-. A aussi le sens de "gibier" qui est peut-être le sens premier. Dérivé: ihiztari (1377) "chasseur".

ihitz
(XIIe s.) Rosée. De *initz. Peut-être apparenté à ihi < *ini "jonc". D’une base exprimant un "lieu humide". Cp. peut-être caucasien du nord inc "source"?

ihizi
Bête sauvage. C’est le terme utilisé par J.M. de Barandiaran pour désigner des bêtes sauvages de la mythologie basque. Il signifie à la fois "bête sauvage et gibier", d’où son autre sens de "chasse".

ihurda
(HN, Puente la Reina) Liseron (Bot.). De bihur "enroulé, tordu".

ikan
(S.P., XVIIe s.) Monter. Var. de igan "id.".

ikara
(XVIe s.) Tremblement. De *kara.

ikasi
(1545) Apprendre. De *kas. Cp. vogoul *kas-i "apprendre".

ikasle
Elève, étudiant, apprenti. De ikas- "appendre" et suff. -le "qui fait".

ikasmai
Pupitre. De ikas- "apprendre" et mai "table".

ikastola
(XXe s.) Ecole basque. De ikasi "apprendre" et ola "petite maison".

ikatz
(XIVe s.) Charbon. Il y a une variante inkatz. Cf. aussi gatz "sel"?? Mais l’albanais a gac "braise".

ikazkin
Charbonnier. De ikatz "charbon" et -kin "qui fait".

iker
(1571) Chercher. De *ker-. Cp. ouralien *ker, hongrois keres.

iki
(R) Soleil. Var. de eki "id.".

iko
(B) Figue (Bot.). De l’esp. higo ou du lat. ficu(m).

ikorzirin
Cal. De (b)ikor "grain" et zirin "mauvaise farine, fiente, etc.".

ikurriña
(1897) Drapeau. De *ikur "signe". Voir ikusi.

ikusi
(1545) Voir. De *kus. Cp. turc kuz, kur "voir". Voir aussi ikurri.

ikuzi
(1571) Laver, nettoyer. De même que latsatu "laver" est issu de lats "ruisseau", le basque *kuz pourrait être issu de la racine hydronymique pré-celtique *kus, kos que l’on peut observer dans les noms de rivières: la Couze, la Cuse, le Cousin, la Cusance, etc. en France, Kusel en Allemagne, Cosia en Italie.

il
(IVe s., ilta) Mort. Apparenté à il "lune, obscurité". Cp. ouralien ile "soir" ?

ilaga
(HN, Uterga, Biurrun, Muruzabal) Genêt épineux. De l’esp. aulaga "id.".

ilarbelar
(1725) Astragale (Bot.). De ilar "fève" et belar "herbe, plante".

ilargi
(1545) Lune. De il "lune, nuit" et argi "clair".

ilasun
Galeopsis (Bot.). De il "morte" et asun "ortie".

ile
(XIVe s.) Cheveu. Cp. dravidien ile "cheveu, fil".

ilemotzaile
Coiffeur. De ile "cheveu" et moztu "couper".

ilhar
(1025) Bruyère (Bot.).

iliki
Cadavre. De (h)il "mort".

illor
(B, G) Abri, lieu sec. Var. de egileor "id.".

iloba
(1562) Neveu, nièce, petit-fils. De ilo (?) et suffixe de parenté -ba. Certains veulent voir le lat. filiu "fils" dans il(l)o.

ilotz
Cadavre. De il "mort" et otz "froid".

iltxiki
Février. De il "mois" et txiki "petit".

iltzagetu
(1745) Désenclaver. De iltza "clou" et -ge "sans".

iltze
(XVIe s.) Clou. Apparenté à giltz "clé".

ilun
(1235) Sombre. De *il- "lune, sombre" et suffixe -un. Cp. egun "jour", de *eg- "soleil" et suffixe -un. Finnois il- "soir".

