Dictionnaire étymologique basque


> Dictionnaire étymologique basque-français (nouvelle édition, 2022) [PDF]



A   B   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P   R   S   T   U   X   Z  



écrire un mot basque :       
(ou le début d'un mot)

     

ou recherche dans la définition
écrire une partie d'un mot & sélectionner la langue :

    basque français
> Dictionnaire étymologique basque français-espagnol-anglais



ga - Dictionnaire étymologique basque-français
ga
Infixe ou co-affixe dans la déclinaison basque: -ga-n (locatif), -ga-tik (ablatif). Un co-affixe semblable existe en samoyède: -ka- ou -xa- avant la marque de locatif ou d’ablatif. Cf. Tibor Mikola, Zum Ursprung des samojedischen Koaffixes, Studies in Finno-Ugric linguitics, Bloomington, 1977.

gaba(r)
(1125?) Torrent, gave. Terme pré-roman commun au gascon et au basque, de la racine proto-eurasienne *gVb-/*kVp- "creux, concave". Cp. caucasien xab "ravin", dravidien kavi, gavi "vallée", coréen kabi "rivière", japonais gawa / kawa < kafa, *kapa "rivière". On peut sans doute y ajouter l’altaïque *goblu > mongol *gowl > gol "rivière, vallée".

gabai
(B, G) Mouette (Zool.). De la même racine que le latin gavia et l’espagnol gaviota.

gaban
(1745) Caban. De l’esp. gabán "id.".

gabaro
Nuit. De gab- "nuit" et aro "temps".

gabarra
(1680) Gabarre. De l’esp. gabarra.

gabatu
(1931) Annihiler. De gabe "sans".

gabe
(1339) Sans. Du pre-basque/eurasien *gab- "vide, creux". Var. bage.

gabela
(1725) Gabelle. De l’esp. gabela "id".

gabelur
(1725) Collecteur de la gabelle. Du vx fr. gabeleur "id".

gabenda
Défaut, manque. De gabe "sans".

gabentza
Pauvreté. De gabe "sans".

gabi
(1283) Martinet de forge. De la racine *gab- "concave/convexe".

gabia
(1034) Nid; hune, gabie. Du latin cavea ou directement du pré-latin gab-/gob- "forme en creux".

gabiko
Gabier, hunier (mar.). De gabi "hune, gabie".

gabillatu
(1785) Faire des gerbes. De l’esp. gavilla "gerbe".

gabinet
(S) Armoire. Du gascon gabinét "id.".

gabiota
(B, 1745) Mouette (Zool.). De l’esp. gaviota "id.".

gabirai
(1536) Epervier (Zool.). De l’esp. gavilán "id".

gabon
(XVIe s.) Bonne nuit; nuit de Noël. De gau, gab- "nuit" et on "bon".

gabonil
(G) Décembre. De gabon "nuit de Noël" et il "mois".

gabontz
Chouette, hibou. De gau "nuit" et ontz "hibou".

gabotsande
(1745) Sérénade. De gab- "nuit" et ots "son".

gadurri
(S) Dégorgement d’une blessure, exutoire. Terme apparenté à gador "bave".

gafete
(R) Crochet. Du cast./arag. gafete "id.".

gagontz
(B-ger) Hibou (Zool.). De gab- "nuit" et ontz "hibou".

gahamu
(BN) Petit crochet à l’usage des pêcheurs. De gaha "gaffe, crochet" et amu "hameçon".

gahe
(S) Louche, cuillère à pot. Du béarn. gahe "id.".

gai
(1592) Chose. Var. gei.

gaihaje
(S) Accueil chaleureux. Du béarnais gahaje.

gailikio
(B) Ivraie (Bot.). De l’esp. vallico "id.".

gaimel
(1909) Huile. De gai "matière" et bel "noire".

gain
(IXe s.) Sur; hauteur. Vieux terme pré-latin. Var. gan.

gaindi
Sur, par. De gain "sur".

gaintorri
Survenir. De gain "sur" et etorri "venir".

gaiola
(1164) Cage. Du roman gaiole "id" ( < latin caveola ).

gaion
Utile. De gai "chose" et on "bonne".

gaita
(1562) Gaita, sorte de musette, cornemuse. De l’esp. gaita "id.". Il est possible toutefois que le terme soit commun aux deux langues depuis longtemps. Il est connu dans tout le Bassin Méditerranéen, y-compris en arabe. De *gait- "chèvre" (peau de chèvre qui forme le sac de la cornemuse), cf. proto-germanique *gaitaz "chèvre". En Limousin on appelle la cornemuse "chabrette", de chabra "chèvre".

