A Bìbbia corsa

Gènesi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50

Pruvèrbii
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31

Ecclesiasta
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12

Salmi
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57 - 58 - 59 - 60 - 61 - 62 - 63 - 64 - 65 - 66 - 67 - 68 - 69 - 70 - 71 - 72 - 73 - 74 - 75 - 76 - 77 - 78 - 79 - 80 - 81 - 82 - 83 - 84 - 85 - 86 - 87 - 88 - 89 - 90 - 91 - 92 - 93 - 94 - 95 - 96 - 97 - 98 - 99 - 101 - 102 - 103 - 104 - 105 - 106 - 107 - 108 - 109 - 110 - 111 - 112 - 113 - 114 - 115 - 116 - 117 - 118 - 119 - 120 - 121 - 122 - 123 - 124 - 125 - 126 - 127 - 128 - 129 - 130 - 131 - 132 - 133 - 134 - 135 - 136 - 137 - 138 - 139 - 140 - 141 - 142 - 143 - 144 - 145 - 146 - 147 - 148 - 149 - 150

Evangelu secondu san Lucca
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Atti di l’Apòstuli
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28

prima epìstula di san Ghjuvanni
1 - 2 - 3 - 4 - 5


  ou faire une recherche par mot corse :   ou par mot français :  
Atti di l’Apòstuli - 8 - A Bìbbia corsa - Traduction de la Bible en corse


voir le manuscrit



Atti di l’Apòstuli
capìtulu 8
Actes des Apôtres
chapitre 8
1
Sàulu avia appruvatu l’umicìdiu di Stèfanu. Ci fù quellu ghjornu, una gran persecuzione contru à a Ghjèsgia di Ghjerusalemme ; è tutti, fora di l’apòstuli, si sparguglionu in le cuntrate di a Ghjudea è in Samària.
1
Saul avait approuvé le meurtre d’Étienne. Il y eut, ce jour-là, une grande persécution contre l’Église de Jérusalem ; et tous, excepté les apôtres, se dispersèrent dans les contrées de la Judée et de la Samarie.
2
Omi divuziunosi sippillinu à Stèfanu, è u piènsenu cun rimùsciu.
2
Des hommes pieux ensevelirent Étienne, et le pleurèrent à grand bruit.
3
Sàulu, per contu sòiu, scaticava a Chjesa ; intria in le case, ne scacciava omi è donne, è i facia lampà in prigiò.
3
Saul, de son côté, ravageait l’Église ; pénétrant dans les maisons, il en arrachait hommes et femmes, et les faisait jeter en prison.
4
Quelli chì si n’èranu fughjiti andàvanu ignilocu, annunziendu a bona nova di a parolla.
4
Ceux qui avaient été dispersés allaient de lieu en lieu, annonçant la bonne nouvelle de la parole.

u diàcunu Filippu in Samària - Simone u magu
5
Filippu, essendu falatu in una cità di a Samària, ci pridicò u Cristu.

