A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Salmi - 18 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse





Salmi
salmu 18
Psaumes
psaume 18
1
À u capu di i curisti. Di u servitore di l’Eternu, di Davìdiu, chì indirizzò à u Signore e parolle di stu cànticu, quandu u Signore l’ebbe liberatu da a manu di tutti i so nimici è da a manu di Saullu. Disse :
1
Au chef des chantres. Du serviteur de l’Éternel, de David, qui adressa à l’Éternel les paroles de ce cantique, lorsque l’Éternel l’eut délivré de la main de tous ses ennemis et de la main de Saül. Il dit :
2
Ti tengu caru, ò Eternu, a mio forza!
2
Je t’aime, ô Éternel, ma force !
3
Signore, u mio scògliu, a mio furtezza, u mio liberatore !

Mio Diu, mio scògliu, duv’e trovu un ascosu !

U mio scudu, a forza chì mi salva, u mio altu ricòveru !
3
Éternel, mon rocher, ma forteresse, mon libérateur !

Mon Dieu, mon rocher, où je trouve un abri !

Mon bouclier, la force qui me sauve, ma haute retraite !
4
Briongu : Ludatu sia u Signore !

È sò liberatu da i mio nimici.
4
Je m’écrie : Loué soit l’Éternel !

Et je suis délivré de mes ennemis.
5
I liami di a morte m’avìanu circundatu,

È i turrenti di a distruzzione m’avìanu spavintatu ;
5
Les liens de la mort m’avaient environné,

Et les torrents de la destruction m’avaient épouvanté ;
6
I liàcciuli di u sipolcru m’avìanu avvintu,

E rete di a morte m’avìanu surpresu.
6
Les liens du sépulcre m’avaient entouré,

Les filets de la mort m’avaient surpris.
7
In lu mio addisperu, aghju invucatu l’Eternu,

Aghju briunatu à u mio Diu;

Da u so palazzu, hà intesu a mio voce,

È u mio gridu versu ellu hè ghjuntu à e so arechje.
7
Dans ma détresse, j’ai invoqué l’Éternel,

J’ai crié à mon Dieu ;

De son palais, il a entendu ma voix,

Et mon cri est parvenu devant lui à ses oreilles.
8
A terra fù smossa è trimò,

I fundamenti di e muntagne trimulonu,

È fùbbenu smossi, perchì a so còllera s’era infiarata.
8
La terre fut ébranlée et trembla,

Les fondements des montagnes frémirent,

Et ils furent ébranlés, parce qu’il était irrité.
9
Fume scappava da e so nare,

È un focu divurante iscia da a so bocca :

Ne zirlava carboni ardenti.
9
Il s’élevait de la fumée dans ses narines,

Et un feu dévorant sortait de sa bouche :

Il en jaillissait des charbons embrasés.
10
Fece calà i celi è falò

Incù un nìulu zeppu sottu à i pedi.
10
Il abaissa les cieux, et il descendit :

Il y avait une épaisse nuée sous ses pieds.
11
Cavalcava un cherùbinu, è vulava,

Ariulava nantu à l’ale di u ventu.
11
Il était monté sur un chérubin, et il volait,

Il planait sur les ailes du vent.
12
Facia di u bughjone u so ricòveru, a so tenda ingiru ad ellu,

Era inturniatu d’acque scure è di scuri nìuli.
12
Il faisait des ténèbres sa retraite, sa tente autour de lui,

Il était enveloppé des eaux obscures et de sombres nuages.
13
Da u splindore chì u pricidia zirlàvanu i nìuli,

Lampendu gràndina è carboni di focu.
13
De la splendeur qui le précédait s’échappaient les nuées,

Lançant de la grêle et des charbons de feu.
14
U Signore tunò in lu celu,

L’Altìssimu fece ribumbà a so voce,

Cù a gràndina è i carboni di focu.
14
L’Éternel tonna dans les cieux,

Le Très-Haut fit retentir sa voix,

Avec la grêle et les charbons de feu.
15
Sfrumbulò e so frecce è spargugliò i mio nimici,

Multiplicò i colpi di e saette è i messe in dirotta.
15
Il lança ses flèches et dispersa mes ennemis,

Il multiplia les coups de la foudre et les mit en déroute.
16
U lettu di l’acque apparse,

I fundamenti di u mondu fùbbenu scuperti,

Per mezu di a to minàccia, ò Eternu !