gaitz
(XIe s.) Mauvais, énorme. Peut-être Proto-Eurasien *ka(t)s. Cp. ural. kacc, drav. kas-, kac- "amer" ? Amérinde qac "mauvais" ?

gaitzeru
(1571) Boisseau. Peut-être du vieil esp. cahiz "mesure de capacité" avec suff. roman.

gaitzets
(R) Brebis qui refuse son petit. De gaitzetsi "refuser, détester".

gaitzetsi
Refuser, détester. De gaitz "mauvais" et etsi "accepter".

gaitzi
(1545) Offensé, indigné. De gaitz "mal".

gaiza
(S, R) Chose. Var. de gauza.

gako
Clé, crochet. De l’eurasien *kak- "crochet". Cp. lapon (same) goakke "crochet", finnois kokka "crochet", estonien kokka "id.", kartvèle *kak- "id.", turc *kak- "crochet", altaïque geko "id.", sino-tibétain kok "id.", japonais kak- "crochet, clé", kaku "corne". Variante kako, kaku (S). Cp. aussi jap. kagi "crochet, clé".

galafari
Repas commun de deux familles dans les champs. De gari "blé" et afari "repas".

galar
(932) Bois sec. De gal- "perdu" et suffixe -ar.

galardo
(Ororbia, 1758) Débrouillard. De l’esp. gallardo "id.".

galari
(1745) Marchand de blé. De gari "blé" et suff. d’agent -ari.

galari
(1745) Céréalier. De gari "blé" et suff. d’agent -ari.

galartzu
(1632) Galon, soutache. Du roman.

galaza
Marché au froment. De gal-/gari "blé".

galbahe
(1562) Tamis. De gari "blé" et bahe "tamis".

galbin
(Baztan) Battant de cloche. De gare "sonnaille" et bin "langue". Voir aussi ozpin "éclair" et mihi "langue".

galde
(XVIe s.) Question.

galdu
(1545) Perdu. De *gal-. Cp. turc qal "finir" ?

galdurrio
Impuretés. De galdu "perdu".

gale
(1565) Désir. Du roman?

galepaile
Faucheur. De gari "blé " et epaile "coupeur".

galeper
Caille (Zool.). De gari "blé" et eper "perdrix".

galerna
(1617) Vent fort, tempête, tourmente. De l’esp. galerna.

galeze
Blé humide. De gari "blé" et eze "humide".

galga
Niveau. Il existe galga en espagnol, mais il signifie "meule" ou "bride, frein".

galgin
Criblures de froment. De gari "blé" et gin "résidu".

galgo
(1562) Lévrier (Zool.). De l’esp. galgo "id.".

galgoe
(B, G) Vent de sud-est. De galgo "tiède".

galgorri
Blé de couleur foncée. De gari "blé" et gorri rouge".

galiko
(HN) Vérole. De galo "français".

galki
(BN, S) Restes d’une bête morte par accident. De gal- "perdre" et ki "matière".

gallardete
(1745) Banderolle. De l’esp. gallardete "id.".

galmotz
Blé dur (Bot., triticum turgidum). De gari "blé" et motz "émoussé".

galondo
Chaume. De gari "blé" et ondo "après".

galtza
Pantalon, culotte, chausse. De l’esp. calza "bas, chausse".

galtzagorri
Diable. De galtza "culotte" et gorri "rouge".

galtzairu
Acier. Var. de altzairu "id.".

galtzas
(R, S) Jambes nues. De galtza "chausse" et as "nu".

galtze
(1571) Perte. De gal "perdre".

galtzerdi
(1626) Chausse, chaussette. De galtza "culotte, chausse" et erdi "demi, moitié" (cp. esp. medias).

galtzeta
(G) Chaussette. De l’esp. calceta "id.".

galtzeta
(époque romaine) Chaussée. Du latin calceata "id.".

galtzoin
(XVIIe s.) Culotte. De l’esp. calzón "id.".

galtzu
(B, G) Paille, résidu de blé. De gari "blé".

galzuri
Froment. De gari "blé " et zuri "blanc".

gama
Chamois (Zool.). D’une base pré-lat. *gam-/kam-.

gambara, ganbara
(1200, gamara) Chambre. Du roman camara "id.".

gamelu
(1562) Chameau (Zool.). Du latin camellu.

gana
(1745) Envie. De l’espagnol gana "id.".

ganadu
(1621) Bétail. De l’esp. ganado "id.".

ganauski
(1745) Térébenthine (Bot.). Terme de formation obscure sans doute créé par Larramendi.

ganaxal
(1745) Prépuce. De gan "sur, dessus" et azal "peau".

