A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Gènesi - 37 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse





Gènesi
capìtulu 37
Genèse
chapitre 37

Ghjiseppu vindutu da i so fratelli
1
Ghjacobbu si ne stete in lu paese di Cananu, duv’ellu avia sughjurnatu u so babbu.

Joseph vendu par ses frères
1
Jacob demeura dans le pays de Canaan, où avait séjourné son père.
2
Eccu a pusterità di Ghjacobbu. Ghjiseppu, à dicissette anni, facia pasce l’animali cù i so fratelli ; issu zitellu era cù i figlioli di Bilha è i figlioli di Zilpa, mòglie di u so babbu. È Ghjiseppu palisava à u so babbu i so gattivi discorsi.
2
Voici la postérité de Jacob. Joseph, âgé de dix-sept ans, faisait paître le troupeau avec ses frères ; cet enfant était auprès des fils de Bilha et des fils de Zilpa, femmes de son père. Et Joseph rapportait à leur père leurs mauvais propos.
3
Israele amava à Ghjiseppu più ca tutti i so altri figlioli, perchì l’avia avutu in la so vichjàia ; è li fece una tùnica culurita.
3
Israël aimait Joseph plus que tous ses autres fils, parce qu’il l’avait eu dans sa vieillesse ; et il lui fit une tunique de plusieurs couleurs.
4
I so fratelli vìdenu chì u so babbu u tinia caru più ca elli tutti, è u piglionu in òdiu. Ùn li pudìanu parlà cun amicìzia.
4
Ses frères virent que leur père l’aimait plus qu’eux tous, et ils le prirent en haine. Ils ne pouvaient lui parler avec amitié.
5
Ghjiseppu ebbe un sònniu, è u cuntò à i so fratelli, chì l’udionu ancu di più.
5
Joseph eut un songe, et il le raconta à ses frères, qui le haïrent encore davantage.
6
Li disse : State à sente u sònniu ch’e aghju fattu !
6
Il leur dit : Écoutez donc ce songe que j’ai eu !
7
Èramu à lià mannelle à mezi campi ; ed eccu, a mio mannella s’alzò è si tense arritta, è e vostre mannelle a circundonu è si prusternonu davanti ad ella.
7
Nous étions à lier des gerbes au milieu des champs ; et voici, ma gerbe se leva et se tint debout, et vos gerbes l’entourèrent et se prosternèrent devant elle.
8
I so fratelli li dìssenu : Forse rignarè nantu à noi ? o ci guvernarè ? È l’udionu ancu di più, à cagione di i so sònnii, è à cagione di e so parolle.
8
Ses frères lui dirent : Est-ce que tu régneras sur nous ? est-ce que tu nous gouverneras ? Et ils le haïrent encore davantage, à cause de ses songes et à cause de ses paroles.
9
Ebbe dinò un antru sònniu, è u cuntò à i so fratelli. Disse : Aghju avutu torna un sònniu ! Ed eccu, u sole, a luna è òndeci stelle si prustirnàvanu davanti à mè.
9
Il eut encore un autre songe, et il le raconta à ses frères. Il dit : J’ai eu encore un songe ! Et voici, le soleil, la lune et onze étoiles se prosternaient devant moi.
10
U cuntò à u so babbu è à i so fratelli. U so babbu u liticò, è li disse : Chì significatu hà stu sònniu chì tù hai avutu ? Ci vole chì no vènghimu, èiu, a to mamma è i to fratelli, à prusternacci davanti à tè ?
10
Il le raconta à son père et à ses frères. Son père le réprimanda, et lui dit : Que signifie ce songe que tu as eu ? Faut-il que nous venions, moi, ta mère et tes frères, nous prosterner en terre devant toi ?
11
I so fratelli li purtonu invìdia, ma u so babbu cunservò u ricordu di sse cose.
11
Ses frères eurent de l’envie contre lui, mais son père garda le souvenir de ces choses.
12