Pè u rimore di u sòffiu di e to nare.
16
Le lit des eaux apparut,

Les fondements du monde furent découverts,

Par ta menace, ô Éternel !

Par le bruit du souffle de tes narines.
17
Stese a so manu da quassù, mi pigliò,

È mi cacciò da l’acquazzoni ;
17
Il étendit sa main d’en haut, il me saisit,

Il me retira des grandes eaux ;
18
Mi libarò da u mio putente aversàriu,

Da i mio nimici chì èranu più forti ca mè !
18
Il me délivra de mon adversaire puissant,

De mes ennemis qui étaient plus forts que moi.
19
M’avìanu surpresu à u ghjornu di u mio addisperu ;

Ma l’Eternu fubbe u mio appoghju.
19
Ils m’avaient surpris au jour de ma détresse ;

Mais l’Éternel fut mon appui.
20
M’hà allatatu,

È m’hà salvu, perch’ellu mi tene caru.
20
Il m’a mis au large,

Il m’a sauvé, parce qu’il m’aime.
21
L’Eternu m’hà trattatu secondu a mio rettitùdine,

M’hà resu secondu a purezza di e mio mani,
21
L’Éternel m’a traité selon ma droiture,

Il m’a rendu selon la pureté de mes mains ;
22
Chì aghju suitatu e vie di u Signore,

È ùn sò statu culpèvule voltu à u mio Diu.
22
Car j’ai observé les voies de l’Éternel,

Et je n’ai point été coupable envers mon Dieu.
23
Tutte e so urdunanze sò state davanti à mè,

È ùn mi sò scansatu da e so legi.
23
Toutes ses ordonnances ont été devant moi,

Et je ne me suis point écarté de ses lois.
24
Sò statu senza rimpròvaru di fronte ad ellu,

È mi sò guardatu contru à a mio iniquità.
24
J’ai été sans reproche envers lui,

Et je me suis tenu en garde contre mon iniquité.
25
Cusì l’Eternu m’hà resu secondu a mio rettitùdine,

Secondu a purezza di e mio mani voltu à i so ochji.
25
Aussi l’Éternel m’a rendu selon ma droiture,

Selon la pureté de mes mains devant ses yeux.
26
Cun quellu chì hè bonu ti mostri bonu,

Cun l’omu dirittu agisci secondu a rettitùdine,
26
Avec celui qui est bon tu te montres bon,

Avec l’homme droit tu agis selon la droiture,
27
Cun quellu chì hè puru ti mostri puru

È cù u currottu agisci secondu a so curruzzione.
27
Avec celui qui est pur tu te montres pur,

Et avec le pervers tu agis selon sa perversité.
28
Salvi u pòpulu chì si umilieghja,

È abbassi i sguardi arruganti.
28
Tu sauves le peuple qui s’humilie,

Et tu abaisses les regards hautains.
29
Ié, faci luccicà u mio lume ;

U Signore, mio Diu, schjarisce u mio bughjone.
29
Oui, tu fais briller ma lumière ;

L’Éternel, mon Dieu, éclaire mes ténèbres.
30
Cun tè mi precipiteghju nantu à una truppa in arme,

Cù u mio Diu francu una muràglia.
30
Avec toi je me précipite sur une troupe en armes,

Avec mon Dieu je franchis une muraille.
31
E vie di Diu sò perfette,

A parolla di l’Eternu hè messa à e prove ;

Ghjè un iscudu per tutti quelli chì si cunfìdanu in ellu.
31
Les voies de Dieu sont parfaites,

La parole de l’Éternel est éprouvée ;

Il est un bouclier pour tous ceux qui se confient en lui.
32
Perchì quale hè Diu, s’ellu ùn hè l’Eternu ;

È quale hè un iscògliu, s’ellu ùn hè u nostru Diu?
32
Car qui est Dieu, si ce n’est l’Éternel ;

Et qui est un rocher, si ce n’est notre Dieu ?
33
Ghjè Diu chì mi cinghje di forza,

È chì mi cunduce in la via diritta.
33
C’est Dieu qui me ceint de force,

Et qui me conduit dans la voie droite.
34
Rende i mio pedi cum’è quelli di e cerve,

