A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Salmi - 139 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse





Salmi
salmu 139
Psaumes
psaume 139
1
À u capu di i curisti. Di Davìdiu. Salmu.

Eternu ! Mi sondi è mi cunnosci,
1
Au chef des chantres. De David. Psaume.

Éternel ! tu me sondes et tu me connais,
2
Sai quand’e mi mettu à pusà è quand’e m’arrizzu,

Penetreghji da luntanu u mio pinsamentu ;
2
Tu sais quand je m’assieds et quand je me lève,

Tu pénètres de loin ma pensée ;
3
Sai quand’e camminu è quand’e mi chjingu,

È penetreghji tutte e mio vie.
3
Tu sais quand je marche et quand je me couche,

Et tu pénètres toutes mes voies.
4
Chì a parolla ùn hè ancu nantu à a mio lingua,

Chì digià, ò Eternu ! tù a cunnosci sana.
4
Car la parole n’est pas sur ma langue,

Que déjà, ô Éternel ! tu la connais entièrement.
5
Mi circondi per daretu è per davanti,

È metti a to manu nantu à mè.
5
Tu m’entoures par-derrière et par-devant,

Et tu mets ta main sur moi.
6
Una scienza cusì maravigliosa hè fora di purtata per mè,

È troppu alta per ch’e possa agguantalla.
6
Une science aussi merveilleuse est au-dessus de ma portée,

Elle est trop élevée pour que je puisse la saisir.
7
Duva andariu luntanu da u to spìritu,

È duva fughjariu luntanu da a to fàccia ?
7
Où irais-je loin de ton esprit,

Et où fuirais-je loin de ta face ?
8
S’e collu in celu, ci sì ;

S’e mi chjingu in lu sughjornu di i morti, èccutici.
8
Si je monte aux cieux, tu y es ;

Si je me couche au séjour des morts, t’y voilà.
9
S’e pìgliu l’ale di l’alba,

È ch’e vachi à stà à l’estremità di u mare,
9
Si je prends les ailes de l’aurore,

Et que j’aille habiter à l’extrémité de la mer,
10
Ancu culà a to manu mi cunduciarà,

È a to diritta mi pigliarà.
10
Là aussi ta main me conduira,

Et ta droite me saisira.
11
S’e dicu : Almenu u bughjone mi cuprarà,

A notte diventa luce intornu à mè ;
11
Si je dis : Au moins les ténèbres me couvriront,

La nuit devient lumière autour de moi ;
12
Ancu u bughjone ùn hè oscuru per tè,

A notte splende cum’è u ghjornu,

È u bughjone cum’è a luce.
12
Même les ténèbres ne sont pas obscures pour toi,

La nuit brille comme le jour,

Et les ténèbres comme la lumière.
13
Sì tù chì m’hai furmatu e reni,

Chì m’hai tissutu in lu senu di mamma.
13
C’est toi qui as formé mes reins,

Qui m’as tissé dans le sein de ma mère.
14
Ti lodu perchè sò una criatura cusì maravigliosa.

E to òpere sò ammirèvuli,

È a mio ànima a ricunnosce bè.
14
Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse.

Tes œuvres sont admirables,

Et mon âme le reconnaît bien.
15
U mio corpu ùn era piattu davanti à tè,

Quand’e sò statu fattu in un locu sicretu,

Tissutu in lu prufondu di a terra.
15
Mon corps n’était point caché devant toi,

Lorsque j’ai été fait dans un lieu secret,

Tissé dans les profondeurs de la terre.
16
Quand’e ùn eru ca una massa senza forma,

I to ochji mi vidìanu ;

È nantu à u to libru èranu tutti scritti i ghjorni chì m’èranu distinati,

Prima chì mancunu d’elli esistissi.
16
Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient ;

Et sur ton livre étaient tous inscrits

Les jours qui m’étaient destinés,

Avant qu’aucun d’eux existât.
17
Chì i to pinsamenti, ò Diu, mi pàrenu impenetrèvuli !

Cum’ella hè maiò a so quantità !
17
Que tes pensées, ô Dieu, me semblent impénétrables !

Que le nombre en est grand !
18
S’e i contu, sò più numarosi ca i granelli di rena.

Mi sveghju, è sò torna cun tè.
18
Si je les compte, elles sont plus nombreuses que les grains de sable.

Je m’éveille, et je suis encore avec toi.
19
Ò Diu, fà more u gattivu !

Omi di sangue, alluntanàtevi da mè !
19
Ô Dieu, puisses-tu faire mourir le méchant !

Hommes de sang, éloignez-vous de moi !
20
Pàrlanu di tè d’una manera criminale,

Pìglianu u to nome per dì bugie, elli, i to nimici !
20
Ils parlent de toi d’une manière criminelle,

Ils prennent ton nom pour mentir, eux, tes ennemis !
21
Eternu, ùn avariu òdiu per quelli chì ti òdianu,

Disgustu per quelli chì s’àlzanu contru à tè ?
21
Éternel, n’aurais-je pas de la haine pour ceux qui te haïssent,

Du dégoût pour ceux qui s’élèvent contre toi ?
22
L’òdiu d’un òdiu perfettu ;

Sò nimici per mè.
22
Je les hais d’une parfaite haine ;

Ils sont pour moi des ennemis.
23
Sòndami, ò Diu, è cunnosci u mio core !

Mèttimi à e prove, è cunnosci i mio pinsamenti !
23
Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur !

Ép rouve-moi, et connais mes pensées !
24
Guarda s’e sò nantu à una via gattiva,

È cundùcimi nantu à a via di l’eternità !
24
Regarde si je suis sur une mauvaise voie,

Et conduis-moi sur la voie de l’éternité !





psaume précédent : 138   |   psaume suivant : 140




index