A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Atti di l’Apòstuli - 12 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse


voir le manuscrit



Atti di l’Apòstuli
capìtulu 12
Actes des Apôtres
chapitre 12

Petru imprigiunatu è liberatu
1
Circa à a listessa èpuca, u rè Erodu si messe à maltrattà unipochi di a Chjesa,

Pierre emprisonné et délivré
1
Vers le même temps, le roi Hérode se mit à maltraiter quelques membres de l’Église,
2
è fece more per mezu di a spada à Ghjàcumu, fratellu di Ghjuvanni.
2
et il fit mourir par l’épée Jacques, frère de Jean.
3
Videndu chì a cosa piacia à i Ghjudei, fece ancu arristà à Petru. – Èranu i ghjorni di i pani senza lèvitu. –
3
Voyant que cela était agréable aux Juifs, il fit encore arrêter Pierre. – C’était pendant les jours des pains sans levain. –
4
Dopu ad avellu pigliatu è ghjittatu in prigiò, u messe sottu à a guàrdia di quattru squadre d’ugnuna quattru suldati, cun l’intinzione di fallu cumparì davanti à u pòpulu, fattu a Pasqua.
4
Après l’avoir saisi et jeté en prison, il le mit sous la garde de quatre escouades de quatre soldats chacune, avec l’intention de le faire comparaître devant le peuple après la Pâque.
5
Petru dunque era guardatu in la prigione ; è a Ghjèsgia ùn cissava d’indirizzà per ellu prichere à Diu.
5
Pierre donc était gardé dans la prison ; et l’Église ne cessait d’adresser pour lui des prières à Dieu.
6
A notte prima chì Erodu u facissi cumparì, Petru, liatu cun dùie catene, durmia trà dui suldati ; sintinelle davanti à a porta guardàvanu a prigiò.
6
La nuit qui précéda le jour où Hérode allait le faire comparaître, Pierre, lié de deux chaînes, dormait entre deux soldats ; et des sentinelles devant la porte gardaient la prison.
7
Ed eccu, un ànghjulu di u Signore li s’affaccò, è un lume illuminò a prigiò. L’ànghjulu svighjò à Petru, minènduli in lu fiancu, è dicendu : Arrìzzati prestu ! E catene casconu da e so mani.
7
Et voici, un ange du Seigneur survint, et une lumière brilla dans la prison. L’ange réveilla Pierre, en le frappant au côté, et en disant : Lève-toi promptement ! Les chaînes tombèrent de ses mains.
8
È l’ànghjulu li disse : Metti a to cinta è e to sàndule. È fece cusì. L’ànghjulu li disse dinò : Ingutùppati cù u to mantellu è suìtami.
8
Et l’ange lui dit : Mets ta ceinture et tes sandales. Et il fit ainsi. L’ange lui dit encore : Enveloppe-toi de ton manteau, et suis-moi.
9
Petru iscì, è u sequitò, ùn sapendu chì ciò chì succidia per mezu di l’ànghjulu fussi veru, pinsava d’avè una visione.
9
Pierre sortit, et le suivit, ne sachant pas que ce qui se faisait par l’ange fût réel, et s’imaginant avoir une vision.
10
Quand’elli èbbenu francatu a prima guàrdia, eppo a seconda, ghjùnsenu à a porta in ferru chì sbocca nantu à a cità, è chì s’aprì da per ella davanti ad elli ; iscinu è s’avanzonu in un carrughju. Di colpu, l’ànghjulu si lasciò à Petru.
10
Lorsqu’ils eurent passé la première garde, puis la seconde, ils arrivèrent à la porte de fer qui mène à la ville, et qui s’ouvrit d’elle-même devant eux ; ils sortirent, et s’avancèrent dans une rue. Aussitôt l’ange quitta Pierre.
11
Turnatu in sè stessu, Petru disse : Avà vecu di manera sicura chì u Signore hà mandatu u so ànghjulu, è ch’ellu m’hà liberatu da e mani d’Erodu è di tuttu ciò chì u pòpulu ghjudeu aspittava.
11
Revenu à lui-même, Pierre dit : Je vois maintenant d’une manière certaine que le Seigneur a envoyé son ange, et qu’il m’a délivré de la main d’Hérode et de tout ce que le peuple juif attendait.
12
Dopu ad avè riflittutu, s’avviò versu a casa di Maria, mamma di Ghjuvanni, cugnumatu Marcu, duva parechje persone èranu riunite è pricàvanu.