ilzar
(B, G, HN) Pleine lune. De il "lune" et zar "vieille".

imi
(XIIIe s.) Jonc. Variante de ihi < ini.

imolatu
(1686, Gç) Immoler. Du roman.

indaba
Haricot (Bot.). De inda "Inde" et baba "fève".

indar
(XVIe s.) Force. Cf. hittite innara "id.".

indipikondo
Figuier de Barbarie (Bot.). De indi "indien" et pikondo "figuier".

iñera
(Baztan) Hirondelle. Var. de ainhara "id.".

inguru
(1562) Autour. Du latin in gyru.

inkiritu
(1571, Liç.) Investiguer. De l’esp. inquirir "id.".

ino
(L-sar). Maintenant, encore. Var. de oraino "id.".

inpertzu
(XVIIe s.) Envers. Du latin inversu(m).

intzaur
(1203) Noix (Bot.). De intz "lieu humide" et ur "noix, noisette, fruit à coque".

intzaurxuri
Noix blanche, hickory (Bot.). De intzaur "noix" et xuri "blanche".

intziri
(1596) Gémissement. Terme expressif.

iñurri
(1025) Fourmi (Zool.). Peut-être expressif. Toutefois un lien avec elorri, eñurri "épine" n’est peut-être pas à exclure.

iñutu
Nourrir. De inude "nourrice".

inzesto
(1666) Inceste. De l’esp. incesto "id.".

ion (yon)
(G-nav.) Etre. Var. de egon.

iosi
(G) Acheter. Var. de erosi "id.".

ipar
(1366) Nord. Cp. ibar "vallée"?

iphete
(XIXe s.) Plein, obèse. Apparenté à bete "plein".

iphüi
(S) Chaintre. Var. de iphuru "id.".

iphuru
Chaintre, bout du champ. De idi "boeuf" et buru "bout".

ipiñi
(XVIe s.) Mettre, poser. De l’eurasien *pin / bin. Apparenté au kartvèle pin "id.", vogoul pin, samoyède pin "id.". Ne vient évidemment pas de *edun-eben-i comme le prétend J. A. Lakarra par contorsions ad hoc successives du style enhebeni > efe.eni. Variantes ibini, imini.

ipuin
(1565) Conte. Cp. peut-être youkaghir pun "raconter" ou altaïque ip- "dire", coréen ip "réciter", vieux japonais ip "dire", chumashan ineseño (Californie) ip "dire" (R. Applegate 2007: 145).

ipurdi
(1032) Cul, derrière. De l’expressif eurasien *purd. Cp. samoyède purd, purdari "id.", albanais ipordhi "pet".

ipuro
(HN) Genévrier (Bot.). Du lat. juniperus "id.".

ira
Fougère (Bot.). Attesté en toponymie. Var. iratze. Cette forme courte basique prouve que iratze n’est pas un emprunt au gaulois ratis comme on peut le lire ici ou là. Le segment final -tze est un suffixe des végétaux. De plus l’emprunt aurait donné en basque une forme *irratiz ou erratiz avec redoublement du /r/ et voyelle protéthique selon les règles phonétiques basques.

ira
Poison. Peut-être de ira "fougère".

irabelar
Aconit (Bot.). De ira "poison" et belar "herbe, plante".

irabiurtu
Faire tourner. Factitif de biurtu "tourner".

irail
Septembre. De ira "fougère" et il "mois".

iraisi
Vanner le blé. Var. de iraitzi "id.".

irarbi
Frai des poissons. Cf. peut-être evenki irbe, dolgan irba, ulcha xulbi, nanai xurbe "id." ? Cf. aussi drav. garb- "oeuf". Var. arbi.

irasenda
(1745) Antidote. De ira "poison" et senda "soigner".

iraska
Auge pour les boeufs. De iri "boeuf" (idi) et aska "auge".

