A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Gènesi - 27 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse





Gènesi
capìtulu 27
Genèse
chapitre 27

Ghjacobbu benedettu da u so babbu Isaccu
1
Isaccu invichjava, è i so ochji s’èranu indibuliti à u puntu ch’ellu ùn vidia più. Allora chjamò ad Esaù, u so figliolu maiò, è li disse : U mo figliolu ! Ellu rispose : Èccumi !

Jacob béni par son père Isaac
1
Isaac devenait vieux, et ses yeux s’étaient affaiblis au point qu’il ne voyait plus. Alors il appela Ésaü, son fils aîné, et lui dit : Mon fils ! Et il lui répondit : Me voici !
2
Isaccu disse : Eccu, sò vechju, ùn cunnoscu micca u ghjornu di a mio morte.
2
Isaac dit : Voici donc, je suis vieux, je ne connais pas le jour de ma mort.
3
Avà dunque, ti precu, pìglia e to arme, u to porta frecce è u to arcu, vai in la campagna, è caccièghjami appena di salvaticume.
3
Maintenant donc, je te prie, prends tes armes, ton carquois et ton arc, va dans les champs, et chasse-moi du gibier.
4
Fammi un arrangiatu cum’elli piàcenu à mè, è pòrtamilu à manghjà, affinchì à mo ànima ti benedica prima di more.
4
Fais-moi un mets comme j’aime, et apporte-le-moi à manger, afin que mon âme te bénisse avant que je meure.
5
Rebecca stete à sente ciò ch’ellu dicia Isaccu ad Esaù, u so figliolu. È Esaù si n’andò in li campi, per caccià salvàghjina è purtalla.
5
Rebecca écouta ce qu’Isaac disait à Ésaü, son fils. Et Ésaü s’en alla dans les champs, pour chasser du gibier et pour le rapporter.
6
Eppo Rebecca disse à Ghjacobbu, u so figliolu : Eccu, aghju intesu u to babbu chì dicia cusì ad Esaù, u to fratellu :
6
Puis Rebecca dit à Jacob, son fils : Voici, j’ai entendu ton père qui parlait ainsi à Ésaü, ton frère :
7
Pòrtami salvàghjina è fammi un arrangiatu ch’e manghjaraghju ; è ti benedisciaraghju prima di more.
7
Apporte-moi du gibier et fais-moi un mets que je mangerai ; et je te bénirai devant l’Éternel avant ma mort.
8
Avà, u mo figliolu, stà à sente a mio voce per ciò chì tocca a cosa ch’e ti cumandu.
8
Maintenant, mon fils, écoute ma voix à l’égard de ce que je te commande.
9
Vai à pigliammi in la banda dui bon capretti ; ne faraghju pè u to babbu un arrangiatu cum’elli li piàcenu ;
9
Va me prendre au troupeau deux bons chevreaux ; j’en ferai pour ton père un mets comme il aime ;
10
è u purtarè à u to babbu per ch’ellu u manghji, è ch’ellu ti benedica prima di more.
10
et tu le porteras à manger à ton père, afin qu’il te bénisse avant sa mort.
11
Ghjacobbu rispose à a so mamma : Eccu, Esaù, u mo fratellu, hè pilutu, ed èiu ùn aghju pelu.
11
Jacob répondit à sa mère : Voici, Ésaü, mon frère, est velu, et je n’ai point de poil.
12
Pò dassi chì babbu mi tocchi, è passariu per bugiardu, è fariu vene nantu à mè a maladizzione, è nò a benedizzione.
12
Peut-être mon père me toucherat-il, et je passerai à ses yeux pour un menteur, et je ferai venir sur moi la malédiction, et non la bénédiction.
13
A so mamma li disse : Chì ssa maladizzione, u mo figliolu, ricaschi nantu à mè ! Stà à sente a mio voce, è vai à pigliàmmili.
13
Sa mère lui dit : Que cette malédiction, mon fils, retombe sur moi ! Écoute seulement ma voix, et va me les prendre.
14
Ghjacobbu andò à piglialli, è i purtò à a so mamma, chì fece un arrangiatu cum’elli piacìanu à u so babbu.
14
Jacob alla les prendre, et les apporta à sa mère, qui fit un mets comme son père aimait.
15
Dopu, Rebecca pigliò i vistimenti d’Esaù, u so figliolu maiò, i più belli chì ghjèranu in casa, è i fece mette à Ghjacobbu, u so figliolu più giòvanu.
15