le diacre Philippe en Samarie - Simon le magicien
5
Philippe, étant descendu dans la ville de Samarie, y prêcha le Christ.
6
L’affullanze maiò stàvanu attente à ciò ch’ellu dicia Filippu, quand’elle amparonu è vìdenu i miràculi ch’ellu facia.
6
Les foules tout entières étaient attentives à ce que disait Philippe, lorsqu’elles apprirent et virent les miracles qu’il faisait.
7
Spìriti impuri iscinu da parechji dimòniachi, ughjulendu, è assai paralìtichi è scianchi funu guariti.
7
Car des esprits impurs sortirent de plusieurs démoniaques, en poussant de grands cris, et beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris.
8
È ci fubbe una gran giòia in ssa cità.
8
Et il y eut une grande joie dans cette ville.
9
Prima ci era in la cità un omu chjamatu Simone, chì, dèndusi per un qualchissia, praticava a magia, è smaravigliava u pòpulu di a Samària.
9
Il y avait auparavant dans la ville un homme nommé Simon, qui, se donnant pour un personnage important, exerçait la magie et provoquait l’étonnement du peuple de la Samarie.
10
Tutti, da u più chjucu à u maiò, u stàvanu à sente cun primura, è dicìanu : Questu quì ghjè a putenza di Diu, quella chì si chjama a grande.
10
Tous, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, l’écoutaient attentivement, et disaient : Celui-ci est la puissance de Dieu, celle qui s’appelle la grande.
11
U stàvanu à sente cun primura, perchì da un pezzu i stupia cù i so atti màgichi.
11
Ils l’écoutaient attentivement, parce qu’il les avait longtemps étonnés par ses actes de magie.
12
Ma, quand’elli èbbenu cridutu à Filippu, chì l’annunziava a bona nova di u regnu di Diu è di u nome di Ghjesù Cristu, omi è donne si fècenu battizà.
12
Mais, quand ils eurent cru à Philippe, qui leur annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ, hommes et femmes se firent baptiser.
13
Ancu Simone cridete, è, dopu à esse statu battezu, si ne stava sempre cun Filippu, è vidia cun maravìglia i miràculi è i gran prudigi chì èranu fatti.
13
Simon lui-même crut, et, après avoir été baptisé, il ne quittait plus Philippe, et il voyait avec étonnement les miracles et les grands prodiges qui s’opéraient.
14
L’apòstuli, in Ghjerusalemme, avendu sappiutu chì a Samària avia ricivutu a parolla di Diu, ci mandonu à Petru è à Ghjuvanni.
14
Les apôtres, qui étaient à Jérusalem, ayant appris que la Samarie avait reçu la parole de Dieu, y envoyèrent Pierre et Jean.
15
Ghjunti ind’è i Samaritani, priconu per elli affinch’elli ricivìssinu u Spìritu Santu.
15
Ceux-ci, arrivés chez les Samaritains, prièrent pour eux, afin qu’ils reçussent le Saint-Esprit.
16
Perchì ùn era ancu falatu nantu à mancunu d’elli ; avìanu solu ricivutu u battèsimu in lu nome di u Signore Ghjesù.
16
Car il n’était encore descendu sur aucun d’eux ; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus.
17
Allora Petru è Ghjuvanni l’impòsenu e mani, è ricivètenu u Spìritu Santu.
17
Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit.
18
Quandu Simone vide chì u Spìritu Santu era datu per mezu di l’imposta di e mani di l’apòstuli, li prupose soldi,
18
Lorsque Simon vit que le Saint-Esprit était donné par l’imposition des mains des apôtres, il leur offrit de l’argent,
19
dicendu : Dàtemi ancu à mè ssu putere, affinchì quellu à qual’e mittaraghju e mani in capu ricevi u Spìritu Santu.
19
en disant : Accordez-moi aussi ce pouvoir, afin que celui à qui j’imposerai les mains reçoive le Saint-Esprit.
20
Ma Petru li disse : Chì i to soldi perìscanu cun tè, postu chì tù hai cridutu chì u donu di Diu s’acquistava à prezzu di denaru !
20
Mais Pierre lui dit : Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s’acquérait à prix d’argent !
21
Ùn ci hè nè parte nè lottu per tè in ss’affare, perchì u to core ùn hè dirittu voltu à Diu.
21
Il n’y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire, car ton cœur n’est pas droit devant Dieu.
22
Pèntiti dunque di a to gattivera, è preca u Signore chì u prugettu di u to core ti sia, s’ella hè pussìbule, pardunatu ;
22
Repens-toi donc de ta méchanceté, et prie le Seigneur pour que la pensée de ton cœur te soit pardonnée, s’il est possible ;
23
infatti vecu chì tù sì in un fele amaru è in i liàcciuli di l’iniquità.
23
car je vois que tu es dans un fiel amer et dans les liens de l’iniquité.
24
Simone rispose : Pricate voi altri u Signore per mè, affinch’ellu ùn m’accadi nunda di ciò chì vo avete dettu.
24
Simon répondit : Priez vous-mêmes le Seigneur pour moi, afin qu’il ne m’arrive rien de ce que vous avez dit.
25
Dopu ad avè resu tistimunianza à a parolla di u Signore, è ad avella pridicata, Petru è Ghjuvanni si ne turnonu in Ghjerusalemme, annunziendu a bona nutìzia in parechji paesi di a Samària.
25
Après avoir rendu témoignage à la parole du Seigneur, et après l’avoir prêchée, Pierre et Jean retournèrent à Jérusalem, en annonçant la bonne nouvelle dans plusieurs villages des Samaritains.

u diàcunu Filippu è l’eùnucu etiopianu
26
Un ànghjulu di u Signore, indirizzèndusi à Filippu, li disse : Arrìzzati, è vai ver di u meziornu, nantu à a strada chì fala da Ghjerusalemme à Gaza, quella chì ghjè deserta. Si livò, è partì.