È mi mette nantu à i mio lochi alti.
34
Il rend mes pieds semblables à ceux des biches,

Et il me place sur mes lieux élevés.
35
Eserciteghja e mio mani à a battàglia,

È e mio bracce tèndenu l’arcu di bronzu.
35
Il exerce mes mains au combat,

Et mes bras tendent l’arc d’airain.
36
Mi dai u scudu di u to salvamentu,

A to diritta mi sustene,

È per mezu di a to buntà diventu maiò.
36
Tu me donnes le bouclier de ton salut,

Ta droite me soutient,

Et je deviens grand par ta bonté.
37
Allarghi a via sottu à i mio passi,

È i mio pedi ùn inciàmpanu.
37
Tu élargis le chemin sous mes pas,

Et mes pieds ne chancellent point.
38
Persequiteghju i mio nimici, l’aghjustu,

È ùn mi ne tornu senza avelli stirpati.
38
Je poursuis mes ennemis, je les atteins,

Et je ne reviens pas avant de les avoir anéantis.
39
I spezzu è ùn si ponu rialzà ;

Càscanu sottu à i mio pedi.
39
Je les brise, et ils ne peuvent se relever ;

Ils tombent sous mes pieds.
40
Mi cinghji di forza pè a battàglia,

Faci piigà i mio aversàrii sottu à mè.
40
Tu me ceins de force pour le combat,

Tu fais plier sous moi mes adversaires.
41
Di i mio nimici mi faci vede u spinu,

È sterpu quelli chì mi òdianu.
41
Tu fais tourner le dos à mes ennemis devant moi,

Et j’extermine ceux qui me haïssent.
42
Briònanu, è nimu per salvalli !

Grìdanu à l’Eternu, è ùn li risponde !
42
Ils crient, et personne pour les sauver !

Ils crient à l’Éternel, et il ne leur répond pas !
43
I sfracicheghju cum’è a pòlvara ch’ellu si porta u ventu,

I calcicheghju cum’è a fanga di e strade.
43
Je les broie comme la poussière qu’emporte le vent,

Je les foule comme la boue des rues.
44
Mi libareghji di e discòrdie di i pòpuli ;

Mi metti in testa di e nazioni ;

Un pòpulu ch’e ùn cunnisciu m’hè sottumessu.
44
Tu me délivres des dissensions du peuple ;

Tu me mets à la tête des nations ;

Un peuple que je ne connaissais pas m’est asservi.
45
Mi ubbidìscenu à u primu òrdine,

I figlioli di u stranieru m’allisinghèghjanu ;
45
Ils m’obéissent au premier ordre,

Les fils de l’étranger me flattent ;
46
I figlioli di u stranieru si ne svènenu,

Trèmanu fora di e so furtezze.
46
Les fils de l’étranger sont en défaillance,

Ils tremblent hors de leurs forteresses.
47
Evviva l’Eternu, è benedettu sia u mio scògliu !

Chì u Diu di u mio salvamentu sia esaltatu,
47
Vive l’Éternel, et béni soit mon rocher !

Que le Dieu de mon salut soit exalté,
48
U Diu chì ghjè u mio vindicatore,

Chì mi sottumette i pòpuli,
48
Le Dieu qui est mon vengeur,

Qui m’assujettit les peuples,
49
Chì mi libareghja di i mio nimici.

M’innalzi sopra à i mio aversàrii,

Mi salvi di l’omu viulente.
49
Qui me délivre de mes ennemis!

Tu m’élèves au-dessus de mes adversaires,

Tu me sauves de l’homme violent.
50
Ghjè per quessa ch’e ti ludaraghju à mezu à e nazioni, ò Eternu !

È cantaraghju à a glòria di u to nome.
50
C’est pourquoi je te louerai parmi les nations, ô Éternel !

Et je chanterai à la gloire de ton nom.
51
Cuncede maiò liberazioni à u so rè,

È face misericòrdia à u so untu,

À Davìdiu, è à a so discindenza, per sempre.
51
Il accorde de grandes délivrances à son roi,

Et il fait miséricorde à son oint,

À David, et à sa postérité, pour toujours.





psaume précédent : 17   |   psaume suivant : 19




index