A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Evangelu secondu san Lucca - 18 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse


voir le manuscrit



Evangelu secondu san Lucca
capìtulu 18
Évangile selon saint Luc
chapitre 18

paràbula di u ghjùdice indegnu
1
Ghjesù li disse ancu una paràbula, per mustrà ch’ellu ci vole sempre à pricà, è ùn istancassi mai.

parabole du juge inique
1
Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher.
2
Disse : Ci era in una cità un ghjùdice chì ùn avia timore di Diu nè riguardu per nimu.
2
Il dit : Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui n’avait d’égard pour personne.
3
In ssa cità ci era ancu una vèduva chì vinia à dilli : Rèndimi ghjustìzia contru à u mo aversàriu.
3
Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire : Fais-moi justice de ma partie adverse.
4
Durante un bellu pezzu ricusò. Ma dopu disse in sè stessu : Bench’e ùn temi à Diu è ch’e ùn àbbia riguardu per nimu,
4
Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même : Quoique je ne craigne point Dieu et que je n’aie d’égard pour personne,
5
perchì sta vèduva m’impurtuna, li faraghju ghjustìzia, affinch’ella ùn venghi più à ròmpemi u capu.
5
néanmoins, parce que cette veuve m’importune, je lui ferai justice, afin qu’elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête.
6
U Signore aghjunse : Capite bè ciò ch’ellu dice u gattivu ghjùdice.
6
Le Seigneur ajouta : Entendez ce que dit le juge inique.
7
È Diu ùn faria ghjustìzia à i so eletti chì u prècanu ghjornu è notte briunendu, è tricaria à rispòndeli ?
7
Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ?
8
A vi dicu, li farà ghjustìzia pruntamente. Ma, quandu u Figliolu di l’omu ghjunghjarà, ne truvarà fede nantu à a terra ?
8
Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?

u Fariseu è u percettore
9
Disse ancu sta paràbula, distinata à certe persone persuase d’esse ghjuste, è ùn fendu nisun casu di l’altri :

le Pharisien et le péager
9
Il dit encore cette parabole, en vue de certaines personnes se persuadant qu’elles étaient justes, et ne faisant aucun cas des autres :
10
Dui omi cullonu à u tèmpiu pè pricà ; unu era Fariseu, è l’altru publicanu.
10
Deux hommes montèrent au temple pour prier ; l’un était Pharisien, et l’autre publicain.
11
U Fariseu, arrittu, pricava cusì in sè stessu : Ò Diu, ti ringràziu perchÌ ùn sò cum’è u restu di l’omi, chì sò latri, inghjusti, adultèrii, o ancu cum’è stu publicanu ;
11
Le Pharisien, debout, priait ainsi en lui-même : Ô Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes, qui sont ravisseurs, injustes, adultères, ou même comme ce publicain ;
12
dighjunu dùie volte a simana, docu a dècima di tutti i mo rivinuti.
12
je jeûne deux fois la semaine, je donne la dîme de tous mes revenus.
13
U publicanu, tinèndusi allatatu, ùn la si pruvava mancu à pisà l’ochji à u celu ; ma si minava in pettu, dicendu : Ò Diu, aghji pietà di mè, chì sò un piccatore.
13
Le publicain, se tenant à distance, n’osait même pas lever les yeux au ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : Ô Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur.
14
A vi dicu, questu quì falò in la so casa ghjustificatu, anzi ca l’altru. Perchì chiunque s’innalza sarà abbassatu, è quellu chì s’abbassa sarà innalzatu.
14
Je vous le dis, celui-ci descendit dans sa maison justifié, plutôt que l’autre. Car quiconque s’élève sera abaissé, et celui qui s’abaisse sera élevé.

i zitillucci
15
Li purtonu ancu zitillucci, affinch’ellu i tuccassi. Ma i discìpuli, videndu quessa, liticàvanu quelli chì i purtàvanu.

les petits enfants
15
On lui amena aussi les petits enfants, afin qu’il les touchât. Mais les disciples, voyant cela, reprenaient ceux qui les amenaient.
16
È Ghjesù i chjamò, è disse : Lasciate vene à mè i zitillucci, è ùn l’impedite ; perchì u regnu di Diu hè per quelli chì li sumìglianu.
16
Et Jésus les appela, et dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas ; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent.
17
A vi dicu in verità, chiunque ùn ricivarà u regnu di Diu cum’è un zitillùcciu ùn ci intrarà.
17
Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point.

u giuvanottu riccu
18
Un capu interrugò à Ghjesù, è disse : Bon maestru, chì devu fà per avè in làscita a vita eterna ?

