Dictionnaire étymologique basque


> Dictionnaire étymologique basque-français (nouvelle édition, 2022) [PDF]



A   B   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   R   S   T   U   X   Z  



écrire un mot basque :       
(ou le début d'un mot)

     

ou recherche dans la définition
écrire une partie d'un mot & sélectionner la langue :

    basque français
> Dictionnaire étymologique basque français-espagnol-anglais



lur - Dictionnaire étymologique basque-français
lur
(préhistoire) Terre. Apparenté à elur "neige" et peut-être au nivkh (guiliak) lur "glace". Cp. aussi tchétchène luo "neige", ingouche loa "id." et lea- "terre". Même si les formes caucasiennes ne sont pas génétiquement apparentées à la forme basque, en revanche sa typologie est identique puisque le tchétchène-ingouche a lea- pour "terre" qui est issu de la même racine que luo, loa "neige". Terre et neige y étaient donc assimilées comme en basque. Le doublet basque lur/elur plaide en faveur d’une grande ancienneté des Basques et de leur langue, la terre et la neige ayant été confondues à une époque de grand froid. Certains, comme E. Blasco-Ferrer, font venir lur d’un prototype *dur. Il est vrai que elur "neige" a une variante edur, mais elle est peut-être secondaire. L’altaïque a une forme tur pour "terre" et le sumérien aurait une forme DUR.

lurbel
(R) Lieu débarrassé de neige. De lur "terre" et bel "noir". C’est l’endroit où la terre sombre réapparaît. Aujourd’hui encore les ouvriers qui s’occupent des routes disent "le noir" pour les endroits où il n’y a plus de neige. Var. lurbeltz, norbel, nospel.

lurizar
(1800) Astraeus hygrometricus (Bot.). De lur "terre" et izar "étoile".

lüro
(S) Endroit bas dans une prairie. De lur "terre" en dépit du -r- simple.

lurpe
Souterrain. De lur "terre" et -pe "sous".

lurpetxa
(1745) Casemate. De lurpe "souterrain " et suff. dim. -txa.

lurrin
(G) Vapeur, buée, fumigation, arôme. De lur "terre" au sens d’émanation (cf. lurhats (L) "buée, vapeur"). Toutefois L. Michelena le rapproche de urrin "odeur, parfum" mais ce dernier pourrait justement provenir de lurrin, lurruin. Var. lurrun (B).

lurta
(R, S) Eboulement, glissement de terrain. De lur "terre". Var. lurte (BN).






Dictionnaire étymologique basque

Index des pages

Contact : Michel Morvan