ganbarru
(B) Versant. De gan "hauteur" et barru "intérieur".

ganbela
Auge. De l’esp. gamella "gamelle".

ganbelu
Chameau. Du lat. camellu(m) "id.".

ganbera
(B) Descente, pente. De gan "haut" et bera "bas".

ganboila
(1745) Ombrelle, parasol. De gain "sur, dessus" et boila "forme arrondie, boule".

ganbon
(HN) Asphodèle (Bot.). De l’esp. gamón "id.". Voir aussi anbulo.

ganburu
(B) Cabriole. De gan "par dessus" et buru "tête".

ganbusi
(1745) Encre, teinture. Invention de Larramendi.

gando
(XIXe s.) Rameau, pousse, jet. Peut-être de gain "sur".

gandor
Crête, huppe, panache, plumet. De gan "sur, en haut". Var. gandur, gaindor.

gandura
(Sal.) Hièble (Bot.). Var. de andura "id.".

ganga
Voûte.Terme eurasien. Cp. ouralien *kanga "arc, courbure" (K. Rédei, UEW, II, 126).

gangul
(B) Bon à rien. De l’esp. gandul "id.".

ganibeta
(1562) Couteau. Du gascon ganibét "id.". Var. ganita.

gano
(BN, S) Aptitude, disposition. Terme apparenté à l’esp. gana "envie, appétit pour" et au gotique *gano "envie, avidité". Cf. J. Corominas, Breve Dicc. Etimol., 290. Var. ganu.

ganoka
Personne sans aptitude. De gano "aptitude" et ka "sans".

ganora
(B) Dextérité, adresse, habileté. De gano "aptitude".

gantxadar
Lucane (Zool.). De gantx- "crochet" (cf. esp. gancho) et adar "corne".

gantz
(1745) Gras, graisse. Peut-être apparenté à gatz "sel" avec -n- épenthétique ?

ganuztai
(1745) Arc de triomphe. De gan "haut" et uztai "arc".

ganziri
Cale qui sert à consolider les ranchers de la charrette. De gan, gain "sur, en haut" et ziri "cale, coin".

ganzta
(R) Fromage. Var. de gazta "id.".

gapar
(aquitain) Taillis, ronce. Terme pré-latin, cf. gascon gabarro, aragonais gabar, capar, catalan gabar-, sémitique *gpar "rugueux". Variante kapar.

gapare
(1294) Principale (maison). Du bas latin capale "principal" (< latin capitale).

gapel
(1380) Chapeau. Du roman capel.

gapirio
(BN, L) Poutre, chevron. De l’esp. cabrio "id.".

gar
(873) Roche. Vieux terme pré-indoeuropéen *gar- / kar- apparenté au basque harri "pierre". Cf. Garris (Basse-Navarre), Garos (Béarn), Garrosse (Landes).

gar
(1545) Flamme. Peut-être de gar "pierre"? Apparenté au mongol gal "feu" et à l’aïnou kara "id.", peut-être aussi au haida xal "brûler, feu". Var. kar.

gara
Crâne, cime, croupe. De gar "hauteur, roche, dur".

garagar
(1150) Orge (Bot.). Vieux terme à redoublement, de *gar. Cf. caucasien gargar "id.", dravidien garaga "graminée". Voir aussi gari.

garagarno
Bière. De garagar "orge" et arno "vin".

garagarril
(HN, G) Juin. De garagar "orge" et il "mois".

garagarzaro
(R) Juin. De garagar "orge" et zaro "époque".

garai
Grenier. De garai "en haut" (influence possible de garau grain).

garai
(1053) Haut, supérieur. De *gar- "hauteur".

garaika
(HN, R) Lutte d’enfants. De garai "dessus, supérieur".

garaila
(1785) Gravier, calcul. De *gar "pierre".

garaitza
(1745) Victoire. De garai "au-dessus".

garaman
(G) Lieu où l’on coupe la fougère. De garo "fougère" et eban "couper".

garamar
Grenier à fougère. De garo "fougère".

garate
(1225, Enecus Garatea) Lieu élevé, hauteur, col, port. De gar "hauteur, roche" et ate "porte".

garatosa
(XVIIe s.) Etrille. De l’esp. gratusa "id.".

garatz
(B) Négoce. De gari "blé".

garatza
(B) Tas de fougère. De garo "fougère".

garau
(1562) Grain. Du latin granu(m) "id.".

garaun
(B) Cervelle. De gara "crâne" et un "moelle".

garaurri
(1745) Granit. De garaun "grain" et harri "pierre".