iratze
(958) Fougère (Bot.). De ira et suffixe des végétaux -tze. Ce n’est pas un emprunt au gaulois ratis "id." comme on l’a souvent écrit ici ou là. Un emprunt au gaulois aurait donné en basque *irratiz ou *erratiz avec prothèse vocalique et redoublement obligatoire de la vibrante selon la règle phonétique basque en vigueur.

iratzün
(S) Instrument pour porter la fougère sur le dos. De ira "fougère".

irauli
Tourner, retourner. D’une racine *raul ou bien factitif de *iaul, iul. Var. irauri. Voir aussi erori.

iraun
Durer. Factitif de egon "rester".

irazkin
(B) Commentaire, analyse. De iraz(ki)- "filtrer".

irazko
(R) Bouc châtré. De irazi "châtrer".

irentsi
Avaler.

iresle
Glouton. De iretsi "avaler".

iri
Boeuf. Var. de idi "id.".

iri
Domaine, ville, par extension "environs". Très fréquent en toponymie ancienne (Iriberri) souvent sous la forme ili (Iliberri, Ilumberri) y-compris en domaine ibère. Cp. peut-être sumérien uru, iri "ville, cité".

irme
(1737) Ferme, fort, dur. Du roman firme "id.". Var. irmo.

iron
Pouvoir, avantage. Verbe défectif (dirot, liro). Racine *ro ? ou factitif sur on "bon" ?

iros
(1745) Vénéneux. De ira, iro "poison".

irozo
(1745) Supporter. Factitif de jaso, joso "id.".

irra
Radiation, rayon. Terme expressif.

irrati
Radio. De irra "rayon".

irri
(1565) Rire. Terme expressif.

irrintzina
(XVIIe s.) Cri basque. Terme expressif.

irul
(B) Revers, envers. Apparenté à irauli "tourner".

irule
(XVIIe s.) Fileuse. De irun "filer".

irun
(1571) Filer.

irura
(1100) Vallée, prairie.

isari
(R) Mettre, poser. Var. de ezarri "id.".

isats
(XIe s.) Genêt (Bot.). Vieux terme autochtone. Variante jats.

isats
Queue. Peut-être forme imagée de isats "genêt, balai" ? Var. isas, isatz, isets, isetx, itsats, izatz.

isiki, isio
Arder, allumer. Cp. vieux-turc isi "arder".

istil
Goutte. Peut-être du latin stilla "id."?

istinga
(1745) Marécage. Du gascon ou de l’espagnol estanque "étang"? Influence possible de istil.

isuri
Couler, verser. Racine proto-basque *sur. Cp. kartvèle tsur "couler", ouralien sur, altaïque sür "id.", dravidien sor, sur, tsor, tsur "couler".

itel
(1745) Boeuf à engraisser. De idi "boeuf" et kel/gel. Var. ikel.

ithon
Fumier de boeufs. De idi "boeuf" et on "bon (engrais)".

itoi
(G) Goutte. Semble apparenté à idoi "mare, bourbier". Sinon cp. éventuellement drav. toy "couler", jap. toi "gouttière".

itoitz
Gouttière. De itoi "goutte".

itsasapo
Baudroie (Zool.). De itsaso "mer" et apo "crapaud".

itsasbelar
Algue (Bot.). De itsas "mer" et belar "herbe".

itsasmika
(B-gip.) Huîtrier (Zool.). De itsas "mer" et mika "pie".

itsaso
(1545) Mer. De *itz- "eau" et suff. -so "grande".

itsasotso
Phoque (Zool.). De itsas "mer" et otso "loup".

itsasxerri
Cochon d’Inde (Zool.). De itsas "(outre)mer" et zerri "cochon".

itsu
(Xe s.) Aveugle. De *ez-so "ne pas voir" (par *etso > itsu)? Autre possibilité: var. de istu "fermé"? (cf. (h)etsi "id.").

itsusi
Laid. Peut-être de its "pâle, triste, de piètre apparence".