le diacre Philippe et l’eunuque éthiopien
26
Un ange du Seigneur, s’adressant à Philippe, lui dit : Lève-toi, et va du côté du midi, sur le chemin qui descend de Jérusalem à Gaza, celui qui est désert.
27
Ed eccu, un Etiopianu, un eùnucu, ministru di Candace, regina d’Etiòpia, è soprintindente di tutti i so tesori, vinutu in Ghjerusalemme per adurà,
27
Il se leva, et partit. Et voici, un Éthiopien, un eunuque, ministre de Candace, reine d’Éthiopie, et surintendant de tous ses trésors, venu à Jérusalem pour adorer,
28
si ne turnava, pusendu nantu à u so carru, è lighjia u prufeta Esàia.
28
s’en retournait, assis sur son char, et lisait le prophète Ésaïe.
29
U Spìritu disse à Filippu : Avanza, è avvicìnati da stu carru.
29
L’Esprit dit à Philippe : Avance, et approchetoi de ce char.
30
Filippu accorse, è sintì l’Etiopianu chì lighjia u prufeta Esàia. Li disse : Capisci ciò chì tù leghji ?
30
Philippe accourut, et entendit l’Éthiopien qui lisait le prophète Ésaïe. Il lui dit : Comprends-tu ce que tu lis ?
31
Quellu rispose : Cumu pudariu fà, s’ellu ùn m’insegna nimu ? È disse à Filippu di cullà à pusà cun ellu.
31
Il répondit : Comment le pourrais-je, si quelqu’un ne me guide ? Et il invita Philippe à monter et à s’asseoir avec lui.
32
L’estrattu di a Scrittura ch’ellu lighjia era questu quì : Ghjè statu cundottu cum’è una pècura in macellu ; è, cum’è un agnellu mutu di fronte à quellu chì u tonde, ùn hà apertu bocca.
32
Le passage de l’Écriture qu’il lisait était celui-ci : Il a été mené comme une brebis à la boucherie ; et, comme un agneau muet devant celui qui le tond, il n’a point ouvert la bouche.
33
In la so inghjùlia, a so sintenza hè stata livata. È a so pusterità quale hè chì a dipinghjerà ? Perchì a so vita hè stata tolta da a terra.
33
Dans son humiliation, son jugement a été levé. Et sa postérité, qui la dépeindra ? Car sa vie a été retranchée de la terre.
34
L’eùnucu disse à Filippu : Ti precu, dimmi ghjà di quale ellu parla u prufeta cusì. D’ellu stessu o di qualchì altru ?
34
L’eunuque dit à Philippe : Je te prie, de qui le prophète parle-t-il ainsi ? Estce de lui-même, ou de quelque autre ?
35
Allora Filippu, aprendu a bocca è cumincendu da ssu strattu, l’annunziò a bona nova di Ghjesù.
35
Alors Philippe, ouvrant la bouche et commençant par ce passage, lui annonça la bonne nouvelle de Jésus.
36
Cum’elli cuntinuàvanu a so strada, truvonu acqua. È l’eùnucu disse : Chì ghjè, postu chì no avemu l’acqua, chì impedisce ch’e sia battezu ?
36
Comme ils continuaient leur chemin, ils rencontrèrent de l’eau. Et l’eunuque dit : Voici de l’eau ; qu’est-ce qui empêche que je sois baptisé ?
37
Filippu disse : S’è tù credi cun tuttu u to core, a cosa si pò fà. L’eùnucu rispose : Credu chì Ghjesù hè Figliolu di Diu.
37
Philippe dit : Si tu crois de tout ton cœur, cela est possible. L’eunuque répondit : Je crois que Jésus-Christ est le Fils de Dieu.
38
Fece firmà u carrettu ; Filippu è l’eùnucu falonu tramindui in l’acqua, è Filippu battizò l’eùnucu.
38
Il fit arrêter le char ; Philippe et l’eunuque descendirent tous deux dans l’eau, et Philippe baptisa l’eunuque.
39
Quand’elli fùbbenu isciuti da l’acqua, u Spìritu di u Signore si pigliò à Filippu, è l’eùnucu ùn lu vide più, mentre chì, alegru, cuntinuava a so strada.
39
Quand ils furent sortis de l’eau, l’Esprit du Seigneur enleva Philippe, et l’eunuque ne le vit plus. Tandis que, joyeux, il poursuivait sa route,
40
Filippu si truvò in Azot, da duv’ellu andò finu à Cesarea, evangelizendu tutte e cità per duv’ellu passava.
40
Philippe se trouva dans Azot, d’où il alla jusqu’à Césarée, en évangélisant toutes les villes par lesquelles il passait.





chapitre précédent : 7   |   chapitre suivant : 9




index