garazi
Grâce. Du lat. gratia "id.".

garazki
(Azkue) Action (d’une société). De garatz "négoce".

garba
(L, R, 1627) Gerbe de blé. Du gascon garba "id.".

garba
Broie, carde. Métathèse du béarn. barga "id.".

garbal
Chauve, dénudé, chenu. De *gar- (gal, kal) "pierre, crâne, caillou, dur".

garbantzu
Pois chiche (Bot.). Du cast. garbanzo "id’.

garbeltxagi
Nielle des blés (Bot.). De gari "blé" et beltz "noir".

garbi
(Xe s.) Propre. Peut-être apparenté à gurbil "id." ou du germanique garwi "préparé". Cf. aussi italien garbo "poli"?

garboski
Bravement. De garbi "pur, propre".

gardabera
(HN) Sonchus, laiteron (Bot.). De garda "chardon" et bera "mou".

gardantxa
Cirse (Bot.). De gardo "chardon".

garden
Vert-de-gris. Du rom. carden "id".

gardinga
Rance. De garden "vert-de-gris".

gardo
Chardon (Bot.). Du rom. cardo "id.".

gardu
Chardon (Bot.). Du lat. cardum "id.".

garei
Grenier. De gari "blé" et egi "lieu, emplacement".

garesti
(XVIIe s.) Cher. Du gascon caresti "cherté".

gareta
(1745) Coulisse. De l’esp. jareta "id.".

gargeroz
(R) Désormais, plus tard. De gaur "aujourd’hui" et gero "après".

gari
(XIe s.) Blé. Vieux terme du substrat méditerranéen apparenté à l’arménien gari "orge", au caucasien gargar, gergel "orge", hébreu gargar "grain" (avec redoublement), au couchitique gari "semence", etc. Cf. garagar. Peut-être aussi berbère gari "farine".

garil
(B, G, HN) Juillet. De gari "blé " et il "mois".

garisuma
(S, BN, Oih.) Carême. Du roman carisma (gasc. carésme) du lat. quadragesima "quarante jours".

garita
(1745) Guérite. De l’esp. garita "id.".

garko
(XIXe s.) Nuque. De gar "crâne, tête".

garlanga
Cercle de fer ou de bois pour la pâte de farine de blé. Lhande (Dict., p.339) y voit un emprunt à l’esp. carlanga ou plutôt carlanca "collier".

garle
Vinaigrier. Du rom. carel "carreau".

garlinga
(B, G) Carlingue. De l’esp. carlinga "id.".

garlopa
(BN, L) Varlope. Du gasc. garlope "id.".

garmu
(S) Charbon, tumeur. Du gasc/béarn. carboû "charbon".

garnata
(G) Appât pour la pêche. Du cast. carnada "appât".

garnisariak
(S) Soldats logés chez l’habitant. Du fr. garnissaires "id.".

garnu
(B) Urine. De la base pré-celtique *garn-. Var. gernu.

garo
(1745) Fougère ( Bot.). Peut-être apparenté à garo "rosée".

garoil
(G) Septembre. De garo "fougère" et il "mois".

garrafoi
(B, G) Carafe. De l’esp. garrafón.

garraio
Transport. Du roman carreo "transport, charroi".

garraioko
Bête de somme. De garraio "transport".

garrapo
(B) Sittelle (Zool.). De garra "griffe".

garratoin
Rat. Var. de arratoin.

garratz
(1234) Amer, dur. De la racine *garr- "dur". Apparenté au lapon (same) garas, garrat "dur". Var. garrats, karats.

garrazpera
Enrouement de la gorge. De l’esp. carraspera "id.".

garritxa
Verrue. De *garr- "cal, dur"? Var. kalitsa.

garro
Tentacule. De *garr-. Cp. dravidien gar, altaïque gar "bras".

garrotxa
Sorte de lance à bout armé. De l’esp. garrocha "id.".

garun
(B) Cervelle. De gar "crâne" et un "moelle".

garzela
Prison. Du roman carcel "id.".

gasaila
(S) Cheptel à bail. Du béarn. gasalha "id.".

gaskola
(S) Ajonc nain (Bot.). Du béarn. cascayle "id.".

gasna
Fromage. Var. de gazta.

gastatu
(1562) Gâcher. De l’esp. gastar.

gaston
(XIXe) Chaton (pierre). Du vx fr. caston "id.".

gatabut
Cercueil. De l’esp. ataúd "id." avec prothèse.

gate
Chaîne. Du lat. catena "id.".

gatha
(B, L) Liche noire (Zool.). De l’esp. gata "id.".

gathina
(BN, L) Fil de fer, chaîne. Du lat. catena "chaîne".