le jeune homme riche
18
Un chef interrogea Jésus, et dit : Bon maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ?
19
Ghjesù li rispose : Perchè tù mi chjami bonu ? Ùn ci hè di bonu ca Diu solu.
19
Jésus lui répondit : Pourquoi m’appelles-tu bon ? Il n’y a de bon que Dieu seul.
20
Cunnosci i cumandamenti : Ùn cummittarè adultèriu ; ùn tumbarè ; ùn arrubarè ; ùn farè falza tistimunianza ; onurarè u to babbu è a to mamma.
20
Tu connais les commandements : Tu ne commettras point d’adultère ; tu ne tueras point ; tu ne déroberas point ; tu ne diras point de faux témoignage ; honore ton père et ta mère.
21
Quellu disse : Aghju praticatu tutte sse cose dapoi a mo giuventù.
21
J’ai, dit-il, observé toutes ces choses dès ma jeunesse.
22
Avendu intesu quessa, Ghjesù li disse : Ti ne manca dinò una : vendi tuttu ciò chì tù hai, fanne a distribuzione à i pòvari, è avarè un tesoru in lu celu. Eppo, veni è suìtami.
22
Jésus, ayant entendu cela, lui dit : Il te manque encore une chose : vends tout ce que tu as, distribue-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis, viens, et suis-moi.
23
Quand’ellu sintì sse parolle, fù pigliatu d’una maiò tristezza ; perchì ghjera assai riccu.
23
Lorsqu’il entendit ces paroles, il devint tout triste ; car il était très riche.
24
Ghjesù, videndu ch’ellu era divintatu tristìssimu, disse : Cum’ellu hè diffìciule à quelli chì hanu e ricchezze d’entre in lu regnu di Diu !
24
Jésus, voyant qu’il était devenu tout triste, dit : Qu’il est difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu !
25
Ghjè più fàciule à un cammellu di passà pè u tafone di l’acu, ca à un riccu d’entre in lu regnu di Diu.
25
Car il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu.
26
Quelli chì u stàvanu à sente dìssenu : Quale hè chì pò esse salvu ?
26
Ceux qui l’écoutaient dirent : Et qui peut être sauvé ?
27
Ghjesù rispose : Ciò chì ghjè impussìbule à l’omi, Diu a pò fà.
27
Jésus répondit : Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu.
28
Petru disse allora : Eccu, noi avemu tuttu lasciatu, è t’avemu suitatu.
28
Pierre dit alors : Voici, nous avons tout quitté, et nous t’avons suivi.
29
È Ghjesù li disse : A vi dicu in verità, ùn ci hè nimu chì, avendu lasciatu pè u regnu di Diu, a so casa, o a so mòglia, o i so fratelli, o i so genitori, o i so figlioli,
29
Et Jésus leur dit : Je vous le dis en vérité, il n’est personne qui, ayant quitté, à cause du royaume de Dieu, sa maison, ou sa femme, ou ses frères, ou ses parents, ou ses enfants,
30
ùn ricevi assai di più in stu sèculu quì, è in lu sèculu à vene, a vita eterna.
30
ne reçoive beaucoup plus dans ce siècle-ci, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle.

Ghjesù annùnzia a so morte è a so risurrezzione
31
Ghjesù pigliò cun ellu i dòdeci, è li disse : Eccu, cullemu in Ghjerusalemme, è tuttu ciò chì hè statu scrittu da i prufeti riguardu à u Figliolu di l’omu si rializarà.

Jésus annonce sa mort et sa résurrection
31
Jésus prit les douze auprès de lui, et leur dit : Voici, nous montons à Jérusalem, et tout ce qui a été écrit par les prophètes au sujet du Fils de l’homme s’accomplira.
32
Perchì sarà datu in pascura à i pagani ; omu si ne ridarà, sarà inghjuliatu, li si sputarà addossu,
32
Car il sera livré aux païens ; on se moquera de lui, on l’outragera, on crachera sur lui,
33
è, dopu ad avellu flagillatu, sarà messu à morte ; è u terzu ghjornu risuscitarà.
33
et, après l’avoir battu de verges, on le fera mourir ; et le troisième jour il ressuscitera.
34
Ma ùn ci capinu nunda ; ghjera per elli un linguàgiu scuru, parolle di e quali ùn capìanu u sensu.
34
Mais ils ne comprirent rien à cela ; c’était pour eux un langage caché, des paroles dont ils ne saisissaient pas le sens.

u cecu di Ghjèricu
35
Cum’è Ghjesù era vicinu à Ghjèricu, un cecu pusava longu a strada, è chiria limòsina.

l’aveugle de Jericho
35
Comme Jésus approchait de Jéricho, un aveugle était assis au bord du chemin, et mendiait.
36
Sintendu a ghjente passà, dumandò ciò ch’ellu era.
36
Entendant la foule passer, il demanda ce que c’était.
37
Li si disse : Hè Ghjesù di Nazaretta chì passa.
37
On lui dit : C’est Jésus de Nazareth qui passe.
38
Ed ellu briunò : Ghjesù, Figliolu di Davìdiu, aghji pietà di mè !
38
Et il cria : Jésus, Fils de David, aie pitié de moi !
39
Quelli chì camminàvanu davanti u ripigliàvanu, per fallu stà zittu ; ma urlava più forte : Figliolu di Davìdiu, aghji pietà di mè !
39
Ceux qui marchaient devant le reprenaient, pour le faire taire ; mais il criait beaucoup plus fort : Fils de David, aie pitié de moi !
40
Ghjesù, essèndusi firmatu, urdinò di fallu vene ; è, quand’ellu si fù avvicinatu, li dumandò :
40
Jésus, s’étant arrêté, ordonna qu’on le lui amène ; et, quand il se fut approché, il lui demanda :
41
Chì voli ch’e ti fàccia ? Rispose : Signore, ch’e ritrovi a vista.
41
Que veux-tu que je te fasse ? Il répondit : Seigneur, que je recouvre la vue.
42
È Ghjesù li disse : Ricuareghja a vista ; a to fede t’hà salvu.
42
Et Jésus lui dit : Recouvre la vue ; ta foi t’a sauvé.
43
À l’istante ricuvarò a vista, è suitò à Ghjesù, glurifichendu à Diu. Tuttu u pòpulu, videndu quessa, pridicò e lode di Diu.
43
À l’instant il recouvra la vue, et suivit Jésus, en glorifiant Dieu. Tout le peuple, voyant cela, loua Dieu.





chapitre précédent : 17   |   chapitre suivant : 19




index