Le Prénçot
Le Prénçot







Traduction du Petit prince d'Antoine de Saint-Exupéry
en poitevin-saintongeais, par Nicolas Martin-Minaret






A Léon Werth,


I demande pardun aus draules d’avér ofri quou livre a ine grande prsoune. I ae ine boune esçhuse : quéle grande prsoune ét le mellour amic qu’i ae au munde. I ae ine àutre esçhuse : quéle grande prsoune pet tot cunprendre, ménme lés livres pr lés draules. I ae ine traesiaeme esçhuse : quéle grande prsoune rechte en France voure qu’al at fém é fréd. Pi al at bén de besén d’étre recunsolàie. Si totes qués esçhuses bastant poet, i vau bén ofri quou livre au draule qu’étét, d’àutrefés, quéle grande prsoune. Totes lés grandes prsounes avant d’abord étai daus draules. (Mé pa ghére entrmi zéles s’en remenbrant).


I chanjhe dun moun ofrentàu :


A Léon Werth


Quoure que l’étét in petit ga.








I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X

XI - XII - XIII - XIV - XV - XVI - XVII - XVIII - XIX - XX

XXI - XXII - XXIII - XXIV - XXV - XXVI - XXVII - Çheù ol ét



contacter l'auteur







dictionnaire poitevin-saintongeais








Projet Babel