Ensuite, Rebecca prit les vêtements d’Ésaü, son fils aîné, les plus beaux qui se trouvaient à la maison, et elle les fit mettre à Jacob, son fils cadet.
16
Cuprì e so mani cù a pelle di i capretti, è u so collu chì era senza pelu.
16
Elle couvrit ses mains de la peau des chevreaux, et son cou qui était sans poil.
17
È messe in manu à Ghjacobbu, u so figliolu, l’arrangiatu è u pane ch’ella avia preparatu.
17
Et elle plaça dans la main de Jacob, son fils, le mets et le pain qu’elle avait préparés.
18
Vense ver di u babbu, è disse : Babbu ! È Isaccu rispose : Èccumi ! quale sì, u mo figliolu ?
18
Il vint vers son père, et dit : Mon père ! Et Isaac dit : Me voici ! qui es-tu, mon fils ?
19
Ghjacobbu rispose à u so babbu : Sò Esaù, u to figliolu maiò. Arrìzzati, ti precu, posa è manghja di a mo salvàghjina, affinchì a to ànima mi benedica.
19
Jacob répondit à son père : Je suis Ésaü, ton fils aîné ; j’ai fait ce que tu m’as dit. Lève-toi, je te prie, assieds-toi, et mange de mon gibier, afin que ton âme me bénisse.
20
Isaccu disse à u so figliolu : Eghjè ! l’hai digià trova, u mo figliolu ! È Ghjacobbu rispose : Ghjè chì u Signore, u to Diu, l’hà fatta vene davanti à mè.
20
Isaac dit à son fils : Eh quoi ! tu en as déjà trouvé, mon fils ! Et Jacob répondit : C’est que l’Éternel, ton Dieu, l’a fait venir devant moi.
21
Isaccu disse à Ghjacobbu : Avvicìnati dunque, è ch’e ti tocchi, u mo figliolu, per sappè s’è tù sì u mo figliolu Esaù, o nò.
21
Isaac dit à Jacob : Approche donc, et que je te touche, mon fils, pour savoir si tu es mon fils Ésaü, ou non.
22
Ghjacobbu s’avvicinò da Isaccu, u so babbu, chì u tuccò, è disse : A voce hè quella di Ghjacobbu, ma e mani sò quelle d’Esaù.
22
Jacob s’approcha d’Isaac, son père, qui le toucha, et dit : La voix est la voix de Jacob, mais les mains sont les mains d’Ésaü.
23
Ùn lu ricunnobbe, perchì e so mani èranu pilute, cum’è quelle d’Esaù, u so fratellu ; è u benedisse.
23
Il ne le reconnut pas, parce que ses mains étaient velues, comme les mains d’Ésaü, son frère ; et il le bénit.
24
Disse cusì : Sì tù u mo figliolu Esaù ? Sò èiu, rispose Ghjacobbu.
24
Il dit : C’est toi qui es mon fils Ésaü ? Et Jacob répondit : C’est moi.
25
Isaccu disse : Sèrvimi, è ch’e manghji salvàghjina di u mo figliolu, affinchì a mio ànima ti benedica. Ghjacobbu u sirvì, è manghjò ; li purtò ancu u vinu, è biì.
25
Isaac dit : Sers-moi, et que je mange du gibier de mon fils, afin que mon âme te bénisse. Jacob le servit, et il mangea ; il lui apporta aussi du vin, et il but.
26
Allora Isaccu, u so babbu, li disse : Avvicìnati dunque, è bàsgiami, u mo figliolu.
26
Alors Isaac, son père, lui dit : Approche donc, et baise-moi, mon fils.
27
Ghjacobbu s’avvicinò, è u basgiò. Isaccu sintì l’odore di i so vistimenti ; eppo u benedisse, è disse : Eccu, l’odore di u mo figliolu hè cum’è quellu d’un campu chì u Signore hà benedettu.
27
Jacob s’approcha, et le baisa. Isaac sentit l’odeur de ses vêtements ; puis il le bénit, et dit : Voici, l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que l’Éternel a béni.
28
Chì Diu ti dia di a guazza di u celu È di a grassa di a terra, Granu è vinu cun bundanza !
28
Que Dieu te donne de la rosée du ciel Et de la graisse de la terre, Du blé et du vin en abondance !
29
Chì pòpuli ti sìanu sottumessi, È chì nazioni si prustèrninu davanti à tè ! Sia u maestru di i to fratelli, È chì i figlioli di a to mamma si prustèrninu davanti à tè ! Maladettu sia chiunque ti maladisciarà, È benedettu sia chiunque ti benedisciarà.
29