I fratelli di Ghjiseppu essendu andati in Sichemme, per fà pasce a banda di u so babbu,
12
Les frères de Joseph étant allés à Sichem, pour faire paître le troupeau de leur père,
13
Israele disse à Ghjiseppu : I to fratelli ùn fàcenu pasce l’animali in Sichemme ? Veni ch’e ti mandi cun elli. Ellu rispose : Èccumi !
13
Israël dit à Joseph : Tes frères ne font-ils pas paître le troupeau à Sichem ? Viens, je veux t’envoyer vers eux. Et il répondit : Me voici !
14
Israele li disse : Vai, ti precu, è vedi s’ì i to fratelli sò in bona salute è s’ì a banda hè in bonu statu, è vultarè à dàmmine nutìzie. U mandò dunque da a valle d’Hebron ; è Ghjiseppu andò in Sichemme.
14
Israel lui dit : Va, je te prie, et vois si tes frères sont en bonne santé et si le troupeau est en bon état ; et tu m’en rapporteras des nouvelles. Il l’envoya ainsi de la vallée d’Hébron ; et Joseph alla à Sichem.
15
Un omu u scuntrò, mentre ch’ellu girandulava in li campi. U quistiunò, dicendu : Chì cerchi ?
15
Un homme le rencontra, comme il errait dans les champs. Il le questionna, en disant : Que cherches-tu?
16
Ghjiseppu rispose : Cercu i mo fratelli ; dimmi, ti precu, duv’elli fàcenu pasce l’animali.
16
Joseph répondit : Je cherche mes frères ; dis-moi, je te prie, où ils font paître leur troupeau.
17
È l’omu disse : Sò partuti da quì ; l’aghju intesi chì dicìanu : Andemu in Dothan. Ghjiseppu andò appressu à i so fratelli, è i truvò in Dothan.
17
Et l’homme dit : Ils sont partis d’ici ; car je les ai entendus dire : Allons à Dothan. Joseph alla après ses frères, et il les trouva à Dothan.
18
U vìdenu da luntanu ; è, prima ch’ellu fussi vicinu ad elli, cumpluttonu di fallu more.
18
Ils le virent de loin ; et, avant qu’il fût près d’eux, ils complotèrent de le faire mourir.
19
Si dìssenu l’unu à l’altru : Eccu u facitore di sònnii chì vene.
19
Ils se dirent l’un à l’autre : Voici le faiseur de songes qui arrive.
20
Vinite avà, tumbèmulu, è ghjittèmulu in una di e cisterne ; diciaremu chì un animale feroce l’hà divuratu, è vidaremu ciò ch’elli divintaranu i so sònnii.
20
Venez maintenant, tuons-le, et jetonsle dans une des citernes ; nous dirons qu’une bête féroce l’a dévoré, et nous verrons ce que deviendront ses songes.
21
Rubene sintì ssu discorsu, è u libarò da e so mani. Disse : Ùn li livemu a vita.
21
Ruben entendit cela, et il le délivra de leurs mains. Il dit : Ne lui ôtons pas la vie.
22
Rubene disse : Ùn isparghjimu u sangue ; ghjittàtelu in ssa cisterna di u desertu, è ùn mittite micca a manu nantu ad ellu. Avia u prugettu di liberallu da e so mani per fallu turnà ind’è u so babbu.
22
Ruben leur dit : Ne répandez point de sang ; jetez-le dans cette citerne qui est au désert, et ne mettez pas la main sur lui. Il avait dessein de le délivrer de leurs mains pour le faire retourner vers son père.
23
Quandu Ghjiseppu fù ghjuntu vicinu à i so fratelli, u spuglionu di a so tùnica, di a tùnica culurita, ch’ellu avia nantu ad ellu.
23
Lorsque Joseph fut arrivé auprès de ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, de la tunique de plusieurs couleurs, qu’il avait sur lui.
24
U piglionu, è u lamponu in la cisterna. Issa cisterna era viota ; ùn ci era micca acqua.
24
Ils le prirent, et le jetèrent dans la citerne. Cette citerne était vide ; il n’y avait point d’eau.
25