iturri
(Antiquité, cf. Ituriasso) Source. Peut-être de it- "eau" et urri "peu" ou altaïque *tur- "naître"? Cf. en Sardaigne Turre, Turrone, putzu de Turru, Turres, Turriga, funtana Turras, kukkur Iturri, etc. En Espagne cf. aussi Río Turia.

iturribelar
Cresson (Bot.). De iturri "source" et belar "herbe".

itxe
(867) Maison. Var. de etxe "id.".

itzain
Bouvier. De idi "boeuf" et zain "gardien".

itzal
Ombre.

itzalde
Ouest. De itzal "ombre" et alde "côté".

itzi
(B) Laisser. Var. de utzi "id.".

itzuli
Tourner, traduire. Racine *tsul. A été comparé au géorgien tswl "changer".

ixil
Silencieux, secret. Peut-être d’un expressif ix-.

ixilore
Clandestine (Bot., Lathraea clandestina). De ixil "silencieux, secret" et lore "fleur".

ixkauli
Renverser. Var. de uzkaili "id.".

ixkerret
(S) Gaucher. De ezker "gauche".

ixtorio
Histoire. Emprunt.

iz
(1022) Pierre, roche. Variante de aitz.

iz
Eau. En composition dans des termes comme iz-erdi "sueur", iz-urde "dauphin" (cochon de mer). Vieille racine peut-être présente dans des hydronymes: Isara "Isère, Oise", Isar, affluent du Danube, Yser (Belgique), etc.

izai, izei
Sapin (Bot.). Peut-être cp. l’altaïque *xisi, isi "mélèze" ?

izan
(IVe s., IZANA) Etre. En principe la racine devrait être *sa ?

izapo
(B) Queue du bétail. Terme apparenté à izatz "id.".

izar
Etoile. Cp. peut-être mo. *sar- "lune"? On a rapproché le terme de l’indo-européen aster, star, etc. et même de la déesse Ishtar mais c’est très peu probable. Cp. aussi tchadique sar, saar "étoile". Sans doute d’une racine eurasienne *sar- "briller".

izariduri
Astrée (Bot.). De izar "étoile" et iduri "qui ressemble".

izarri
(Sal., R) Mettre, poser. Var. de ezarri "id.".

izatz
(G) Queue. Terme apparenté à izapo "id.". Cf. peut-être isats.

izeba
Tante. De iz- et suff. de parenté -ba. Le segment iz pourrait être formé à partir de ahizpa "soeur".

izen
(1545) Nom. A été comparé au sémitique ism "nom"? Un lien avec izan "être" n’est pas impossible. Cp. aussi peut-être seneca hsen "nom".

izokin
(XVIIe s.) Saumon. Du latin esox, gaulois esocina (espagnol, asturien esguín ).

izor
(1562) Enceinte (adj.). De *zor/zur "deux, double" (voir zortzi "huit" et izur "pli, doublure").

izorri
(BN) Glande, ganglion. De *zor(r) "double"? Voir izurri.

izotz
(1235) Glace, gel. De ihitz "rosée" et otz "froide".

izotzmendi
Iceberg. De izotz "glace" et mendi "montagne".

izpazter
(1450) Côte, bord de mer. De iz "mer" et bazter "côté, bord".

iztai
Aine. Apparenté à iztar "cuisse".

iztar
(1086) Cuisse. Apparenté à iztai "aine".

izterbegi
(1545) Ennemi. De izter (?) et begi "oeil".

iztil
(XIVe s.) Goutte. Du latin stilla.

izur
(980) Pli. Apparenté à izor "enceinte", de *zur / zor "deux". Cp. espagnol dobladillo "pli". Voir aussi zortzi "huit".

izurde
(1620) Dauphin (Zool.). De iz "mer" et urde "cochon".

izurri
(XVIe s.) Epidémie. Voir izorri.






Dictionnaire étymologique basque

Index des pages

Contact : Michel Morvan