Que des peuples te soient soumis, Et que des nations se prosternent devant toi ! Sois le maître de tes frères, Et que les fils de ta mère se prosternent devant toi ! Maudit soit quiconque te maudira, Et béni soit quiconque te bénira.
30
Isaccu avia còmpiu di benedisce à Ghjacobbu, è Ghjacobbu vinia appena di lascià u so babbu Isaccu, chì Esaù, u so fratellu, vultò da a càccia.
30
Isaac avait fini de bénir Jacob, et Jacob avait à peine quitté son père Isaac, qu’Ésaü, son frère, revint de la chasse.
31
Fece anch’ellu un arrangiatu, ch’ellu purtò à u so babbu; è disse à u so babbu : Chì u mo babbu s’arrizzi è manghji di a salvàghjina di u so figliolu, affinchì a to ànima mi benedica !
31
Il fit aussi un mets, qu’il porta à son père ; et il dit à son père : Que mon père se lève et mange du gibier de son fils, afin que ton âme me bénisse !
32
Isaccu, u so babbu, li disse : Quale sì ? Ellu rispose : Sò u to figliolu maiò, Esaù.
32
Isaac, son père, lui dit : Qui es-tu? Et il répondit : Je suis ton fils aîné, Ésaü.
33
Isaccu fù pigliatu da un forte, da un viulente santavùgliu, è disse : Quale hè dunque quellu chì hà cacciatu a salvàghjina, è a m’hà purtata ? Aghju manghjatu di tuttu prima chì tù ghjunghjissi, è l’aghju benedettu. È benedettu sarà.
33
Isaac fut saisi d’une grande, d’une violente émotion, et il dit : Qui est donc celui qui a chassé du gibier, et me l’a apporté ? J’ai mangé de tout avant que tu vinsses, et je l’ai béni. Aussi sera-t-il béni.
34
Quandu Esaù sintì e parolle di u so babbu, briunò, pienu d’amarezza, è disse à u so babbu : Benedisci ancu à mè, babbu !
34
Lorsque Ésaü entendit les paroles de son père, il poussa de forts cris, pleins d’amertume, et il dit à son père : Bénis-moi aussi, mon père !
35
Isaccu disse : U to fratellu hè vinutu cun vulpera, è s’hà pigliatu a to benedizzione.
35
Isaac dit : Ton frère est venu avec ruse, et il a enlevé ta bénédiction.
36
Esaù disse : Ghjè per via ch’ellu hè statu chjamatu di u nome di Ghjacobbu ch’ellu m’hà scavalcatu dùie volte ? M’hà cacciatu u dirittu di primunatu, ed eccu avale ch’ellu vene di livammi a benedizzione. È aghjunse : Ùn hai riservatu benedizzione per mè ?
36
Ésaü dit : Est-ce parce qu’on l’a appelé du nom de Jacob qu’il m’a supplanté deux fois ? Il a enlevé mon droit d’aînesse, et voici maintenant qu’il vient d’enlever ma bénédiction. Et il dit : N’as-tu point réservé de bénédiction pour moi ?
37
Isaccu rispose, è disse ad Esaù : Eccu, l’aghju stabilitu u to maestru, è l’aghju datu tutti i so fratelli cum’è servitori, l’aghju pruvistu di granu è di vinu : chì possu fà per tè, u mo figliolu ?
37
Isaac répondit, et dit à Ésaü : Voici, je l’ai établi ton maître, et je lui ai donné tous ses frères pour serviteurs, je l’ai pourvu de blé et de vin : que puis-je donc faire pour toi, mon fils ?
38
Esaù disse à u so babbu : Ùn hai ca sta sola benedizzione, ò bà ? Benedisci ancu à mè, ò bà ! È Esaù alzò a voce, è piense.
38
Ésaü dit à son père : N’as-tu que cette seule bénédiction, mon père ? Bénis-moi aussi, mon père ! Et Ésaü éleva la voix, et pleura.
39
Isaccu, u so babbu, rispose, è li disse : Eccu ! A to casa sarà priva di a grassa di a terra È di a guazza di u celu, di quassù.
39
Isaac, son père, répondit, et lui dit : Voici ! Ta demeure sera privée de la graisse de la terre Et de la rosée du ciel, d’en haut.
40
Camparè per mezu di a to spada, È sarè assirvitu à u to fratellu ; Ma errendu quì è quà in libertà, Spizzarè a so còppia da nantu à u to collu.
40
Tu vivras de ton épée, Et tu seras asservi à ton frère ; Mais en errant librement çà et là, Tu briseras son joug de dessus ton cou.