Pusonu dopu per manghjà. Avendu pisatu l’ochji, vìdenu una caravana d’Ismaèliti chì vinia da Galaad ; i so cammelli èranu carchi d’aromi, di bàlsamu è di mirra, ch’elli purtàvanu in Egittu.
25
Ils s’assirent ensuite pour manger. Ayant levé les yeux, ils virent une caravane d’Ismaélites venant de Galaad ; leurs chameaux étaient chargés d’aromates, de baume et de myrrhe, qu’ils transportaient en Égypte.
26
Allora Ghjuda disse à i so fratelli : Chì guadagnaremu à tumbà u nostru fratellu è à piattà u so sangue ?
26
Alors Juda dit à ses frères: Que gagnerons-nous à tuer notre frère et à cacher son sang ?
27
Vinite, vindìmulu à l’Ismaèliti, è ùn mittimu a manu nantu ad ellu, chì ghjè u nostru fratellu, a nostra carne. È i so fratelli u stètenu à sente.
27
Venez, vendons-le aux Ismaélites, et ne mettons pas la main sur lui, car il est notre frère, notre chair. Et ses frères l’écoutèrent.
28
À u passaghju di i marcanti madiàniti, tironu à Ghjiseppu è u fècenu cullà fora di a cisterna ; è u vindètenu per vinti sicli d’argentu à l’Ismaèliti, chì u si purtonu in Egittu.
28
Au passage des marchands madianites, ils tirèrent et firent remonter Joseph hors de la citerne ; et ils le vendirent pour vingt sicles d’argent aux Ismaélites, qui l’emmenèrent en Égypte.
29
Rubene turnò à a cisterna ; ed eccu, Ghjiseppu ùn ci era più. Stracciò i so vistimenti,
29
Ruben revint à la citerne ; et voici, Joseph n’était plus dans la citerne. Il déchira ses vêtements,
30
vultò ind’è i so fratelli, è disse : U zitellu ùn ci hè più! Ed èiu, duva andaraghju?
30
retourna vers ses frères, et dit : L’enfant n’y est plus ! Et moi, où irai-je ?
31
Piglionu a tùnica di Ghjiseppu, è, avendu tombu un beccu, ciuttonu a tùnica in lu sangue.
31
Ils prirent alors la tunique de Joseph ; et, ayant tué un bouc, ils plongèrent la tunique dans le sang.
32
Mandonu à u so babbu a tùnica culurita, fènduli dì : Eccu ciò chì no avemu trovu! cerca di vede s’ella hè a tùnica di u to figliolu, o nò.
32
Ils envoyèrent à leur père la tunique de plusieurs couleurs, en lui faisant dire : Voici ce que nous avons trouvé ! reconnais si c’est la tunique de ton fils, ou non.
33
Ghjacobbu a ricunnobbe, è disse : Ghjè a tùnica di u mo figliolu ! un animale feroce l’hà divuratu ! Ghjiseppu hè statu messu in pezzi !
33
Jacob la reconnut, et dit : C’est la tunique de mon fils ! une bête féroce l’a dévoré ! Joseph a été mis en pièces !
34
È stracciò i so vistimenti, messe un saccu nantu à e so reni, è purtò per un pezzu u dolu di u so figliolu.
34
Et il déchira ses vêtements, il mit un sac sur ses reins, et il porta longtemps le deuil de son fils.
35
Tutti i so figlioli è tutte e so figliole ghjùnsenu per cunsulallu, ma ùn volse riceve nisuna cunsulazione. Dicia : Hè piinghjendu ch’e falaraghju ver di u mo figliolu in lu sughjornu di i morti ! È piinghjia u so figliolu.
35
Tous ses fils et toutes ses filles vinrent pour le consoler ; mais il ne voulut recevoir aucune consolation. Il disait : C’est en pleurant que je descendrai vers mon fils au séjour des morts ! Et il pleurait son fils.
36
I Madiàniti u vindètenu in Egittu à Potifar, officiale di Faraone, capu di e guàrdie.
36
Les Madianites le vendirent en Égypte à Potiphar, officier de Pharaon, chef des gardes.





chapitre précédent : 36   |   chapitre suivant : 38




index