12
Après avoir réfléchi, il se dirigea vers la maison de Marie, mère de Jean, surnommé Marc, où beaucoup de personnes étaient réunies et priaient.
13
Pichjò à l’ùsciu, è una serva, chjamata Rode, s’avvicinò pè stà à sente.
13
Il frappa à la porte du vestibule, et une servante, nommée Rhode, s’approcha pour écouter.
14
Ricunnobbe a voce di Petru ; è, in la so cuntintezza, invece d’apre, corse ad annunzià chì Petru era davanti à a porta.
14
Elle reconnut la voix de Pierre ; et, dans sa joie, au lieu d’ouvrir, elle courut annoncer que Pierre était devant la porte.
15
Li dìssenu : Sì scema. Ma assicurò chì a cosa era vera.
15
Ils lui dirent : Tu es folle. Mais elle affirma que la chose était ainsi. Et ils dirent : C’est son ange.
16
È dìssenu : Ghjè u so ànghjulu. Intantu Petru pichjava sempre à l’ùsciu. Aprinu, è fùbbenu stupiti di vèdelu.
16
Cependant Pierre continuait à frapper. Ils ouvrirent, et furent étonnés de le voir.
17
Petru, avènduli cù a manu fattu cennu di stà zitti, li cuntò cumu u Signore l’avia trattu da a prigiò, è disse : Annunziàtela à Ghjàcumu è à i fratelli. Eppo iscì, è si n’andò in un altru locu.
17
Pierre, leur ayant de la main fait signe de se taire, leur raconta comment le Seigneur l’avait tiré de la prison, et il dit : Annoncez-le à Jacques et aux frères. Puis il sortit, et s’en alla dans un autre lieu.
18
À l’aghjurnà, i suldati fùbbenu in un gran cumbùgliu, chì ùn sapìanu ciò ch’ellu era divintatu Petru.
18
Quand il fit jour, les soldats furent dans une grande agitation, pour savoir ce que Pierre était devenu.
19
Erodu, avèndulu cercu indarnu, interrugò e guàrdie, è dete l’òrdine di cundùcele à u supplìziu. Dopu falò da a Ghjudea in Cesarea, pè sughjurnacci.
19
Hérode, s’étant mis à sa recherche et ne l’ayant pas trouvé, interrogea les gardes, et donna l’ordre de les mener au supplice. Ensuite il descendit de la Judée à Césarée, pour y séjourner.
20
Erodu era pienu d’ustilità riguardu à i Tiriani è i Siduniani. Ma ghjùnsenu à truvallu tutti d’accordu ; è, dopu ad avè guadantu i favori di Blastu, u so magiordomu, chèrsenu a pace, perchì u so paese tirava a so sussistenza di quellu di u rè.
20
Hérode avait des dispositions hostiles à l’égard des Tyriens et des Sidoniens. Mais ils vinrent le trouver d’un commun accord ; et, après avoir gagné Blaste, son chambellan, ils sollicitèrent la paix, parce que leur pays tirait sa subsistance de celui du roi.
21
À un ghjornu privistu, Erodu, vistutu cù i so vistimenti riali, è pusendu nantu à u so tronu, li fece publicamente un discorsu.
21
À un jour fixé, Hérode, revêtu de ses habits royaux, et assis sur son trône, les harangua publiquement.
22
U pòpulu gridò : Voce d’un diu, è nò d’un omu !
22
Le peuple s’écria : Voix d’un dieu, et non d’un homme !
23
À l’istante, un ànghjulu di u Signore u siccò, perch’ellu ùn avia glurificatu à Diu. È spirò, manghjatu da i vermi.
23
Au même instant, un ange du Seigneur le frappa, parce qu’il n’avait pas donné gloire à Dieu. Et il expira, rongé par les vers.
24
In istu mentre a parolla di Diu si sparghjia sempre di più, è u contu di i discìpuli aumintava.
24
Cependant la parole de Dieu se répandait de plus en plus, et le nombre des disciples augmentait.
25
Barnabassu è Sàulu, dopu ad avè còmpiu a so missione, si ne turnonu da Ghjerusalemme, purtèndusi cun elli à Ghjuvanni, cugnumatu Marcu.
25
Barnabas et Saul, après s’être acquittés de leur message, s’en retournèrent de Jérusalem, emmenant avec eux Jean, surnommé Marc.





chapitre précédent : 11   |   chapitre suivant : 13




index