partenza di Ghjacobbu
41
Esaù cuncipì òdiu contru à Ghjacobbu, à càusa di a benedizzione ch’ellu l’avia datu u so babbu ; è Esaù dicia in lu so core : I ghjorni di u dolu di u mo babbu s’hanu da avvicinà, è tumbaraghju à Ghjacobbu, u mo fratellu.

départ de Jacob
41
Ésaü conçut de la haine contre Jacob, à cause de la bénédiction dont son père l’avait béni ; et Ésaü disait en son cœur : Les jours du deuil de mon père vont approcher, et je tuerai Jacob, mon frère.
42
Omu riferì à Rebecca e parolle d’Esaù, u so figliolu maiò. Fece dunque chjamà à Ghjacobbu, u so secondu, è li disse : Eccu, Esaù, u to fratellu, vole vindicassi tumbènduti.
42
On rapporta à Rebecca les paroles d’Ésaü, son fils aîné. Elle fit alors appeler Jacob, son fils cadet, et elle lui dit : Voici, Ésaü, ton frère, veut tirer vengeance de toi, en te tuant.
43
Avale, u mo figliolu, stà à sente a mio voce ! Arrìzzati, fughji ind’è Làbanu, u mo fratellu, in Chàranu ;
43
Maintenant, mon fils, écoute ma voix ! Lève-toi, fuis chez Laban, mon frère, à Charan ;
44
è stà ind’è ellu qualchì tempu,
44
et reste auprès de lui quelque temps,
45
finu à chì u furore di u to fratellu s’alluntani da tè, è ch’ellu smintechi ciò chì tù l’hai fattu. Tandu ti faraghju turnà. Perchè sariu priva di voi dui in un listessu ghjornu ?
45
jusqu’à ce que la fureur de ton frère s’apaise, jusqu’à ce que la colère de ton frère se détourne de toi, et qu’il oublie ce que tu lui as fait. Alors je te ferai revenir. Pourquoi serais-je privée de vous deux en un même jour ?
46
Rebecca disse ad Isaccu : Socu stufa di a vita, à cagione di e figliole di Heth. S’ì Ghjacobbu pìglia una mòglia, cum’è queste quì, trà e figliole di Heth, trà e figliole di u paese, à chì mi ghjova a vita ?
46
Rebecca dit à Isaac : Je suis dégoûtée de la vie, à cause des filles de Heth. Si Jacob prend une femme, comme celles-ci, parmi les filles de Heth, parmi les filles du pays, à quoi me sert la vie ?





chapitre précédent : 26   |   chapitre suivant : 28




index