gatibu
(XVIe s.) Prisonnier, captif, esclave. Du latin captivu(m).

gatu
(époque romaine) Chat. Du latin cattu.

gatuzain
Nom d’un personnage de la mascarade souletine. De gatu "chat" et zain "gardien".

gatx
Très, trop, difficile, dur. Var. de gaitz "mauvais".

gatxixie
Petit refusé par sa mère. Terme construit sur gaitzetsi "réprouver, répudier" avec chuintantes hypocoristiques.

gatz
(1025, gazaheta) Sel. Terme apparenté à gazi. Terme proto-eurasien. Hors du basque, cf. dravidien kas "amer" (DED 1249), ouralien *katch- "amer", tcheremisse (mari) katche "id.", same (lapon) kuocca, guocca "id.", vogoul (mansi) kache, xassi "id.", mongol gasi- "amer", amérinde (quechua) katchi "sel".

gatzal
(B) Vent du nord. De gatz "sel". Ce vent venant de la mer est chargé de sel.

gatzil
(S, R) Stupide, insipide. De gatz "sel" et il "mort".

gatzozpin
(Néol.) Salade. De gatz "sel" et ozpin "vinaigre".

gatzu
Nitre, salpêtre. De gatz "sel".

gau
(1545) Nuit. Cp. peut-être austronésien gabi "id." ? Cf. abénaki gao, gaw, kaw "sommeil".

gauargi
Fantôme ou fanal (mar.). De gau "nuit" et argi "lumière, clarté".

gaubele
(HN, 1725) Hulotte (Zool.). De gau "nuit" et bele "corbeau".

gauberdintza
(1745) Equinoxe. De gau "nuit" et berdintza "équivalence".

gaude
Caution, garantie. Du roman *caute.

gaude
(S) Réséda (Bot.). Du gasc. gaude "id.".

gauerdi
Minuit. De gau "nuit" et erdi "moitié, milieu".

gaulore
Belle-de-nuit (Bot.). De gau "nuit" et lore "fleur".

gaur
(1596) Aujourd’hui. De gau "soir, nuit" et démonstratif haur "ce".

gauza
(1499) Chose. Du latin causa.

gauzatu
(1745) Réaliser, rendre possible. De gauza "chose".

gazabi
(Alava) Faine (Bot.). Métathèse de *baga-zi, de bago "hêtre".

gazaita
(BN) Parrain. Var. de ugazaita.

gazbeila
(R) Chose peu salée. De gaz "sel" et bera "faible".

gazeta
(1745) Gazette. De l’esp. gazeta.

gazi
Salé, amer. Terme apparenté à gatz "sel" (Michelena, FHV, 289). Cp. mongol gasi- "amer", quechua katchi "sel".

gazitu
Salé. De gaz/gatz "sel".

gazpina
(B) Oint, chrême. De gatz "sel" et min "amer".

gazta
Fromage. De gatz "sel". Cp. quechua katchi "sel" > katchipa "fromage". Var. gaztai, gaztae.

gaztaika
Oursin (Zool.). De gaztain "châtaigne" à cause des piquants.

gaztaina
(1452) Châtaigne (Bot.). Du latin castanea "id.". On peut légitimement se demander quel était le nom de ce fruit en proto-basque, puisque ce nom autochtone n’est pas connu contrairement à d’autres comme ur "noisette", intzaur "noix", ezkur "gland". Mais le terme latin est lui-même un emprunt au grec kastanea, kastana ou kastanon et l’origine du mot grec est obscure. Il serait venu d’Asie Mineure ou du Moyen-Orient. L’arménien kask semble en être issu. Cf. persan kashta "fruit, fruit sec"? Le terme proto-basque appartenait peut-être à la série des composés avec *urr "fruit à coque, noisette" à moins qu’il ne soit à rattacher à la base *marr- qui a donné l’italien marrone "marron". Plus loin en Eurasie cf. l’altaïque *kur- "noix" (jap. kuri "châtaigne").

gaztanbera
Fromage mou. De gazta "fromage" et bera "mou".

gazte
(1230) Jeune. A été comparé à l’albanais gjashtë. Peut-être dérivé de gazi "amer, aigre"?

gaztigatu
(1545) Châtier, punir. Du roman castigar "id.".

gaztigu
(BN, S) Châtiment. Du gasc. castigou "id.".

gazun
(B) Saumure. De gatz/gaz "sel".

gazur
(XVIIe s.) Petit lait. De gatz "sel" et ur "eau, liquide".






Dictionnaire étymologique basque

Index des pages

Contact : Michel Morvan